Le Mag - Santorin


De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché


Voyage Découverte dans les Cyclades - Santorin et Folegandros©

Santorin - terre de mythes

Née des profondeurs de la mer, cette île contemporaine détruite en partie par l’éruption volcanique qui eut lieu entre le dix-septième et le quinzième siècle AC continue à attirer chaque année des milliers de voyageurs.

Beaucoup de mythes et légendes sont liées à l’existence de Santorin comme le mythe de l’Atlantide. On sait avec certitude que cette île est habitée depuis la préhistoire.

Akrotiri était le plus grand port de l’île jusqu’à l’éruption. Des fouilles archéologiques ont mis en lumière une ville antique mais elle n’est plus accessible au public.

Théra, plus récente abritait le temple d’Apollon ainsi que des sanctuaires de dieux égyptiens. Aujourd’hui, on peut admirer entre autres au musée archéologique de Fira, les vestiges de la civilisation brillante qui existait sur l’île.

Caldera (le cratère), le milieu de l’île, est la partie qui a littéralement été absorbée par l’éruption volcanique. Elle est accessible aux voyageurs qui seront équipés d’une bonne paire de chaussures et de vêtements légers.

Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©
Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©

Ce qu’il faut absolument voir à Santorin

Fira, la blancheur de ses maisons bâties sur les roches volcaniques rouges est un spectacle à couper le souffle. De Fira, on a une vue exceptionnelle vers Caldera et vers Nea et Palia Kammeni. Construite à 260 mètres au-dessus du niveau de la mer, cette localité  développée touristiquement, connaît une vie nocturne agitée. Elle dispose de structures contemporaines qui assurent le confort du voyageur : restaurants, hôtels, magasins et banques.  Le musée archéologique et le musée préhistorique (les différents objets proviennent des fouilles sur le site d’Akrotiri) valent le détour.

Oia, village probablement le plus photographié, offre des splendides couchers de soleil avec vue sur le château. Les maisons et les hôtels accrochés aux flancs de la falaise offrent un vue  trois dimensions.  Ses petites ruelles parsemées de maisons de marins, décorées de bougainvillées violets, rouges ou encore lilas font le bonheur du marcheur. On y rencontre au cours des ballades, de nombreuses petites chapelles blanches aux dômes bleus, si caractéristiques de la région. A une quarantaine de minutes de Fira, cette commune est plus calme et la vie nocturne y est moins intense. On y trouve de très bons restaurants ainsi que des magasins qui font découvrir des objets d’artisanat local mais aussi des antiquités pour les connaisseurs.

Imerovigli est une commune très recherchée.  Ses complexes hôteliers parmi les plus luxueux de l’île y sont pour quelque chose mais pas seulement. Grâce à la configuration de l’île, certaines piscines littéralement construites « dans le vide », offrent un spectacle absolument incroyable. L’heure dorée comme l’appellent les Grecs, le moment où le soleil commence à descendre et où le blanc des maisons devient d’une couleur or , est idéal pour prendre des photos en sirotant un cocktail. C’est une des choses qu’il faut au moins faire une fois dans la vie.

Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©
Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©

Les plages de Santorin

Rouges, noires, blanches, les plages à Santorin doivent leurs couleurs à l’activité volcanique de l’île. La plage de Vlychada est composée de galets et sables noirs tout comme Périssa

Ammoudi, le port d’Oia offre après les plaisirs des vagues, ceux du palais. En effet, on y trouve d’excellents poissons frais. Les eaux bleues sont très sombres en raison des très grandes profondeurs et à certains endroits, on rencontre des sources chaudes sous-marines.

Comme l’ensemble des îles grecques, Santorin se prête agréable aux sports nautiques et la plongée sous-marine s’y révèle réellement exceptionnelle.

Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©
Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©

Les plaisirs de la bouche

Santorin a, en plus de spécialités caractéristiques de la cuisine des Cyclades, des plats typiques. Le plus renommé est sa fève, de couleur jaune, qui est cuisinée et présentée sous forme de  purée, servi avec des câpres, des oignons ou encore du basilic selon l’imagination…C’est réellement la meilleure, du velours sur la langue.

Des beignets de tomates savoureux  parfumés sont servis dans l’ensemble des tavernes et restaurants.

Et enfin, les meletinia, de minuscules tartelettes à la crème se dégustent à toute heure du jour.

Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©
Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©

Folegandros - beauté et quiétude

Cette petite île à moins d’une heure de Santorin est la destination idéale pour ceux qui veulent des vacances à des rythmes plus calmes, près de la nature où se sentir en symbiose avec celle-ci. On considère peut-être à tort que c’est une île pour les couples. En effet, elle se prête parfaitement aux vacances entre amis, en famille mais aussi en solo. Si Folegandros n’a pas la vie nocturne de Santorin, elle offre toutefois à ses visiteurs, un divertissement sûrement plus authentiquement cycladique : des chansons, de la musique, de l’entrain qui entraînera le voyageur dans les traditions cycladiques originelles.

La première chose qu’on voit en arrivant sur le chef lieu de l’île, c’est le chemin sinueux qui se dirige vers le sommet où trône l’église de Notre Dame.

Le chemin du château, le morceau le plus ancien de Folegandros, construit  pour protéger les habitants des incursions des pirates, offre une vue sur les terrasses naturelles de l’île et sur la mer Egée absolument éblouissante surtout en fin d’après-midi.

Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©
Cyclades - De Santorin, la mondaine à Folegandros, le trésor caché©

Même si Folegandros est de petite taille, elle dispose néanmoins d’un nombre important de plages splendides. Seulement, certaines sont accessibles aux plus aventureux. La plus connue et la plus facile d’accès est Agalis qui se trouve dans une petite crique à l’ouest, Quand le temps rend difficile la baignade, la plage de Vardia plus à l’est est un bon choix. Comme celle-ci ne dispose pas de cafés ni de tavernes, il faut penser à prendre de quoi se restaurer le cas échéant. Pour ceux qui préfèrent les plages plus « privées », Ambeli, Agios Giorgos et Ligaria sont un choix excellent.

Enfin, une très belle visite par mer est celle de la grotte dorée dont les murs sont gravés peintures rupestres datant du quatrième siècle AC.

Folegandros est une de ces petites îles où on fait le souhait de pouvoir revenir une autre fois tant le bien-être est de la partie.

Proposé par : PASCALE POUR LE VOYAGE AUTREMENT.COM

Autres Articles sur Santorin

Sublime, paradisiaque, époustouflante…les mots manquent pour qualifier le petit village d’Oia niché tout en haut de l’une des îles grecques les plus célèbres au monde, Santorin ! Entre histoire, ruelles pleines de charme et promenades, (...)
Formée par le cratère d'un volcan enfoui dans la Méditerranée, Santorin fait partie des plus belles îles des Cyclades. Sa caldeira sous-marine, avec ses 83 km², est considérée comme la plus grande au monde. Découvrir Santorin, c'est (...)

Quelques Idées de Voyages à Santorin

Qui n’a pas rêvé un jour de vacances au soleil dans les îles grecques ? Il y a plus de 2000 ans explosait Stroggili, l’ancien nom de Santorin. Ile volcanique toute ronde, elle s’affaisse en son centre lors d’une éruption gigantesque qui (...)
Qui n’a pas rêvé un jour de vacances au soleil dans les îles grecques ? Parmi elles, les Cyclades sont les plus connues, chacune d’entre elles regorgeant de richesses et caractéristiques particulières. Situés en mer Egée, entre le (...)
Autrefois, du temps de l’âge de bronze, Santorin fut l’une des îles les plus développées de la mer Egée. La découverte relativement récente des ruines d’Akrotiri fut un évènement très important dans l’histoire de l’archéologie (...)
Les îles des Cyclades sont un rêve de voyage classique pour ceux qui aiment la mer. On y admire des villages étincelants de blancheur, des petits ports de pêche et des criques aux eaux cristallines, c’est un paradis ou règne une authentique (...)