Le Mag - Colombie

Tatacoa, un Désert bien Vivant

À quelques heures de route au sud de Bogota, vous trouverez le désert de Tatacoa. Un endroit qui vaut vraiment la peine d’être vu! Mais est-ce vraiment un désert?
Techniquement parlant non, parce qu’il y pleut trop, mais quand on y est, on a vraiment l’impression d’être dans un désert. Il y a une saison des pluies de décembre à février. À ce moment le désert est beaucoup plus vert, il est à son plus sec d’août à novembre. Les photos que vous verrez dans cet article ont été prises à la fin avril.

Une forêt tropicale sèche



C’est le nom qui convient le plus à cet environnement, aujourd’hui. Il y a plusieurs milliers d’année à cet endroit il y avait une forêt tropicale luxuriante. Il reste d’ailleurs de cette époque quantité de fossiles de mammifères et autres animaux. Dans la petite ville de Villavieja il y a un musée qui en témoigne. On y retrouve des fossiles de paresseux géant, de mammouth, de tortues, de crocodiles… Un petit musé qui est un complément à la visite du désert.

Villavieja est la porte d’entrée de cet écosystème particulier. Nous vous conseillons d’y passer 2 ou 3 nuits et de prendre, à partir de là, une excursion avec un guide qui vous conduira sur place et vous en fera voir les meilleurs endroits. La visite se fait en touk-touk, en moto taxi ou même à vélo pour les plus sportifs. Comme nous voyageons à vélo notre choix fut le touk-touk.

Le désert rouge



Surement la partie la plus spectaculaire de Tatacoa, cette formation est faite d’argile, d’ailleurs quand il pleut, impossible d’y marcher, la boue colle aux chaussures qui deviennent rapidement très lourdes. C’est l’érosion survenue au fil des siècles qui a produit ce relief aux formes si particulières. Magnifique! On descend dans les sentiers et on se promène entre de drôles de petites collines. Tout un dépaysement. Ce sont l’eau et les vents qui ont créé au fil des siècles ce labyrinthe aux formes si étranges. Facile de s’y perdre, mais aussi facile de s’y retrouver. 
Il y a un observatoire astronomique qui trône tout près de la route, il suffit de le repérer. Le désert la nuit, c’est aussi un ciel étoilé. Pas de nuages et pas de pollution lumineuse, idéal pour les astronomes amateurs car celui-ci est ouvert au public.

Le désert gris



Beaucoup plus grand que le rouge. S’il est moins spectaculaire par ses couleurs, il l’est par sa superficie, la profondeur de ses canyons et par la forme des rochers. En plus ici il y a de l’eau. Oui, de l’eau. Quelques petites rivières coulent au travers du désert. À certains endroits, des gens ont même aménagé des piscines. Se baigner dans un désert! Spécial non? Pourtant il paraît plus sec que le rouge. Moins de cactus et de buissons, plus de roches, ce qui lui vaut sa couleur grise. Et surtout beaucoup plus grand. Attention de ne pas vous y perdre.

Ce désert est habité, autant le rouge que le gris. On y retrouve de nombreuses espèces d’oiseaux, des lièvres, des lézards, des serpents, des rongeurs, des renards etc. De quoi se nourrissent ces animaux? De plantes et petits animaux, bien sûr. Une dizaine d’espèces de cactus, dont certains donnent des fleurs et des fruits poussent dans le désert. On peut même y goûter, pas mauvais! Mais attention notre guide nous dit qu’on peut les manger le matin seulement, plus tard, quand ils sont chauffés par le soleil ils deviennent indigestes. Il y a aussi plusieurs types de buissons et de l’herbe. Autour de ces deux secteurs, il y a des habitants qui élèvent du bétail. Autrefois les vaches y étaient nombreuses, mais suite à 2 années particulièrement sèches, 2014 et 2016, plusieurs bêtes étant mortes faute de nourriture, plusieurs fermiers font maintenant l’élevage des chèvres, moins sensibles à la sécheresse. Saviez-vous qu’elles mangent même des cactus?

La vallée des tristesses



Les premiers Espagnols à y venir au XVIe siècle l’avait surnommé la vallée de la tristesse. Il faut dire qu’ils étaient à la recherche d’or et n’en ont pas trouvé. Mais surtout ils ont dû se battre contre les indigènes et plusieurs de leurs compagnons se sont perdus dans le désert gris et périrent. Ce fut bien des années plus tard qu’ils revinrent pour fonder Villavieja.
Faire le tour complet du désert de Tatacoa prend presque toute la journée en véhicule motorisé. On peut aussi visiter seulement les plus belles parties, pour cela il faut compter de 3 à 4 heures. Un tour complet permet d’apprécier l’immensité du lieu, 370 km2. Ne vous contentez pas de regarder des photos de ce désert. Il faut se rendre sur place pour sentir, vivre et apprécier l’expérience de ce milieu particulier. Vous pouvez aussi le faire à pied car de nombreux petits hôtels sont installés dans ces lieux, mais attention car plusieurs petits chemins pourraient vous mener bien loin de ces oasis. A inscrire dans votre carnet d eroute pour un voyage en Colombie... Incontestablement!





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Colombie

La Colombie entre Amazonie et Caraibes - 15J/14N

L’Amazonie couvre une très grande partie du territoire colombien. Aux confluents du Pérou et du Brésil, Leticia est le point de départ idéal pour parcourir ses terres, côté jungle et côté Amazone. Puis, votre quête de sensations vous emmènera vers des températures plus fraiches pour une immersion dans la région du café. La (...)

La Colombie Hors des Sentiers Battus - 15J/14N

Ce circuit s’adresse aux personnes souhaitant visiter la Colombie "authentique"; le programme privilégie les étapes hors des sentiers battus et la rencontre avec les habitants, tout en visitant les sites touristiques du pays. Points forts : hébergements au plus près des sites visités, guide et transport privé, nombreux (...)

La Colombie Authentique - 15J/14N

Vous avez bien mérité votre « pause déj » de la journée !Au menu : en entrée nous vous proposons notre sélection de fraîcheurs andines : musée de l’Or de Bogota, Chevauchée champêtre de Leyva mais aussi  la traditionnelle promenade des Artistes de Barichara.Pour marier divinement les saveurs de ce repas, notre plat (...)

Trésors de Colombie - 16J/15N

Ce circuit hors sentiers battus ravira les amoureux des sites naturels d’exception. Entre Caño Cristales (De juin à fin Novembre) et sa sublime rivière aux sept couleurs, le Pacifique Colombien isolé et propice à l’observation des baleines (De juin à Octobre) ou encore la côte (...)
Tous les Circuits en Colombie >>