Le Mag - République Dominicaine


Le Parc De Los Haitises, Perle de la baie de Samaná


Voyage Découverte en République Dominicaine - Le Parc De Los Haïtises©

Un nuage d’oiseaux dans un océan de verdure

Assis sur la barque vous menant vers le parc de Haitises, vous laissez vos doigts effleuraient la surface lisse de l’eau. En dessous de vous se trouve une faune riche et protégée de poissons et de tortues.

Plus de cents espèces de poissons évoluent autour de vous, mais ils évitent de nager vers la surface car les pélicans veillent sur leur futur déjeuner. Outre les poissons, les eaux sont aussi le domaine de quelques tortues marines qui avancent nonchalamment en vous regardant de leur œil sage et centenaire. Si vous avez de la chance, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir quelques lamantins.  Sirène des eaux, ils se font plus discrets tout comme la plupart des mammifères de l’île. Car l’île abrite quelques espèces de mammifères dont certaines sont endémiques comme le Solénodonte, un étrange petit mammifère nocturne ressemblant à un rat. Pour les reptiles, soyez tranquille aucune espèce dangereuse.

Des iguanes perchés sur des branches vous regarde passer avec leurs yeux roulants dans leurs orbites. Quant au boa, espèce inoffensive mesurant tout de même quatre mètres de long, il est quasiment invisible dans toute cette forêt émeraude. Les animaux que vous aurez tout le loisir d’observer sont les oiseaux. Ils sont partout, vous observant des cieux ou à terre, les oiseaux sont l’un des nombreux trésors de l’île. En marchant sur ces terres qui nous semblent bien inhospitalières malgré leur beauté, nous pouvons observer des pélicans, des perroquets de toutes les couleurs ou des poules d’eau. Certaines de ces espèces sont malheureusement en danger et il est donc infiniment plus agréable de les voir évoluer dans leur milieu naturel plutôt que dans un zoo. Volant d’îlots en îlots, on peut entendre le chant de tous ces oiseaux au loin comme s’ils se prévenaient de l’arrivée de visiteurs. Magnifique et dépaysant, ce parc est un véritable plaisir pour les cinq sens et nous offre une bouffée de nature bienvenue.

République Dominicaine - Le Parc De Los Haitises©
République Dominicaine - Le Parc De Los Haitises©

Le trésor des indiens Tainos

Le parc recèle bien des mystères et l’un de ses patrimoines les plus remarquables est un mélange de nature et de culture humaine. En pagayant dans la mangrove, entre les lianes et la flore, nous finissons par entrapercevoir l’entrée de grottes. A l’intérieur de ces dernières, vous pourrez contempler des dessins et des gravures laissés derrière ce peuple aujourd’hui disparu. Car les indiens Tainostel qu’ils auraient pu exister lors de leurs rencontres avec les Européens ont tous été décimés par ces derniers et par les maladies apportées par les colons.

Aujourd’hui, certains de leurs descendants génétiques peuvent être retrouvés à Cuba, à Haïti ou sur les Antilles. Les symboles de ce peuple disparu nous donnent des frissons dans le dos tant on prend conscience de la fragilité d’une société humaine. Combien d’entre elles ont disparu depuis que l’Homme arpente la Terre ? Combien de langage, de dessins et de mythes sont tombés dans l’oubli ? C’est dans ces grottes que restent les vestiges d’une civilisation apparentée aux Mayas et dont les dessins nous rappellent non sans mal nos propres peintures rupestres

République Dominicaine - Le Parc De Los Haitises©
République Dominicaine - Le Parc De Los Haitises©

Mais la comparaison s’arrête ici, car ces indiens n’avaient rien d’hommes des cavernes. Vivant dans des maisons de feuilles et de bois, les Tainos étaient polygames non pas par principe mais pour des raisons pratiques. Il était très déshonorant pour un membre de ce peuple de ne pas avoir d’enfants et les femmes étant plus nombreuses que les hommes, ces dernières se rattachaient à une famille lorsqu’il n’y avait aucun jeune homme célibataire disponible. Leur civilisation était divisée en plusieurs groupes que l’on pourrait recouper grossièrement en trois grands groupes : les agriculteurs, les nobles et les chamans. Quel est donc l’intérêt que les Européens, et plus particulièrement les Espagnols, ont-ils pu trouver à ce petit coin perdu du monde ?
C’est l’or, tel des mouches attirées par du vinaigre, les espagnols ont vu que les Tainos fabriqués des objets à base d’or, très présent dans les rivières.

En pagayant entre ces bandes de terres on ne peut qu’imaginer comment une civilisation à put prospérer et quels trésors de ressources ont-ils dû aménager pour dompter ce territoire.

République Dominicaine - Le Parc De Los Haitises©
République Dominicaine - Le Parc De Los Haitises©

Aujourd’hui le parc de Los Haitises est protégé et l’on comprend aisément les raisons. Que se soit pour sa faune, sa flore ou la richesse de son patrimoine culturel, nous ne pouvons qu’espérer que ce parc reste en l’état. Un conseil pour profiter au mieux de cette expérience est de prendre un guide dans une petite agence de voyage.

Cela vous évitera les bateaux surchargés de touristes qui vous déposent çà et là sans explications. Un guide vous permettra d’apprendre à mieux connaître aussi bien les oiseaux que les Hommes, dans le calme et la simplicité d’une virée en petit groupe.

Proposé par : LE VOYAGE AUTREMENT.COM

Quelques Idées de Voyages en République Dominicaine

Cet autotour en République Dominicaine a été conçu pour les voyageurs qui veulent allier découverte et repos lors de leur voyage. Vous partirez sur les traces des indiens Taïnos et visiterez plusieurs parcs nationaux, de magnifiques lieux (...)
Vous découvrirez les plus beaux endroits de la République Dominicaine lors de cet itinéraire de 15 jours en voiture, en pleine nature et loin des masses touristiques. Vous pouvez conduire vous-même votre voiture ou être accompagné par un (...)