Expériences de Voyages en Dubaï

Pierre M. - Du 06/05/2015 au 11/05/2015


Séjour sur Mesure à Dubaï
©Pierre M. - Tous Droits réservés
Bonjour

Aucun accroc dans la prise en charge depuis l’accueil à la sortie de l’aéroport jusqu’à notre départ.

Dès le premier jour en compagnie d’Hermine, sympathique guide d’origine égyptienne qui connaît Dubaï autant que le Caire, nous étions plongé au coeur de l’histoire des Emirats. 48 heures de chaleur blanche éblouissante, vieille pierres, musées, grattes ciel, traffic jam, coins d’ombre tranquilles, marchands, plage, beaucoup d’hommes, quelques femmes…dépaysement confortable nichés dans l’hotel Art Galery que je recommande ++

J3 on se fait la petite virée dans les dunes du « désert » avec la soirée barbeuque et chameaux à la clef. Ensablement imprévu qui m’a rappelé mes virées en Mauritanie. Mais sur ce point là Voyage Autrement ne fait que se soumettre au rituel des 4X4 dans les dunes (au moins 40 véhicules en même temps !) et franchement c’est nul. Heureusement nous avons écourté la soirée…

J4 découverte du Bayan Tree hotel, magique, aucun regret des quelques centaines d’euros que cela nécessite :) et J5 plus classique en bord de plage au Waldorf Astoria Ras Al Khaimah. Grandiose bâtisse dans le style du cru, très agréable au final. Plage nickel un peu artificielle. A noter que l’accès à ce même cordon de plage, contigu à celle du Hilton, est aussi possible depuis le Bayan tree, par navette.

Retour à l’aéroport sans problème avec un transfert au poil comme d'ab.

Au total j’ai surtout apprécié la capacité d’adaptation de l’agence locale Adonis (merci Nadine) qui a su nous faire le sur mesure que je souhaitais et changer les plans au dernier moment pour cause de visa sur Oman non valable…

Bon rapport qualité prix dans l’ensemble et l’envie de revenir car l’agence à très bien joué son rôle: rester discret, susciter la découverte, mettre en relief les incontournables et nous accompagner de façon fluide pour un circuit sur mesure.

A l’année prochaine…inch Allah !


Pierre M.