Le Mag - Honduras


Le Site Archéologique de Copán


Voyage Découverte au Honduras - Le Site Archéologique de Copán©

Retour sur l'histoire de Copán

La ville maya de Copán, qui s'appelait probablement Xukpi, fut occupée dès 12 000 ans avant J-C. Mais c'est entre 435 et 822 qu'elle se développa remarquablement pour connaître son apogée dès le 7e siècle. Au 5e siècle, le roi K'inich Yax N'uk' Mo' fait de Xukpi l'une des villes les plus importantes de la région. C'est à cette époque que la ville commence à commercer avec les villes voisines de Tikal au Guatemala et de Teotihuacan au Mexique. C'est également à cette époque que les Mayas font construire de nombreux monuments dont de superbes temples où seront pratiqués durant des siècles des sacrifices humains. La ville compte alors 20 000 habitants.

Au 9e siècle, les habitants de Xukpi se voient confrontés à une déforestation massive. Les inondations se font de plus en plus fréquentes et les sols s'appauvrissent. Cette déforestation entraînera en quelques décennies la décadence puis l’abandon définitif de la ville à la fin du 10e siècle.
Ce n'est qu'à la fin du 16e siècle que le site archéologique de Copán est découvert par les Espagnols. En 1839, des archéologues américains commencent à étudier les vestiges. Copán sera inscrite au patrimoine culturel de l'Unesco en 1980.

Honduras - Le Site Archéologique de Copán©
Honduras - Le Site Archéologique de Copán©

Visite des ruines de Copán

Les ruines de Copán sont l'un des principaux sites de la civilisation maya et restent, avec Chichén Itzá au Mexique et Tikal au Guatemala, l'un des plus intéressants du monde entier. Le parc archéologique de Copán réunit, dans un rayon de 24 kilomètres, plus de 3400 édifices. Les archéologues ont également découvert plus de 4500 constructions dans un cercle plus large, ce qui permet d'évaluer la population de Copán à 27 000 habitants vers la fin du 8e siècle.

La visite du site archéologique de Copán inclut la découverte de nombreux vestiges à couper le souffle :

  • L'escalier hiéroglyphe détient le plus long texte connu de l'ancienne civilisation maya avec 2200 glyphes. Les archéologues pensent qu'il s'agit d'un arbre généalogique des dirigeants de Copán. Le puzzle, malheureusement incomplet, n'a pas encore délivré tous ses secrets et le temple est recouvert d'une bâche de protection.
  • Le jeu de balle séduira les historiens en herbe qui resteront émerveillés devant son étonnant état de conservation. Après celui de Chichén Itzá, le jeu de balle de Copán est le plus grand terrain de l'Amérique Centrale.

Honduras - Le Site Archéologique de Copán©
Honduras - Le Site Archéologique de Copán©

  • La Grande Place, célèbre pour ses autels et ses stèles, formait avec l'Acropole le centre de la ville maya. Les stèles qui recouvrent la zone sont réputées dans le monde entier pour leur finesse et leur sens du détail. Leur orientation est-ouest leur permet d'être éclairées par le soleil en quasi permanence, révélant quelques traces d'une ancienne peinture depuis effacée.
  • L'Autel Q, bloc de pierre de base carrée sculpté, représente sur une surface de 1,50 m de côté un ensemble de seize personnages assis les jambes croisées. Les quatre côtés du bloc sont surmontés par une partie supérieure recouverte de hiéroglyphes.

La visite du site archéologique de Copán peut facilement être complétée par la visite du musée de la sculpture maya et du musée d'archéologie qui permettent d'en apprendre encore un peu plus sur ce lieu empreint de mystère. Les visiteurs pourront également visiter les tunnels creusés sous l'Acropole, une grande tranchée archéologique de quatre kilomètres.

Honduras - Le Site Archéologique de Copán©
Honduras - Le Site Archéologique de Copán©

Randonnée culturelle sur le site archéologique de Copán

Le parc archéologique de Copán étant situé au beau milieu d'une jungle tropicale, l'endroit est idéal pour allier la randonnée aux découvertes culturelles. Car outre les vestiges historiques, Copán est aussi un point de départ parfait pour les randonnées à pied ou à cheval dans la région. Les différents sentiers permettent aux voyageurs de partir à la rencontre des oiseaux exotiques qui peuplent la jungle environnante, dont le fameux guacamayo, espèce emblématique du Honduras.

Le site archéologique de Copán est parfaitement bien aménagé pour les randonnées en pleine jungle. Ses nombreux sentiers naturels alliés à la quasi absence des touristes en font un endroit particulièrement propice à l'observation de la vie sauvage. La vallée travaille actuellement sur un projet de réintroduction du grand aras rouge : dès l'entrée du site archéologique, une vingtaine de ces imposants perroquets multicolores vous accueillera.

Enfin, la ville de Copán en elle-même est également très agréable à visiter avec son centre de réintroduction des animaux tropicaux, ses beaux jardins fleuris et sa serre à papillons. On la visitera dans le cadre d'un circuit combiné Honduras, Guatemala et El Salvador ou le temps d'un voyage au Honduras mêlant farniente et culture de Copán jusqu'à la Barrière de Corail.

Honduras - Le Site Archéologique de Copán©
Honduras - Le Site Archéologique de Copán©

Étape incontournable lors d'un voyage au Honduras, Copán et ses ruines mayas et villages coloniaux ravira non seulement les passionnés d'histoire mais aussi les voyageurs en quête d'aventure. Les ruines de l'ancienne cité maya apparaissent au cœur d'une vaste jungle où les oiseaux multicolores peuvent être observés le temps de randonnées en pleine nature. Nos agences locales au Honduras connaissent la région par cœur et se feront un plaisir de vous faire visiter les splendeurs du site archéologique de Copán, un endroit empreint de mystère où le temps semble s'être arrêté au 10e siècle.

Proposé par : LE VOYAGE AUTREMENT.COM

Autres Articles sur le Honduras

Quelques Idées de Voyages au Honduras

Ce voyage au Honduras, destination encore méconnue du tourisme, vous ouvre les portes sur une nature tropicale à la diversité exceptionnelle. Entre civilisation précolombienne, culture hispano-américaine, villes coloniales, plages idylliques et (...)
Au cœur de l’isthme centraméricain, le Honduras est une magnifique destination, peu fréquentée, dont nous aimons partager la confidentialité. Du parc national de Punta Sal à celui de Cuero y Salado, ce circuit vous invite à découvrir une (...)
Le Honduras est un étonnant joyau aux multiples facettes. Doté de plus de 700 kilomètres de plages et d’un grand nombre de parc nationaux, ce petit pays comble les amateurs de soleil autant que d’activités de plein air. Mais ses richesses ne (...)

Plongée à Utila

Voyage au Honduras - Plongée à Utila

11J/10N

©
Passionné de nature et de découverte vous trouverez dans ce voyage un parfait équilibre entre terre et mer. Commençant votre séjour par l’exploration des réserves naturelles à la flore exubérante que sont Punta Sal et Pico Bonito, vous (...)