Le Mag - Ouzbékistan

Samarkand, la Cité des Coupoles Bleues

 Deuxième ville de l'Ouzbékistan par son importance, Samarkand est l'une des plus vieilles villes d'Asie Centrale et du monde. Aujourd'hui grand centre touristique et économique ouzbek, elle fut traversée par de multiples civilisations au fil des siècles, parmi lesquelles les Perses, les Chinois ou encore les Arabes. La perle de l'Ouzbékistan, comme elle est régulièrement surnommée, a su conserver l'héritage des passages successifs des civilisations à travers de superbes œuvres d'art et des monuments prestigieux.
Aujourd'hui, c'est une véritable Cité des Coupoles Bleues que l'on découvre en partant à la rencontre des beautés et mélanges de Samarkand.

Samarkand, la multi-millénaire



A la fois lieu de synthèse et carrefour des cultures mondiales, Samarkand vit le jour sous le nom d'Afrasiab au 6ème siècle avant J-C. La capitale de Sogdiane fait successivement partie de l'empire achéménide puis de celui d'Alexandre Le Grand. Au 2ème siècle de notre ère, elle devient l'un des axes les plus importants au monde dans le commerce de la soie. S'en suivent des siècles d'occupation par les Samanides d'Iran puis par les Turcs pour finir, en 1220, dévastée par l'invasion mongole de Genghis-Khan.

Plus d'un siècle plus tard, Tamerlan, ou Timour le Boiteux, fait reconstruire la ville qui devient alors la capitale de l’État de Timur et garde précieusement les richesses de l'empire.

Sous le règne d'Ulug Beg et de ses successeurs et jusqu'à la fin du 15e siècle, Samarkand reste et demeure le centre culturel des Timurides. Cette période marque non seulement la construction de la plus grande partie des monuments que l'on y découvre encore aujourd'hui, mais également l'apogée de Samarkand. Ce n'est qu'à partir du 16e siècle que la ville perd en puissance et en importance avant de devenir, à la fin du 19e siècle, une simple capitale provinciale.
L'histoire de Samarkand nous emmène en profondeur au fil des millénaires. Les différents travaux et les trouvailles archéologiques révèlent en effet que l'occupation de la ville date du paléolithique inférieur. Aujourd'hui, Samarkand est considérée comme l'un des plus importants berceaux de civilisation des peuples d'Asie Centrale.

Le Fabuleux Patrimoine de Samarkand



Située au nord-est du pays dans une vaste oasis de la vallée du Zeravchan, Samarkand s'entoure de paysages fabuleux composés de hauts sommets. Au total, la ville compte plus de 300 monuments anciens et s'impose comme le symbole de la culture orientale ancienne. Du Proche Orient jusqu'à l'Inde, la cité exerça en effet une influence considérable durant des siècles, dont on ressent le prestige et la puissance à travers ses mosquées, ses mausolées et ses medersas.

Mais plus encore que ses inestimables monuments, Samarkand est aussi le repère des philosophes et des savants qui y laissèrent leurs traces au fil des siècles, dont le fameux observatoire d'Ulug beg.
Samarkand, capitale de l'antique Sogdiane, prospéra au carrefour des axes caravaniers principaux venant de Sibérie, de Perse, de Chine et d'Occident. La place de Registan en est la parfaite illustration puisqu'elle fut à l'époque l'un des carrefours les plus importants des routes de la soie. On y trouve l'ensemble architectural le plus grandiose de toute l'Asie Centrale. Elle est entourée de trois medersas : Chir Dor, aussi surnommée « la medersa aux lions », Ouloug Beg, la plus ancienne, et Tilla Kari. Ces trois medersas sont recouvertes de briques décoratives et de mosaïques, formant un ensemble coloré et harmonieux.

Mais si Samarkand fait autant rêver les voyageurs, c'est avant tout parce qu'elle se fond parfaitement dans le décor du pays des dômes bleus. Les mausolées, les mosquées et les medersas sont en effet recouverts de superbes coupoles bleues qui donnent à la ville une allure cohérente et harmonieuse.

Visiter Samarkand



Les passionnés d'histoire ne manqueront pas de visiter Samarkand durant un circuit en Ouzbékistan. La ville regorge en effet de sites historiques fascinants qui permettent de retracer, siècle après siècle, le passé prestigieux de la vieille cité.

Plusieurs sites sont à ne manquer sous aucun prétexte :
  • La moquée d'Hazrat-Hyzr, située dans la zone archéologique d'Asfrasiab, s'entoure des vestiges des remparts de la ville
  • La mosquée Bibi-Khanoum, achevée en 1404, est l'une des mosquées les plus impressionnantes de Samarkand. On dit qu'il ne fallut pas moins de 95 éléphants, 200 architectes, maçons et artisans et 500 ouvriers pour venir à bout de ses travaux.
  • L'observatoire d'Ulug Beg, perché en haut d'une colline, témoigne du génie de l'ancien souverain Ulug Beg et représente, encore aujourd'hui, l'un des instruments astronomiques les plus impressionnants du 15e siècle.
  • Le mausolée de Tamerlan Gour Emir, qui signifie « tombe du souverain », fut construit au tout début du 15e siècle et se compose de minarets et d'une ancienne medersa.
  • L'ensemble de Shah i-Zinda consiste en une fabuleuse série de medersas, de mosquées et de mausolées datant du 11e au 19e siècle
  • L'ensemble du parc municipal réunit divers monuments religieux comprenant des églises arménienne et catholique ainsi que deux cathédrales et le palais du gouverneur général.
  • La mosquée medersa Tilla Kari dont l'intérieur, entièrement fabriqué à partir de matières nobles en marbre ou en or, atteste du savoir-faire architectural de l'époque.


Chaque monument de Samarkand est l'occasion d'en apprendre plus sur l'histoire de la cité tout en en prenant plein les yeux. Les passionnés d'histoire essaieront ainsi de percer les mystères de la Route de la Soie le temps d'une immersion absolue.
 La visite de Samarcande est incontournable pour qui décide de voyager en Ouzbékistan. Les agences de voyage locales proposent des circuits divers et variés qui permettent d'allier la découverte de Samarkand aux autres sites touristiques du pays. On pourra ainsi opter pour un voyage sur les traces des perles de l'Ouzbékistan ou se concentrer sur la Transoxiane et les trésors de Samarcande. Les possibilités sont quasiment infinies et les voyageurs trouveront à coup sûr leur bonheur lors de leur voyage aux confins de l'Asie Centrale.





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Ouzbékistan

A Travers la Route de la Soie - 12J/10N(Départs Garantis)

Une aventure merveilleuve sur les traces du grand Gengis Khan ou de Tamerlan, ce programme vous réserve de multiples surprises.... Bien entendu les incontournables de la glorieuse Route de la Soie : Khiva, ravissante ville-musée à ciel ouvert, tout droit sortie des Mille et une Nuits, Boukhara, ville de plus de 2 500 ans, (...)

Sur les Traces des Caravaniers - 19J/17N

Des paysages extrêmement variés, déserts, montagnes, lacs et oasis, univers minéral aux couleurs extraordinaires et changeantes sont au programme de ce circuit extrêmement complet… La rencontre d'habitants qui ont su préserver leurs coutumes, traditions  et croyances religieuses, ajoutera au (...)

Voyage Aux Confins de l'Asie Centrale - 20J/19N

La Route de la soie était certainement l’axe commercial le plus important de l’histoire.  Déjà dans l’Antiquité, elle reliait les peuples de Chine avec la Méditerranée. Les produits chinois comme la porcelaine, la soie et les épices étaient transportés sur cette route de l’ouest. Tandis qu’en sens inverse, à côté de la (...)

Navrouz en Ouzbékistan - 10J/9N

Avec le début du printemps, les Ouzbeks fêtent Navrouz, autrement dit, le Nouvel An. Symbole universel de renaissance, Navrouz coïncide avec l’équinoxe du 21 mars, et signe le début de la nouvelle année. D’origine zoroastrienne, et célébrée dans toute l’Asie centrale, (...)
Tous les Circuits en Ouzbékistan >>