Le Mag - Turquie


Les Villes Souterraines de Cappadoce : Derinkuyu et Kaymakli


Voyage Découverte en Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce©

Derinkuyu et Kaymakli : retour sur une histoire insolite

S'égarer dans les villes souterraines de Derinkuyu et Kaymakli au cours d'une découverte de la Cappadoce, c'est un peu entreprendre un voyage enivrant à travers le temps et se laisser porter par l'écho des siècles qui résonne dans ces galeries mystérieuses. Ces deux cités, sculptées dans les entrailles de la Terre, reflètent les épisodes majeurs qui ont façonné la région de la Cappadoce et, plus largement, l'Anatolie.
L'origine de ces cités souterraines remonte à l'Antiquité, probablement aux périodes hittite ou phrygienne. Elles furent creusées dans le tuf, cette roche tendre résultant de l'activité volcanique intense qui a sculpté le paysage lunaire de la Cappadoce. Le but premier de ces villes souterraines était la protection face aux invasions, guerres et persécutions qui ont fréquemment agité la région. Elles incarnaient alors des refuges salvateurs, capables d'accueillir plusieurs milliers d'individus.

Et l'histoire de ces villes souterraines n'est pas uniquement liée la survie ; mais aussi à la foi. Les Chrétiens y ont laissé leurs marques sous forme de fresques et d'icônes, encore visibles aujourd'hui.

Derinkuyu, la plus profonde de toutes, s'apparente à un véritable dédale de tunnels, de salles et d'églises creusées dans la roche, le tout sur 18 niveaux. À proximité, Kaymakli, moins profonde mais tout aussi impressionnante, dévoile un réseau complexe de galeries, de cellules de stockage et d'espaces de vie.

Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce, Derinkuyu et Kaymakli©
Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce, Derinkuyu et Kaymakli©

Derinkuyu : Sanctuaire de Pierre Enfoui dans l'Éternité

Derinkuyu, dont le nom signifie "puits profond" en turc, évoque parfaitement l'énigme que constitue cette ville souterraine. Découverte par hasard dans les années 1960 lorsqu'un habitant rénovait sa maison, Derinkuyu s'est rapidement révélée comme une ville gigantesque cachée dans les profondeurs de la terre. Imaginez bien : elle s'étend sur dix-huit niveaux jusqu'à une profondeur de près de 85 mètres !

La visite de Derinkuyu fait partie des incontournables de tout voyage en Turquie. Partez explorer ses entrailles et pénétrez un monde figé dans le temps. Les couloirs étroits et sinueux mènent à des chambres de tailles diverses, à des écuries, à des celliers, à des églises et même à une école, le tout interconnecté par un réseau complexe de passages et de tunnels. Les salles communales et les zones résidentielles offrent une idée précise de la façon dont la vie se déroulait sous la surface.

Mais ce qui frappe le plus, à Derinkuyu, c'est sans conteste l'ingéniosité de l'architecture. Les puits de ventilation, essentiels à la survie dans cet environnement souterrain, sont disposés avec soin pour fournir de l'air frais à chaque niveau. Les systèmes de blocage en pierre, qui pouvaient être actionnés de l'intérieur, servaient à protéger les habitants en cas de menace. Des points d'eau, des moulins à huile et des fours à pain révèlent l'autonomie dont disposaient les résidents... Facile d'imaginer à quel point vivre à Derinkuyu devait être une expérience unique ! L'obscurité et la tranquillité de ces profondeurs, seulement troublées par la lueur des lampes à huile et le bruissement de la vie quotidienne, devaient créer un monde à part, une cité de l'ombre où la vie s'écoulait au rythme de la terre

Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce, Derinkuyu et Kaymakli©
Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce, Derinkuyu et Kaymakli©

Kaymakli : Cappadoce Souterraine et Hors des Sentiers Battus

Moins profonde mais plus étendue que sa voisine Derinkuyu, Kaymakli offre une autre perspective sur la vie sous terre. Promenez-vous à travers ses quatre niveaux ouverts au public (sur huit) et imaginez ce à quoi pouvait ressembler la vie dans cette cité souterraine. Des espaces de vie, des étables, des entrepôts, une église, des cuisines, des pressoirs à vin et à huile… Tous ces éléments ont permis de créer un microcosme autonome, dont l'organisation témoigne d'une maitrise remarquable de l'ingénierie et de la planification.

Les habitants de Kaymakli ont su tirer parti de la roche tendre et malléable de la région pour créer des espaces qui répondent à leurs besoins. Les galeries présentent un dédale de tunnels et de passages, certains si étroits que l'on doit s'y faufiler en rampant ! Quant aux trous dans les plafonds, ils permettaient la communication entre les étages !

La conception de Kaymakli démontre une parfaite compréhension de l'organisation sociale. Les pièces sont disposées autour des tunnels centraux utilisés pour la communication et la distribution des tâches. Cette disposition révèle une hiérarchie sociale claire et une structuration précise de la vie quotidienne. La légende raconte par ailleurs qu'il existerait des tunnels souterrains liant Kaymakli à Derinkuyu…

Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce, Derinkuyu et Kaymakli©
Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce, Derinkuyu et Kaymakli©

Derinkuyu et Kaymakli d'hier à aujourd'hui

Si aujourd'hui les villes souterraines de Derinkuyu et Kaymakli ne jouent plus le rôle de refuge, elles demeurent de précieuses fenêtres sur un passé riche et fascinant.

Chaque année, ce sont des milliers de visiteurs du monde entier qui se pressent pour découvrir ces merveilles de l'ingéniosité humaine, des sentinelles de pierre gardant les secrets de plusieurs milliers d'années.

Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce, Derinkuyu et Kaymakli©
Turquie - Les Villes Souterraines de Cappadoce, Derinkuyu et Kaymakli©

Vous aussi vous êtes intrigué par l'état de conservation et la longue histoire de ces cités souterraines ? Contactez notre agence locale en Turquie et organisez votre visite en intégrant cette étape à votre itinéraire en Turquie avec nos experts locaux !

Proposé par : LE VOYAGE AUTREMENT.COM

Autres Articles sur la Turquie

Hommes de foi de confession musulmane Mevlevi, les Derviches Tourneurs doivent leur nom à leurs étranges prières dansantes. Connue sous le nom de cérémonie du Semâ, la danse des Derviches Tourneurs consiste à tourner sur soi-même jusqu'à (...)

Quelques Idées de Voyages en Turquie

Un circuit de 2 semaines en trilogie : Cappadoce - Lycie - Istanbul pour vous faire partager des moments inoubliables.  La Lycie et l’incontournable Istanbul. La Cappadoce Féerique, avec ces vallées aux teintes sublimes,  ses falaises (...)
En Cappadoce, en plein cœur de la Turquie, les coulées de lave qui remontent à quinze millions d’années, érodées par les eaux, se découpent aujourd’hui en milliers d’aiguilles et de cheminées de fées ou "demoiselles coiffées’’ (...)
Avec 320 jours de soleil par an, l’Ile de CHYPRE est à déguster depuis tôt au Printemps jusqu’à tard en Automne, comme on prend une gorgée, nécessaire et bienfaisante, de vitamines. Hors du tourisme de masse, la partie nord de l’Ile, (...)
Istanbul, le nom lui-même incite au rêve et force au voyage. Dès le premier contact, la cité tient ses promesses. La Cappadoce est un monde en soi. L’érosion y a façonné des reliefs inattendus où les tufs volcaniques aux couleurs (...)