Trekking en Turquie

Croisière Méditerranée et
Randonnée en Lycie - 8 Jours / 7 Nuits

La Lycie (ce nom signifiait « le Pays de la Lumière » en ancien grec) se situe sur la côte méditerranéenne de la Turquie (anciennement Anatolie, ou ‘’Le Lever du Jour’’, c’est à dire l’est, l’orient vu des côtes grecques) entre Marmaris au nord et Antalya au sud. Selon la mythologie grecque, Apollon et sa jumelle Artémis, enfants de Zeus et de Letoon, y furent élevés (à Xantos) et s’y plurent tant qu’Apollon, le Dieu de la beauté, reçut le nom de ‘’Fils de la Lumière’’. Quant à Artémis, la Déesse de la fertilité, de l’abondance et de la fécondité, on sait le superbe chemin qu’elle a parcouru dans l’Histoire…La civilisation lycienne a duré plus de deux millénaires, disparaissant lors de son assimilation à l’empire romain, au tout début de notre ère. Elle a laissé notamment de très beaux tombeaux taillés dans les falaises et des sarcophages aux couvercles et aux soubassements d’inspiration maritime.La LYCIE est une région de mer, de monts et de monts et merveilles.

La «Croisière Bleue», qui relie Marmaris à Antalya, constitue un agréable cabotage profitant des plages et des nombreuses criques isolées pour y mouiller l’ancre la nuit, au calme. Spécialistes des voyages à pied, nous y avons adjoint des découvertes à pied, des randonnées. Ces découvertes de criques et de plages naturelles s’agrémentent de découvertes de vestiges gréco-romains et byzantins, afin que la personne toute entière soit satisfaite, de la tête aux pieds, et par tous ses sens.
Les sentiers sont accessibles à tout randonneur moyen, ils surplombent la mer et la côte. Parfois ils nous feront passer auprès de bergeries ou de fermes isolées;  le thé nous y sera proposé, ainsi que quelque artisanat ou production locale. Occasion pour nous d’apprécier l’hospitalité turque. La «Croisière Bleue» en LYCIE se réalise en deux séjours d’une semaine chacun. L’un va de EKINCIK à FETHIYE, l’autre de ANTALYA à KAS. Nous décrivons ici la première croisière.
Voyage en Turquie : Croisière Méditérranée et randonnée en Lycie

Jour 1 : Arrivée à Bodrum



Arrivée et accueil à l’aéroport de Bodrum. Transfert au lac de Bafa. İnstallations en pension.

Nuit en pension.

Jour 2 : Bodrum - Ekincik



Randonnée le matin dans la région du lac de Bafa lui-même formé par l'envasement de l'ancienne baie dans laquelle débouche le fleuve Le Méandre. Ce lac est dominé par le Mont Latmos (1 375 m.) dont la forme tourmentée lui a fait gagner le surnom par les Turcs de ''Montagne des 5 doigts''.  Dans la matinée, randonnée sur le site de l’ancienne Héraclée.

Des hommes se sont installés très tôt dans les grottes du Mont Latmos et y ont laissé des traces et des peintures que les archéologues datent d'il y a 11 000 ans. Puis, il y a 3 000 ans, ce sont les Cariens qui découvrirent à leur tour cet endroit retiré et y construisirent leurs villages. Sous le roi Mausolée, ils créèrent le port d'Héraclée qui prit une grande importance commerciale jusqu'à ce que l'envasement le coupe de la mer et interdise aux navires d'y accoster. Au 7ème siècle de notre ère, une importante colonie de moines (300) chassés du Sinaï par les Arabes colonisant l'Egypte et la Palestine, s'arrêta ici dans sa fuite. Le site est grandiose, sauvage et très beau, et leur offrait un abri sûr dans les grottes de cette montagne tourmentée dominant le lac. Ils y ont construit de nombreux monastères fortifiés et laissé de nombreuses peintures byzantines dans les grottes et les couvents fortifiés.

Puis transfert à Ekincik (4h) et installation sur le bateau. 2 heures 30 de marche.

Nuit à bord.

Jour 3 : Caunos - Dalyan - Crique De Aga Limani



Petit déjeuner à bord vers 8h30 et débarquement sur la côte avec notre pique-nique pour entamer notre première randonnée d’environ 4h.

Sentier maritime, qui ondule sous les pins et longe des oliveraies surplombant la mer. Pique-nique en cours de route. Nous parvenons au site impressionnant de l’antique Caunos.
Dés le 6ème siècle avant notre ère, la Caunos lycienne était déjà un port très actif, aux nombreux échanges commerciaux. Sous l’empire grec (de - 334, conquêtes d’Alexandre le Grand, à 130 avant notre ère, début de l’empire romain) et aux premiers temps de l’empire romain, ses commerces de sel et d’esclaves continuèrent à enrichir Caunos. Mais deux terribles maux la minaient : l’envasement de son port et, dans les lagunes, la prolifération des moustiques. Ceux-ci propagèrent le paludisme au point que les habitants présentaient un triste aspect cadavérique (Homère, pince-sans-rire, confirma que l’air était tellement sain à Caunos que même les morts marchaient dans la rue!). Vous verrez comment l’envasement a relégué l’antique port de Caunos à l’intérieur des terres, selon le même phénomène qu’à Ephèse. L’ancien théâtre grec, embelli par les Romains, un temple d’influence corinthienne, un nymphée (fontaine monumentale), les thermes romains, le gymnase, une église byzantine : autant de vestiges de l’Antiquité qui faisaient de Caunos une ville importante.   

En barque, nous nous approcherons des tombeaux lyciens creusés et sculptés dans la falaise, au dessus du village actuel de Daylan.
Toujours en barque nous descendons la rivière, bordée de roseaux, dont les alluvions ont envasé l’antique port, pour retrouver, après son embouchure sur la plage de Dalyan, notre grand bateau qui nous attend en pleine mer.

Embarquement. Et route vers la crique de Aga Limani (2h30 de navigation), à l’entrée de la grande baie de Féthiye. Mouillage de l’ancre dans la crique de Aga Limani. Baignade.

Dîner et nuit à bord.

Jour 4 : Cité D'Ikaros - Bains de Cléopâtre - Baie De Binlik



Baignade matinale, petit déjeuner, et débarquement sur la côte. Nous prenons un sentier qui va, en 4 heures de rando de bord de mer, nous mener d’abord aux ruines de l’antique cité d’Ikaros, puis aux bains de Cléopâtre, enfin à la baie de Binlik où nous rejoindra notre bateau. Les archéologues n’ont pas su expliquer grand’chose des vestiges d’Ikaros, à partir des ruines de ses temples, de ses citernes, de ses amoncellements de pierres. Cité antique (d’avant notre ère, puis remaniée par les Romains) trop éloignée des grands axes, trop isolée. Bonne pour nous, les aventuriers! Quelques bergeries et fermes isolées en cours de route. Forêts de pins et collines arides.

Pique-nique. Descente à la crique appelée « Les Bains de Cléopâtre », sans que le passage de la star n’y soit strictement garanti ! (Cléopâtre, reine d’Egypte, alliée et amante du Romain Marc-Antoine, concurrent politique et sentimental de l’empereur Jules César ; les coalisés furent battus par les Romains loyaux à Actium en 31 avant notre ère).

En continuant notre rando de bord de mer nous parvenons à la baie de Binlik où nous attend notre goélette. Nous sommes toujours dans la baie de Féthiye, mais dans une sous-partie très abritée, dépendant du port de Gökcek. Baignade.

Dîner et nuit à bord.

Jour 5 : Baie de Binlik - Fethiye



Après la baignade matinale et le petit déjeuner nous levons l’ancre pour traverser la baie d’ouest en est et mouiller devant la plage de Sarsali où une immense mouette a été peinte.

Débarquement sur la côte et début de notre randonnée de 5 heures de marche. Sentier, forêts de pins, rocailles, paysage méditerranéen du sud. Quelques tombeaux et sarcophages lyciens épars sur les crêtes.

Pique-nique. Nous repassons auprès des ‘’Bains de Cléopâtre’’ pour continuer plus au nord. Dans l’après-midi, notre bateau nous rejoint et nous récupère sur la côte où nous sommes parvenus. Embarquement. Navigation (2h30) vers Fethiye.

Amarrage à quai. Promenade en ville, visite de l’antique Telmesso (théâtre gréco-romains, tombeaux lyciens), achats.

Dîner et nuit à bord.

Jour 6 : Kayakoy - l’île de Saint-Nicolas




Après le petit-déjeuner, début de notre rando de 3 h de marche le matin (Féthiye-Kayaköy) et de 2 h l’après-midi (Kayaköy-Oludeniz).

De Féthiye nous empruntons un ancien sentier lycien et nous montons à un col (dénivelée 250 m.) nous permettant d’atteindre une plaine au-dessus de laquelle 1500 maisons en ruines forment un curieux paysage de fin du monde. Auparavant, nous visitons  la nécropole lycienne de Geceler.

L’antique cité lycienne de Karmylassos devint, durant l’empire byzantin, la ville ‘’grecque’’ de Levissi, et s’appelle aujourd’hui Kayakov. En 1923, lors de la création de la République de Turquie, la Société Des Nations (qui devint l’O.N.U.) organisa un échange de populations : les Turcs vivant en Grèce et les Grecs vivant en Turquie furent invités à regagner leur Patrie respective, en échange de logements et d’une indemnité. Les ‘’Grecs’’ de Levissi créèrent près de Thessalonique et d’Athènes les ‘’Néo-Levissi’’ actuelles. Et les Turcs de Thessalonique arrivèrent pour créer Kayaköy dans la plaine en contrebas, sans vouloir habiter dans les maisons des anciens occupants.
Ces maisons abandonnées forment cette cité fantôme, patinée par les intempéries et l’érosion. Deux immenses églises et une grande quantité de chapelles témoignent des activités cultuelles des ‘’Grecs’’ ou de ceux que l’on prit pour tels. Comme en Cappadoce et en autres lieux d’Anatolie, les habitants de ces poches non turques ni musulmanes n’étaient pas forcément d’origine grecque, d’ethnie grecque. Mais, depuis les invasions d’Alexandre, et par-dessus l’empire romain, le grec continua à être la langue employée par le peuple (anciens Lyciens vaincus et assimilés, colons grecs puis romains, apports variés étrangers, …). La prédication de la religion chrétienne employa d’abord et conserva ici ensuite le grec pour sa liturgie et la récitation de son dogme. Jusqu’au début du 20ème siècle, les poches chrétiennes orthodoxes en pays musulman, employant le grec pour leur liturgie et leur communication interne, furent assimilées à des colonies de ‘’Grecs’’, à des habitants venus de Grèce. La confusion fut entérinée par la S.D.N.: les orthodoxes (livres de prières en grec) furent envoyés en Grèce, au pays supposé de leurs ancêtres, ce qui est moins que sûr, sauf pour une infime partie d’entre eux…!

Pause déjeuner.
Rando de l’après-midi (2 h). De Levissi (visite du village abandonné) nous montons (250 m de dénivelée) à un col où vieillit lentement une chapelle orthodoxe.Puis descente magnifique, à travers chênes verts et caroubiers, vers une crique appelée ‘’Les Eaux Froides’’ (résurgence dans les eaux chaudes de la méditerranée d’eau douce de la montagne). Notre goélette y est déjà au mouillage!

Embarquement; baignade. Moteur: nous allons mouiller l’ancre au pied de l’île de saint-Nicolas (Gemiler) à une demie heure de navigation. Visite de l’île. Des centaines de bâtisses, églises, chapelles, habitations, se superposaient sur un îlot où pas un mètre carré de terre ne permettait de faire pousser un pied de salade. Les Byzantins des 4, 5 et 6èmes siècles y construisirent un lieu de retraite imprenable. Puis les croisés de saint-Jean-de-Jérusalem, venant de Malte et de Rhodes, aux alentours du 12 ème siècle, y ajoutèrent une couche, trouvant là un formidable bastion de guet et de repli.Curieux mont saint-Michel méditerranéen…Coucher de soleil depuis le sommet de l’îlot.

Dîner et nuit à bord.

Jour 7 : Olüdeniz - Milas



Après la baignade et le petit-déjeuner, petite navigation et adieux à notre équipage et à notre goélette.Débarquement à la crique des ‘’Eaux Froides’’. Notre rando ne fera que 2 heures de marche, mais quelle beauté! Sentier surplombant la mer et découvrant Oludeniz, la plage la plus célèbre de Turquie. Une lagune aux eaux turquoise où fut tournée une partie du «Monde du Silence» du Commandant Cousteau. Pique-nique, baignade.

En début d’après-midi, notre minibus nous récupère à Oludeniz pour faire la route de retour à  Milas. 4 h de route.

Installation à l’hôtel. Soirée et dîner libres.

Nuit à l'hôtel.

Jour 8 : Milas - Bodrum - Départ



Transfert à l’aéroport de Bodrum et envol pour le retour.


-- Fin de Nos Services --

Tarifs : Nous Consulter

Notre prix comprend
> Tous les transferts et les transports terrestres en minibus privé.
> Les divers hébergements: les 2 nuits d’hôtel à Milas, les 5 nuits en goélette. Chambres ou cabines doubles avec W.C. et douches privées.
> L’encadrement par un guide francophone.
> Les repas, sauf: les repas et le dîners du Jour 1 et du Jour 7. Ceux du Jour 8.
> Les bateaux (goélette, barques, annexes, etc.).

Notre prix ne comprend pas 
> Les entrées aux sites, monuments historiques.
> L’Assurance multirisque voyage.
> Les boissons et les dépenses personnelles.
> Les dîners et les répas des jours 1 et 7 à Bodrum, Milas. Les repas éventuellement du jour 8.
> Les vols domestiques et internationaux.
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)