Turquie - Ani

Ani
Ani ©Sarah Murray /Flickr
Ani Ani Ani Ani - Mosque of Minuchihir

Ani, l'Ancienne Capitale Arménienne



A 45 kilomètres à l'est de Kars, non loin de la frontière arménienne, la ville d'Ani fut autrefois la capitale du royaume d'Arménie. Ses ruines peuvent aujourd'hui être visitées et permettent de prendre conscience de l'importance de l'ancienne capitale royale. Les vestiges de la ville, entourés par d'épais remparts, se composent d'églises encore bien conservées ornées de fresques stupéfiantes. Une mosquée, une cathédrale et une forteresse viennent compléter ce décor majestueux...

C'est en 961 que le roi Ashot III fait d'Ani la capitale des Bagratides. Au milieu du 11e siècle, les Byzantins s'emparent de la ville pour la laisser entre les mains des Seldjoukides en 1064. Disputée longtemps par les Géorgiens, elle fut finalement laissée à l'abandon après les invasions mongoles.

Une fois la double enceinte de la citadelle franchie, les visiteurs découvrent un décor insolite. Sur un vaste plateau désertique qui semble s'étendre à l'infini, les ruines des anciens monuments de la capitale sont toujours debout. Difficile de croire qu'Ani, aujourd'hui désertique, fut autrefois peuplée de plus de 100 000 habitants !

Parmi les bâtiments encore debout, le plus saisissant reste sans doute l'église Saint-Grégoire-de-Honents. Perchée au bord du plateau, elle surplombe la rivière qui sépare l'Arménie de la Turquie et offre une vue sensationnelle sur les gorges de l'Akhourian.

Si la citadelle est aujourd'hui interdite aux visiteurs, la mosquée, elle vaut le détour. Abîmée par le temps mais toujours en place, elle offre une architecture unique en son genre, un savant mélange des styles seldjoukide et arménien. Les pierres noires et rouges lui permettent de se distinguer de toutes les autres mosquées du pays.

Si la visite d'Ani vaut autant le coup, c'est avant tout pour ses paysages fabuleux et son ambiance particulière. Elle plonge les visiteurs à travers des siècles de prestige puis d'abandon... Une visite incontournable pour mieux comprendre le lien entre l'Arménie et la Turquie.

Quelques Idées de Voyages en Turquie

Les Capitales Ottomanes - 8J/7N

C'est en découvrant ses capitales successives que l'on peut parcourir les temps au cours desquels se bâtit et s'affermit la puissance des sultans ottomans. Les descendants d'Osman et d'Orhan, dont Bursa conserve les mausolées, ont tout d'abord réussi à prendre le contrôle d'une Asie Mineure perdue par les (...)

Ephèse, la riche histoire d'HéracléeEntre Priene et ...

Paysage sauvage à la beauté fabuleuse, parc national et zone protégée (nombreux oiseaux migrateurs) et richesses historiques : peintures du Paléolithique (d’il y a 11000 ans), vestiges de la cité de Latmos (d’il y a 3000 ans), vestiges gréco-romains importants d’Héraclée (de 300 avant notre ère au début de notre ère), (...)

Autour de la Mer Noire - 11J/10N

Destination peu fréquentée par les touristes étrangers, le circuit de la mer Noire révèle de véritables petits trésors. Qu'il s'agisse des vieilles maisons ottomanes de Safranbolu et Kastamonu, de Sivas et de superbe Mosquée Bleue, des "Portes" de Divrigin classé au patrimoine mondiale (...)

Des Hittites aux Ottomans - 14J/13N

Des côtes de l’Egée aux hautes terres de la Cappadoce, le territoire de l'actuelle Turquie a vu se succéder plusieurs grandes civilisations dont chacune a marqué de son empreinte les littoraux ensoleillés de Pamphylie et de Cilicie ou les vastes étendues du plateau anatolien. C’est à (...)
Tous les Circuits en Turquie >>