Le Mag - Roumanie

Le Delta du Danube, des Oiseaux dans les Roseaux

 Le Danube prend sa source en Allemagne, et traverse l'Europe au cours d'une longue promenade de 3 000 km; ce voyage s'achève dans la Mer Noire, là où le fleuve se jette après s'être élargi jusqu'à former un immense delta, situé pour l'essentiel en Roumanie – et pour une petite part en Ukraine. Entre terre et mer, les Gorges du Danube, comme on les appelle également, constituent donc une réserve naturelle sauvage, où les paysages lacustres forment un cadre inoubliable pour observer le ballet des oiseaux.

Après les montagnes de Brasov, les paysages balnéaires de Constanta et les monuments de Sibiu, la découverte du Delta permettra d'ajouter une touche unique à un séjour en Roumanie.

Des paysages façonnés par le fleuve



Distinguée par l'UNESCO qui l'a placée au Patrimoine mondial en 1991, cette région constitue l'un des espaces naturels les plus importants, de par la diversité de sa faune et de sa flore, et l'un des mieux préservés d'Europe.

Le Danube se sépare en effet en trois bras principaux et une multitude de canaux plus ou moins étroits, qui sillonnent les forêts et les marais, formant un véritable labyrinthe. La profondeur du fleuve diminue au fur et à mesure que l'on se rapproche de l'embouchure, et le courant charrie limon et minéraux. Grâce à cette situation particulière, la température de l'eau est plus élevée et les nutriments plus nombreux, pour les plantes comme pour les animaux. Cela a permis à des écosystèmes variés de se développer au fil des millénaires, dans cette région restée sauvage.

On trouve ainsi de véritables lacs, comme les lacs Rosa, Murighiol et Furtuna, mais aussi des étangs dont la surface est tapissée de lentilles d'eau ou de nénuphars jaunes et blancs, et des roselières. On appelle ainsi les marais où une masse dense de roseaux émerge seule de l'eau. Le delta du Danube est réputé abriter les plus grandes roselières du monde, où les pélicans et les grèbes viennent notamment nicher. Les canaux et les méandres des bras du fleuve sont propices à la reproduction des poissons, des tortues et des grenouilles, mais leurs rives voient aussi passer de plus gros gibiers : les sangliers apprécient les forêts humides qui se développent le long des cours d'eau. Dans la forêt primaire de Letea, il est même possible d'apercevoir des chevaux sauvages !

La variété et à la spécificité de ses milieux naturels ont donc permis à de nombreuses espèces d'élire domicile dans le delta, que ce soit sur terre, dans les airs et dans l'eau.

Pélicans frisés et cormorans pygmées, les oiseaux du delta



Voyageurs passionnés d'ornithologie, à vos jumelles et appareils photo ! Dans le delta du Danube, toute la difficulté consiste à savoir où donner de la tête : les oiseaux sont partout, et l'on peut y observer des variétés uniques en Europe.

De plus, il n'y a pas véritablement de saison creuse : un voyage dans le Delta du Danube permet d'admirer des oiseaux rares tout au long de l'année, car lorsque certaines espèces quittent la Roumanie pour le Delta du Nil et ses températures plus clémentes en hiver, d'autres s'y réfugient depuis la Russie, à la même époque.

Parmi les incontournables, ceux que les chasseurs d'images cherchent à tout prix, il y a bien sûr les pélicans : blancs ou frisés, ils apportent une touche d'exotisme et leur bec si particulier se révèle très photogénique !
Les cormorans pygmées sont plusieurs milliers dans le delta, de même que les ibis falcinelles ; à l'inverse, le balbuzard pêcheur et les canards tadorne casarca sont très rares. Très impressionnant, le pygargue à queue blanche, également connu sous le nom de grand aigle de mer, peut faire une apparition surprise devant les caméras des visiteurs chanceux : profitez-en, car il s'agit d'un oiseau préférant généralement les contrées européennes plus nordiques.

La vie dans le delta du Danube



Seule une quarantaine de milliers d'habitants peuplent cette zone naturelle, et plus d'un tiers d'entre eux vivent dans de tout petits villages. Bien souvent, l'exploration du Delta du Danube se fait en partant de la ville de Tulcea ; c'est ici que le fleuve se sépare en plusieurs cours d'eau, que les routes carrossables disparaissent, et que l'on entre dans un territoire où la nature domine. De là, il est possible de suivre le bras de Chilia, vers le Nord et la frontière ukrainienne, ou bien de partir vers Sulina ou Saint-Georges, deux villes portuaires roumaines. Les déplacements se font sur l'eau...

Pour ce faire, les pêcheurs utilisent traditionnellement une Lotca aux pointes relevées. Grâce à son fond peu profond et à sa forme particulière, l'embarcation se faufile jusque dans les canaux les plus étroits du Danube, où la frontière entre fleuve et marais s'efface dans de vastes étendues de roseaux. Pour la pêche d'animaux plus importants, ils privilégient l'usage des mahonnes, gros navires particulièrement adaptés à la pêche des esturgeons, ces étranges poissons préhistoriques qui peuvent mesurer plusieurs mètres et dépasser la tonne.

Dans le delta, les habitations sont souvent organisées autour d'un puit qui fournit de l'eau potable, et arborent de pittoresques toits de chaume. Et toute reculée qu'elle soit, la région possède ses propres monastères. Les plus célèbres sont probablement ceux de Batag, Saon, et Cocos. Il est toujours impressionnant de découvrir un tel raffinement dans la décoration intérieure des lieux de culte, à quelques mètres de la berge herbeuse du canal… La culture locale peut sembler un peu différente de celle du reste de la Roumanie. Et pour cause : les Lipovènes, une minorité russophone, y sont très nombreux.
 Visiter le delta du Danube, c'est donc s'offrir une virée dans la plus grande zone humide d'Europe, un temple de la biodiversité sur le continent.
Dans un pays où les paysages sont incroyablement variés – mer et montagne, châteaux médiévaux et architecture post-soviétique – le Delta réussit à tirer son épingle du jeu. Entre ses pélicans, ses loutres et ses esturgeons, il vous émerveillera, pour faire de votre séjour en Roumanie une expérience inoubliable.





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Roumanie

Montagnes et Châteaux - 8J/7N

Pendant ce séjour vous explorerez les massifs de Piatra Craiului et de Bucegi, des montagnes très chères aux roumains qui ont fait naître beaucoup de chansons populaires et de légendes. Venez découvrir la variété de la flore et de la faune des parcs naturels, doux pâturages et spectaculaires paysages. Des bergeries perchées dans les (...)

VTT dans les Carpates Roumaines - 9J/8N

Les possibilités de pratiquer le VTT en Roumanie sont exceptionnelles. Votre circuit peut inclure des itinéraires très variés le long des villages, sur des sentiers de montagnes ou sur de très belles pistes forestières.Afin de profiter pleinement de cette activité, nous nous attachons à adapter nos tours en fonction de chacun. Pour (...)

Thalasso en Mer Noire 

Plus d’un tiers d’eaux minérales de l’€ope se trouve en Roumanie. Toujours ici sous la direction de Ana Aslan, on crée, en 1952, l’Institut de Gériatrie de Bucarest, le premier de ce genre du monde.La richesse des ressources naturelles, le climat amiable et l’intéret accru pour le développement de ce segment touristique sont (...)

Séjour Romantique en Transylvanie - 4J/3N

D'inoubliables vacances romantiques dans un pays mystérieux: la Transylvanie, le pays des princes et des princesses, des châteaux, des légendes, de la maison de Dracula.Dans ces lieux magiques vous pouvez célébrer la Saint Valentin ou le Dragobete, son équivalent roumain du 24 février, bien que nous vous conseillions de célébrer (...)
Tous les Circuits en Roumanie >>