Le Mag - Inde

Les Tribus d'Orissa

 L’Inde, pays de presque un milliard d’habitants, est l’une des plus anciennes civilisations de la planète.
Découvrez cette mosaïque de peuples, de cultures, de religions à travers un voyage sur les Terres des tribus d’Orissa, premiers habitants du pays.

La Tribu des Kondh



La tribu des Kondh est une tribu Orissaise, vivant dans les Districts de Rayagada, Phulbani et Kandhmal. C’est la plus grande tribu du Sud de l’Orissa, divisée en plusieurs groupes tels que les Dongariya Kondh, Kutia Kondh, Rasul Kondh, Desia Kondh.

>

Les Rasul Kondh et Kutia Kondh

vivent dans le district de Phulbani, les Dongariya Kondh vivent dans le district de Rayagada alors que les Desia Kondh et le reste des groupes vivent principalement autour du district de Kondhmal et quelques quartiers de Rayagada et Phulbani.

>

Kutia Kondh

(marché tout les mardis à Kotgarh). Ce groupe vit dans le district de Phulbani, principalement dans les quartiers de Belghar, Baliguda et Tumudibandh. Les femmes de cette tribu se tatouent le visage de fleurs dans le but d’être reconnues par les leurs après leur mort et d’être différenciées des autres tribus des Kondh.
Le nom « Kutia » provient du mot « kuvi » qui signifie « le Trou dans la Montagne », montagne ou ils vivaient il y a 1000 ans dans la crainte de leur Dieu. Ils croyaient que la Montagne les protégeait de la colère de leur Dieu car le sacrifice humain n’avait pas été réalisé.
Ils vivent de la récolte de fruits dans la jungle et des produits qu’ils cultivent.

>

Dongariya Kondh

(Marché les mardis et mercredis) Ce groupe était connu pour la pratique du Meriah (sacrifice humain), avant l’Indépendance. Donner en offrande du sang humain à la Déesse de la Terre leur permettait, selon leur croyance, d’accroître les richesses du village. Les hommes et les femmes portent les mêmes bijoux, la seule différence entre eux est l’anneau au nez que portent les femmes.
Ils cultivent du Turmeric, Plantains, du citron et beaucoup d’autres produits d’horticulture dans les collines de Niyamagiri ainsi qu’aux alentours. Ils vendent ces produits chaque mardi et mercredi de chaque semaine au marché, puis, achètent les produits qui leur sont nécessaires.



La Tribu des Bondas



(Marché les jeudis et dimanches)
Les Bondas sont considères comme la tribu la plus primitive d’Orissa, ils vivent à 1000 mètres d’altitude. Ils parlent le Mandari, langage le plus difficile, et vivent dans la jungle ou l’accès y est très laborieux.
Les femmes ne portent qu’un morceau de tissu autour de la taille, de longues rangées de perles colorées et de lourds colliers en métal. Elles se rasent la tête et la couvre avec des chapeaux de perles tout aussi colores. Les hommes sont toujours armés de flèches empoisonnées et de couteaux.
Les femmes et les hommes de cette tribu se rendent au marché chaque semaine pour y vendre leurs produits cultivés dans la jungle ainsi que les liqueurs pour ensuite acheter des produits comme le sel, le riz, le tabac…
Ils vont le jeudi au marché de Onukudelli et le dimanche au marché de Mundugumor.
Inde - Les Tribus d'Orissa

La Tribu des Gadabas



(Marché les mardis, jeudis, samedis et dimanches)
Les Gadabas et les Bondas étaient anciennement lies, jusqu’à ce que les Gadabas descendent des montagnes pour s’installer dans les vallées. Due à l’influence occidentale, les Gadabas ont une vie plus moderne que les Bondos des districts de Koraput et Malkangiri.
Les femmes de ce groupe portent un à deux anneaux au nez qui peuvent atteindre le poids d’un kilo, les plus gros anneaux jamais portes dans d’autres tribus d’Inde. Leur danse est digne d’un grand spectacle rempli de couleurs.
Ils célèbrent leur Festivals en faisant des sacrifices de vaches et de buffles pour ensuite donner la viande en offrande a la Déesse de la Terre, ainsi qu’aux villages voisins et amis.



La Tribu des Gonds



La tribu des Gonds est l’une des plus importantes et célèbres tribus d’Inde, connue pour sa culture et traditions, uniques au monde. Il s’agit principalement d’une tribu nomade, appelée également « Koytoria ». Le mot « Gond » provient du mot « Konda » en Telugu qui signifie « collines ».
La Tribu est principalement localisée dans le Madhya Pradesh, Chhattisgarh, l’Est du Maharashtra, le Nord de l’Andhra Pradesh et l’Ouest de l’Orissa. Avec plus de 4 millions de membres, la Tribu des Gonds est la plus grande d’Inde Centrale. Dans le Chhattisgarh, elle est la plus grande en termes de population et est principalement concentrée dans le sud de l’Etat. Plus de 20% des Gonds de Chhattisgarh habite dans la région de Bastar.
Il existe trois castes différentes dans la tribu des Gonds de Bastar : Maria, Muria et Dorla. Cette tribu est hindoue et aime vivre en groupe dans des petits villages. Le principal langage des Gonds est le Gondi mais la moitié de la population parlent aussi le dialecte Indo-Aryan incluant l’Hindi.
Les Gonds sont traditionnellement des agriculteurs mais d’autres activités les caractérisent : la pêche, la chasse, le travail de pièces métalliques dans des industries ou autres activités du secteur primaire.
Cette Tribu à également un don, transmis de génération en génération, celui des plantes médicinales. En effet, ils ne disposent d’aucun équipement pour combattre les problèmes de santé, ils utilisent donc des plantes et herbes afin de guérir les maladies.
Les mariages sont célébrés selon le système Gotul qui assure aux mariés une vie heureuse..

La Tribu des Abhuj Maria



(Marché les samedis et dimanches)
La tribu des Abhuj Maria est une des castes les plus importantes des Gonds. Connus sous différents noms : Abudjamadis, Abujamariya et Hill Maria, ils vivent principalement dans les forêts de Narayanpur Tehsil dans la région de Bastar.
Ils parlent une langue Dravidian appelée Abujmaria. On les croit capable de tuer des étrangers par leurs flèches redoutables, aussi, les Abhuj Maria sont très craints.
Vivant coupés du monde, leurs coutumes et traditions sont restées intactes. Ils vivent donc selon leurs propres règles et leurs propres valeurs. Les hommes comme les femmes boivent de la liqueur.
Les Abhuj Marias sont des fermiers semi-nomades qui changent souvent de méthode pour cultiver leurs produits. Les activités principales de cette tribu sont l’agriculture, la chasse et la récolte de fruits dans la foret. Ils chassent les animaux avec des lances et des flèches et mangent leur viande cuite au feu de bois.
Ils protégent également les tigres contre les braconniers. En effet, le tigre est un animal adoré et craint au sein de cette tribu. Ils vénèrent la Déesse du village et dansent afin qu’elle les bénissent et qu’ils aient une bonne mousson. Kaksar est un groupe de danseurs formés de jeunes garçons et jeunes filles, vêtus de façon traditionnelle, de leurs plus beaux vêtements.



Les Bison Horn Maria



(Marché à Jagdalpur ainsi que ses alentours, tous les jours dans un village différent)
Cette tribu fait également parti de l’une des plus importantes castes de la tribu des Gonds. Ils sont principalement situés à Jagdalpur Tehlsif du district de Chhattisgarh, au Sud de la rivière Indravati. Comme les Abhuj Marias, ces tribus aiment vivre isolées du monde extérieur dans les forêts. La majorité parle divers dialectes issus de la langue Gondi, langages Dravidian non retranscrits. Leur culture et traditions sont semblables à celles des Abhuj Marias. Ils pratiquent différentes méthodes pour cultiver leurs produits et récoltent des fruits dans la forêt.
Comme les Abhuj Marias, ils ne labourent pas la terre, ils la vénèrent trop pour cela. Ils utilisent des outils en bois pour cultiver la terre et des outils en pierre pour la récolte. Pendant leur danse sacrée, ils portent des cornes de bisons d’où leur nom « Bison Horn ».
Ils suivent la tradition du mariage selon le système Gotul. Les divorces ainsi que les remariages sont tolères mais l’adultère est formellement interdit.
Dans leur tradition, les mariages entre frères et sœurs sont totalement autorisés.

La Tribu des Muria



Les Murias, autre caste importante de la tribu des Gonds, sont installés à Narayanpur et Kondagaon tehsils, quartiers du district de Bastar. Contrairement aux Marias qui vivent coupés du monde, les Murias vivent dans les plaines et sont habitués à la civilisation. En revanche, leurs activités sont similaires à celles des autres tribus, ils vivent de l’agriculture et de la récolte de produits dans les forêts. De par leur religion, les Murias ont différents totems et différents dieux dans les villages. Ils sont très superstitieux et croient en la pratique de la sorcellerie. Contrairement aux Hindous, ils n’ont pas de sous castes dans leur tribu et ont leurs propres règles sociales hiérarchiques.
L’une des particularités de cette tribu est qu’ils préfèrent risquer de s’intoxiquer en buvant des boissons traditionnelles Mahua plutôt que d’utiliser des médicaments pour soigner les maladies. Comme les Gonds, ils pratiquent le mariage selon le système Ghotul. Les divorces et remariages sont tolèrés mais l’adultère est formellement interdit.





Proposé par : BB Voyages

Quelques Idées de Voyages en Inde

Expérience " Golden Chariot " - 7J/5N ou 10J/8N

Un programme qui vous propose Mysore et les extravagances d’un Raja indien et d’un architecte anglais du début du siécle, les Trésors des Cités Perdues, avant de finir par les délices d’une plage sauvage…. le tout à BORD DU TRAIN DE LUXE, le GOLDEN CHARIOT« Vijayanagar « la Ville de la Victoire ».« Vijayanagar est un ensemble (...)

Nomades et Lacs du Changtang - 20J/19N

Ce circuit composé autour de onze jours de trek est destiné aux sportifs. En effet, vous gravirez plusieurs cols jusqu’à 5000 m d’altitude. Physiquement exigeant, le trek permet néanmoins de découvrir des sites et paysages exceptionnels qu’on ne peut voir par d’autres moyens. Des (...)

Safaris et Découverte Hors des Sentiers Battus - 16J/14N

Un programme qui associe la découverte du Rajasthan, des hauts lieux touristiques, Udaipur la ville Blanche et Jaipur la ville Rose, une journée complète pour la visite de Delhi, une nuit en train pour une expérience intacte de l’Inde, Udaipur et les fastes des Maharadjas, un Rajasthan inexploré avec (...)

Le Parc National De Kaziranga et Les Tribus Naga - 14J/13N

Dibrugarh est la ville "Camellia" de l'Assam, un havre de paix, aux étendues infini de jardins de thé. A Dibrugarh, nous logerons dans la Maison d’Héritée de Mancotta Chang construite par les écossais il y a 140 ans. Ce séjour va nous permettre de découvrir la vie traditionnelle dans les (...)
Tous les Circuits en Inde >>