Le Mag - Crète


La Canée - il était une fois un petit port vénitien


Voyage Découverte en Crète - La Canée©

Visite de la ville de la Canée

Une promenade dans les ruelles de la ville fait voyager à travers les époques et les cultures. On retrouve des pans de murailles de l’époque vénitienne et crétoise. L’ancienne ville si elle conserve les traces de l’époque vénitienne, a subi certains aménagements à  l’époque ottomane et égyptienne.

Le quartier de Topanas, quartier aristocratique, recèle des maisons de maître aux décorations abondantes, de l’époque  vénitienne dont certains ont été aménagés en hôtels. On y trouve aussi des maisons turques à vérandas, caractéristiques. Une profusion de boutiques d’art traditionnel (art de la maroquinerie, couteaux crétois …) incite le voyageur à admirer les produits locaux.

Dans le quartier Chalepa, on peut admirer le palais du Prince Georges mais aussi la résidence d’E. Venizelos, figure phare de la Grèce contemporaine. A ne pas manquer, le marché couvert cruciforme ou Agora à la limite de l’ancienne et la nouvelle ville, qui contient tout ce que la terre crétoise a de savoureux, des fruits et légumes mais aussi des fromages, des huiles d’olive de qualité exceptionnelle, du miel et des vins qu’on ne trouve que sur place. Certains petits objets décoratifs comme des couronnes en pâte à sel sont vendus au plus grand plaisir du promeneur. Le jardin municipal avec son horloge est l’occasion d’une pause au sein d’un écrin de verdure. Dans le quartier Evraïki (qui signifie juif puisque les juifs ont créé le quartier et s’y sont installés),  le musée archéologique sis dans un ancien monastère franciscain vaut le détour, il abrite des objets de l’époque minoenne jusqu’à la période hellénistique et dispose d’un merveilleux jardin où jasmin, bougainvillées, lauriers roses et figuiers réjouissent les sens. On y trouve aussi d’anciens bains turcs à proximité.

Enfin, la colline de Castelli, une acropole au cœur de la ville, abrite les vestiges de l’antique Kydonia, troisième plus grande ville crétoise antique fondée par le roi Minos.  Le quartier Syntrivani (la fontaine) qui doit son nom à une place du même nom nous fait découvrir le joli phare vénitien, les sept chantiers navals et le grand arsenal qui a été transformé en espace culturel.

Crète - La Canée, il était une fois un petit port vénitien©
Crète - La Canée, il était une fois un petit port vénitien©

Les passionnés de randonnées, de sports nautiques et la région de la Canée

Si la première image qu’on a de la région est le joli port vénitien du chef lieu, la région est aussi un paradis pour les amateurs de trekking et de marche. Les gorges de Samaria d’une longueur de seize kilomètres, parc national reconnu par l’Unesco, offrent à tous ceux qui ont une bonne condition physique, l’occasion de parcourir un espace habité par des espèces endémiques comme la chèvre sauvage (le célèbre krikri), des araignées, des chauve-souris et des oiseaux de proie comme le vautour ou l’aigle doré… Le parcours débute traditionnellement à Omalos ou Chora Sfakion et s’achève à Agia Roumeli mais on peut très faire ce parcours à l’envers pour éviter d’avoir le soleil dans les yeux. Agia Roumeli est un oasis, une très jolie plage qui après cinq à sept de marche, rafraîchit agréablement. A l’ouest, la plage de Sougia est une alternative agréable et calme avec ses jolis petits galets de toutes les couleurs.

Un peu plus à l’est, Sfakia ou chora Sfakion est un endroit authentique, un peu sauvage qui a très peu subi les pressions des différents envahisseurs de l’île. On y rencontre encore des crétois avec le costume traditionnel : bottes noires,  pantalon bouffant souvent de la même couleur et un triangle en résille sur les cheveux. De Sfakia, des petits bateaux sont disponibles pour aller vers Agia Roumeli et commencer la visite des gorges de Samaria.

En continuant vers l’est, on rencontre les plus belles plages de Crète avec vue sur la mer de Libye. Frangokastelo est une très jolie plage avec en fond un château franc qui a donné son nom à la commune.

La région se prête aux sports nautiques et particulièrement à la plongée sous-marine.  De nombreux clubs de plongées offrent aux plongeurs de découvrir des fonds marins d’une richesse impressionnante, la faune et la flore sous-marine sont particulièrement riches, mérous, murènes, loups de mer côtoient anémones et coraux. Le snorkeling est également largement pratiqué. Enfin, la région recèle une multitude de grottes sous-marines ou non, dont certaines sont accessibles.

Crète - La Canée, il était une fois un petit port vénitien©
Crète - La Canée, il était une fois un petit port vénitien©

Les spécialités locales

Si la gastronomie crétoise est non seulement une des plus saines au monde, elle est aussi une des plus savoureuses.
La région de la Canée a quelques spécialités qui lui donnent une couleur particulière.

La bougatsa, sorte de feuilleté farci à la  crème qui existe partout en Grèce, est dans cette région une pâtisserie farcie au fromage frais dont la pâte, une fois cuite, reçoit un rayon de miel, particulièrement délicieux dans la région. Dans la ville de la Canée, le meilleur est sans conteste, Iordanis que tous les habitants connaissent.  
Les quiches à base d’épinards ou d’herbages sauvages enrichis de plantes aromatiques typiques de la région sont à goûter absolument.
Pour les amateurs de viande, la région est connue pour son porc fumé appelé « tsigino », fumé puis placé dans des urnes d’huile, date de l’époque où les habitants ne disposaient pas de frigidaire de conserver leur viande. Enrichi de différentes épices, ce plat est particulièrement savoureux.
Enfin, les différents fromages de la région sont un vrai régal et accompagnent toutes les tables.

Crète - La Canée, il était une fois un petit port vénitien©
Crète - La Canée, il était une fois un petit port vénitien©

Le logement

Les centres de divertissement et établissements de luxe tout comme les grands hôtels se trouvent plus dans le nord (Gerani, Pyrgos, Maleme..). La partie sud (Sougia, Palaio Chora..) se prête à la tranquillité.

Proposé par : LE VOYAGE AUTREMENT.COM

Autres Articles sur la Crète

La Cité de Gortyne Capitale de la Crète à partir de 67 avant J. C, Gortyne prospère à l'ère chrétienne, s'impose aujourd'hui grâce à la basilique Agios Titos. Un bâtiment moderne à arcades abrite la célèbre "Reine des inscriptions", (...)
Si la Crète accueillit des civilisations florissantes qui ont laissé de toutes parts de nombreux vestiges architecturaux, elle fut également la demeure de nombreux dieux olympiens et personnages mythiques, qui laissèrent un héritage d’une (...)

Quelques Idées de Voyages en Crète

« Mes stages de carnets de voyage sont ouverts à tous. Nul besoin de savoir peindre ou dessiner pour se lancer ! Un regard curieux, un brin de fantaisie et le goût de la découverte suffiront à faire de vous un carnettiste dans l'âme, prêt (...)
La Crète est une île ou il fait bon vivre, été comme hiver. Douceur du climat,  atmosphère bienveillante et sereine, nourriture saine, notion du temps présent. Mais c'est aussi un lieu ou l'énergie positive est abondante. Un lieu idéal (...)
Le goût de la Crète occidentale en dix jours : Monastères, gastronomie, botanique et surtout paysages sauvages des Montagnes blanches et plages de la mer de Lybie. Du Nord au sud de l’île nous découvrons les villages de pécheurs et les (...)
Ce circuit de 8 jours part à la découverte du Parc Naturel (GEOPARK d’UNESCO) de Sitia, une région à l’extrémité Est de la Crète, une des plus belles régions vierges de la Crète. Le voyage  est caractérisé par ses activités en (...)