Le Mag - Tanzanie

Rencontre avec les Chaggas sur les flancs du Kilimandjaro

La population de la Tanzanie se compose de nombreuses tribus, dont les plus connues sont sans aucun doute les Masaï, ces guerriers semi-nomades reconnaissables à leurs costumes rouge vif. Sur les versants Sud et Est du Kilimandjaro, nous vous proposons de partir à la rencontre du peuple Chagga, ou Wachagga, troisième groupe ethnique de la Tanzanie. Sédentarisés sur les pentes de la montagne depuis trois siècles, les Chaggas se sont adaptés à leur environnement pour développer une agriculture performante et contribuent largement à la Richesse culturelle de la Tanzanie du Nord.

Un peuple d'agriculteurs et d'éleveurs bien organisé



Les Chaggas sont parvenus à adapter leur production agricole à leur environnement climatique et écologique. Au pied du Kilimandjaro, à basse altitude, c'est la banane qui est cultivée. Plus haut dans la montagne, les tubercules comme les patates douces et le taro et les céréales comme le sésame et le maïs assurent la subsistance du peuple et son activité commerciale.

La culture du café fut également introduite dans la région à la fin du 19e siècle, mais ne fut développée qu'à partir des années 1920.
L'organisation des Chaggas, autrefois régie par coutumes et des rites anciens, s'est énormément modernisée ces dernières années. L'élevage des chèvres, zébus et moutons est géré par les hommes et sert pour la viande, le lait et le sang. La culture des tubercules, quant à elle, demeure majoritairement féminine.

Le système de production des Chaggas est l'un des plus performants de toute l'Afrique, notamment grâce à un système d'irrigation ingénieux. Les eaux provenant des torrents en altitude sont captées par des canaux desservant ensuite chaque petit village sur les pentes de la montagne.

Alors qu'à l'Est, l'agriculture est restée traditionnelle, au Sud, elle tend à se moderniser de plus en plus avec l'utilisation d'outils modernes et d'engrais et l'embauche de nouvelle main d'œuvre.
Les plantations chaggas sont franchement impressionnantes. Le peuple cultive de nombreux arbres fruitiers, des ananas, des légumes et quelques 15 variétés de bananes différentes.

Découverte des rites et coutumes des Chaggas



Le christianisme fut introduit de force auprès du peuple Chagga lors de la colonisation. Malgré cela, la tribu a réussi à préserver de nombreuses traditions et croyances ancestrales. Leur dieu, Ruwa, n'est pas considéré comme le créateur de l'humanité, mais plutôt comme le libérateur et comme celui qui fournit les ressources vitales. Les Chaggas croient en l'existence des sorcières, voient l'avenir dans les rêves et pratiquent des rites très anciens comme le ngasi, un rituel de passage des garçons à l'âge adulte incluant des épreuves physiques souvent violentes.

Chez les Chaggas, la mort implique le respect de nombreuses coutumes, dont le sacrifice d'animaux durant les neuf jours suivant l'enterrement.

Les tribus Chaggas parlent trois langues distinctes : le chagga central, le chagga occidental et le rombo (chagga oriental), elles-mêmes divisées en plusieurs dialectes. Elles sont si différentes les unes des autres qu'il est quasiment impossible pour un habitant du flanc Ouest de comprendre un habitant du flanc Est.

Des huttes traditionnelles aux maisons : l'habitat Chagga en voie de modernité



L'habitation traditionnelle des Chaggas consiste en une sorte de hutte. Les premières cases, aussi appelées mmba, étaient fabriquées sans murs, avec un toit structuré par un cadre de perches de bois et de branchages d'épineux. Des couches de chaume étaient ensuite posées directement sur le sol jusqu'au toit. Plus cette couche était épaisse et plus l'intérieur était isolé du climat frais du Kilimandjaro. Cet espace de vie était partagé entre les hommes et les animaux. Dans les huttes, les Chaggas dormaient sur des matelas en feuilles de bananier recouverts de peaux de bête. L'habitation servait également de lieu de séchage pour les céréales et le café.

Les huttes étaient reliées entre elles et entre les différents villages par un réseau de tunnels et de cavernes ingénieux, qui servait aussi de refuge durant les guerres contre les Masaïs.

Au fil du temps, ces cases traditionnelles ont été remplacées par des maisons en briques qui assurent davantage de sécurité et une meilleure isolation. Ces nouvelles maisons occupent une place centrale au cœur d'une double cour, l'une est réservée aux enfants et l'autre est réservée aux grains de café et de céréales.

Rencontrez les Chaggas au cours de votre voyage



Il est possible, en compagnie d'un guide local, de partir visiter les villages traditionnels Chaggas au cours d'un voyage en Tanzanie. Ces petits villages, où certaines cases anciennes subsistent malgré le passage du temps, sont situés à l'écart des routes et ne sont plus habités aujourd'hui, mais restent accessibles via des sentiers de randonnée.

La découverte des villages plus modernes permet quant à elle d'assister au spectacle de la vie locale : les enfants aux couleurs du drapeau tanzanien qui vont et viennent à l'école, les femmes qui jouent avec leurs jeunes enfants avec des jouets de fortune fabriqués avec les moyens du bord, les hommes regroupés entre eux autour de conversations animées… Les scènes de vie permettent de mieux comprendre l'évolution de ce peuple qui réussit à apprivoiser envers et contre tout le relief vallonné et le climat difficile de la région.

La visite des villages Chaggas peut se faire au cours de l'ascension du Kilimandjaro. Au retour, vous aurez probablement l'occasion de goûter au fameux mbege, la boisson traditionnelle des Chaggas, une sorte de bière fabriquée à base de millet et de banane fermentés pendant 10 jours. Non loin des villages, votre guide vous emmènera au cœur de la forêt, à la découverte des sites historiques et des grottes témoins des guerres entre les Masaïs et les Chaggas. Certaines grottes sont encore aujourd'hui occupées par des forgerons fabriquant les armes des Masaïs.
La rencontre avec les Chaggas, leurs coutumes, leurs villages traditionnels et leur mode de vie, reste une expérience de voyage unique et inoubliable. Contactez votre agence de voyage locale en Tanzanie pour organiser ensemble cette excursion sur les flancs du Kilimandjaro, à la rencontre d'un peuple méconnu qui joue pourtant un rôle fondamental dans la région.





Proposé par : LVA
Galerie
(Cliquez sur les photos)

Quelques Idées de Voyages en Tanzanie

Les Perles du Sud Tanzanien, Selous et Ruaha - 8J/7N

Le fait qu’ils soient jusqu’ici encore peu connus n’apporte à ces deux parcs que plus d’intérêts : la réserve du Selous, aussi grande que la Suisse, abrite près du tiers de la population mondiale des lycaons alors que Ruaha, joyaux caché de la Tanzanie, est une zone des plus importantes au monde pour les grands carnivores, (...)

Safaris dans les réserves du nord, en pays Massai et Trekking au Mont ...

Votre guide de safari tanzanien de Nature Explore, diplômé et expérimenté vous accueillera à votre arrivée en Tanzanie et vous emmènera  pour des safaris dans les plus grands et les plus beaux parcs d’Afrique  (le Serengeti, le cratère du Ngorongoro, le lac Manyara, le Tarangire, le lac Natron, l’Arusha): à la rencontre des (...)

Les Cultures de Tanzanie du Nord - 14 J/13N

Pendant ce long safari, vous rencontrerez les tribus prédominantes du Nord tanzanien : les Massaï, les Wameru, les Sonjo, les Sukuma, les Datoga et les Hadzabe. Vous ferez connaissance avec leurs cultures en visitant leurs villages et en randonnant dans les environs. A côté de ces styles de vie traditionnels, vous visiterez également des (...)

L’Ascension du Mont Meru - 4J/3N

Le Mont Meru est un sommet impressionnant de 4562 m au cœur du Parc National d'Arusha. Bien qu’il ne soit ni aussi célèbre ni aussi haut que le Mont Kilimandjaro, le Mont Meru offre une expérience au moins aussi fascinante, si ce n’est plus. Vous commencez votre trekking dans la brousse du Parc National d'Arusha et continuez à travers (...)
Tous les Circuits en Tanzanie >>