Le Mag - Ukraine

Tchernihiv et l'Architecture Russe Ancienne

Visiter Tchernihiv, c'est non seulement traverser les époques, mais aussi les pays puisque la ville passa entre les mains de la Lituanie, de la Russie, de la Pologne puis à nouveau de la Russie. Aussi considérée comme le centre ukrainien de la foi orthodoxe, Tchernihiv peut s'enorgueillir d'être l'une des villes les plus belles et les plus anciennes du pays. Un passage incontournable lors de vos vacances actives à Kiev puisque la cité n'est située qu'à 150 kilomètres au nord de la capitale.

Des descendants des Vikings aux Mongols, l'histoire ancienne de Tchernihiv



C'est à 6000 ans avant J.-C. que les dernières découvertes archéologiques datent les premières traces de présence humaine à Tchernihiv. Malheureusement, l'on ne sait encore que très peu de choses de cette époque lointaine.

L'histoire de Tchernihiv telle qu'on la connaît véritablement remonte au 7e siècle de notre ère, alors que les descendants des Vikings, regroupés en colonies slaves, créèrent la ville sous le nom de Tchernigov.

Deux siècles plus tard, la ville sera évoquée pour la première fois de l'histoire dans une liste de cités de la Rus, alors dépendante de Byzance. La cité apparaît en deuxième position, juste après Kiev.

C'est du 11e au 12e siècle que Tchernihiv connaît son apogée tant économiquement que culturellement. Il faut dire que la ville occupe une localisation stratégique, sur la route menant du Nord au Sud de la Rus, au bord de la Desna. Elle représente à l'époque un point d'ancrage important pour le commerce. Au fil des ans, plusieurs lieux de culte sont construits : des cathédrales, des églises, des monastères… Représentant les sites religieux les plus importants de tout le territoire.
La construction des monuments religieux de Tchernihiv provoque l'arrivée massive des colons croyants et des chefs spirituels orthodoxes.

Durant la première partie du 13e siècle, les Mongols envahissent la cité et la détruisent en totalité. Cette prise d'assaut marque le déclin de la ville, qui ne retrouvera plus jamais une telle prospérité.

Les influences multiples de Tchernihiv



Comme beaucoup d'autres villes ukrainiennes, Tchernihiv changea plusieurs fois d'identité au cours de son histoire. C'est d'abord sous l'emprise lituanienne, à la fin du 14e siècle et au 15e siècle, qu'elle commence son long travail de reconstruction après le passage dévastateur des Mongols. Au tout début du 16e siècle, la ville tombe entre les mains de la principauté de Moscou, mais sera cédée, un siècle plus tard, à la Pologne. La domination polonaise ne durera qu'une cinquantaine d'années et n'aura donc pas le temps de laisser d'importantes traces dans l'identité de la ville.

En 1654, la ville repasse sous le contrôle de la Russie. Elle est à l'époque une petite bourgade de quelques milliers d'habitants, dont de nombreux moines, prêtres et diacres. Tchernihiv compte alors une douzaine d'églises et quatre monastères.
C'est à partir de là, au 17e siècle, que la ville connaît sa seconde période de prospérité, moins importante que la première mais qui laissera derrière elle de nombreux vestiges.

De toutes les dominations que connût la cité, c'est sans conteste la domination russe qui laissa le plus de traces. Lors de votre visite de Tchernihiv, vous aurez notamment l'occasion de découvrir la cathédrale Spasska, magnifique exemple de l'architecture russe ancienne. Considérée comme l'une des plus anciennes églises du pays, la cathédrale a préservé son aspect originel malgré le passage du temps. Un véritable chef d'œuvre érigé au 11e siècle, lieu de culte ancien et actuel des chrétiens orthodoxes de la région.

De monastères en églises anciennes, découvrez le berceau de la religion orthodoxe



Plusieurs traces attestant de la prospérité passée de Tchernihiv sont encore visibles aujourd'hui, et méritent largement le déplacement lors d'une escapade culturelle à Kiev. Visitez le centre historique de Tchernihiv qui, bâti sur une colline, offre de superbes panoramas sur les bords de la Desna, les étendues naturelles et le reste de la ville. Si aujourd'hui la forteresse a disparu, elle a laissé place à un joli parc où les locaux se plaisent à pique-niquer le week-end. Au sud du parc, quelques canons du 18e siècle témoignent de l'ancien rôle du site.

Attirant les religieux depuis sa création, la ville entretient avec ferveur son statut de berceau de la religion orthodoxe. Visitez la cathédrale Saint Preobrajensky et la cathédrale Saint-Boris et découvrez ce à quoi ressemblait l'architecture religieuse du Moyen-Âge. Non loin de là, l'église du 12e siècle Pietnitska fait partie des plus anciens monuments de la ville.

À l'ouest de Tchernihiv, l'église Illinsky attire les foules puisqu'elle abrite dans ses sous-sols les incontournables grottes d'Antoniy. Ces catacombes utilisées du 11e au 13e siècle forment une véritable ville souterraine. Ne manquez pas d'aller visiter ses galeries, petits passages et chapelles, bâtis durant les invasions tatares et mongoles.

À proximité des grottes, l'église Sainte Catherine permet d'admirer un exemple pur de l'architecture de style baroque ukrainien. Ses dômes dorés et sa façade de pierres blanches traversèrent plusieurs siècles de conflits entre le patriarcat de Kiev et l’Église orthodoxe de Russie.

Promenade pittoresque sur les bords de la Desna



Une visite de Tchernihiv ne serait pas complète sans une balade sur les bords de la Desna, ponctués d'espaces verts tous plus agréables les uns que les autres. Parcourez la rivière en kayak ou longez ses rives et laissez-vous transporter dans une autre époque. Empruntez par exemple le Chemin de Ronde, balade pittoresque suivant les fortifications du monastère, et accédez à de magnifiques vues sur les vallées boisées de la Desna.

Visiteurs et habitants de Tchernihiv se plaisent à parcourir les jardins fleuris bordant la rivière ukrainienne, et à plonger dans les œuvres d’Olexandre Dovjenko, qui la mit en scène à plusieurs reprises dans ses livres et dans ses films.
Chaque recoin, chaque monument et chaque rue de Tchernihiv est animé par de nombreuses légendes colorant l'histoire de la ville.
Envie de plonger dans la culture, l'histoire et l'importance religieuse de la région ? Contactez votre agence de voyage locale en Ukraine qui vous concoctera une excursion à Tchernihiv d'une journée ou deux depuis Kiev.





Proposé par : LVA
Galerie
(Cliquez sur les photos)

Quelques Idées de Voyages en Ukraine

Entre Terre et Mer de Kiev à Odessa - 9J/8N

Découvrez l’Ukraine autrement en visitant deux de ses villes emblématiques : Kiev la capitale et Odessa, station balnéaire située au bord de la mer Noire. Pour commencer votre aventure, vous rejoignez Kiev et découvrez ses monuments incontournables et sa gastronomie. Vous en profitez pour en apprendre (...)

Escapade Culturelle à Kiev - 5J/4N

Kiev est l'héritage d'un croisement de la Rus’ de Kiev (ou Russie kiévienne), de l’époque Soviétique et de la contemporanéité. Son histoire et sa culture complexe sont harmonieusement synchronisées dans une ville moderne et inspirante. Plongez-vous dans la découverte de ses (...)

Escapade dans les Carpates et à Ivano Frankivsk - 9J/8N

Partez à la découverte de la nature et les paysages à couper le souffle dans la region de Ivano Frankivsk. Visiter les petits villages montagnards, découvrez les artisans locaux et oser la randonnée pour savourer la beauté verte des Carpates. Nous suggérons cette visite à partir de Lviv, mais (...)

City Break à Lviv et Kiev - 5J/4N

Ce citybreak de cinq jours vous offre un maximum de dépaysement en un minimum de temps. Commencez votre aventure à Lviv, ville pleine d’histoire dont le centre historique est classé à l’UNESCO. Découvrez sa superbe avenue Svobody, visitez l’opéra Ivan Franko et partez vous perdre dans ses (...)
Tous les Circuits en Ukraine >>