Le Mag - Indonésie

Sulawesi - Enterrement chez les Torajas

En 2007 durant un périple en Indonésie, et nous avons eu la grande chance d’assister à un évènement peu commun : un enterrement Toraja.

Les Torajas sont un peuple vivant dans une région montagneuse au Sud de l’île Sulawesi. Is ont longtemps vécu isolés du monde dans de petits villages autonomes et la région est restée longtemps coupée du monde car difficilement accessible. La religion traditionnelle des Torajas est « Aluk To Dolo » signifiant « La voie des ancêtres » et est encore très présente dans la communauté.

Alors que nous visitions le village de La’bo, nous nous sommes retrouvés devant des funérailles traditionnelles. Beaucoup de monde assistaient à l’évènement, familles et amis du défunt, vêtus de noir, assis en dessous des maisons à pilotis. Chose très étonnante, nous avons été invités à l’enterrement alors qu’on ne nous connaissait même pas ! Les gens sont beaucoup plus ouverts en Indonésie qu’en Europe. Nous nous sommes donc assis sous une maison auprès de nos hôtes très chaleureux.
Derrière nous, nous avons pu apercevoir un magnifique buffle en partie albinos. Evidemment ce buffle allait être sacrifié pour l’occasion. Un homme de religion, sûrement l’équivalent d’un prêtre chez nous, a commencé un discours funèbre, et nous avons compris grâce à notre guide, que le défunt était une dame âgée. Notre guide nous aussi apprit que lorsqu’une personne meurt dans un village Toraja, elle n’est pas tout de suite mise dans un cercueil. En fait, au fond des maisons Torajas se trouvent les chambres, et c’est là qu’on laisse le défunt pendant quelques jours le temps d’accomplir certains rituels et d’embaumer le mort. 
Même si l’on ne connaissait personne, même si on ne comprenait pas la langue, je me rappelle avoir été émue. Pendant le discours quelques femmes se sont mises à pleurer.
C’était vraiment une sensation étrange d’être présente à ces funérailles, la tristesse d’un enterrement mêlée à  la sensation d’assister à quelque chose de peu commun.

Nous avons écouté en silence l’oraison funèbre. Puis ce fut l’heure du repas. Tout de suite l’atmosphère générale est devenue beaucoup plus gaie et les conversations ont fusé de tous les côtés. La vision de la mort n’est effectivement pas la même chez les Torajas que dans nos sociétés. Lors de l’enterrement, la famille de la défunte, apparemment riche, finançait le repas de tous les invités, et nous avons également eu le droit d’y goûter. On a commencé à apporter de grands plats rempli de riz et de porc sous les maisons. Chacun était muni d’un cornet en papier, et on nous y servait du riz et du porc. Le porc était délicieux : sa particularité ? Cette viande provient des cochons noirs indonésiens et est cuite dans du bambou. Les Torajas choisissent des bambous très épais qu’ils vident pour ensuite les remplir de petits morceaux de porc qu’ils cuisent au feu de bois… un véritable régal !
Après avoir savouré ce délicieux plat, l’heure était venue de transporter le cercueil. Transporté par les membres de la famille, le cercueil est emmené vers une place centrale où se réunissent toute la famille, les amis et connaissance de la défunte et où va se dérouler la « fête ». Arrivée sur place plusieurs hommes ont soulevé le cercueil sur une sorte de podium et tout le monde a crié en accompagnant la montée du cercueil… les gens étaient heureux. Ils souhaitaient tous ainsi un bon voyage à la défunte jusqu’au « Paradis » (enfin je ne connais pas vraiment leur équivalence du Paradis). La mentalité face à la mort n’est pas du tout la même, elle est vue plutôt d’une façon plus « positive », un passage vers un autre état. Nous avosn choisi de ne pas assister à la cérémonie jusqu’au bout (bien que nous fûmes très gentiment invités à rester).
En effet cette cérémonie se poursuivait par une série impressionnante de sacrifice de buffles et porc…destinés à alimenter les centaines de personnes venus assisté à cette accompagnement de la défunte. Un peu dur pour nos âmes sensibles d’assister à ce « spectacle ».
Plus tard le cercueil de la défunte sera déposé dans la roche d’une falaise. Je m’explique : les cercueils Torajas sont soit placés dans des niches creusées dans la roche, soit sur des planches en bois accrochées dans la falaise. D’autres corniches sont construites dans la roche où l’on dispose des poupées en bois représentant chacun des morts.

Il existe également une particularité d’enterrement très inhabituelle chez ce peuple : les mort-nés et les bébés âgés de moins d’un an ne sont pas enterrés de la même façon. En effet, ils sont placés dans des trous percés à même certains arbres sacrés. Selon la tradition locale on pense que les bébés peuvent ainsi renaître à travers les arbres. Nous avons aussi pu découvrir un de ces arbres-tombeaux.
L’Indonésie est un pays riche en coutumes et traditions. Nous avons donc quitté le cortège, heureux d’avoir partagé un moment privilégié avec les Torajas et d’avoir pu découvrir une partie de leurs traditions. Si vous avez vous aussi la chance de partir en Indonésie, n'hésitez pas à vous éloigner de la traditionnelle "bali" pour aller explorer Sulawesi et ses traditions ancestrales... vous ne serez pas déçus!!





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Indonésie

Lune de Miel à Bali, l'Ile Bénie des Dieux - 13J/12N

Vous souhaitez faire de votre Lune de Miel un souvenir inoubliable ?Alors n’hésitez pas à opter pour ce magnifique circuit sillonnant l’île de Bali. Ce circuit combine à la fois détente et découverte pour faire de ce voyage un moment exceptionnel.  En compagnie de votre âme-sœur, vous plongerez parmi les coraux peuplés de (...)

Bali, l’Ile aux Mille Saveurs - 7J/6N

La cuisine traditionnelle de l’immense archipel indonésien est variée et succulente, L’Indonésie ayant toujours été un carrefour culturel en Asie du Sud-est, les influences chinoises et indiennes y sont également visibles. Le riz, servi à tous les repas et cuit à la vapeur, est (...)

Voyage Bio à Bali - 9J/8N

L’Indonésie a connu depuis plusieurs décennies un important développement touristique, surtout sur l’île de Bali. Celui-ci permet a une partie de la population, qui en beneficie directement ou indirectement, de mieux vivre, mais évidemment cela a des répercussions parfois négatives sur (...)

Bali en Fête, Galungan et Kuningan - 15J/14N

Galungan et Kuningan sont les points culminants d’une «semaine sainte » durant en réalité 10 jours, qui célèbre la victoire du bien (Dharma) contre le mal (Adharma). De nombreuses fêtes de temples tombent également à cette période, qui constitue une période de (...)
Tous les Circuits en Indonésie >>