Le Mag - Grèce

L’Acropole, Cœur de la Grèce Antique et Moderne

Au cœur de la ville d’Athènes, capitale de la Grèce depuis l’Antiquité, se dresse un vaste promontoire rocheux au sommet duquel se trouve le célèbre Acropole, l’un des lieux historiques les plus visités au monde.
L’Acropole est un vaste sanctuaire, constitué de multiples bâtiments dédiés au culte des divinités du panthéon grec, en particulier à la déesse Athéna, qui comme son nom l’indique, joua un rôle prépondérant dans les croyances des citoyens athéniens antiques. On y trouve des temples dont le plus imposant et le plus connu est le Parthénon, des autels, un théâtre, un odéon et bien d’autres vestiges encore…

La querelle de Poséidon et d’Athéna, et la naissance mythique d’Athènes



Cécrops, premier roi légendaire de l’Attique, fut le fondateur de la ville d’Athènes qu’il édifia en tant que capitale de son nouveau royaume.  Peu de temps après sa fondation, Poséidon, dieu des Mers et Athéna, déesse de la Sagesse, des Arts et de la Guerre se disputèrent la possession de la ville. Pour se départager, il fût décidé que chacun d’eux devait offrir un cadeau à la ville et ses habitants : Cécrops et les citoyens athéniens choisiraient ensuite entre les deux divinités. Poséidon frappa l’Acropole de son trident et fit jaillir une source d’eau salée tandis qu’Athéna fit pousser un olivier. L’olivier, bien plus utile que l’eau salée, fut préféré par les habitants et Athéna l’emporta donc contre Poséidon. La déesse devint la patronne et protectrice de la ville, qui fut alors prénommée Athènes en son honneur.

Historiquement, les traces d’occupation de l’Acropole remontent à plusieurs millénaires avant Jésus-Christ. L’Acropole abrita d’abord une forteresse mycénienne, puis un palais un peu plus tardivement. Au VIème siècle avant J-C, les Athéniens transformèrent radicalement l’Acropole, qui devint un sanctuaire dédié à Athéna et autres divinités grecques, et non plus une forteresse. Malheureusement, les Perses, lorsqu’ils envahirent Athènes, détruisirent l’ensemble des monuments de l’Acropole. Mais au Vème siècle, la ville d’Athènes est de nouveau aux mains des Grecs, à l’apogée de leur puissance : les chefs de la cité-état athénienne, ayant accumulé beaucoup de richesses lors de précédentes conquêtes, se donnent pour mission de reconstruire entièrement l’Acropole, et d’y édifier des monuments colossaux pour montrer la nouvelle puissance de la ville athénienne, projet qui fut accueilli à bras ouverts par les habitants fiers de leur cité.

Les Panathénées, festivités religieuses et sportives de l’Acropole



Chaque année à Athènes se déroulaient les Panathénées, de grandes festivités religieuses dédiées à Athéna, qui s’étalaient sur plusieurs jours et réunissaient tous les habitants de la ville, aussi bien les citoyens athéniens que les esclaves et les métèques (statut particulier accordé à certains étrangers, leur donnant plus de droits que de « simples » étrangers). Durant cette grande fête, on organisait également des jeux, les Jeux Panathéniens, fortement inspirés des Jeux Olympiques.  Lutte, boxe, courses de chars, lancer de javelot à cheval, lancer de disques, saut en longueur, course à pied  ou encore pentathlon rythmaient ces journées de compétition sportive.

Des épreuves artistiques étaient aussi organisées : concours de chants, d’instruments de musique antiques comme la flûte et la cithare, concours de danse,…. Les gagnants, artistiques ou sportifs, étaient décorés d’une couronne d’olivier et recevait une jarre remplie d’huile, issue du précieux cadeau que la déesse Athéna avait fait à la cité. Le jour le plus important était le 28 du mois Hékatombéon, date de la naissance d’Athéna. Ce jour-là, la statue en bois d’Athéna était habillée d’un péplos, une précieuse tunique  brodée d’or, soigneusement confectionnée tout au long de l’année par des couturières spécialisées pour ce jour unique.

Alors la statue, revêtue de sa tunique, était transportée jusqu’au sommet de l’Acropole lors d’une longue procession commençant en bas de la ville. On retrouve sur le Parthénon une longue fresque qui illustre la procession des Panathénées.

Les principaux monuments de l’Acropole



Le monument le plus célèbre de l’Acropole est indiscutablement le Parthénon (Παρθενώνας), que l’on ne manque pas de voir sur toutes les cartes postales. Il s’agit d’un temple colossal, avec de nombreuses colonnes qui semblent vouloir toucher le ciel ; le Parthénon constitue sans étonnement le plus vaste monument de l’Acropole. Ce temple était bien sûr dédié à Athéna.

Athéna, déesse de l’amour entre autre, défendait sa virginité et ne succomba jamais aux multiples tentatives de séduction qui s’offrit à elle. Elle était une vierge pure ou parthénos en grec, d’où le nom de « Parthénon ». Le temple gigantesque abritait en son sein une précieuse statue chryséléphantine, c’est-à-dire faite entièrement d’or et d’ivoire, réalisée par le sculpteur Phidias. Malheureusement, cette statue, connue sous le nom d’Athena parthenos a été perdue au cours de l’histoire, sûrement détruite, volée ou pillée.
D’après les auteurs antiques, la statue mesurait environ 15 mètres de haut et plus d’une tonne d’or avait été nécessaire à sa réalisation !

En dehors du Parthénon, on trouve d’autres vestiges qui valent le coup d’œil.

Les Propylées sont un ensemble d’immenses colonnes constituent l’entrée principale de l’Acropole par laquelle on pénètre encore aujourd’hui. 

Le Temple d’Athéna Niké  (Αθηνάς Νίκης) est un autre édifice important de l’Acropole, surtout pour sa valeur historique et symbolique.  Le temple abritait la statue d’Athéna Nikè, signifiant « Athéna la Victorieuse ».  En effet, ce temple fut érigé entre 427 et 424 avant J-C pour célébrer la victoire des Athéniens sur les Perses lors des guerres Médiques qui occupaient l’Acropole jusqu’alors.

L’Erechthéion est un temple original, constitué d’un groupement de plusieurs sanctuaires. On distingue trois sanctuaires dédiés à des divinités grecques, Athéna, Poséidon et Zeus, ainsi que deux autres sanctuaires dédiés à des rois légendaires d’Athènes, Cécrops, le fondateur de la ville et Érechthée, roi plus tardif. C’est à cet endroit que se serait déroulé le conflit entre Athéna et Poséidon : devant le temple, on trouve un olivier, cadeau d’Athéna et à l’intérieur du sanctuaire de Poséidon, on peut apercevoir les « traces » du coup de trident qu’il donna pour faire jaillir un puits d’eau salée.

Sur l’un des portiques de l’Erechthéion, on peut voir des statues de femmes qui servent de colonnes pour soutenir le temple, il s’agit des fameuses Caryatides.

Il y a encore de nombreux autres vestiges à voir sur l’Acropole, notamment l’Odéon d’Hérode Atticus, très bien conservé et un peu en contrebas, le Théâtre de Dionysos.

Et n’oubliez pas aussi d’admirer la vue incroyable que l’on a sur la ville d’Athènes !
Ce n’est pas pour rien que ce lieu, juché à environ 150 m au-dessus de la ville, a été nommé l’Acropole, qui signifie la « ville (-polis) haute (acro-) » en grec !

Il n’y a pas besoin de le dire, l’Acropole est un incontournable de tout séjour en Grèce, véritable symbole de l’identité de ce pays et de son histoire.





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Grèce

La Grèce Classique et les Météores - 8J/7N

Ce circuit vous permet de découvrir les incontournables de la Grèce continentale. Les sites archéologiques tels que Delphes et Olympie sont indissociables de l’histoire de la Grèce antique et Athènes, capitale du pays regorge de sites à découvrir. Enfin, les Météores, curiosités de la nature, sont impressionantes et l’une des (...)

Séjour Voile dans le Péloponnèse - 8J/7N

Allongez-vous au soleil sur le bateau, nagez sur une plage déserte, promenez-vous dans les ruelles des petits villages pittoresques des îles, goûtez à la cuisine locale et bien sûr essayez et améliorez vos compétences de voile,...etc voici seulement quelques-unes des activités qui vous sont (...)

Plongée sous-marine & Voile Active dans les Cyclades

Faire de la plongée sous-marine et naviguer à la voile dans la mer Egée: vous permettront d'accéder aux aspects non-touristique des îles grecques. En plongeant sur les épaves, les récifs, dans les grottes, le long des falaises et des tombants, vous découvrirez la biodiversité (...)

Visite Archéologique - 8J/7N

Visitez les sites antiques les plus célèbres ! L’Acropole, l’Olympie, l’Epidaure, Mycènes, Nauplie, Sparte et Némée (...)
Tous les Circuits en Grèce >>