Le Mag - Islande

Reykjavik, bienvenue dans le Grand Nord

 Vous rêvez de vastes étendues de glace et de roche, de geysers et d'îles noyées dans la brume ? L'Islande s'impose alors rapidement comme une évidence. Et il se trouve que les avions atterrissent à Reykjavik : un simple point de passage, pensez-vous… Et pourtant, la petite capitale de l'Islande a beaucoup à offrir.
Avec 120 000 habitants, Reykjavik est loin d'être intimidante. À vrai dire, on s'y sent même rapidement chez soi, le centre est suffisamment petit pour que l'on s'y repère facilement, et il est tout à fait possible de recroiser un inconnu rencontré quelques heures plus tôt. Mais elle est aussi assez étonnante pour que l'on ne s'y ennuie pas de sitôt : architecture, mode de vie et espaces naturels contribuent tous à faire de Reykjavik une incroyable porte d'entrée vers le grand Nord.

Mille et une façons de profiter du bord de mer



Reykjavik se trouve au Sud-Ouest de l'Islande, dans une baie assez découpée. Se promener le long des quais ou au niveau du vieux port permet donc d'appréhender une part importante de l'identité de la ville. C'est aussi l'occasion d'admirer l'une de ses œuvres d'art les plus emblématiques : un étrange vaisseau métallique appelé « Voyageur du soleil ».

Également face à l'océan, vous trouverez Harpa, une salle de concert aux dimensions impressionnantes, et aux effets de lumière fascinants : en traversant les vitres légèrement colorées, les rayons du soleil prennent des teintes magiques.

Pour les plus courageux, il est possible de se baigner, en tenant toutefois compte des températures qui ne sont que très partiellement relevées par le Gulf Stream… Après quelques brasses dans l'eau salée, un passage par les jacuzzis situés tout à côté, sur la plage elle-même, achèvera de ramener des couleurs à vos joues.

Et si, vraiment, l'océan n'est pas assez accueillant à votre goût, il existe plusieurs autres options. La piscine de Sundhöllin est probablement la meilleure. Ici encore, la passion des Islandais pour l'eau chaude est manifeste : à côté des inévitables jacuzzis, vous trouverez des bassins thermaux, fumants quand la température est basse ! Notez bien que le rapport à la nudité des Islandais peut se révéler sensiblement différent de celui des Français et autres méditerranéens… et que c'est particulièrement clair dans les douches collectives.

Enfin, pour un moment de détente ou pour se dégourdir les jambes, le petit lac Tjörnin, qui se trouve à l'intérieur de Reykjavik, est parfait. Les canards et cygnes l'apprécient d'ailleurs également beaucoup.

Faire la fête à Reykjavik



Les Islandais apprécient les longues soirées dans les bars, et les voyageurs ont tôt fait de les rejoindre. L'ambiance est douillette et chaleureuse, pour se reposer des conditions extérieures parfois rudes. Mais tout s'anime à partir de minuit. La bière se décline alors dans toutes ses versions, y compris les plus fortes, et les concerts les plus variés ont lieu dans les pubs. L'objectif est normalement de faire le Runtur, le tour des différents bars du centre, une aventure qui ne prend fin qu'au petit matin..

Le dépaysement passe, entre autres, par l'assiette. Certes, l'une des spécialités les plus fameuses de Reykjavik peut sembler étrangement familière, puisqu'il s'agit du hot-dog. Mais il y a de nombreux autres plats susceptibles de surprendre les pupilles et papilles françaises. Ainsi, c'est l'occasion ou jamais de déguster des brochettes de viande de baleine, du saucisson de requin, ou de la tête de mouton bouillie. En dessert, le carrot cake est recommandé.

Pour des occasions particulières, un dîner au restaurant Perlan peut être envisagé. Il faut s'attendre à une addition assez élevée, mais les particularités du lieu expliquent la relative cherté des plats. Les tables sont installées dans un dôme de verre, situé en haut d'un château d'eau islandais ; et, plus impressionnant encore, ce dôme tourne sur lui-même, offrant une vue à 360° de la ville.

Les musées de Reykjavik



Le musée en plein air d' Arbaejarsafn permet de réaliser un voyage dans le temps : on y découvre concrètement comment vivaient les Islandais il y a quelques années, dans des décors à taille réelle. Mais pour une approche plus scientifique et plus globale, le Musée national d'Islande est une bonne option, il offre une vue d'ensemble sur l'histoire des Vikings.

Le musée maritime se concentre pour sa part sur l'activité qui a longtemps été dominante sur l'île : la pêche.

Pour allier l'insolite et le sérieux, il faut visiter l'invraisemblable musée phallologique islandais, qui, comme son nom l'indique, expose les pénis de divers mammifères… dont l'homme. L'intérêt pédagogique de la visite est sans doute moindre que dans les autres musées, mais le caractère absurde et drôle de l'exposition pourra donner un aperçu de la fantaisie débridée des Islandais.

Une ville pleine de légèreté



Pour avoir le meilleur panorama sur la ville, une solution est toute indiquée : il faut monter tout en haut de l'église de Hallgrimur. Mais son architecture hors norme la rend également intéressante à observer de l'extérieur : fièrement dressée vers le ciel, elle a des courbes à la fois rectilignes et arrondies, et un seul grand vitrail vient percer sa façade, pourtant très large..

A Reykjavik, on ne construit décidément pas comme sous nos latitudes : les maisons arborent souvent des teintes vives et pimpantes, à même de briser la mélancolie susceptible de s'abattre sur les habitants durant l'obscurité hivernale. Du jaune, du rouge, du turquoise, du vert pomme : il n'est pas question de s'ennuyer.

Et pour ajouter encore davantage de couleurs, de nombreux artistes ont peint de grandes fresques, parfois classiques dans la culture du Street Art, et parfois plus originales. Certaines d'entre elles ne sont pas visibles immédiatement, et demandent quelques recherches, mais pour être certain d'en voir, promenez-vous aux alentours de Laugavegur.
 Enfin, rappelons que la nature brute et les paysages les plus invraisemblables de l'Islande ne sont qu'à quelques dizaines de kilomètres de la capitale : passer par Reykjavik lors de son séjour en Islande est donc un choix parfaitement rationnel, en plus d'être logique. Et quand les aurores boréales décident d'illuminer le ciel, elles le font tout autant en zone urbanisée qu'en plein désert... Prêts pour l'aventure ?






Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages en Islande

Découverte Nord Est & TrekMontagnes des Elfes - 12J/11N

Au nord-est de l’Islande, Viknaslóðir ou le sentier des criques, traverse une région montagneuse qui plonge dans l’océan. Si vous connaissez déjà les massifs colorés et chatoyants du Landmannalaugar, et bien ceux-ci leur ressemblent, mais en moins minéral, en plus vivant, plus vert, (...)

Le Trek Laugavegur - 6J/5N

Quatre, cinq ou six jours de randonnée sur le sentier de grande randonnée de Laugavegur dans les hautes terres du sud de l'Islande, des solfatares de Landmannalaugar à la riante vallée glaciaire de Þórsmörk (Les Bois de Thor). Le sentier de randonnée Laugavegur (55 km / 34 mi.) est le chemin de (...)

Côtes Sud & Hautes Terres - 6J/5N

Considérant sa durée, ce voyage est la découverte de l’Islande la plus complète, la plus intense que l’on puisse réaliser en une semaine. Façonnées par l’antagonisme du feu et de la glace, la côte Sud et les hautes terres qui la dominent offrent des paysages à nuls (...)

Kayak dans les Fjords du Nord Ouest - 8J/7N

Aventure kayak en Islande dans les fjords du Nord-Ouest. Une aventure rare et exclusive à la découverte de la région la plus sauvage d’Islande ! Ici, dans les fjords du Nord ouest, il n’existe aucun chemin. Seul le kayak de mer nous permet de nous immiscer en ces lieux reculés ; sous les plus hautes (...)
Tous les Circuits en Islande >>