Expériences de Voyages en Bulgarie

Le Groupe de Michel B. - Du 19/08/2017 au 27/08/2017


Voyage sur Mesure
Voyage en Bulgarie de Michel
©Michel B. - Tous Droits réservés
Bonjour

Tout d’abord la Bulgarie : un intérêt depuis longtemps pour ce pays que je pensais porteur d’une très ancienne culture et civilisation, mais des tas de réticences : loin, l’alphabet cyrillique qui pouvait rendre difficile la conduite automobile et l’orientation, quelle ouverture au tourisme avec les éventuelles difficultés à communiquer… et puis finalement la décision de se lancer cette année.
Compte tenu des expériences précédentes, demande de circuit à ‘Le Voyage Autrement’ qui nous met en contact avec ‘Balkania Tour’

Balkania tour :
  • Coté administratif : Balkania Tour me semble ne travailler que dans l’immédiateté ; je m’explique
    • Quelques heures après ma demande, je reçois un accusé de réception me disant que je recevrai une proposition rapidement ; puis plus rien pendant un mois ; ce n’est que sur relance de ‘Le Voyage Autrement’ que je reçois une proposition
    • Commande et règlement concrétisés très rapidement ; je reçois un mail le 13 Juillet me confirmant que les réservations ont été faites et que je recevrai notre dossier dans les jours qui viennent
    • Le 9 Août, 3 jours avant notre départ, je réalise que je n’ai rien reçu, ; la situation se dénoue le 10 (après mails et appels téléphoniques)
Rien de catastrophique, mais est-ce totalement satisfaisant ?
  • Circuit proposé : il collait tout à fait à notre attente ; bien sûr on ne sait pas ce qu’on peut avoir manqué, mais on ne peut pas tout voir ; tout à fait satisfaits.
  • Hébergements : si on exclut un hôtel un peu triste (mais confortable) à Kazanlak, le reste était ou très bien, ou encore mieux.
    Indications pour trouver les hébergements : de très bonnes (comme à Melnik) à inexistantes (comme à Shiroka Laka où on a bien galéré)
Impressions sur la Bulgarie :
  • Le plaisir de voyager dans un pays loin des cohortes de touristes ; beaucoup de villages sont des musées à ciel ouvert
  • Le contact avec les habitants : chaleureux, les Bulgares sont des slaves, mais aussi des méditerranéens.
  • L’alphabet cyrillique n’est finalement pas un problème ; le globish est largement parlé. La conduite ne pose pas de problèmes non plus: les routes ne sont pas forcément plus mauvaises qu’en France, les conducteurs ne sont pas toujours prudents, mais globalement beaucoup plus courtois que les français.
  • Et surtout, le pays est magnifique : campagnes, villes, montagnes, héritage culturel.
Je vous joins quelques photos, différentes de celles qu’on trouve sur tous les sites, mais je ne suis pas sûr qu’elles soient d’un grand intérêt.

Michel B.