Le Mag - Namibie

Namibie, Une Terre de Mirages…

 Baignée au cœur des eaux froides sur la côte ouest du continent Africain, en bordure de l’océan atlantique, la Namibie demeure l’une des destinations phares du continent notamment grâce ses reliefs magistraux, ses dunes contrastées aux couleurs pourpre, ocre, émeraude et sable, sa flore exceptionnelle mais plus encore…sa faune représentative du monde africain et d’une diversité étonnante.
Le pays épouse les frontières de la République d’Afrique du Sud,  de l’Angola au nord, du Botswana à l’est et enfin de la Zambie au nord-est. Si aujourd’hui, le territoire est fier de clamer son indépendance, ce ne fut pas toujours le cas jusqu’au terme des années 1990. En effet, il connut une évolution historique peu commune : autrefois désigné par l’appellation de Sud-Ouest africain  devenu colonie allemande entre 1884 et 1915 puis, enfin, placé sous le protectorat de l’Afrique du Sud, ce territoire conserve des traces indélébiles de cette culture riche qui ne demande qu’à être découverte.

Il est quasiment impossible de trouver du temps pour l’ennui lors d’une escapade sur cette terre méconnue. Se laissant dompter par les explorateurs du monde entier, qu’il s’agisse de voyageurs solitaires, routards ou de familles, cette destination s’engrenage facilement dans tous les plans de voyage afin de répondre aux attendes de chacun.

Windhoek et les Alentours



Parmi les sites incontournables ; sa capitale perchée à 1700 mètres d’altitude, Windhoek, offre quelques merveilles culturelles pour les féru d’histoire et d’architecture… Découvrez son emblème touristique, l’église luthérienne Christuskirche nichée auprès du vieux fort allemand témoignant de son ancienne appartenance à l’une des plus grandes puissances actuelles de l’Europe.

Datant de 1912, la statue équestre du cavalier Reiter-Denkmal  également nommé Curt Von François, vête la cité namibienne d’un prestige tout aussi considérable. Vous y découvrirez par ailleurs, au cours d’une paisible promenade, de magnifiques villas de style colonial allemand, la cathédrale Sainte Mary ainsi que sa modeste gare. Plusieurs boutiques et restaurants, qui affichent au menu cuisine traditionnelle et du monde entier, vous attendent sur la veine centrale de la ville : Indépendance Avenue enrichie d’attractions touristiques. Sans oublier les nombreux musées d’Owela exposant l’histoire naturelle et le développement culturel du pays, le Musée National ou Alte Feste State Museum dans lesquels sont déployés un ensemble d’études ethniques, historiques et même des peintures rupestres préhistoriques.
Vous retrouverez de plus, des rudiments coloniaux au cœur de la cité coloniale de Lüderitz dont le charme est sans égal. Le petit village fantôme de Kolmanskop situé à quelques kilomètres est recouvert d’une couche de sable, qui au fil des siècles, lui attribue un manteau coloré éblouissant, d’où son aspect très attrayant. De même la célèbre station balnéaire de Swakopmund possède un ancien hôpital franciscain et la fameuse caserne Alte lesquels valent le coup d’œil. La station arbore une église luthérienne, un musée et des tanneries traditionnelles ainsi que des points de départ pour de longues excursions vers le Namib.



Le Fish River Canyon



Comment ne pas succomber aux paysages d’exception de la Namibie ? Le Fish River Canyon est un lieu d’endurance pour les randonneurs en quête de sensations aventureuses uniques en Afrique. La rivière Fish, ayant sculpté les gorges du Canyon depuis des millénaires, ne cesse d’époustoufler. Cette merveille de la nature est d’autant plus attirante que sa longueur phénoménale de 160 km à laquelle s’ajoutent 27 km de largeur, jouissent de panoramas éphémères qui hanteront vos souvenirs à jamais. Les amateurs de photographie y trouveront toutes les joies au cours de randonnées serties de points de vue aménagés. A l’embouchure du Canyon, il sera agréable de prolonger le bonheur par une baignade dans l’une des sources d’eau, jacuzzis ou piscines  du l’oasis Ai-Ais à la réputation thérapeutique.

Le Kaokoland



Localisé dans nord,  le Kaokoland est l’une des régions les plus sauvages de la Namibie. La popularité de cet endroit atteint un haut degré grâce à la présence du groupe ethnique des Himba regroupant jusqu’à 16 000 habitants. Descendants de leurs aïeux Herero qui connurent la domination allemande, laquelle eu un impact majeur sur leur mode de vie ancestral,  les Himba ont quant à eux conservé leurs croyances et leurs traditions, toujours fidèles à leur culture de vie nomade. Leur accueil ne vous décevra pas d’autant plus que vous aurez l’occasion de partir à la recherche des éléphants du désert dont l’espèce est en voie d’extinction. De surcroit, cette région désertique n’est pas avare de paysages dignes des plus beaux lieux berçant le pays. Tour à tour dérouté(e)s par les grottes, les caves embellies de peintures rupestres, ce sont de splendides chaines de montagnes courant sur les plaines de broussailles qui vous assaillirons... : Les Montagnes de Baynes culminantes à 2 039 m d’altitude ou les chaines d’Otjihipa au nord et de Hartmann à l’est constituent de véritables bijoux de la Nature.

Les chutes d'Epupa sont une série de cascades cristallines traversées par la rivière de Kunene qui délimite la région. Les cascades se divisent en une multitude de canaux et formant de nombreuses petites piscines naturelles creusées à même la roche. Parallèlement,  les chutes de Ruacana, les plus hautes du Kaokaland,  déglutissent à 120m de hauteur sur 700 m de large.

Le Sossusvlei



L’eau est à l’origine de la vie ! Pourtant même dans les endroits les plus arides et vides d’eau, il est possible de voir la vie s’épanouir : niché aux pieds d’immenses dunes pourpres dont la hauteur impressionne, le Sossusvlei, née le long de l’atlantique, est un énorme plan d’eau asséché de sel et d’argile dans le désert du Namib. Perchée à 325 m de hauteur, ces dunes couvrent une zone sableuse extrêmement imposante à l’ouest de la Namibie. Elles se caractérisent principalement par d’incroyables paysages bénéficiant de luminosités éparses et où les couchers de soleil s’imprègnent de la magie africaine : inexplicable.  Les clichés des photographes, amateurs ou professionnels, témoignent de l’inépuisable beauté des lieux. Il s’agit d’un écosystème aride d’un âge très millénaire qui reste à arpenter encore et encore ! Le plus alarmant est qu’on aimerait s’y égarer pour l’éternité …



Le Damaraland



Le Damaraland  est fameux pour ses fresques rupestres très anciennes gravées dans le grès rouge. Pour donner un ordre d’idées, certaines âgées de 6 000 ans … C'est dans les environs de Twyfelfontein que se trouvent ces galeries d'art comptant pas moins de 2 500 gravures d’éléphants, de lions à la crinière d’or, de girafes aux taches ocre, de rhinocéros robustes, mais aussi d’otaries.

Dans le massif de Brandberg, qui possède le plus haut sommet de la Namibie, le Kœnigstein à 2 573 m. au-dessus des plaines sableuses, vous aurez l’occasion d’observer d’autres peintures rupestres toutes aussi magnifiques.Plusieurs curiosités de cette région seront à explorer avec ferveur : par exemple la Burnt Mountain, une chaine de montagne volcanique, ou la « forêt pétrifiée » parmi lesquels vous admirerez des spécimens de conifères de 30 m de long et de 6 de circonférence fossilisés dans le grès. Imposant, le bloc de granit d’origine volcanique de Spitzkoppe assiège les plaines du sud du Damaraland du haut de ses 1.728 m.

Les Parcs Natinonaux



Enfin il serait impensable de revenir de Namibie sans être parvenu à capturer quelques clichés de sa faune grandiose, symbole de l’apogée de sa grandeur.
De nombreux parcs animaliers lui font honneur comme la bande de Caprivi, véritable sanctuaire de la vie sauvage qui se compose de trois parcs nationaux mémorables: Bwabwata, Mudumu et Mamili. Mais le titre du véritable paradis des animaux, dont la célérité n’a aucune mesure, est attribué au Parc Protégé d’Etosha. Son envergure comparable à la superficie de la Suisse, tellement grande qu’il est possible de l’apercevoir depuis l’espace, est le foyer de milliers d’espèces vivant au rythme d’un cycle naturel particulier au cœur de la chaine alimentaire très étendue.

Les phénomènes naturels de migration des populations animales, la saison des amours ou les scènes de chasse par les prédateurs félins marquent des épisodes de vies instinctives observables selon les époques de l’année : il est presque toujours garanti d’assister à des spectacles étonnants.
En quête d'herbe ou de viande fraîche mais surtout de points d’eau ces animaux parcourent leur environnement de conservation agencé autour d’une oasis majeure. Favorable à leur développement, celle-ci incarne le poumon du cœur sauvage très contrôlé. Foulant cette terre sèche sur les territoires ancestraux, girafes, rhinocéros, gazelles, zèbres et gibiers, mammifères emblématiques du parc, traversent régulièrement les eaux disséminées de crocodiles et de végétations denses.
Autour de l’immense Marais de Sal d’une superficie de 4 730 km2, les paysages de la savane sauvage chantent pour vous les gammes de couleurs les plus variées.  

Terre fertile où les ressources abondent, plus de 340 espèces d’oiseaux s’égosillent pour délivrer un opéra de chants aigus. Singes, éléphants, et félins aux pupilles fendus trônent en maître : vous, vous ne seraient que les spectateurs ébahis devant cette scène théâtrale unique au monde …





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Namibie

Premium Namibia - 9J/8N

A bord de votre voiture de location, faites l'expérience des pistes namibiennes en toute autonomie. Cet itinéraire s'articule autour des plus beaux sites du pays, de la mer de dunes rouges de Sossusvlei aux animaux sauvages de la réserve d'Etosha en passant bien sûr par Swakopmund, LA station balnéaire de la (...)

Oiseaux Endémiques du Namib - 16J/15N

L’observation des oiseaux en Namibie offre de multiples intérêts car elle s’effectue dans des environnements très variés (ergs, regs, montagnes, savanes sèches ou humides, forêts, marécages, lagons côtiers) permettant de conjuguer notre passion pour l’avifaune tout en traversant des contrées comptant parmi les plus belles (...)

Les Rivières Ephémères - 21J/20N

Entre larivière Kuneneet lemassif du Brandberg, des rivières tentent tant bien que mal de se frayer un passage à travers déserts et montagnes et d’atteindre (en vain) l’océan.De véritables oasis se sont créées sur les berges et dans les lits même de ces rivières qui ne coulent guère plus de quelques jours par an. Un tel (...)

Caprivi, Du Kalahari aux Chutes Victoria - 15J/14N

Moins célèbres qu’Etosha, Swakopmund ou le Namib, le Caprivi a de nombreux atouts et mérite que l’on s’y attarde. C’est un tout autre pays à l’intérieur même de la Namibie : par son climat, ses ethnies, sa végétation ou son histoire. Son origine remonte (...)
Tous les Circuits en Namibie >>