Le Mag - Turquie

Mer Noire - Trabzon et le Monastère de Sumela

 Cap sur la Turquie orientale, ses grandes villes, ses monuments et son histoire captivante. Nous vous emmenons aujourd'hui à Trabzon, centre culturel et historique situé au bord de la Mer Noire, et au monastère de Sumela, un édifice religieux impressionnant perché à 1200 mètres d'altitude au-dessus de la vallée d'Altındere.

L'histoire prospère de Trabzon au fil des millénaires



Anciennement appelée Trapezos et Trébizonde, Trabzon fut bâtie au 7e siècle av J-C par les Milésiens. Elle devint rapidement un centre commercial important grâce à sa situation géographique exceptionnelle. Mais c'est sous le règne des romains et plus particulièrement de l'empereur Hadrien que Trabzon atteignit son niveau de prospérité le plus haut. Les édifices alors construits furent détruits par les Goths en 258. L'empereur Justinien rebâtit les remparts de la ville au 6e siècle. Au tout début du 13e siècle, lors de la prise de Constantinople par les croisés, David et Alexis, les deux petits-fils de l'empereur Andronic 1er, prirent la fuite et fondèrent leur empire à Trabzon. L'empire tomba ensuite entre les mains des ottomans lors de la chute de Constantinople au 15e siècle.

Visiter Trabzon et ses monuments



De par son riche passé, la ville de Trabzon offre de nombreux attraits aux voyageurs ayant opté pour un séjour en Turquie axé sur la culture. Le monument le plus visité de la ville demeure le palais d’Atatürk, un édifice impressionnant fondé au 20e siècle et aujourd'hui transformé en musée. On y découvre des collections de meubles, d'objets historiques et de peintures anciennes. Le château de Trabzon est quant à lui le monument le plus ancien de la ville. Cet édifice médiéval a été parfaitement conservé au fil des siècles et offre un aperçu de la puissance et de la prospérité d'antan de la ville.
A deux kilomètres du centre-ville, perchée sur une petite colline verdoyante au bord de mer, la « petite Sainte-Sophie » est une basilique à trois nefs transformée en église puis en musée. On y vient pour profiter de la superbe vue et découvrir un intérieur orné de magnifiques fresques du 13e siècle. Comme pour témoigner de la diversité des cultures et des religions propre à la Turquie, de multiples mosquées viennent ponctuer la visite. Yeni Cuma, Ortahisar, GulbaharHatun... Toutes viennent rappeler au voyageur qu'il est à la charnière de l'Orient et de l'Occident.

Le Monastère à flanc de falaise de Sumela



A une soixantaine de kilomètres de Trabzon, perché au-dessus de la vallée d'Altındere, le monastère de Sumela ravive les mythes et les légendes turques. Il aurait été bâti au 4e siècle par deux moines grecs, Sophrone et Barnabé, qui décidèrent de dédier ce monument à la Vierge Marie après avoir vu une icône peinte par l'évangéliste Luc. Depuis la mort des deux moines, le monastère est devenu un lieu de pèlerinage important.

Un sentier créé au cœur de la végétation luxuriante de la montagne mène jusqu'à un aqueduc, puis un escalier. Nous sommes à l'entrée du monastère de Sumela et surplombons la vallée à 1200 mètres d'altitude. Les marches, étroites et longues, mènent jusqu'à une petite cour entourée de bâtiments en pierre blottis contre la falaise. On y découvre l'église de la Vierge Marie construite à l'intérieur même d'une grotte. Les parois rocheuses sont ornées de fresques datant d'époques différentes et relatant des épisodes de la vie de Jésus et de la Vierge Marie. L'intérieur est lui aussi recouvert de peintures murales restaurées.

Du côté de la falaise, le bâtiment conventuel abrite les cellules des moines mais ne se visite malheureusement pas. Ce n'est pas pour autant que le jeu n'en vaut pas la chandelle. La visite du monastère de Sumela laisse en effet un souvenir impérissable aux voyageurs qui y découvrent une balade somptueuse en pleine nature et un site étonnant construit en pleine montagne.

Le Parc National d'Altındere



Après la visite du monastère de Sumela, vous êtes déjà sur place pour partir découvrir le parc national d'Altındere. Il s'agit du parc national le plus réputé de la région de la Mer Noire, notamment parce qu'il abrite le monastère, mais aussi pour la splendeur de ses paysages vierges et sauvages. De nombreux sentiers sillonnant les cours d'eau et traversant les montagnes permettent de s'élever au dessus de la vallée. Les vastes forêts de pins, de chênes et de marronniers offrent une abondance étonnante de fruits et de fleurs. Au détour d'un sentier, il est parfois possible d'y observer des renards, des loups, des lynx et des chèvres sauvages.
Les voyageurs viennent s'y ressourcer, faire de la randonnée pour quelques heures ou des treks de plusieurs jours dans un environnement exceptionnel.

La vallée du Çoruh, Ayder et Rize



La région de la Mer Noire concentre une bonne partie des richesse culturelles et naturelles de la Turquie.  La vallée du Çoruh, par exemple, est l'endroit idéal pour s'essayer au rafting au milieu des vestiges géorgiens et des paysages rocheux de la région. On trouve, dans la vallée, plusieurs basiliques ornées de peintures, des villages pittoresques, des lacs, des chutes d'eau et des forteresses.

Pour un circuit en Turquie axé sur le bien-être, la base d'Ayder, à près de 1300 mètres d'altitude, abrite des sources d'eau chaude aux vertus thérapeutiques. De là, les randonneurs les plus expérimentés pourront partir à la conquête des deux glaciers du Mont Kaçkar, situés à près de 4 000 mètres d'altitude et offrant des panoramas à couper le souffle.

A Rize, ce sont les plantations de thé qui sont mises à l'honneur. La boisson nationale des turcs est en majeure partie produite ici et les voyageurs profiteront du Festival International du Thé de Rize, en juin, pour en découvrir plus sur cette culture.
 La région de la Mer Noire se distingue par une nature sauvage et inviolée et des vestiges historiques parfaitement conservés. Les agences de voyage locales proposent différents circuits à adapter en fonction des envies de chacun. Samsun et son port, Ordu et sa production de noisettes, Safranbolu et ses demeures anciennes et ses productions de safran... De quoi satisfaire les voyageurs les plus curieux !





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Turquie

De la Somptueuse Cappadoce auxPentes Volcaniques du Mont Taurus - 12J/11N

 La visite des meilleurs vallées de la Cappadoce alliant les pentes volcaniques des Mt Taurus; un duo qui ne manquera pas de séduire les amoureux d'aventures. Vous débuterez par ce programme par la découverte des incontournables vallées de la merveilleuse Cappadoce; toutes plus belles les unes que les (...)

Sur les Chemins de Cappadoce - 8J/7N

Deux majestueux volcans, les monts Argée (3916 m) et Hasan Dag (3268 m) dominent la Cappadoce, joyau de l’Anatolie centrale, témoignant de l’intense activité volcanique de la région il y a 30 millions d’années. Les matériaux éruptifs sédimentés d’argiles, de (...)

Randonnée En Lycie, Sur les Traces des Grandes Civilisations - 8J/7N

Sur la côte lycienne, le long de la grande Bleue, nous suivons les petites anses secrètes et randonnons de sentiers côtiers en vestiges du passé. Une balade dans l'Histoire : les traces des Lyciens, Grecs, Romains et Byzantins imprégnent fortement ces sites uniques. L'exploration des anciennes cités antiques (...)

Les Merveilles Turques - 14J/13N

 Un circuit de 2 semaines en trilogie : Cappadoce - Lycie - Istanbul pour vous faire partager des moments inoubliables.  La Lycie et l’incontournable Istanbul. La Cappadoce Féerique, avec ces vallées aux teintes sublimes,  ses falaises érigées en citadelles, ses cheminées de fée, (...)
Tous les Circuits en Turquie >>