Le Mag - Madagascar

Sur la Route des Epices

 Autrefois surnommée la côte du palissandre et la côte des Pirates, la côte est de Madagascar est aujourd'hui appelée la côte de la Vanille. Il s'agit en fait de l'une des régions les plus verdoyantes du pays, un ancien repère de pirates qui venaient y piller les navires marchands. C'est aussi la côte des cyclones qui y sévissent plusieurs fois par an dans l'océan Indien, mais son surnom actuel provient du fait que la côte est malgache produit aujourd'hui la majorité de la vanille du pays. C'est au cœur d'une végétation luxuriante que le canal des Pangalanes s'étire sur plus de 600 kilomètres en une succession de cours d'eau.

La visite de l'est tropical se suffit pour découvrir les variétés naturelles de Madagascar. De la réserve d'Analamazaotra au canal des Pangalanes en passant par l'île aux Nattes, rencontre avec les splendeurs naturelles malgaches.

Plantations de vanille, Plages, Parcs Nationaux et Forêts Tropicales



La longue frange littorale de la côte est de Madagascar se distingue par une végétation luxuriante où les plantes, les fleurs et les animaux sauvages s'épanouissent en toute intimité. A Tamatave, premier port commercial de l'île, les pluies tropicales cessent parfois pour laisser place à une ville provinciale au charme colonial.
Plus loin, au Parc National de Masoala, Madagascar vous donne Rendez-vous en Terre Inconnue à travers son concentré de faune et de flore unique au monde. Il s'agit de l'un des derniers grands espaces sauvages et naturels de la Grande Île. Très peu visitée par les touristes, cette forêt primaire ancienne se jette dans la mer où l'on peut régulièrement apercevoir en été, depuis la baie d'Antongil, de superbes baleines danser à l'horizon.

A quelques dizaines de kilomètres à l'ouest du parc, la petite ville tranquille de Maroantsetra est l'une des villes les plus difficilement accessibles du pays. Son nom, qui signifie « beaucoup de sagaies », provient du roi Ramada 1er qui fit planter de multiples sagaies à l'entrée de la ville pour faire croire à une immense armée. Même si Maroantsetra est difficilement accessible, sa baie, ses parcs marins, ses plages paradisiaques et sa faune exceptionnelle valent vraiment le détour.

D'ailleurs, question plage, Cap vers l'Atsinanana et escale sur celles de Foulpointe, un ancien comptoir français du 18e siècle. Il s'agit d'une station balnéaire discrète et pleine de charme ou l'on trouve des plages de sable blanc bordant un lagon turquoise.
Plus au nord, les voyageurs peuvent également partir à la découverte des plantations de vanille à Sambava. Cette grosse ville est une grande plaque tournante du commerce de café et de vanille. Elle abrite également la plus importante cocoteraie du pays. Pour en découvrir plus sur la vanille de Madagascar, vous pouvez également vous rendre à Antalaha, surnommée la capitale mondiale de la vanille. Cette petite ville pleine de charme ne semble vivre qu'autour de la vanille et s’affaire chaque jour au travail des produits et des dérivés de l'épice nationale.
Et puis, qui dit voyage à l'est de Madagascar dit forcément visite du Parc National d'Andasibe-Mantadia où les lémuriens se laissent souvent approcher en nombre.

L'est de Madagascar doit aussi sa beauté à ses périodes humides qui se déroulent de décembre à mars puis de juin à septembre. Les précipitations ont au fil des siècles donné naissance aux plus beaux bananiers, palmiers et ravenalas du pays.

A la découverte du canal des Pangalanes



Votre circuit à Madagascar vous permettra de découvrir le Canal des Pangalanes, une voie navigable reliant des lagunes, des rivières, des lacs et des cours d'eau entre eux. Le canal s'étale sur plus de 650 kilomètres de Tamatave à Farafangana sur la côte est de Madagascar.
Le Canal des Pangalanes fut créé à la fin du 19e siècle par les hommes du général français Galliéni dans le but de pallier aux problèmes de navigation rencontrés sur la côte est. Il facilitait alors l'acheminement des épices vers le port de Tamatave. Cet ouvrage titanesque qui est toujours aujourd'hui le plus grand canal au monde coûta la vie à plusieurs milliers d'ouvriers.

Il fut laissé à l'abandon puis remis partiellement en état dans les années 1980. L'on peut aujourd'hui naviguer sur 450 kilomètres de Mananjary à Tamatave. Ces balades sur l'eau permettent de voyager dans le temps au cœur d'un décor qui ne semble pas avoir évolué depuis un siècle.

La descente du canal des Pangalanes peut soit se faire à bord d'un chaland de marchandise, soit à bord d'un chaland spécialisé dans le tourisme qui transporte les voyageurs tronçon par tronçon formant ainsi des escales dépaysantes. L'on peut également, en découvrant le Moyen-Est Exotique, opter pour une croisière sur le canal des Pangalanes sur 3 ou 4 jours. Le bateau est spécialement aménagé pour accueillir des touristes et permet de découvrir la région de manière sûre et confortable.
Le canal se fraie un chemin au cœur de la jungle et offre un calme et une tranquillité exceptionnels. Sur les rives, les habitants des petits villages saluent les voyageurs avec un grand sourire. Les pêcheurs et les piroguiers croisés au fil de la navigation permettent d'en apprendre plus sur le mode de vie des malgaches.

La flore découverte lors d'une balade sur le canal des Pangalanes est variée et propre à la région : des orchidées, des mangroves, des nénuphars et des nymphéas tapissent de couleurs vives une forêt verdoyante et agitée d'une faune exceptionnelle.
Quelques exemples d'itinéraires sur le canal des Pangalanes :
  • 3 jours et 2 nuits de Tamatave à Brickaville
  • 1 jour de Brickaville à Manambato
  • 2 jours 1 nuit de Manambato à Tamatave
Le parcours traverse des lacs, une presqu'île, des palmeraies et d'anciens sites balnéaires où l'on découvre une région comme figée dans le temps. Les rochers endormis de Vatomandry et les chutes de Sahatsio achèvent cette impression d'intemporalité.




 Quelques agences de voyage locales proposent de faire découvrir l'est de Madagascar et le canal des Pangalanes grâce à des circuits axés sur les rencontres et l'authenticité. Il faut dire que cette région est sans doute l'une des plus typiques de toute l'île...





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages à Madagascar

Expédition Makay et Mangoky - 15J/14N

Une expédition faite pour les plus grands explorateurs. Découverte du massif méconnu du Makay et le plus grand  fleuve de l’île le Mangoky. Certes c’est sportif, mais ce n’est pas technique. Niveau assez difficile, excellente forme physique obligatoire!Vois aimerez> Circuit trekkings et randonnées> La (...)

Le Sud Classique - 15J/14N

Circuit de 15 jours et de 14 nuits qui nous entraînera vers le sud de l’île en traversant la côte Est en train puis découverte du parc national de Ranomafana avec ses lémuriens bambous et du parc national de l’Isalo avec ses oasis. Le séjour se terminera à la plage d’Anakao.

Terre Des Ancêtres - 10J/9N

Un parcours de rêve pour les amateurs de randonnée et de découverte  de la nature malgache. Il vous emmènera à découvrir les montagnes de légende Malgache. Et surtout vous pourrez gravir le deuxième sommet de l’île  avec un bivouac en haute altitude. Une expérience (...)

Aventure Authentique dans le Sud - 17J/17N

Un circuit trekking pour ceux qui trouvent la beauté du voyage dans un chemin à pied. Encadré par un guide accompagnateur, vous découvrirez le pays à travers des itinéraires inédits de la forêt tropicale de Ranomafana aux montagnes de l’Andringitra jusqu’au lac de Tsimanampesotse, 1er site RAMSAR à Madagascar. Une infinie (...)
Tous les Circuits à Madagascar >>