Le Mag - Panama

Le Canal de Panama à 100 ans !

Une histoire vieille comme le monde


Il y a de cela trois millions d’années, un phénomène géologique provoque l'immersion d'une bande de terre laissant émerger l'isthme de Panama. Bordée de part et d’autre par l’océan Atlantique et l’océan Pacifique, l’Amérique Centrale est née. C’est de cette transformation naturelle que le canal de Panama tire son histoire passionnante.
Un projet titanesque en faveur du commerce maritime international qui restera comme l’un des défis techniques les plus coûteux de l’histoire. Un bras de fer entre l’Homme et la nature et un changement paysager qui bouleversera la carte du monde à tout jamais.

Un trait d’union entre deux océans



Face à la croissance du commerce maritime, tous les moyens sont étudiés pour réduire le temps de transport de la flotte commerciale qui jusqu’alors empruntait la route du Cap Horn située à la pointe australe de l'Amérique du Sud.
En 1513, sur ordre de la Couronne d’Espagne, Vasco Núñez de Balboa est envoyé en Amérique Centrale pour tenter de découvrir un passage naturel reliant les deux océans. Dès cette époque, l’isthme de Panama est reconnu comme étant le passage le plus étroit en Amérique Centrale.
De 1850 à 1855, une voie ferrée de 75 km de long est construite de Colón, sur la côte Atlantique, à Panama sur le Pacifique.



La France à la tête de la route océanique


Le Français Ferdinand de Lesseps, auréolé du succès des travaux de percement du canal de Suez, entreprend toutes les démarches nécessaires pour devenir le porteur du projet qui défend la création d’une route au niveau de la mer plutôt qu’un canal à écluses.
En 1878, alors que le Panama n’est pas encore un état indépendant, le congrès colombien signe la "Convention Wise" concédant à la Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama de Ferdinand de Lesseps la responsabilité du chantier.

Les efforts de plus de 17.000 travailleurs des îles caribéennes et d'ingénieurs français sont alors requis. Mais les sols fragiles, les pluies abondantes, le Rio Chagres et le climat tropical sont une véritable calamité pour les ingénieurs et les ouvriers.
A leur calvaire, viennent s’ajouter la malaria et la fièvre jaune, conduisant à une véritable hécatombe : plus de 6.300 tombes seront creusées !
Sous la pression des investisseurs, Ferdinand de Lesseps se relance finalement en 1887. Il fait appel à un certain Gustave Eiffel qui imagine pour le canal un projet à dix écluses permettant une meilleure adaptation au relief de la région.

Las ! Face à une nature intransigeante, les travaux ont pris un retard considérable entraînant le 4 février 1889 la faillite de la société et le scandale de Panama éclate : ce que Lesseps envisageait comme le triomphe de la réussite sur l’adversité devient l'une des plus grandes affaires de corruption de l’humanité.
Panama - Le Canal à 100 ans !
Panama - Le Canal à 100 ans !

Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres



Le 3 novembre 1903, soutenu par les Etats-Unis, le Panama obtient son indépendance et la concession française est rachetée par les Américains. Théodore Roosevelt (1), président des Etats-Unis, choisit tout d’abord John Findley Wallace puis John Frank Stevens comme ingénieur des travaux, auxquels succèdera G.W. Goethals.
Confrontés aux mêmes difficultés géologiques que les Français, les Américains maintiennent l’idée du projet à niveaux mais avec seulement 3 ensembles d’écluses au lieu de dix.

Il est donc proposé de condamner le Rio Chagres en édifiant un barrage près de son embouchure vers l'océan et d’inonder une partie du pays pour former ce qui deviendra le lac artificiel le plus grand au monde à sa création, le lac Gatún.

Pour éviter que ne se reproduise le scénario français, en 1904, les Américains prennent des mesures sanitaires importantes et vaccinent l'ensemble des travailleurs contre la fièvre jaune.

En 1914, le canal s’inaugure dans un monde en bascule. Le 15 août, alors que l'Europe entre dans la guerre, la première traversée de ce qui sera considéré comme la huitième merveille du monde est effectuée par le navire Ancón.



L’eau, l’élément central de ce projet à écluses



Trois facteurs ont été décisifs dans le choix des ingénieurs pour la construction du canal : un isthme étroit, un fleuve à haut débit et des pluies abondantes.
Les écluses fonctionnent de façon indépendante. Leurs dimensions (33,53 mètres de large, 304.8 mètres de long) permettent aux plus grands bateaux de la flotte commerciale de l’époque d'emprunter le canal.
Nombre de navires seront ensuite conçus selon les limites des écluses et la profondeur du canal : les “Panamax”.
Les mules, de petites locomotives situées sur les murs des écluses, ont pour rôle de maintenir les navires centrés dans la chambre. Elles fonctionnent par paire pour les bateaux, qu'ils montent ou descendent.
Panama - Le Canal à 100 ans !
Panama - Le Canal à 100 ans !

L’eau, l’élément central de ce projet à écluses



Les 77 km de cette route océanique reliant le Golfe de Panama dans l'océan Pacifique à la mer des Caraïbes dans l'océan Atlantique, ont permis de réduire les 22.500 km à 9.500 km l'ancienne route maritime entre New York et San Francisco.
Le canal de Panama a bouleversé en profondeur le transport maritime et l’économie mondiale mais aussi panaméenne.
En 1977, quand les Etats-Unis rétrocèdent au Panama la souveraineté du canal, ce dernier est un véritable moteur pour l’économie du pays.
En 2008, il représente 7% du PIB et permet la création de nouveaux services et emplois.

Si le canal célèbre cette année son centenaire, son avenir est cependant remis en cause. L’augmentation du trafic entre la côte Est des Etats-Unis et l’Asie crée un effet de saturation. La taille des navires ayant augmenté, la largeur du canal est aujourd’hui insuffisante.


En 2006, un projet d’élargissement du canal est voté à 78% par referendum. La fin des travaux est prévue pour 2015. Cependant d’autres options viennent le concurrencer, notamment au Nicaragua (projet de percement d'un canal) ou en Arctique : de nouvelles routes maritimes sont de plus en plus accessibles en raison du réchauffement climatique. Par ailleurs, l’impact sur l’écosystème est également pointé du doigt et le lac Gatún commence à atteindre ses limites en réserve d’eau.
Panama - Le Canal à 100 ans !
Panama - Le Canal à 100 ans !

Le canal de Panama en chiffres



> 1914 : inauguration du canal de Panama
> 77 km de long
> 8-10h de traversée
> 40 bateaux par jour, 15.000 par an
> 5% de la flotte maritime commerciale
> 3 écluses, 33.53 mètres de largeur, 304.8 mètres de long, 25 mètres de haut et 200.000 m3 d'eau à chaque passage de bateau
> Lac Gatún : 423 km²





Proposé par : Terra Panama

(1) C'est d'ailleurs lors d'une visite du président américain sur le chantier du canal que les chapeaux "Panama" ont définitivement acquis leur surnom.

Quelques Idées de Voyages au Panama

Panama Multifacette - 7J/6N

Laissez-vous charmer par le Panama : destination atypique et préservée. La cosmopolite capitale panaméenne saura vous surprendre par ses splendides immeubles, son canal et son magnifique quartier colonial. La rencontre avec la communauté Embera vous montrera que bien que moderne, le Panama a su conserver ses traditions. (...)

Panama Multicolore - 14J/13N

Nous vous proposons à travers ce circuit mêlant autotour, visites guidées francophones et hispanophones, de découvrir les  incontournables du PanamaEntre Parcs Nationaux, visite culturelles et plages de rêves, ce programme particulièrement adapté aux chercheurs d'évasion vous comblera.Vous partirez, entre autres, à la découverte des (...)

Panama et Costa Rica, Cocktail Tropical - 17J/16N

Un combiné qui vous fera découvrir les principales merveilles du Panama et du Costa RicaTout d'abord ce serale Panamaavec sa capitale, Panama City et son pittoresque quartier historique de Casco Antiguo, sans oublier bien entendu le Canal de Panama avec les écluses de Miraflores et le superbe Parc Naturel Métropolitain.Puis ce sera l'envol (...)

A La Découverte du Panama - 10J/9N

Un classique vous permettant de découvrir l'essentiel du Panama. Idéal selon nous pour une première approche vous découvrirez au programme de cet autotour Panama City en ltoute liberté er à votre rythme; la côte Caraïbes enttre plages et vestiges espagnols. Puis ce sera la rencontre avec les Iindiens Embera et iune nuit au cœur du Canal (...)
Tous les Circuits au Panama >>