Le Mag - Roumanie

Bucarest, le Petit Paris de l'Orient

La capitale de la Roumanie est l'une des plus belles capitales du continent européen. Celle que l'on surnomme le Paris des Balkans ou le Petit Paris de l'Orient arbore de beaux jardins à la française, des ruelles piétonnes pleines de vie et des avenues bordées d'arbres. Un peu partout de somptueux monuments viennent ponctuer le décor : des hôtels particuliers, des palais, des édifices publics, pour beaucoup bâtis par des Français.
Vos agences locales en Roumanie vous invitent à faire le tour des nombreux sites incontournables de Bucarest le temps d'un séjour sous le signe de l'Histoire, de la détente et de la culture.

Le Palais du Parlement, symbole de la mégalomanie de Ceaușescu



C'est ici, à Bucarest, que se trouve le deuxième plus grand bâtiment administratif du monde, juste après le Pentagone américain. Situé en plein cœur de la capitale, ce palais du 20e siècle au style néoclassique ne laisse personne indifférent : soit on l'aime, soit on le déteste.
Le Palais du Parlement de Bucarest fut bâti par l'ancien dictateur communiste Nicolae Ceaușescu qui fit démolir l'un des plus beaux quartiers de la ville pour y installer son édifice. Sa construction aurait coûté près de 40% du PIB roumain, ce qui explique en partie pourquoi les habitants de la ville sont très divisés à son sujet. Il n'empêche qu'au-delà de représenter le summum de la mégalomanie, cet édifice touristique surprend de par sa grandeur et sa richesse. À l'intérieur, le style est tout aussi ostentatoire avec d'énormes chandeliers, des hectares de carrelage en marbre et des moulures aux plafonds et aux murs.


L'Écomusée du Village Roumain, plongeon dans la campagne roumaine



C'est sur les rives du lac Herăstrău que ce beau musée en plein air permet de découvrir la vie rurale de la Roumanie à travers les décennies. Il s'agit de l'un des plus vieux musées en plein air du continent européen, un passage incontournable pour s'immerger dans la campagne roumaine. Y sont notamment exposés des églises, des moulins, des granges, des fermes et plusieurs dizaines d'autres structures provenant des quatre coins de la Roumanie.
Le Musée du Village Roumain de Bucarest s'apparente d'ailleurs plus à un village qu'à un musée et l'on y apprend les spécificités architecturales des différentes régions du pays, avec des murs fabriqués soit en torchis, soit en pierre, soit en bois. Un incontournable pour découvrir la vie dans les villages roumains.

Le Parc Cismigiu, vaste jardin urbain



Installé sur une surface de près de 20 hectares en plein cœur de la capitale, le Parc Cismigiu est le plus beau jardin de Bucarest. Aménagé autour d'un lac au 19e siècle, il est autant apprécié des touristes que des Bucarestois qui viennent y pique-niquer ou y lire à la belle saison. La visite du Parc Cismigiu permet une véritable pause détente au cours d'un séjour à Bucarest. On y trouve une multitude de fleurs sauvages, des balançoires au look rétro, des arbres centenaires, des bustes de célèbres écrivains roumains… En hiver, le lac se transforme en une patinoire géante.


Le marché d'Obor, immersion dans le quotidien des Roumains



Bucarest accueille une multitude de petits marchés. Parmi eux, celui d'Obor est le plus emblématique, le plus vaste et le plus authentique. Principalement alimentaire, il possède aussi des étals de vêtements, d'animaux vivants, d'objets en céramique… Il s'étale du métro Obor jusqu'à la gare du même nom et comprend deux espaces intérieurs animés. Le marché d'Obor fut créé au début du 19e siècle. Perdez-vous au milieu de ses étals de choux, d'aubergines, de chaînes d'oignons et de pastèques et profitez-en pour goûter à la saucisse de Sibiu. On dit que c'est ici qu'on trouve les meilleures ! Autre produit phare que vous pourrez ramener de votre visite : le miel, fabriqué localement.

L'Athénée roumain, salle de spectacle prestigieuse



Si vous voulez profiter de votre découverte de Bucarest pour assister à un spectacle local, c'est ici, à l'Athénée, qu'il faut vous rendre ! On dit de ce bâtiment bâti par un Français à la fin du 20e siècle qu'il possède une acoustique quasiment parfaite. Et c'est grâce à cette acoustique et à son architecture spectaculaire de style néoclassique que l'Athénée est devenu, en quelques années, la salle de spectacle la plus importante de la capitale roumaine. C'est ici que sont organisés les grands événements culturels : concerts de musique classique, représentations de théâtre, opéras.
À l'intérieur, on ne peut que succomber à la beauté de la salle de concert, décorée d'une immense fresque retraçant l'histoire de la Roumanie. Elle se visite soit en assistant à un spectacle, soit en dehors des représentations.


L'ancien quartier juif, ses synagogues, ses cimetières et son musée



Sur les 170 000 membres de la communauté juive que comptait la ville dans les années 1940, il n'en reste aujourd'hui plus que 2000. Il n'empêche que l'ancien quartier juif de Bucarest a préservé de son âge d'or de véritables trésors. Parmi eux, il y a bien sûr les synagogues, comme Mamulari qui fut construite en 1836, et la synagogue Yeshoah Tova, plus ancien lieu de culte de la capitale, édifiée en 1822. La Grande Synagogue, quant à elle, fut transformée en musée. On peut y découvrir l'histoire des juifs de l'Antiquité jusqu'à l'Holocauste avec une grande collection d'objets rituels, des archives, des livres et des peintures d'artistes roumains. Toute une partie du musée est consacrée à la Shoah et comment elle toucha la Roumanie. Les cimetières juifs de Bucarest peuvent aussi être visités, notamment celui de Filantropia et celui de Calea Serban Vodà.
En 2009, un mémorial de la Shoah a ouvert ses portes en mémoire aux victimes de l'Holocauste.

Le Musée National d'Art et le Palais Royal



Installé dans le Palais Royal, le Musée National d'Art de Bucarest propose à ses visiteurs trois collections différentes : une dédiée aux peintres roumains modernes, une sur l'art roumain antique et médiéval, et la dernière consacrée à l'art européen. Cette dernière est probablement la plus intéressante puisqu'elle abrite au total plus de 10 000 œuvres classées par nationalités. Un passage incontournable lors d'un circuit en Roumanie, notamment pour les passionnés d'Histoire et d'architecture.





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Roumanie

Le Charme de la Roumanie - 8J/7N

La Roumanie, à laquelle l’europe ouvre désormais les bras, après 50 ans caché derrière le Mur Communiste est sans doute l’un des plus beaux, des plus surprenants et des plus chaleureux pays d’europe de l’Est. Des cités médiévales de Transylvanie aux monastères peints de la Bucovine, du château de Dracula au Palais de Ceausescu, (...)

Découverte de la Transylvanie à Vélo - 12J/11N

Ce séjour va vous amener progressivement à la découverte de la Transylvanie, mystérieuse région connue à travers la légende de Dracula du célèbre roman de Bram Stocker et comme étant un des derniers espaces naturels vierges d’Europe au sein duquel s’abritent une faune et flore endémiques.Historiquement, la Transylvanie, entourée (...)

Carpates, Châteaux et Citadelles Saxonnes - 9J/8N

Ce séjour a été conçu pour vous faire découvrir la mystérieuse Transylvanie rendue célèbre par la légende de Dracula de Bram Stocker, mais également connue pour ses spectaculaires montagnes et ses magnifiques villages traditionnels. Historiquement, la Transylvanie, entourée par les Carpates, est une région stratégique qui a attiré de (...)

Montagnes et Châteaux - 8J/7N

Pendant ce séjour vous explorerez les massifs de Piatra Craiului et de Bucegi, des montagnes très chères aux roumains qui ont fait naître beaucoup de chansons populaires et de légendes. Venez découvrir la variété de la flore et de la faune des parcs naturels, doux pâturages et spectaculaires paysages. Des bergeries perchées dans les (...)
Tous les Circuits en Roumanie >>