Le Mag - Chili

L'île de Chiloé, une Patagonie
Authentique et Maritime

 L'archipel de Chiloé est désormais facilement accessible depuis le continent : la Panaméricaine relie Ancud à Puerto Montt, et il suffit d'une demi-heure de bac pour faire la traversée.
Mais c'est un monde à part qui attend les visiteurs, à peine le pied posé sur l'île. Sur ce morceau de cordillère plongé dans le Pacifique, situé au large de la Patagonie chilienne, les traditions indigènes et espagnoles se sont étroitement mêlées, jusqu'à faire émerger une culture unique, où l'authenticité prime, et où la relation à la mer est déterminante.

Un cadre Naturel Exceptionnel, entre forêt pluviale et espèces protégées



En traversant l'île principale d'est en ouest, il est difficile de croire que seule une cinquantaine de kilomètres sépare les deux côtes : les paysages doucement vallonnés, côté continent, font peu à peu place à la forêt primaire et aux paquets d'écume portés par un vent violent. La partie orientale de la Isla grande de Chiloe évoque parfois la Suède, avec ses collines couleur d'émeraude, ses sages bosquets et ses fjords paisibles ; c'est ici que la majorité de la population a choisi de s'installer. À l'inverse, les panoramas de l'ouest de l'île, une zone tournée vers le large, sont souvent plus tourmentés, et l'empreinte humaine y est plus discrète.

Tous les parcs naturels sont situés sur cette dernière partie de l'île : Tantauco, Tepuhueico, et, bien sûr, le Parque Nacional Chiloé. Il abrite des espèces endémiques comme le renard Darwin, très rare, ou le Pudu, l'un des plus petits cerfs du monde. Les oiseaux variés et les mammifères pullulent sous le couvert dense et toujours vert de l'humide forêt valdivienne, composée de feuillus, de buissons, de fougères et de mousse : dans un tel décor, il est facile de se prendre pour un explorateur ayant découvert par hasard dans un coin de préhistoire qui aurait miraculeusement échappé au temps... Louer les services d'un guide local permet de repérer plus facilement les points de vue impressionnants, que l'on rejoint ensuite à pied ou à cheval, par des sentiers aménagés. L'entrée par le nord, du côté de Chepu, est moins connue que celle de Cucao, au sud, mais tout aussi belle. Après une traversée de 30 minutes de la rivière, il faut compter environ 3 heures de randonnée le long du Pacifique, pour entrer dans le parc. C'est le trajet idéal pour les aventuriers qui aiment se sentir seuls, « au bout du monde ».

Ceux que les longues marches rebutent ont la possibilité d'embarquer pour une promenade à quelques encablures des côtes. Depuis le bateau, il est alors possible d'admirer non seulement la végétation luxuriante de l'île principale, mais aussi les petits îlots inhabités et la faune marine qu'ils abritent. Les manchots, les cormorans gris et les lions de mer apprécient beaucoup les îlots volcaniques de Puñihuil.

Églises et Maisons en Bois, un savoir-faire ancestral et spectaculaire



Les deux principales villes sont Castro, la capitale, et Ancud, la plus proche du continent. Mais beaucoup d'autres bourgades sont disséminés sur l'île ; et dans chacune d'elles, une ou plusieurs églises à l'architecture très typique. Lorsque les Jésuites, puis les Franciscains ont évangélisé Chiloé, ils ont su s'adapter aux coutumes locales, et les églises ont ainsi été construites entièrement en bois en s'inspirant des techniques utilisées pour les bateaux. Parfois peintes dans des couleurs vives, elles peuvent aussi être laissées brutes. Et tandis que les églises coloniales espagnoles ont généralement deux tours carrées, à Chiloé, il n'y a souvent qu'une seule flèche, servant de point de repère aux pêcheurs en mer.

Parmi les 60 églises chilotes traditionnelles, 16 sont inscrites au patrimoine de l'Unesco. L'église de Chonchi, bleue et jaune à l'extérieur comme à l'intérieur, est particulièrement représentative du style local. La voûte de celle de la Iglesia de Rilan, à Castro, évoque irrésistiblement la cale d'un bateau : il faut la voir le 11 février, jour de la grande fête organisée pour Notre-Dame de Lourdes ! Dans un autre genre, l'église de Nercon, en bois brut, reflète bien le goût pour les bâtiments simples, prédominant sur l'île. Mais c'est l'église de Quinchao qui est la plus grande de toutes, et sans doute la plus impressionnante avec son portail couvert.

Les édifices religieux ne sont pas les seuls à arborer de belles façades en bois. Certaines maisons se distinguent à la fois par leur architecture et par les matériaux utilisés pour les construire : c'est le cas des casas patrimoniales, confortables demeures bourgeoises dont toutes les parois sont couvertes de tuiles en bois finement ouvragées. On en trouve en particulier à Conchi, dans la calle Centenario, où 15 d'entre elles ont été récemment rénovées. Les Palafitos sont pour leur part de petites maisons sur pilotis, coquettes et pimpantes. Leurs silhouettes colorées très particulières, perchées au bord de l'eau, constituent d'ailleurs l'un des attraits majeurs de Castro. En passant par une agence locale, il est même possible d'en louer pour une ou plusieurs nuits, et de se laisser bercer par le clapotement des vagues...

Gastronomie, Artisanat, Art de vivre… Des traditions bien gardées



Le sud du Chili est resté, globalement, plus marqué par la présence des peuples autochtones que le reste  du pays. Mais au sein-même de la Patagonie, Chiloé se distingue particulièrement par sa capacité à entretenir la mémoire Chono et Huilliche.

En visitant le Museo Regional de Ancud, on découvre une collection de plus de 2 000 pièces évoquant la vie sur l'île au cours des siècles, à la fois par la présentation d'objets utilisés par le passé, mais aussi grâce à des explications concernant le mode de vie, les métiers, les relations sociales et la mythologie chilote. C'est donc un bon moyen d'en savoir plus sur cette culture riche et unique – et d'occuper un après-midi pluvieux quand le climat local, très humide, ne permet pas de partir explorer les trésors de Chiloé.

Les deux incontournables de la cuisine chilote sont certainement les fruits de mer et les pommes de terre, deux sources inépuisables de nourriture sur l'île. Impossible de quitter Chiloé sans avoir dégusté l'un des nombreux plats typiques, aussi recherchés que nourrissants. Après une journée de randonnée, il est très agréable de s’attabler devant un plat de curanto, un met qui combine du poulet, du porc, des fruits de mer et des légumes, cuits sur des pierres très chaudes tout en les couvrant de feuilles de nalca, une plante locale. Il faut aussi goûter aux huîtres géantes, aux palourdes exceptionnelles, et aux moules de la taille d'une main d'adulte : la mer est généreuse au Chili ! Le milcao, une purée de pommes de terre enrichie avec des rillons et du beurre, conviendra parfaitement à ceux que le poisson et les coquillages n'attirent guère.

L'art de vivre des Chilotes se manifeste aussi dans l'artisanat de la laine, très développé. Des tricots et tissages rustiques, adaptées aux températures de la Patagonie, sont produits sur place et vendus lors des petits marchés et des grandes ferias : c'est un joli souvenir à ramener de son voyage à Chiloé. Pour en trouver, pourquoi ne pas faire étape à Dalcahue, le village en face de l'île de Quinchao, qui s'anime le dimanche et propose un large choix de produits faits main?
 Si la Patagonie est une succession de panoramas tous plus majestueux les uns que les autres, Chiloé y occupe définitivement une place à part relevant à son tour toutes les splendeurs du Chili ! En prévoyant une étape sur cette île, nos agences locales ont à cœur de vous faire découvrir les traditions locales et la forêt pluviale tout autant que les pingouins.





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages au Chili

Au Coeur de la Route Australe - 12J/11N

Considérée comme l’une des routes les plus spectaculaires d’Amérique du Sud, la Route Australe vous surprendra pour ses paysages sylvestres, ses fjords, ses lacs, ses glaciers et sommets ! Encore peu fréquentée par les touristes, cette région isolée offre des paysages encore (...)

Objectif 6000 - 15J/14N

Vous êtes fans de treks dans le désert ou d’ascensions de volcans ? Venez tenter l’aventure au milieu des salars et lagunes et dépasser les mythiques 6.000 m d’altitude dans un environnement où chaque sommet vous offre des panoramas sur le désert d'Atacama et le Sud Lipez. Aux confins de la (...)

Sur La Route de l'Argent et des Missions - 21J/20N

4 pays pour un voyage magnifique: Parcourez La route coloniale de l’argent combinée avec la route des missions en Argentine.Du parc Lauca au salar d’Uyuni au cœur du désert d’Atacama vous traverserez le paso de Jama au sommet de la cordillère des Andes avant de plonger vers Salta la belle argentine, ses paysages multicolores, sa douceur (...)

Aventure Chilienne et Bolivienne - 18J/17N

L’île de Pâques. A lui seul le nom fait rêver. Longtemps difficile d’accès notamment pour des raisons de coût, cette île du bout du monde est désormais à la portée de tous,  surtout hors de la saison d’été au Chili. D’avril à novembre Rapa Nui vous livrera tous ses secrets dans ce programme qui vous emmènera également (...)
Tous les Circuits au Chili >>