Le Mag - Brésil

Salvador de Bahia, la Rome Noire

 Salvador de Bahia a été la capitale du Brésil de 1549 à 1723. Si elle n'est plus aujourd'hui que la troisième ville du pays, elle continue de faire belle figure avec ses 3 millions d'habitants, ses plages paradisiaques, et son Carnaval extrêmement renommé. Située au Nord-Est du Brésil, elle se caractérise par un mélange intime des influences portugaises et africaines.

La plus africaine des villes brésiliennes



A Salvador, la culture africaine a en effet marqué des secteurs aussi variés que la danse, la cuisine, la musique ou la religion.
Avec ses 365 églises à découvrir dans les différents quartiers de la ville, la place du christianisme n'est plus à prouver – d'où le surnom de « Rome noire ». Mais le candomblé, cette religion afro-brésilienne à la croisée de l'animisme et du catholicisme, est aussi très pratiqué : les terreiros, des lieux de culte dédiés, sont même reconnus et protégés par le gouvernement.

D'un point de vue culturel, l'héritage métissé se ressent aussi dans la pratique de la samba et l'axé, deux danses extrêmement populaires à Salvador. Gilberto Gil, grand chanteur brésilien, est également originaire de la ville.

Mais pour le voyageur, le dépaysement se notera peut-être avant tout au palais : exubérante, épicée, riche et propice au grignotage dans la rue, la nourriture est délicieuse, et très différente de ce qui se consomme dans le reste du pays. Il ne faut pas repartir de Salvador sans avoir goûté des acarajés, des vatapas ou des saratapeis ! Le lait de coco, la crevette et le piment font partie des ingrédients incontournables.

Une architecture très pittoresque



Salvador est réellement coupée en deux : la ville haute et la ville basse.

La ville haute comprend notamment le quartier du Pelourinho, désormais inscrit au patrimoine de l'UNESCO : ses façades colorées et ses pavés plus ou moins réguliers donnent envie de profiter d'une des terrasses de café pour faire une pause, et admirer tout simplement le spectacle des passants flânant dans la rue. On y trouve aussi quelques monuments à ne pas manquer : l'église Saint François arbore des décorations d'une richesse inouïe. L'or et l'argent étincellent du sol aux voûtes, et des fresques de grande qualité ornent le plafond. En cas de grosse chaleur, un passage par le musée d'Art de Bahia, non loin, permet à la fois de se rafraîchir et de découvrir des collections à la fois historiques et artistiques.

Pour rejoindre la ville basse, il faut emprunter un ascenseur, installé dans une grande tour Art Déco haute de 72 mètres. C'est "l'elevador Larceda". La vue dont les visiteurs jouissent avant d'entrer dans la cabine est suffisamment impressionnante pour justifier un arrêt de quelques minutes. La Baie de tous les saints (qui a donné son nom à la ville et la province : Bahia signifie Baie) s'étale à perte de vue, dans une débauche de tons turquoises et indigo…

En bas, le Mercado Modelo est un marché d'artisanat très intéressant, installé dans un bâtiment du 17ème siècle. L'église du Bonfim est également à visiter, d'autant qu'elle permet d'approcher le mystère des rites candomblé. Le quartier du Farol da Barra, là où la baie s'ouvre vers l'océan, mérite également d'y faire un tour, pour prendre un verre en bord de mer.

Une baie, des plages et des îles



On peut d'ailleurs se baigner à Farol da Barra, comme à beaucoup d'endroits à Salvador de Bahia. En effet, il n'est nul besoin de s'éloigner bien loin pour profiter des plages de sable blanc et des eaux transparentes et tièdes en toute saison.

Parmi les plages les plus réputées, on compte celle de Porto da Barra, proche du centre-ville et très animée ; des vendeurs ambulants passent entre les bronzeurs, et les locaux profitent du soleil tout autant que les touristes. Boipeba est aussi une très bonne option pour prendre quelques couleurs et se rafraîchir dans une eau transparente. Les amateurs de surf choisiront pour leur part Itacaré, un peu à l'écart de Salvador mais très réputée pour ses vagues.

A 10 kilomètres environ de la ville, le lac d'Abaete a une réputation assez mystérieuse, qui tire sans doute ses origines de l'aspect étrange du site : alors que les rives sont couvertes de sable très blanc, l'eau très sombre, bleu foncé, ne semble presque pas naturelle… Et pourtant, cette source d'eau douce est très ancienne, et a longtemps servi aux lavandières pour laver le linge. Aujourd'hui, les promeneurs observent sa surface peu ordinaire, et certains s'y baignent même.

Au large, des expériences inoubliables s'offrent aux visiteurs des îles Itaparica ou Tinharé. En recourant à une agence locale, on peut assez facilement embarquer pour une ou plusieurs journées à l'écart de la joyeuse, mais bruyante, Salvador de Bahia. Là-bas, les cocotiers, les coraux et les bords de mer paradisiaques attendent les voyageurs.

Dans les terres, le parc national de la Chappada Diamantine vaut la peine d'être visité. C'est l'occasion d'admirer des chutes d'eau et des colibris dans un cadre environnemental exceptionnel, avec une forêt primaire très bien conservée.

Le Carnaval : authenticité et folie douce



Nombre de Brésiliens quittent Rio de Janeiro pour Salvador de Bahia à l'occasion du festival. Ils en reconnaissent l'exceptionnelle authenticité et le caractère véritablement populaire.
Pendant 4 jours, la foule danse et parade dans les rues, sans discontinuer. Ici, pas de défilé-spectacle, mais une participation et une ferveur capable de réunir plus de 2 millions de personnes (dont une petite minorité d'étrangers) autour autour de l'objectif de faire la fête en musique.
Mais l'énergie positive ne disparaît pas à la fin des quatre jours, Salvador est, de l'avis-même des autres Brésiliens, une ville joyeusement insouciante toute l'année. On s'y amuse volontiers et simplement, dans une ambiance détendue.
 Colorée et pleine de vie, Salvador de Bahia est aussi une destination très riche d'un point de vue culturel; ses musées, mais aussi son mode de vie, en font une ville très pittoresque et authentique. Y passer au cours d'un séjour au Brésil permet de découvrir une face du pays très différente de celle que l'on peut voir à Sao Paolo. Et la visite ne peut laisser que de bons souvenirs, entre plage et expériences gastronomiques !





Proposé par : LVA

Quelques Idées de Voyages au Brésil

Buggy Boogie - 7J/6N

Les plus belles plages de Natal à Fortaleza (ou de Fortaleza à Natal) en buggy Vous rêvez d´évasion, de soleil et de plages immenses rien que pour vous ? Alors, ce circuit est fait pour vous. Loin des routes touristiques classiques, nous vous invitons à découvrir l´un des morceaux les plus (...)

Merveilles Naturelles du Brésil - 23J/22N

Les points forts de ce programmeRio de Janairo: Rio, surnommée la cidade maravilhosa (la ville merveilleuse) doit à son incroyable splendeur cette réputation non usurpée. Autour de la majesteuse baie de Guanabara, que les explorateurs portugais confondirent avec l’embouchure d’un fleuve (d’où le nom de la ville, littéralement fleuve de (...)

Sous le Soleil Exactement - 12J/11N

De São Luis à Fortaleza, ce sont plus de mille kilomètres d´aventure le long de l´équateur, juste en dessous, sous le soleil exactement... À bord d´un buggy, d´un canot, d´un 4x4, partez à la découverte de sites extraordinaires : Jericoacoara, (...)

Bahia, Bahia - 12J/11N

Un voyage alliant culture et farniente. Au programme : les plus belles plages de l’état de Bahia et du Brésil, mais aussi découverte de la culture du cacao et du joyau colonial qu’est Salvador de Bahia.
Tous les Circuits au Brésil >>