Le Mag - Inde

De Palais en Palais dans le Chettinad

C'est au centre du Tamil Nadu, dans le Sud de l'Inde, que le Chettinad abrite en son territoire un patrimoine exceptionnel. Cette région rurale et reculée connût une histoire tumultueuse, avec la réussite puis le déclin d'une communauté de marchands de pierres précieuses devenus banquiers : les Chettiars. Ce sont eux qui, sous l'Empire britannique, bâtirent dans toute la région d'incroyables palais mêlant les influences orientales et occidentales. Une architecture grandiose, que l'on ne retrouve nulle part ailleurs… Au total, la région abriterait plus de 10 000 palais répartis dans plus de 70 villages.

Brève rencontre avec les Chettiars



Sous l'Empire britannique, les Chettiars, des voyageurs et marchands de pierres précieuses, prospéraient dans le domaine de la banque dans toute une grande partie de l'Asie. C'est pour montrer au monde leur richesse et afficher leur réussite qu'ils firent bâtir de somptueuses demeures palatiales. Dans le Chettinad, leur région d'origine, ils contribuèrent également au développement de la distribution de l'eau et à la rénovation de nombreuses infrastructures. S'il est difficile de les compter avec exactitude, les guides locaux pensent que la région abriterait plus de 10 000 palais, tous bâtis entre le 19e et le 20e siècle.

Après l'indépendance de l'Inde, la fortune des Chettiars disparut peu à peu et les palais, trop coûteux à entretenir, furent pour la plupart abandonnés. Seuls certains ont été sauvés par de riches familles puis transformés en résidence familiale ou en hôtel.  D'autres servent de lieu de réception ou de décor de cinéma.

Une architecture unique aux influences multiples



Incontournables au cours d'un voyage en Inde pour les passionnés d'histoire, les palais du Chettinad arborent une architecture unique. Ces imposantes demeures ont été bâties dans l'unique but d'en mettre plein la vue.
Toutes sont construites selon les règles du vastu shastra, une tradition architecturale indienne qui définit l'organisation et l'orientation de toute demeure. Ainsi, chaque palais du Chettinad se compose d'une vaste cour intérieure, d'une véranda lumineuse décorée de colonnes de marbre, d'une immense salle de réception, et d'une grande cuisine, qui rappelle à quel point la gastronomie joua un rôle important dans la vie des Chettiars.
Tout, dans les moindres détails, a pour vocation à surprendre les visiteurs : des ornements en teck massif, des objets de décoration en céramique, des lustres en cristal, du marbre…
Chaque élément provient de son propre pays d'origine, le tout formant un remarquable métissage architectural et décoratif entre l'Orient et l'Occident.

Visite guidée des palais du Chettinad



Sur les milliers de palais que compte le Chettinad, seule une douzaine peut être visitée, notamment dans le village de Kothamangalam. Ici, les visites se font dans la tranquillité la plus totale, les touristes étant encore peu nombreux à faire le déplacement. Les palais ouverts au public sont tenus par des gardiens qui, en échange de quelques roupies, se feront un plaisir de devenir guide le temps de la visite. Vous aurez ainsi l'occasion de découvrir des palais aux lignes italiennes, bien conservés, et d'autres demeures austères délabrées de style Art Déco. Les portes sculptées en teck, les jeux de miroirs et la quiétude des jardins assurent un dépaysement architectural total.

Des palais sauvés par deux architectes français



En 2006, deux architectes français, Bernard Dragon et Michel Adment, découvrent le Chettinad pour la première fois. Le coup de foudre est immédiat. Cette architecture au carrefour de l'Orient et de l'Occident, ils ne l'ont jamais vue avant et en tombent immédiatement sous le charme. Malheureusement, il y a urgence à faire quelque chose. De nombreux palais partent en miettes ou sont ensevelis sous la végétation, parfois même pillés.

Les deux passionnés se lancent alors dans la rénovation d'une villa bâtie au tout début du 20e siècle. Le travail est immense, mais les maisons sont toutes construites sous le même modèle, ce qui permet d'élaborer un plan d'action efficace. Une fois cette première demeure palatiale rénovée puis transformée en chambre d'hôtes (Saratha Vilas), les deux architectes constituent un dossier de préservation du patrimoine et créent leur association, Arche-s. Cette association qui a pour vocation de sauver les palais du Chettinad tourne depuis à plein régime et de nombreuses actions sont entreprises, émanant des quatre coins du monde. En 2012, Bernard Dragon demandera en personne aux autorités l'inscription des palais au Patrimoine mondial de l'humanité, ce qui devrait être chose faite ces prochaines années.

La cuisine, l'autre trésor du Chettinad



Si par chance votre circuit dans le Tamil Nadu vous mène à travers le Chettinad, ne vous contentez pas de visiter les somptueux palais de la région. Découvrez aussi l'un des autres trésors méconnus du territoire : la gastronomie. Vieille de nombreux siècles, la tradition culinaire du Chettinad repose sur un équilibre subtil de saveurs exotiques et épicées. En vous arrêtant dans les petits restaurants du territoire ou même chez l'habitant, vous aurez l'occasion de goûter à des spécialités absolument divines, qui feront voyager vos papilles bien au-delà des frontières de l'Inde.

Ici, chaque plat pourrait être comparé à un petit chef d'œuvre. La légende dit même que les Chettiars jouèrent un rôle majeur dans les traditions gastronomiques de l'Inde du Sud, et même jusqu'à Java, jusqu'au Cambodge et jusqu'au Sri Lanka !

La cuisine du Chettinad reflète parfaitement l'histoire des Chettiars qui, ayant vécu sur le littoral pendant une longue période, inclurent le poisson et les fruits de mer dans la plupart de leurs recettes.

Parmi les meilleures spécialités du Chettinad, l'on retrouve notamment le curry au requin (sura puttu), le masala crevettes, le masala crabe ou encore le curry au poisson (meen kuzhambu). L'histoire veut que ce soit bien plus tard, lors de leur migration au cœur des terres arides du Tamil Nadu, que les Chettiars intégrèrent de la viande (dinde, lapin, caille…) dans leurs recettes. Toutes ces spécialités peuvent d'ailleurs encore être dégustées aujourd'hui, accompagnées de riz et de petits légumes.
On entend peu parler du Chettinad et pourtant, la région est un véritable paradis terrestre pour les passionnés d'architecture. Mais pas uniquement, car vous y découvrirez aussi un art de vivre à part entière, où la cuisine joue un rôle central. Pour visiter le Chettinad lors de votre prochain voyage, contactez une agence locale et laissez-vous guider par des experts de la destination.





Proposé par : LVA
Galerie
(Cliquez sur les photos)

Quelques Idées de Voyages en Inde

Le Rajasthan à Vélo - 15J/14N

Le Rajasthan, ancien Rajputana, est une région très colorée. Les forts et les palais révèlent ici l’opulence et le pouvoir des Maharajas pendant des décennies. Les palais sont ornés de fresques aux styles accrocheurs et de peintures miniatures. Le Rajasthan met l’accent sur (...)

L’Himalaya Indien, Darjeeling et Calcutta   - 15J/14N

 Ce voyage vous emmène au cœur de l’Himalaya Indien en passant par les magnifiques montagnes et plantations de thé du Darjeeling. Sur ce trajet vous rencontrerez des populations traditionnelles et isolées avec lesquelles vous pourrez partager des moments uniques et adopter leur mode de vie. Vous serez (...)

Le Ladakh en Moto - 16J/15N

Le Ladakh, souvent surnommé « Le Petit Tibet », occupe l’extrémité ouest du plateau tibétain. En effet, ses habitants sont majoritairement bouddhistes d’origine tibétaine et beaucoup portent encore les robes traditionnelles, les chapeaux cylindriques et les curieuses bottes en feutre avec (...)

Le Kanan Beach Resort par BB Voyage

Anne et Martin Beslay vivent en Provence, douce région bordée par la Méditérranée. Ce sont des professionnels de l’hôtellerie et du tourisme depuis 40 ans. Ce sont aussi des passionnés de voile et des voyageurs infatigables. En novembre 2006, alors qu’ils étaient sur le point de (...)
Tous les Circuits en Inde >>