Expériences de Voyages en Brésil

Lucille et Noël B. - Du 14/02/2013 au 10/03/2013


Sur mesure - Rio de Janeiro, Paraty, Iguaçu, Brasilia, Minas Gerais, Pantanal, Amazonie, Salvador de Bahia, Sao Paulo du Nord
Voyage au Brésil de Lucille et Noël
©Lucille et Noë B. l - Tous Droits réservés
Bom dia,

En survolant le Brésil, un tapis vert infiniment grand ébahit les yeux. En descendant de l’avion, la touffeur colle à la peau. Le sauna. On est en nage. Le mercure flirte avec les 30oC+ et l’humidité frôle les 80-100%. Le climatiseur ou le ventilateur est une question de survie au Brésil comme le chauffage au Canada.

La belle Rio de Janeiro, la «ville merveilleuse», ne serait pas Rio sans son Corcovado, son Pain de Sucre, ses montagnes verdoyantes, ses 25 tunnels, sa baie bleu azur, ses plages de sable immaculé dont les mythiques Copacabana et Ipanema. Le Brésil est un immense paradoxe de richesse et de pauvreté, Rio comptant plus de 500 favelas (bidonvilles), pacifiées par le gouvernement, en vue de la Coupe du monde de football, la FIFA en 2014 et des JO d’été en 2016. Une demi-journée à déambuler dans la grande favela Rocinha (250 000 personnes) reste un moment fort émouvant tatoué dans nos mémoires. La samba, c’est le symbole du pays! Quel coup de cœur que cette nuit (21h00-05h00) sans sommeil, folle, survoltée, débridée au défilé des meilleures écoles de samba dans le Sambódrome! Un kaléidoscope de musique, couleurs, plumes, paillettes, strings, bling bling... Des costumes extravagants et scintillants d’une originalité inouïe. Des chars allégoriques titanesques et hallucinants. Un faste exponentiel. Du bonbon pour les pupilles. Le Carnaval d’une vie. Parfaitement irréel.

Paraty est une belle petite cité coloniale et balnéaire fleurie de roses de porcelaine, héliconias, ibiscus, alpinias…

La plus belle carte postale naturelle de la planète s’écrit à Iguaçu avec ses 275 chutes spectaculaires et ses constellations de papillons colorés! Des rencontres excitantes sous les embruns : geais, serpents, tatous, varans, tortues, coatis à profusion…

Brasilia, jeune capitale (1960), est née sous le président Kubitschek et les efforts conjugués de quatre génies créateurs dont l’urbaniste Lúcio Costa et le légendaire architecte Oscar Niemeyer, décédé le 10 décembre 2012 à l’âge de 105 ans. Une merveilleuse harmonie d’architectures, sculptures et jardins futuristes saisissants. Une escale incontournable.

Les ravissantes villes historiques coloniales du Minas Gerais plantées de grands arbres en fleurs, les carêmiers violets ou roses, ipês jaunes, tulipiers orange.., sont un véritable enchantement. La superbe architecture baroque des églises rappelle l’âge d’or du XVIIIe siècle. Aujourd’hui encore abondent les pierres semi-précieuses.

Cap sur le Pantanal, le plus grand marécage du monde où pullule une vie sauvage exceptionnelle pour les amateurs de safaris-photos! Sur la piste de terre rouge qui mène au Lodge, des caïmans, nandous et capybaras nous souhaitent la bienvenue. Ça augure bien. Les excursions en 4x4, à pied, en canoë et à cheval nous font rencontrer une pléthore de grands oiseaux : jabirus (l’emblème du Pantanal), ibis, aigles, faucons, vautours, hérons, aigrettes, cormorans, perroquets verts, aras hyacinthes bleus (le plus grand perroquet du monde mesurant 1 m)… sans oublier les buffles d’eau et les loutres géantes. À la saison des pluies, toutes ces belles découvertes se méritent. Le prix? La flotte dans les bottes… Flic! Flac! Les chevaux pataugent dans l’eau jusqu’à la croupe. La galère. Un mini Pékin Express! On aime. La recherche nocturne d’animaux nous sourit et nous fait pénétrer dans l’antre secrète des tapirs, cerfs de marais, renards, lapins, grenouilles… jusqu’à un fourmilier avec ses bébés au dos. Un bonus très apprécié : être témoins de la transhumance d’un millier de zébus conduits par des cowboys à cheval.

L’Amazonie… la plus grande forêt tropicale du monde! L’Amazone… le plus long fleuve du monde (6275 km)! Le plus vaste écosystème du monde, unique en son genre, riche d’une extraordinaire biodiversité animale et végétale! Manaus, victime de l’humidité permanente, nous apparaît terne et triste avec ses édifices noircis par les champignons qui provoquent la moisissure. Mais son marché artisanal, à ciel ouvert, du dimanche matin, grouille de gens qui se donnent rendez-vous pour déjeuner, palabrer, rire, flâner… De Manaus, pour accéder au Lodge sur pilotis, il faut compter environ 2h30 par voie terrestre et maritime, le principal moyen de transport de la région étant le bateau. La jungle est un bestiaire fabuleux à observer : singes, iguanes, paresseux, toucans, aras rouges, dauphins… De multiples fruits comestibles y poussent dont le cupuaçu offert en jus au petit déjeuner. Un pur délice à consommer sans modération!  La partie de pêche aux piranhas dans la forêt inondée s’avère miraculeuse. Un rêve réalisé. Un soir, l’obscurité nous dévoile un trésor à caresser, un bébé caïman. Une expérience inoubliable! Visiter d’hospitaliers «Caboclos» (métis issus de Portugais et Amérindiens) chez-eux avec leurs mioches est un autre temps fort du voyage. À l’instar du Pantanal, le chasse-insectes, l’imperméable et les bottes sont de mise.

Salvador de Bahia respire l’Afrique. Une vibrante et séduisante ville aux murs pastel où se marient dans les rues les danseurs de capoeira, les percussionnistes ainsi que les belles et souriantes Bahianaises dans leur large jupe virevoltante à cerceau. Cette ambiance festive invitante nous amène en soirée au spectacle du «Ballet folklorique de Bahia», rétrospective de l’atmosphère de la ville.

La mégalopole Sao Paulo, ville de tous les superlatifs, clôture nos pérégrinations en terre brésilienne. Un tour de la plus grande ville de l’hémisphère Sud s’impose. Notre empathique guide nous prend sous son aile pour nous éviter tout désagrément dans le cœur historique, place de la cathédrale, avec son lot de sans-abri.


Appréciation :
Un itinéraire sur mesure, planifié de longue date par des lectures, guides et cartes, a été présenté et discuté avec Alter-Nativ Brésil qui en a assuré la coordination et la mise en œuvre.  Tout le périple s’est déroulé rondement avec succès, à notre plus grande satisfaction. Les transporteurs étaient corrects, généralement à l’heure, à quelques exceptions près. Les guides étaient ponctuels, compétents, aguerris, responsables, courtois et sympathiques. La tête farcie d’images et de souvenirs impérissables, on se fera les ambassadeurs de ce Brésil haut en couleur, au peuple accueillant et aux mille et une beautés à explorer et à aimer! Merci Brésil!

Tchou,

Lucille et Noël