A Ne Pas Manquer en Éthiopie

Loading...
Entre villes, montagnes et forêts épaisses, découvrez les différents visages de l’Éthiopie en visitant ses musées, en randonnant jusqu’à ses ses sommets et en observant sa faune unique. Perdez-vous sur les kilomètres de sentiers du parc national du Simien pour rencontrer le fameux babouin gélada, arpentez les ruelles de Gondar jusqu’à l’église Debré Berhan Sélassié où de somptueuses fresques vous attendent, partez sur les traces d’Arthur Rimbaud dans les petites rues d’Harar, baladez-vous à cheval sur la plus haute route d’Afrique, dans les montagnes du Balé…

L’Éthiopie, encore très peu connue des voyageurs, vous réserve un nombre incroyable de surprises et de points d’intérêt. Un beau mélange d’observation animalière, de marches en pleine nature et de visites de monuments historiques.
©
The North Stelae Park

Axoum

Considérée comme la capitale religieuse de l'église orthodoxe du pays, Axoum représente aussi un véritable trésor historique. Ses vestiges antiques et son environnement naturel à couper le souffle valent à son site archéologique d'être classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est perchée à plus de 2 000 mètres d'altitude que la ville d'Axoum vit au rythme d'une petite localité reculée. Amateurs (...)

©
Gondar

Gondar

Située au nord-est du lac Tana, la ville de Gondar est l'ancienne capitale de l'Ethiopie. Pillée avant d'être occupée par les Italiens et bombardée par les Britanniques, elle recèle encore aujourd'hui de fabuleux vestiges historiques tels que des églises et des palais impériaux… C'est bâtie sur les contreforts du massif du Simien à 2 200 mètres d'altitude que Gondar expose aux curieux son incroyable patrimoine. En surplomb du lac (...)

Lalibela

Les églises de Lalibela

Bâtie à plus de 2600 mètres d'altitude, la cité monastique de Lalibela est réputée pour ses multiples églises médiévales construites à même la roche. Au total, ce sont 11 édifices qui furent construits par le roi Lalibela en l'espace de 25 ans seulement, de véritables merveilles du 13e siècle qui attirent aujourd'hui les foules de voyageurs. Classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, les églises de (...)

©
Erta Ale

Le volcan Erta Alé

C'est isolé en plein coeur du désert de Danakil que le volcan bouclier de l'Erta Alé culmine à plus de 613 mètres de hauteur. Niché dans l'un des environnements les plus chauds et les plus inhospitaliers de la planète, il attire pourtant de plus en plus de voyageurs en quête de dépaysement. Et autant dire que la région n'en manque pas ! Avec plus de 30 kilomètres de diamètre, des parois verticales vertigineuses et un lac de lave (...)

©
Addis Abeba

Addis Abeba

Bâtie sur un plateau à plus de 2000 mètres d'altitude au beau milieu du pays, Addis Abeba, dont le nom signifie « nouvelle fleur » en amharique, est la capitale la plus haute de toute l'Afrique. Cette métropole de plus de 4 millions d'habitants est à visiter absolument lors d'un voyage en Ethiopie, non seulement pour sa vie culturelle animée, mais aussi pour son histoire, son architecture éclectique et ses superbes monuments. Addis Abeba fera le bonheur (...)

©
Bahir Dar

Bahar Dar et le Lac Tana

Bahar Dar, dont le nom signifie « bord de mer », est l'une des villes les plus importantes des berges du lac Tana, immense lac volcanique de plus de 3500 km². De plus en plus prisée des voyageurs, la ville est située non loin des chutes du Nil Bleu et représente une étape de premier choix pour visiter la région. Située à plus de 1800 mètres d'altitude, la ville de Bahar Dar n'est pas sans rappeler les stations balnéaires africaines (...)

Vallée d'Omo -  Maison traditionnelle

Vallée de l'Omo

Loin du monde, la vallée de l'Omo et ses tribus primitives généreuses se méritent. Les routes pour y accéder sont difficiles, les contretemps sont nombreux et les conditions d'hébergements, bien qu'étonnantes, demeurent plutôt rudimentaires. Mais c'est justement parce qu'elle est isolée du reste du monde que la vallée de l'Omo fait partie des sites incontournables lors d'un voyage authentique en Ethiopie. Ses tribus accueillantes, ses paysages (...)

©
Danakils

Le Danakil

Aux confins du continent africain, à l'intersection de deux rifts, les Danakils sont témoins de l'activité géologique trépidante de l'Ethiopie. Vous êtes ici au coeur de l'un des environnements les plus hostiles de notre planète, une contrée étrange et isolée, l'une des régions les plus stériles, les plus chaudes et les plus arides du globe… Autant vous dire que le désert et la dépression des Danakils vous (...)

©
arc National de Balé -  Plateau de Sanetti

Parc National du Balé

Deuxième plus haute chaîne de montagnes d'Ethiopie, le parc national du Balé abrite des paysages sauvages et accidentés où vivent de nombreuses espèces végétales et animales, dont l'incontournable Nyala. Au coeur de ce décor étonnant, à 4 000 mètres d'altitude, le plateau de Sanetti et le mont Tullo accueillent les voyageurs en quête de panoramas à couper le souffle. C'est à l'automne que la région est (...)

©
Harar

Harar

Ville mythique, quatrième ville sainte de l'Islam, Harar n'en finit pas de faire marcher l'imaginaire des voyageurs. Alors qu'elle fut la capitale du royaume des Harari au 16e siècle, elle a su se constituer au fil du temps une identité et un caractère bien particuliers. Aujourd'hui, la ville est considérée comme un véritable centre de la culture islamique. Ses maisons traditionnelles, ses mosquées et ses murailles témoignent d'ailleurs encore de son (...)

©
Chutes du Nil Bleu

Les Chutes du Nil Bleu

Plus grand fleuve d'Ethiopie, le Nil Bleu prend sa source au Lac Tana avant de parcourir le pays sur près de 800 kilomètres. Chargé d'histoire, le fleuve dévoile de fabuleux sites historiques ainsi qu'une cascade légendaire : les fameuses chutes du Nil Bleu, site le plus visité d'Ethiopie. C'est à une trentaine de kilomètres de Bahir Dar et du Lac Tana que les visiteurs le découvrent, dans un décor naturel à couper le souffle. Hautes de (...)

©
Parc National du Simien

Parc National du Simien

C'est au fil des siècles d'érosion que le parc national du Simien s'est formé, au coeur de paysages spectaculaires composés de pics et de vallées. Perché à plus de 3 000 mètres d'altitude en moyenne, il abrite une foule d'animaux rares tels que le renard du Simien et trois mammifères endémiques : le babouin gélada, le bouquetin walia et le chacal du Simien. Le Simien fait partie des plus beaux parcs nationaux du pays. Classé à l'UNESCO, il est réputé pour ses vertigineux canyons et ses sommets (...)

Et Encore...

Les Parcs Nationaux


Nombreux Parcs et Réserves : Faune, flore et Paysages.
> Le Parc National du Simien (classé)
> Le Parc National de Gambela
> Le Parc National de l'Awash.


La vallée du Rift


Les nombreux lacs dont Les lacs Lagano, Abiyata et Shala.


et encore plus...


> Le monastère de Gishen
> Le massif de Gheralta et ses eglises