Le Mag - Ukraine


Kiev, doyenne des villes soviétiques


Voyage Découverte en Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©

La statue de la Mère Patrie et ses armoiries communistes

Située dans le parc du musée de la Seconde Guerre Mondiale, au bord du Dniepr, la statue de la Mère Patrie est, du haut de ses 62 mètres (102 mètres au total en comptant son piédestal !), le symbole soviétique le plus voyant de la capitale ukrainienne. Elle représente la mère patrie tendant une épée vers le ciel et présentant un bouclier décoré de l'emblème de l'URSS. En plus d'être un point de repère pour les visiteurs, elle est aussi et surtout l'un des plus importants témoignages de l'ère communiste. Érigée au début des années 1980 par le secrétaire général du parti communiste, elle possède une sœur en Russie, à Volgograd.

Pour ne pas qu'elle dépasse la croix du monastère Laure des Grottes de Kiev, son épée a été raccourcie et ne mesure maintenant plus "que" 16 mètres pour un poids avoisinant les 9 tonnes.

La statue de la Mère Patrie semble veiller éternellement sur le Mémorial de la Seconde Guerre Mondiale, situé juste à côté de là. Dans le hall, l'on peut lire les noms gravés des 200 ouvriers et 11600 soldats élevés au rang de "Héros de l'Union Soviétique" durant la guerre.

Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©
Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©

Balade soviétique dans le métro de Kiev

L'un des plus importants témoignages de l'ère soviétique en Ukraine, c'est bien sûr le métro de Kiev qui, mis en service dans les années 1960, a été construit dans un pur style stalinien pour les stations les plus anciennes. On y trouve de riches ornements propres à l'architecture soviétique et une construction en triangle. Le métro de Kiev a la particularité d'être très profond puisque, lors de sa construction, il était aussi destiné à servir d'abris de défense en cas de bombardement. C'est même ici que se trouve la station la plus profonde au monde, Arsenalna, à plus de 105 mètres sous terre.

Parmi les plus belles stations de métro de Kiev, on trouve notamment Zoloti Vorota avec son architecture à connotation religieuse, Poshtova Ploshcha et son vitrail coloré, ou encore Universytet, dont le style fait penser aux anciennes stations de métro de Moscou et de Saint-Pétersbourg.

Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©
Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©

Les Stalinkas : l'architecture stalinienne dans toute sa splendeur

De 1920 à 1950, l'architecture de Kiev est principalement communiste, avec la construction d'une multitude de bâtiments et d'appartements appelés "Stalinkas". Ces édifices comptent 8 étages ou plus et sont reconnaissables à leurs façades en briques blanches ou rouges ou en blocs de béton. Ils abritent des appartements fonctionnels de 3 à 4 pièces, reliés entre eux par de spacieux couloirs et de larges escaliers.

D'extérieur, les immeubles peuvent parfois manquer d'originalité si on les compare aux bâtiments tsaristes. Mais les appartements, eux, sont très réputés tant pour leur espace généreux que pour la qualité de leur construction.

Pour observer les appartements soviétiques typiques de Kiev, il faut se rendre en plein centre-ville, là où la Seconde Guerre Mondiale a fait le plus de ravages. Dans la rue principale, Khreshchatyk, la plupart des bâtiments historiques ont été détruits et remplacés par ces immeubles staliniens.

Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©
Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©

De places en monuments à la découverte de l'architecture soviétique

Les styles architecturaux de Kiev offrent un véritable voyage dans le temps et dans l'espace. Les arts byzantin, baroque, puis Renaissance, Art Nouveau et soviétique s'enchevêtrent et forment un ensemble à la fois dissonant et harmonieux. Après la Seconde Guerre Mondiale, la capitale ukrainienne vit naître des écoles, des hôtels, des universités et d'imposants monuments aux façades massives et grises, visant à incarner la grandeur de l'URSS.

Il suffit de se promener au hasard des rues, des avenues et des places de Kiev pour découvrir ici et là des traces de l'ère communiste en Ukraine. La Verkhovna Rada, parlement de Kiev, en est l'un des exemples les plus frappants avec son architecture massive et ses colonnes parfaitement symétriques.
Sur la place de l'indépendance Maidan, on se prend à imaginer – avec difficulté – ce à quoi pouvait ressembler le centre-ville lorsqu'il fut détruit lors de la guerre. Aujourd'hui, les monuments reprennent le style traditionnel stalinien, comme l'ensemble architectural dédié à Sainte-Olga au centre de la place du monastère Saint-Michel. Partout les statues reprennent l'air sévère et rigide propre aux représentations staliniennes.

Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©
Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©

La décommunisation, naissance d'une nouvelle Kiev

Depuis la révolution de Maïdon et le vote des lois mémorielles en 2015, la capitale ukrainienne s'est donnée pour objectif de décommuniser Kiev en supprimant les symboles communistes des monuments, statues et mosaïques de la ville. Le processus a toutes les chances de durer, d'autant qu'il suscite le débat tant auprès des habitants qu'auprès des visiteurs. C'est un sujet sensible pour tous. Certains pensent que la décommunisation permettrait de soulager le peuple, d'autres affirment qu'il s'agirait d'une grave erreur d'un point de vue historique et artistique.

Les stations de métro sont actuellement en cours de "nettoyage" de tout signe de communisme et les marteaux et faucilles sont décrochés des bâtiments publics. Quant à la statue de la Mère Patrie, le gouvernement réfléchit à supprimer purement et simplement ses armoiries, symboles communistes. Mais comme l'idéologie soviétique est ici présente dans les moindres détails de l'architecture de la ville, le travail est énorme et risque de durer encore longtemps.

Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©
Ukraine - Kiev, doyenne des villes soviétiques©

Partez apprécier l'architecture soviétique de Kiev au cours de votre prochain voyage en Ukraine et faites un véritable bon dans l'histoire de la capitale. Votre agence de voyage locale se fera un plaisir de vous concocter un itinéraire hors des sentiers battus, à la découverte des appartements, des statues, des stations de métro et des monuments largement influencés par l'ère soviétique.

Proposé par : LE VOYAGE AUTREMENT.COM

Autres Articles sur l'Ukraine

C'est à la toute fin du 10e siècle, alors que Volodymyr le Grand baptise la Rus' de Kiev, que tout l'empire devient orthodoxe. Les siècles suivants marquent la construction de monuments emblématiques de la religion orthodoxe dans toute la (...)
Visiter Tchernihiv, c'est non seulement traverser les époques, mais aussi les pays puisque la ville passa entre les mains de la Lituanie, de la Russie, de la Pologne puis à nouveau de la Russie. Aussi considérée comme le centre ukrainien de la (...)

Quelques Idées de Voyages en Ukraine

Ce citybreak de cinq jours vous offre un maximum de dépaysement en un minimum de temps. Commencez votre aventure à Lviv, ville pleine d’histoire dont le centre historique est classé à l’UNESCO. Découvrez sa superbe avenue Svobody, visitez (...)
Kiev capitale de l’Ukraine est  l'une des villes les plus anciennes d’Europe avec ses plus de 1 500 ans d’une longue histoire. Ce court séjour vous permettra de vous imprégner de cette cité notamment par la découverte de son quartier (...)
Découvrez l’Ukraine autrement en visitant deux de ses villes emblématiques : Kiev la capitale et Odessa, station balnéaire située au bord de la mer Noire. Pour commencer votre aventure, vous rejoignez Kiev et découvrez ses monuments (...)
Découvrez Kiev et ses multiples facettes. L’héritage de la Rus’ de Kiev (ou Russie kiévienne), l’époque Soviétique et ville moderne et dynamique d’aujourd’hui. Plongez-vous dans la découverte de ses richesses culturelles, découvrez (...)