Le Mag - Bolivie


Le Carnaval d'Oruro, plus grand Carnaval Autochtone d'Amérique Latine


Bolivie - Le Carnaval d'Oruro©

Mais pourquoi Oruro ?

L'histoire de la Bolivie est celle d'une succession d'invasions et de dominations (Aymaras & Urus > Incas > Espagnols), les nouveaux maîtres imposant leur culture (langage, croyances, coutumes ...) pour affirmer leur suprématie.
Mais plutôt qu'à une superposition de cultures consécutives, on assista à leur amalgame.
Ainsi le Tio (oncle) Supay, divinité du monde sous-terrain, fusionna avec le diable.
Ainsi la Pachamama, déesse de la terre, fut assimilée à la Vierge Marie.
Ainsi les lieux sacrés de uns devinrent vénérés par les autres.
A l'époque pré-incaique, Oruro est déjà un centre de pélerinage important pour les Urus, des pêcheurs-éleveurs qui occupent les rives des grands lacs de l'altiplano (le lac Titicaca, sur la frontière entre Pérou et Bolivie, et le lac Poopo, à proximité d'Oruro).
La ville acquiert une dimension catholique notable avec l'apparition, en 1789, d'une vierge miraculeuse, la Virgen de la candelaria del socavón (Vierge de la chandeleur de la mine).
Le culte que les mineurs lui vouent va grandissant, et s'accompagne progressivement de festivités de plus en plus élaborées.
Au XIXe siècle, une danse prend corps et se codifie : la Diablada.
Des danseurs costumés, les uns en diables, les autres en anges (guidés par l'archange Saint Michel), mettent en scène l'affrontement entre le bien et le mal sur une musique joyeuse qu'on dirait inspirée d'airs provençaux.
Entre 1900 et 1940, on s'organise. Des comparsas (littéralement des "groupes de compères") défilent spontanément dans les rues de la ville.
Très vite, on ne danse plus uniquement la diablada, d'autres styles font leur apparition (morenada, tobas *1...).
Le carnaval d'Oruro prend de l'ampleur, les participants viennent désormais de tout le pays et de toutes les classes sociales.
En 1970, le gouvernement décerne à Oruro le titre de capitale nationale du folklore bolivien.
Enfin en 2008, le carnaval d'Oruro est inscrit, en tant que chef-d'oeuvre, au Patrimoine Oral et Immatériel de l'UNESCO.

Bolivie - Le Carnaval d'Oruro©
Bolivie - Le Carnaval d'Oruro©

Le Carnaval Moderne

C'est aujourd'hui un rendez-vous de premier plan, suivi par plus de 200.000 spectateurs.
Durant deux jours, une cinquantaine de comparsas, composée de dizaines de danseurs et de musiciens, défilent de jour comme de nuit sur les quatre kilomètres du parcours qui traverse la ville.
Il aura fallu des mois de préparation pour confectionner de spectaculaires costumes, parures et masques magnifiquement bariolés *2, pour peaufiner des chorégraphies éblouissantes, pour synchroniser des fanfares de cuivres & percussions assourdissantes.
Après deux heures absolument exténuantes, danseurs et musiciens achèvent le défilé à genoux aux pieds de la représentation de la Virgen del socavón, qui trône dans la cathédrale qui domine la ville *3.
Pour avoir une idée de la diversité des styles et de l'ambiance dans laquelle se déroule le carnaval d'Oruro, on préfèrera vous laisser consulter ces quelques vidéos.

Bolivie - Le Carnaval d'Oruro©
Bolivie - Le Carnaval d'Oruro©
Proposé par : TERRA ANDINA BOLIVIE

Autres Articles sur la Bolivie

Lors d'un voyage en Bolivie, il n'est pas rare d'assister à cette scène pittoresque : avant de porter un verre d'alcool à sa bouche, on en verse quelques gouttes sur le sol. Cette coutume est directement liée au culte de la Pachamama, à qui (...)
Tuni est un hameau aymara d’une dizaine de familles, implanté au pied de la Cordillère Royale, à 4400 mètres d´altitude. Le village est situé à 2h30 de trajet depuis La Paz, entre le lac Titicaca et l’un des massifs les plus somptueux de (...)
Au cœur des Andes, le parc national de Sajama est l'un des plus grands trésors naturels de l'Altiplano malgré son manque de reconnaissance. C'est ici que se trouvent certains des plus hauts volcans du continent, mais aussi la plus haute forêt de (...)

Quelques Idées de Voyages en Bolivie

La Bolivie est un pays qui fait deux fois la superficie de la France où il y a beaucoup à visiter. Cet itinéraire est fait pour la découverte des sites mythiques tels le  Salar d’Uyuni vous garantissent un dépaysement total. La Région du (...)
Les amateurs de paysages, de culture et de petites randonnées seront conquis. Ce n’est pas pour rien que les rois Incas avaient élu ces îles du lac Titicaca comme des sites sacrés. L’ile du soleil est un petit paradis de beauté et de (...)
Un circuit axé sur les plus beaux sites naturels de Bolivie. Au menu, vous découvrirez le lac Titicaca, berceau des civilisations andines et chargé de légendes et de mystères. Vous voyagerez à travers l´Altiplano désertique et ses paysages (...)