Le Mag - Norvège

Le Parc National de Jostedalsbreen
et les derniers glaciers d'Europe

Long de 60 kilomètres pour environ 600 mètres d'épaisseur à son maximum, Jostedalsbreen est le plus grand glacier de tout le continent européen. Et pourtant, il a perdu, en seulement quelques années, plusieurs centaines de mètres de glace. Situé au cœur du parc national Jostedal spécialement créé au début des années 1991 pour protéger cet environnent exceptionnel, le glacier permet d'en apprendre plus sur l'histoire de la déglaciation dans le sud de la Norvège.

Parc national de Jostedal, fabuleux exemple de biodiversité



La moitié du parc national de Jostedal est recouverte par le glacier de Jostedalsbreen. Mais au-delà de cet aspect, la réserve abrite également de nombreux écosystèmes différents, situés proches les uns des autres. On y trouve ainsi des vallées verdoyantes, des montagnes abruptes aux sommets enneigés, des glaciers et des forêts… Le tout sillonné de kilomètres et de kilomètres de sentiers de marche. Et faire de la randonnée ici, c'est un peu comme voyager d'une saison à l'autre en quelques heures seulement.

Difficile de ne pas se laisser surprendre par la beauté et les couleurs vives du parc. Souvent oubliée dans les itinéraires en Norvège, la visite du parc national de Jostedal est pourtant essentielle pour quitter un peu les traditionnels fjords et revenir sur des millénaires d'histoire géologique. Au fil de vos promenades, vous aurez l'occasion de faire du rafting sur une rivière turquoise, de naviguer en kayak sur un lac glaciaire couleur émeraude et, bien sûr, d'accéder à des vues magnifiques sur le plus grand glacier d'Europe.

Randonnée jusqu'au glacier de Jostedalsbreen



Pour accéder aux paysages somptueux offerts par le glacier de Jostedalsbreen, il faut suivre un petit sentier d'une quarantaine de minutes, accessible à tous les marcheurs. Le sentier longe des petits ruisseaux aux couleurs vives, des forêts épaisses et d'impressionnants torrents.

Plus l'on s'approche du fameux glacier et plus l'excitation monte. La langue de glace, coincée entre deux montagnes, s'approche peu à peu pour dévoiler ses reflets bleutés. Difficile d'imaginer qu'autrefois, avant la construction des routes, le glacier était l'une des voies de transport principales en Norvège. Les habitants rejoignaient les fjords et les villages à ski. Il y a quelques années encore, il était possible d'explorer le glacier de Jostedalsbreen avec des crampons et du matériel d'alpinisme. Mais cette activité est désormais interdite du fait du recul important de la glace.

Briksdalsbreen, l'autre glacier de Jostedal



Visite incontournable à faire au parc national de Jostedal, Briksdalsbreen n'est pas un glacier à proprement parler puisqu'il s'agit plutôt d'un bras du glacier de Jostedalsbreen. Il n'empêche que sa découverte vaut aussi le détour, notamment pour la charmante randonnée qui permet d'y accéder. Cette dernière, bétonnée, monte pendant 45 minutes mais reste accessible à la plupart des voyageurs. Il est aussi possible, si vous n'aimez pas marcher, d'emprunter les petites navettes touristiques du parc qui mènent les visiteurs jusqu'au sommet, à 5 minutes seulement du pied du glacier.

Le chemin de 3 kilomètres remonte la vallée de Briksdalen le long d'une rivière glaciaire aux reflets émeraude et turquoise. Tout au long de la balade, les vues sont absolument somptueuses, notamment sur les cascades de Kleivafossen et de Volefossen.

À l'approche du glacier, plusieurs panneaux indiquent l'année à laquelle le glacier arrivait jusqu'ici. Difficile de croire que la fonte des glaces soit si rapide et pourtant, année après année, le constat reste le même. Aujourd'hui, il ne reste malheureusement plus grand chose de cette langue glaciaire de 1200 mètres de haut, au pied de laquelle un magnifique lac turquoise offre un aspect encore plus photogénique au décor.

Le recul des glaciers norvégiens



La Direction norvégienne de l'eau et de l'énergie l'affirme, la majorité des glaciers norvégiens continue de diminuer au fil des ans. Sur 28 glaciers, 19 ont perdu de leur importance, 5 n'ont pas ou très peu bougé, et seulement quatre ont augmenté. Les effets du réchauffement climatique sur les glaciers norvégiens sont multiples. En 10 ans seulement, le glacier de Jostedalsbreen a reculé de 500 mètres environ, soit plus encore que la moyenne de tous les glaciers norvégiens réunis : 149 mètres. Certains comme le Bødalsbreen à Stryn battent tous les records avec un recul de plus de 100 mètres par an en moyenne.

Les glaciers norvégiens sont devenus un véritable baromètre de la santé de notre planète. Leur superficie a baissé de 11% au cours de ces 30 dernières années, ce qui représente une surface de 326 km2 de glace entièrement disparue. Le recul des glaciers possède toutefois un côté positif : il dévoile au pays toute une partie de son histoire…

Derrière la fonte des glaciers, des trésors historiques inestimables



Difficile de trouver un point positif à la fonte des glaciers en Norvège et pourtant, cette dernière laisse derrière elle des milliers de joyaux historiques enfouis depuis des millénaires. Depuis quelques années, des archéologues travaillant sur les calottes glaciaires découvrent régulièrement des artefacts anciens, certains datant de plus de 4000 ans avant notre ère. Des armes, des vêtements et même des skis très anciens ont notamment été récupérés, tout comme des squelettes d'animaux aujourd'hui disparus.

Au total, ce sont plus de 2000 reliques qui ont été découvertes dans les montagnes norvégiennes. Une aubaine pour les archéologues qui peuvent y excaver des objets dans un état de conservation remarquable grâce à la glace : des flèches complètes, des bâtons de marche, des couteaux, des vêtements… Des objets extrêmement anciens qui, encore aujourd'hui, permettent d'en apprendre plus sur l'histoire du pays.

Ces artefacts devraient, ces prochaines années, être transférés au Musée d'Histoire Culturelle d'Oslo, qui représentera désormais un passage incontournable lors d'une visite de la capitale.
Avant qu'ils ne reculent trop, votre agence de voyage locale en Norvège vous propose de partir observer les glaciers norvégiens, notamment dans le parc national de Jostedalsbreen où ces derniers peuvent être admirés le temps de randonnées en pleine nature. L'occasion de prendre conscience de l'effet du réchauffement climatique tout en profitant de certains des plus beaux paysages du continent européen.





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Norvège

Tromsø à la Carte - 5J/4N

Tromsø est la ville des aventuriers à la recherche d’expériences inoubliables. Depuis le milieu du 19ème siècle, Tromsø a été un centre de chasse arctique et un point de départ pour les expéditions. Vous allez visiter le pays des nuits polaires. Nous espérons que (...)

Les Fjords en Liberté - 9J/8N

Si vous souhaitez découvrir les fjords incontournables de la Norvège sans prendre le volant, ce voyage est fait pour vous ! Au départ d’Oslo via le train panoramique de Flåm, vous découvrez le majestueux Sognefjord au cours d’une belle croisière. Vos aventures vous portent jusqu’à (...)

A la Conquête des Fjords - 8J/7N

Bienvenue en Norvège – là où les montagnes plongent dans la mer, où vous trouverez les fjords, les hauts pics de montagne et le soleil de minuit. Les régions montagneuses côtoient les larges plateaux et cimes magnifiques. Les fjords, formés lors du recul des glaciers, sont uniques au monde. La (...)

Aventure dans les Fjords - 8J/7N

Ce voyage vous emmène de Bergen, la ville hanséatique, à l’impressionnant Sognefjord listé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous vous fraierez ensuite un chemin vers les montagnes du parc du Jostedal et vivrez une expérience unique dans les rapides et les glaciers ! Entre randonnée, VTT, (...)
Tous les Circuits en Norvège >>