Expériences de Voyages en Serbie

Jérémy V. - Du 09/09/2017 au 26/09/2017


Autotour à la Carte
Bonjour

J'ai effectué ce voyage du 9 septembre au 26 septembre soit 18 jours, avec l'agence Luminalis via Darko qui m'a aidé à organiser mon voyage.
J'ai choisi de faire un autotour, qui me permettait d'être libre et de pouvoir découvrir une large partie de la Serbie, ainsi que la partie Nord Est du Monténégro.

Je voulais découvrir les parcs naturelles, l'histoire et la culture de ces pays.Je voulais pouvoir faire des randonnées ainsi que faire du Rafting sur l'une des rivière (Tara Monténégro).
Ne connaissant pas du tout ces pays, j'ai fait confiance à l'agence Luminalis, afin de me proposer un 1er itinéraire, correspondant à ces envies.
Ensuite, sur cette base, c'est avec Darko que j'ai échangé et nous avons adapté ce trajet pour correspondre à 100% à mes envies.

Ainsi au cours de nos échanges, j'ai pu effectuer des modifications,en ajoutant des étapes afin de ne pas trop "courir" et ainsi d'avoir plus de temps pour en profiter.
De même, pour les dates de séjours, j'ai pu la décaler jusqu'au au dernier moment, juste avant de valider le devis.

Au final, l'itinéraire choisi, m'a vraiment permis de parcourir une large partie de la Serbie et les parcs naturels du nord Est du Monténégro.

Bref, Darko a été super sympa, à l'écoute, arrangeant et assez réactifs pour élaborer avec moi ce séjour.Je ne peux que le conseiller aux personnes souhaitant découvrir ces pays :)

Au final, mon itinéraire fut le suivant :
Belgrade -> Novi Sad -> Kladaovo -> Nis -> Novi Pazar -> Kolasin (Montenegro) -> Zabljak -> Modra Rijeka (fontiere Monténégro/Bosnie pour faire du rafting) -> Zlatibor -> Belgrade.

En résumé, j'ai adoré ce pays.
J'ai pu découvrir des sites naturels superbes, sa très riche histoire, mais aussi une partie de sa diversité,  avec les différentes cultures/religion qui le compose.
C'est un pays magnifique, dont la nature préservée, est très belle et surprenante.
Ses paysages très diversifiés, plaines, moyenne montagnes, canyon,etc.  offre de très belles possibilités de randonnées. 
De même, j'ai adoré la découverte des parc naturels du nord Est du Monténégro, avec ses paysages très contrastés.
Je retiens aussi de ce voyage les rencontres que j'ai fait.
A chaque fois, l'accueil des gens à été super. Les gens avec qui j'ai pu discuté ont été sympathique et très content de faire connaitre leur region.

Bref, si vous aimez la nature je ne peux que vous conseillez la découverte de la Serbie et du Monténégro !
De même, je voulais remercier l'agence Luminalis et Darko en particulier pour leur travail et l'organisation de ce voyage, qui s'est déroulé sans aucun problème. 


Pour les voyageurs curieux, voici en détails les étapes de mon voyages
 
-  Belgrade
Les 2 premiers jours, j'ai découvert Belgrade, ses différents quartiers et principaux monuments historiques, culturels et religieux ( Eglise Orthodoxe St Sava, catéhdrale St Jacques, Forteresse, rues piétonnes, musée Tesla )
Le centre ville ainsi que les principaux monuments était accessible à pied depuis mon hôtel, ce qui est très pratique.
De même, le soir, j'ai pu profiter de l'ambiance festive de Belgrade, en me promenant dans les rues vers la forteresse, découvrir les bars avec ses groupes de musique traditionnelle, et sortir dans les "splav" (club) sur la Save.
La ville de Belgrade, est étonnante et très vivante, elle est pleine de contraste entre les différents quartiers et les constructions très différentes (immeubles ex Yougoslavie, quartier en cours de rénovation, rues commercante).
A 30 kilomètre de la ville, la tour de télévision offre une très belle vue sur la région, et l'étendu de la ville et le Danube. Cette tour de télévision est construite sur une colline qui le même site qu'un imposant monument aux morts.

J3: Voivodine : Novi Sad , Sremski Karlovi , Parc Naturel Fruska Gora
Le centre ville de Novi Sad et de Sremski Karlovi valent vraiment le détour avec leurs bâtiments de style baroque et classique. De plus ils sont superbement bien conservés et/ou restaurés.
la ville de Novi Sad, était protégé par la forteresse de Petrovaradin, qui domine la ville depuis l'autre rive du Danube.
La visite de cette forteresse est sympa,  car elle offre une très belle vue sur la ville et le Danube.
Ensuite, je suis reparti pour Belgrade en allant faire un tour dans le par de Fruska Gora.

J4: Forteresses Smeredevo, Ram, et  Golubac - site romain de Viminacium - Gorge du Danube - Parc National de Derdap - Kladovo
La 1er forteresse que j'ai visité est Smederevo, elle est très  orginale avec sa forme triangulaire. Elle est  assez bien conservé, avec ses remparts et ses nombreuses tours.
L'intérieur est un parc public, et dans le fond une partie musée, est restauré, et l'on peut monter sur ses remparts, admirer la vue.
Ensuite, j'ai poursuivi ma route et je suis allé voir la forteresse de Ram, que je n'ai pu qu'apercevoir car elle était en cours de restauration.
La dernière forteresse que j'ai visité au cours de cette journée, est celle de Golubac.
Cette forteresse est superbe, ses tours sont en cours de restauration, le site accroché à la montagne est vraiment impressionnant.
On découvre les tours de Golubac bien avant d'arriver sur le site, cette forteresse est imposante avec ses 7 tours dominant le Danube à l'entrée des gorges.
Le site a entièrement été refait récemment et met très bien en valeur la forteresse grâce à un petit parc aménagé. 
Cette forteresse marque l'entrée des gorges du Danube.

Avant Golubac, j'ai visité le site Romain de Viminacium, qui est un ancien camp romain, établit à cet endroit pour protéger les frontières romaines.
Le site est une immense plaine, où les archéologues fouillent petits à petits les différents endroits intéressants.
Pour le moment, seuls quelques vestiges sont accessibles et ne peuvent être visités qu'avec un guide.
Il y a un cimetière avec le mausolée d'un ancien Empereur romain originaire de Serbie, les thermes, ainsi que quelques ruine d'un cirque "temporaires" qu'ils sont en train de reconstruire, pour l'an prochain.
La visite guidée est intéressante et permet de bien mettre en valeur cette immense site et ainsi de bien saisir l'importance qu'avait ce camp pour les romains.
En bonus, lors de la visite, on peut aussi admirer le squelette fossilisé entier d'un Mammouth!
Ce squelette est exceptionnel car il est complet et très ancien, il a été trouvé à proximité du site dans la mine de charbon. Ce squelette est entouré par d'autres fossiles de Mamnouth mais non complet.

Après Golubac, la route longeant le Danube m'amène à Golubac, la route est sublime, avec de nombreux point de vues sur le Danubes.
Kladovo est une petite ville assez agréable.
On peut aussi y voir, quelques vestiges romains et de l'empire Ottoman, mais qui ne sont pas mis en valeur, voir laisser l abandon ( pilier du pont de Trajan, forteresse de Diane, forteresse Fetislam)

J5: Découverte du parc Derdap + gorge du Danube (côté Serbie)
Pour cette journée, je décide de refaire en sens inverse une partie de la route que j'avais pris depuis Golubac, afin de prendre le temps d'admirer les gorges du Danube.
Ensuite je vais marcher dans le parc de Derdap, dans un de ses nombreux chemin de randonnées au coeur de la forêt. J'en choisi un peu au hasard, qui mène à une cavité.

J6 : Gorge du Danube (côté Roumanie) - Table de Trajan - Statue Roi Décébal 
Je décide de faire une excursion en Roumanie, afin d'aller voir la table de Trajan.
Je dois passer la frontière car étant tout seul, et que c'était la fin de saison en semaine, il n'y a pas de bateau qui partent de Serbie.
La côte côté Serbe étant plus sauvage, il y a peu de village, alors que côté roumain,  il y a quelques villes d'ou partent encore des bateaux.
la ballade en bateau dure environ 1h30, les bateaux emmènent les touristes sur différents lieux, la Table Trajan, la statue de Décébal, une grotte situé dans les gorges du Danube.
Après cette balade en bateau j'en profite pour aller me promener dans la nature, pour atteindre un superbe point de vue dominant le Danube.

J7 :Kladovo - Rajac - Nis
Départ pour Nis, en passant par le village viticole de Rogljevo (vers Rajac).
Le village de Rogljevo est très jolie et est constitué en réalité non pas de maison mais de celliers, toutes les constructions sont en pierre jaune, ce qui fait tout le charme de ce village.
En me baladant dans ses ruelles, je suis tombé sur des vignerons en plein pressage de raisins. Ils étaient super sympa, et m'ont proposé une dégustation de leur vins traditionnels.
Durant cette dégustation, ils m'ont expliqué leur travail et leur vision du vins Serbe (méthode traditionnel, utilisation de cépages typique Serbes et mélange de cépages).
Cette rencontre fut très intéressante et les personnes étaient très accueillantes.
Ensuite direction la ville de Nis, Nis est situé au Sud de la Serbie, dans une région un peu plus montagneuse, sur la route, je visite le monastère Resava qui est intéressant car elle a la particularité d'être fortifié.
A Nis, je visite l' étrange "Tour de crane" qui est un lieu assez étrange... car c'est réellement , une tour constituée des cranes des soldats Serbes, morts durant une bataille contre les turcs/Ottomans.
Ce sont les turcs vainqueurs qui érigèrent cette tour, et elle n'a jamais été détruites.Au fil du temps, cette tour représente maintenant, le prix payé par les Serbes pour leur indépendance.
Nis possède aussi sa forteresse qui surplombe la ville, transformé en parc public, quelques bâtiments sont conservés dont une mosquée.
Nis est la 3ieme ville de Serbie, ses rues commerçantes et piétonnes, bordés d'immeubles de différents style, est très vivante.Il est très agréable de s'y promener ainsi que le long de la rivère.

J8: Nis à Novi Pazar via la route des rois et visite de différents monastères  Zica, Studenica, Gradac, Stupovi et Sopocani)
Lors de cette journée, j'ai rejoins la ville de Novi Pazar via la "route des rois", appelé ainsi car de nombreux Rois Serbes sont nés dans la région.
Cependant, cette route est aussi connue pour ses nombreux et importants monastères orthodoxes.
Sur le chemin j'ai donc visité ces 5 monastères, dont certains classé à l'Unesco.
Ces visites étaient intéressantes par plusieurs aspects, tout d'abord les lieux sont magnifiques et superbement entretenus, et l'on y découvre de très belles peintures/icones.
De plus, pour Stupovi et Sopocani, ils sont situés dans des endroits magnifiques et offrent des vues imprenables sur les alentours.
Après ces visites, j'arrive à Novi Pazar, dès l'entrée dans la ville, on remarque une atmosphère différentes par rapport aux autres villes précédemment visitées.
On se croirait dans un autre pays, la ville est située à proximité du Kosovo et est peuplée à majorité par des bosniaques (musulmans)
Les édifices et les quartiers sont donc typiquement orientaux, avec des bâtiments aux influences turcs.
Le centre ville, historique de Novi Pazar, avec sa forteresse, sa place et les rue commercantes est typique des villes ottomanes ("Carsija") et sont très sympa à visiter.

J9:  Départ pour le Monténégro - Lac de Biograd (Parc Naturel de Biograska Gora) - Kolasin
Le trajet entre Novi Pazar et  Kolasin se fait via une route passant dans les vallés, les montagnes se font de plus en plus hautes.
J'arrive au Lac de Biograd, situé dans le parc de Biograska Gora. Au départ de ce lac plusieurs randonnées sont possibles et je choisi d'en faire une qui m'amène au belvédère Bendovac, en 2h30.
Ce belvédère , offre une vue incroyable sur les montagnes voisines et une partie du lac.
Le soir, je dors à Kolasin, une petite ville proche du lac, et assez charmantes avec sa rue piétonne et sa place.

J10:  Parc Biograska Gora et nuit dans l'Eko Village
Le lendemain, transfert vers l'Eko Village en 4X4 car le chemin pour y accéder est très accidenté,surtout qu'en ce moment, des travaux sont en cours afin de construire une nouvelle station de ski.
L'Eko village,  est un camp éco-touristique, aménagé au coeur du parc dans un petit vallon à 1700m.
Ce camp est composé de petites cabanes en bois de 2 à 4 couchages (sans électricité) et de plusieurs parties commune, salle de restauration douches et toilettes.
De nombreux chemin de randonnées sont accessibles depuis le site, et donc je profite de l'après midi pour aller découvrir les monts environnants.
durant cette randonnées, je profite des vues imprenables sur la région, les lacs et la diversité des paysages de ce parc.
L'accueil sur le camp par la famille qui gère le site a été super. Les repas préparés par l'hote, lors de mon séjour, étaient délicieux et typique de la région.

J11: Parc Dumitor - Zabljak
Le lendemain, retour à Kolasin reprendre ma voiture, et partir en direction du parc National Durmitor.
Plus précisément je vais voir le lac noir, situé au pied d'une montagne et est entouré d'une forêt de sapin.
Le lieu est super joli, surtout lorsque le soleil brille et fait ressortir le bleu turquoise du lac.
Un chemin permet de faire le tour du lac sans difficulté et offre de jolies vues.
Ayant du temps, je m'aventure sur un des chemins de randonnées pour atteindre un belvédère, la montée est un peu sportive au milieu des bois, mais la vue est belle.
Le soir je dors à proximité, vers Zabljak qui est la station de sport d'hivers situé au pied du parc national.
Le contraste entre la plaine vallonnée, presque désertique et les montagnes alentours est assez surprenant.

J12 : Parc Dumitor - Modra Rijeka (Rafting dans les gorges de Tara)
Ce jour là, je suis parti en direction de la frontière avec la Bosnie, je traverse le parc Dumitor, et je suis très surpris par le paysage.
Il est complètement différent par rapport à l'autre versant. Il est presque désertique, très sec et rocheux, le temps est à la pluie est très nuageux ,ce qui rend ce paysage un peu irréel.
les nuages sont bas et collés à la montagne et forme un plafond très bas. Une fois sorti du parc nationale, la route se poursuit en longeant une rivière, jusqu'au camp.
La route assez étroite par endroit, offre de jolies surplombs sur la rivière.
L'après midi, je pars faire du kayak sur la rivière Tara avec un groupe de 4 autres personnes dont 3 filles.
Le guide qui nous accompagne nous met rapidement en confiance, et malgré, le temps, (légère pluie) et la fraicheur de l'eau, la descente est géniale, bien qu'assez physique.
La rivière alterne entre des rapides et des parties beaucoup plus calmes (fin de l'été et donc le débit de la rivière est plus faible) et serpente entre jolie paysage.

J13:  Retour en Serbie - monastère de Mileseva, parc naturel Uvac - Zlatibor
Le premier arrêt de cette journée, est le monastère Mileseva.il est à l'image des autres monastères, c'est à dire superbement restauré et entretenu.
Ensuite direction les méandres d'Uvac. Ce parc naturel m'a été conseillé par Darko lors de la création de l'itinéraire, et j'ai adoré.
Sa particularité sont les méandres que forme la rivière Uvac, ce sont des S très serrés.Le chemin surplomb la rivière sur 5 km et offre un panorama sublime.
Ce parc est aussi une réserve naturelle pour les vautours que l'on peut avec un peu de chance observer voler et se poser sur les rochers.
Après cette vue à couper le souffle, je reprend la route pour la station de sports d'hiver de Zlatibor.

J14: Mokra Gora - Parc national de Tara
J'ai profité du temps mitigé le matin, pour aller faire un tour de train touristique Mokra Gora.
Ce train touristique serpente une montagne, a été créé simplement pour relier deux villages. l'autre originalité est que le voyage se fait dans de vieux wagons.
Durant le trajet (au retour) des pauses permettent de profiter de la vue sur les villages typiques de cette région serbe.
Après cette attraction, je rejoins le parc national de Tara et le lac Zaovine.
Le lac Zaovine est un lac artificiel, situé au coeur du parc.J'en fais le tour en voiture, via une route en double sens mais dont le côté droit est impraticable du aux nombreuses pierres sur la route.
Le tour du lac offre de jolies point de vue sur le lac, d'autant que le soleil arrive à percer.  Je décide de continuer l'exploration du parc en allant à Mitrovac, faire un petit tour et préparer la journée du lendemain.

J15- Sirogojno et Parc national de Tara

Le matin, je pars découvrir le musée village ethnologique de Sirogojno. Ce village est constitué de nombreuses maisons en bois typiques de la région.
En été, dans le village, les habitants font découvrir les métiers traditionnels de la région.
Ce musée est sympathique et l'ensemble des maisons sont bien préservés et permettent d'avoir un bon aperçu de la vie quotidienne de la région à l'époque.
Ensuite, en fin de matinée, je retourne dans le parc naturel de Tara, faire une randonnée.
La randonnée part de Mitovac et va en direction de la frontière avec la Bosnie, pour arriver sur un belvèdere dominant la rivière.
Le point de vue en surplomb de la rivière est superbe, la vue sur la campagne de Bosnie, le lac artificiel en contrebas vaut vraiment le coup.
Pour le retour, je décide de prendre un autre chemin, un peu plus escarpé qui passe au milieu de la forêt, mais offre à nouveau, un joli point de vue.   
 
J16 - Retour à Belgrade via Ovcarsko-Kablarska klisura, les gorges d' Oscar/ Kaablar
Sur mon chemin de retour à Belgrade, je passe par Ovcarsko-Kablarska klisura, c'est un canyon magnifique. Il a été formé par une rivière qui passe entre 2 monts, le monts Ovcar et Kablar.
Cette région située à 150km de Belgrade, est aussi connu pour ses nombreux monastères.
Le canyon formé par la rivière est magnifique et est visible depuis le mont Kablar.
Pour cela, une marche de 2h permet d'accèder au sommet de Kablar et ainsi de profiter de la vue exceptionnelle sur le canyon et les méandres de la rivière.
Cette marche est assez difficile car il n'y a pas de parties reposantes, de même pour le retour mais la vue finale en vaut vraiment la peine.
Puis retour à Belgrade profiter de la soirée  à me promener dans les rues vers la forteresse.

Cordialement,
V. Jeremy