Le Mag - Brésil

Les Caiçaras, Peuple du Brésil

 Pour les indiens Guaranis, originaires du sud du Brésil, l'idée du paradis terrestre devait ressembler à une forêt foisonnant de cascades, au bord de la mer et ses plages de sable fin.

A pied, ils ont remonté la côte brésilienne à la recherche du "yby maraey", la "terre sans mal" en langage tupi-guarani. Et il semble qu'ils aient atteint leur "eldorado"  puisque, passant par Paraty et Angra dos Reis, villes du littoral au sud de Rio de Janeiro, ils s'y sont installés,
sans doute séduits par la complexité et le caractère énigmatique de la "Costa Verde".

La Costa Verde, ou côte verte, où aujourd'hui encore, on rêve de découvrir au cours d'une plongée un trésor perdu au fond de la mer, on espère découvrir le chemin qui mène au "Laje do Dramin", le sanctuaire des surfeurs, ou bien l'on tente de déchiffrer la symbolique maçonnique dans les rues de Paraty.
Leur semi-nomadisme contribua à la formation d'une des ethnies les plus complexes du Brésil : le peuple Caiçara est en effet le fruit d'un mélange entre Africains, Portugais et tribus indigènes diverses.

Mais davantage qu’un croisement de races, les Caiçaras représentent d'abord la symbiose parfaite entre l'homme et la nature.
Peuple de cultivateurs, chasseurs, mais surtout pêcheurs, les Caiçaras ont acquis une grande connaissance des plantes médicinales, d'autant plus utile qu'ils ne disposaient pas de médecins.
Dona Ana est Caiçara. Elle évoque le temps où il fallait voyager trois jours en petites embarcations de bois pour emmener ses défunts au cimetière le plus proche. À cause de tempêtes, nombre de ces esquifs chaviraient, envoyant les morts par le fond pour leur repos éternel.
Se marier n'était pas non plus chose facile. Soit on épousait un cousin, comme il arrive encore aujourd'hui, soit il fallait attendre l'arrivée du fiancé promis venant d'un autre village à l'occasion d'une fête.
Elle raconte aussi passionnément des anecdotes sur les sirènes qui séduisaient les pêcheurs ou parle de la peur des invasions pirates.

Comme d'autres, Paraty et Angra dos Reis ont fait l'histoire du Brésil. Elles ont connu leur apogée au XVIIème siècle, au moment où l'or, suivi par le sucre de canne et le café, partait vers l'Europe.
Oubliées à la fin de l'esclavage en 1888, elles se sont finalement réveillées avec le tourisme dans les années 70 grâce à la construction de l’autoroute Rio-Santos qui longe le littoral jusqu'à São Paulo.

Le progrès est arrivé, une partie des Caiçaras s'est livrée à la spéculation immobilière. Sans terre, ils ont occupé de manière désordonnée les flancs des collines autour du centre-ville de Angra.
 À partir des années 90, le concept de tourisme durable gagna force dans la région et avec lui le sens de la conservation de la nature et de la culture locale.
De la « terre sans mal » ne reste que le mythe indigène, mais il faut rendre hommage à la sagesse des Guaranis : malgré les problèmes, la côte verte a su préserver, derrière sa beauté naturelle, ses mystères, l'aspect bucolique des petits villages toujours isolés et, surtout, un peuple Caiçara fier de son histoire.





Proposé par : Terra Brazil

Quelques Idées de Voyages au Brésil

Sous le Soleil Exactement - 12J/11N

De São Luis à Fortaleza, ce sont plus de mille kilomètres d´aventure le long de l´équateur, juste en dessous, sous le soleil exactement... À bord d´un buggy, d´un canot, d´un 4x4, partez à la découverte de sites extraordinaires : Jericoacoara, (...)

Le Classique - 13J/12N

C'est votre tout premier voyage au Brésil et vous n'avez qu´une quinzaine de jours, achetez-vous un Brazil Air Pass et faites un survol des principaux sites touristiques du pays: Rio bien sûr avec son rythme de Bossa Nova, les fameuses plages de Copacabana, Ipanema et Leblon, le Christ Rédempteur et le Pain de (...)

Merveilles Naturelles du Brésil - 23J/22N

Les points forts de ce programmeRio de Janairo: Rio, surnommée la cidade maravilhosa (la ville merveilleuse) doit à son incroyable splendeur cette réputation non usurpée. Autour de la majesteuse baie de Guanabara, que les explorateurs portugais confondirent avec l’embouchure d’un fleuve (d’où le nom de la ville, littéralement fleuve de (...)

Le Trek du Pêcheur - 7J/6N

Dans les alentours de Paraty, le parc national de la Serra da Bocaina et les réserves écologiques de Joatinga et Mamangua, adossés à la montagne, offrent de formidables itinéraires de randonnée à travers la mata atlantica (forêt Atlantique). Les dénivelés peuvent atteindre 600 (...)
Tous les Circuits au Brésil >>