Circuit en Turquie

Ephèse, la riche histoire d'Héraclée
entre Priene et Didymes - 8 Jours / 7 Nuits

Séjour au bord du Lac Bafa
Paysage sauvage à la beauté fabuleuse, parc national et zone protégée (nombreux oiseaux migrateurs) et richesses historiques : peintures du Paléolithique (d’il y a 11000 ans), vestiges de la cité de Latmos (d’il y a 3000 ans), vestiges gréco-romains importants d’Héraclée (de 300 avant notre ère au début de notre ère), monastères fortifiés et fresques des 8 et 9èmes siècles sur les flancs du mont Latmos.

Le lac BAFA fait 15 Km de long sur 5 de large, couvrant 7000 hectares. Les Autorités turques l’ont intégré dans un vaste Parc national afin de protéger de la chasse et de la pêche les espèces végétales et animales qui y vivent. Parmi les 250 espèces différentes d’oiseaux vous reconnaîtrez : canards, cormorans, flamants roses, pélicans frisés,… Dans tout le Monde, il ne reste plus que 2000 individus de l’espèce des Pélicans frisés, en voie de disparition totale.
Voyage en Turquie : Ephèse, et la riche histopire d'Héraclée...

Jour 1 : Arrivée à Izmir



Accueil à l’aéroport d’İimir et transfert à l’hôtel à Selcuk près d'Ephèse . Passage à la banque pour retirer des Livres turques.

Dîner libre. Nuit à l’hôtel.

Jour 2 : Ephese - Pinarcik - Ionapolis - Kapikiri



Le matin visite d'Ephése. Ephèse est la cité gréco-romaine antique (plus de 2.000 ans) la mieux préservée de la Méditerranée orientale. C’est là sans doute que l’on saisit le mieux ce qu’était une ville romaine. La capitale de la Province Romaine d'Asie comptait près de 250. 000 habitants et se vantait d’être la «première et plus grande métropole d’Asie». Elle fut choyée et embellie par les empereurs successifs qui y laissèrent des monuments que notre visite nous permettra d'apprécier.

C'est à Selcuk, à l'emplacement de l'Ephèse primitive (avant l'envasement de la baie et le déplacement de la capitale plus prés de la mer) que se dressait "L'Artémision", le temple dédié a Artémis, classé parmi les 7 merveilles du Monde antique, et détruit par l'empereur Justinien au 5 ème siècle pour construire avec ses colonnes la basilique Ste Sophie d'İstanbul. L'envasement du port ayant condamné une nouvelle fois tout commerce, Ephèse fut finalement abandonnée au 4éme siècle au profit de BYZANCE qui devint alors la capitale de l’Empire romain d’Asie.

Après la visite d'Ephèse et une heure de bus privé vers le Sud, nous parvenons au bord du lac Bafa, lui-même formé par l'envasement de l'ancienne baie dans laquelle débouche le Fleuve Le Méandre. Ce lac est dominé par le Mont Latmos (1 375 m.) dont la forme tourmentée lui a fait gagner le surnom par les Turcs de "Montagne des 5 doigts". İl y a 2200 ans (à la période romaine), la rivière "Méandre" n'avait pas encore fermé de ses alluvions cette profonde baie qui continue a se combler peu à peu. Elle a été coupée de la Mer Egée, et est devenue ce magnifique lac aux eaux saumâtres. L'ensemble (montagne et lac) est devenu dernièrement un Parc Naturel rigoureusement protégé.
De nombreuses espèces d'oiseaux, dont certaines très rares, s'y trouvent désormais en sécurité: pélicans, flamands roses, grues, cormorans, canards, cigognes et autres migrateurs. Dans le lac se pêchent encore des anguilles, mulets et brochets. La nature environnante est sauvage, présentant de grandioses chaos de roches ocres. Des hommes se sont installés très tôt dans les grottes du Mont LATMOS et y ont laissé des traces et des peintures que les archéologues datent d'il y a 11.000 ans (peintures rupestres que nous irons voir). Puis, il y a 3.000 ans, ce sont les Cariens qui découvrirent à leur tour cet endroit retiré et y construisirent leurs villages. Sous le roi Mausole, ils créèrent le port d'Héraclée qui prit une grande importance commerciale jusqu'à ce que l'envasement le coupe de la mer et interdise aux navires d'y accoster. Au 7ème siècle de notre ère, une importante colonie de moines (300) chassés du Sinai par les Arabes colonisant l'Egypte et la Palestine au nom de l’islam, s'arrêta ici dans sa fuite. Le site est grandiose, sauvage et très beau, et leur offrait un abri sûr dans les grottes de cette montagne tourmentée dominant le lac. İls y ont construit de nombreux monastères fortifiés et laissé de nombreuses peintures byzantines dans les grottes et les couvents fortifiés que nous visiterons. C'est au printemps que la nature est la plus belle ici, mais hors l'été (grosse chaleur) le séjour au bord du Lac BAFA est agréable pratiquement toute l'année grâce à la clémence de la température à cette latitude et a proximité de la Mer Egée.

Notre minibus nous a déposés au village de Pinarcik où se trouvait l'antique cité de Ionapolis et nous commençons une jolie rando de 2 heures et demie le long du lac. Paysage d'oliviers, de grenadiers, de figuiers, de vignes et d'arbousiers. 13 sortes d'orchidées ont été recensée dans cette région. Plusieurs citadelles et donjons byzantins se dressent sur notre passage. Dans la colline plusieurs anciennes carrières de marbre subsistent: elles ont servi à l'édification des temples grecs et romains d'Héraclée et le marbre était exporté par bateau avant que le "Méandre" ferme la baie et que se forme le lac.

Au terme de notre randonnée de 2 heures de marche, le caique de l'hôtel viendra nous chercher pour nous faire traverser le lac. Mais une première escale nous permettra de découvrir des vestiges byzantins sur une petite île. La traversée du lac nous prendra 45 minutes. Nous prenons possession de nos chambres ( que nous garderons 4 nuits) au bord du lac, dans le village de Kapikiri, où la vie rurale nous enchantera: nombreux ânes, vaches et oies, etc. Cuisine locale à l'huile d'olive et aux herbes de la montagne; poissons du lac, légumes du jardin, lait cru du village, miel ...

Dîner au bord du lac et nuit calme.

Jour 3 : Visite d'Héraclée et rando sur le Mont Latmos



Prés du village de Camici, sur la route d'Héraclée, nous allons voir un ancien château fort en pleine oliveraie et surplombant le lac.Le village de Kapiriki a remplacé l'antique Héraclée, et il subsiste partout des vestiges vieux de 2.400 ans: les remparts (au nord du village) qui font près de 7 Kms de long et qui étaient gardés par 65 tours ou donjons dont certains subsistent encore. Sur l'Agora d'Héraclée a été construite sans plus d'états d'âme l'actuelle école du village, mais un plan de la cité antique nous aide à comprendre sa configuration. En descendant vers la rive du lac, on parvient au Temple d'Athena (3éme siècle avant notre ère) dressé sur un petit promontoire. Et au bord du lac, de nombreuses tombes cariennes creusées dans les rochers énormes ne sont qu'une partie de l'immense Nécropole du Latmos (plus de 2.500 tombes ont été recensées par les archéologues!).

Remontant du bord du lac, nous faisons une boucle sur les flancs du Mont Latmos (rando de 2 h) pour admirer le paysage fantastique et découvrir d'autres témoignages de ce passé mouvementé.

Retour à la Pension, piscine, soirée détente, dîner et nuit au calme.

Jour 4 : Journée Lac ! Monastères du bord du lac et des îles



Rando de 4 heures de marche et baignade sur la presqu'île avant le pique-nique. Nous longeons le bord du lac vers l'ouest et la presqu'île de Gokkaya.

Paysage de campagne avec citronniers, grenadiers et petits jardins fleuris. Sur la presqu'île, plusieurs ruines de monastères de l'époque byzantine (du 7 au 10 ème siècles). Baignade et pique-nique.

L'après-midi, le caique de l'hôtel nous amène dans une autre île également couverte de ruines byzantines, puis au village de Susbuk d'ou nous irons voir une tour byzantine.

İl nous ramène à l'hôtel pour la soirée, le dîner et la nuit. Après la randonnée les enfants peuvent faire des tours sur les ânes dans le village.

Jour 5 : A l'assaut des monastères - Forteresses du Mont Latmos. Fresques byzantines



Rando en boucle de 6 h de marche. De notre hôtel du bord du lac nous entamons une montée régulière sur le "Sentier Royal". Il est ainsi appelé depuis que les caravanes chamelières reliaient l'Iran à cette côte en apportant les richesses (soie, épices, etc.) `qui étaient embarquées pour Rome et les cours royales de l'époque.

Beau sentier de grosses roches sous les oliviers dans ce paysage fantasmagorique dominé par les créneaux des anciennes citadelles.
Nous longeons et coupons plusieurs fois un impressionnant mur d'enceinte, long de plusieurs kilomètres, qui délimitait le territoire protégé des habitants de ce Mont Latmos. De loin en loin, d'imposantes citadelles, pour la plupart encore debout malgré les séismes qui ont ruiné les monastères-forteresses, suivent cette muraille de bel appareillage en gros blocs taillés.

Notre dernière forteresse, édifiée par ces moines-soldats, se perche à 350 mètres d'altitude. La vue est époustouflante sur le lac, les contreforts rocheux qui le bordent et la campagne qui entourait l'antique Héraclée en bord de mer.

Repos et pique-nique. Notre descente régulière sous les oliviers, toujours sur le sentier de grès rose coupé de veines de granit et de marbre, nous amène au bout de 2 heures à des vestiges de monastères de l'époque byzantine encore recouvertes de fresques.

Puis l'hôtel, sa piscine, son calme et sa terrasse sur le lac nous accueillent en moins d'une demi-heure. Nous ferons un tour en caique sur le lac ou une partie de pêche en attendant l'heure de l'apéritif pour ceux qui le désirent, et on arrive au dîner alors que le soleil se couche sur le lac. Bonne nuit.

Jour 6 : Peintures rupestres et peintures byzantines



En matinée, notre minibus nous dépose au village de Karahayit d'où nous commençons une randonnée à travers les oliveraies de la montagne. Toute la randonnée se déroulera sur un antique sentier magnifique.
En un peu plus d'une heure, facile, nous parvenons au site préhistorique où de nombreuses peintures rupestres, âgées d'environ 11.000 ans, nous étonneront. D'autant plus que nous serons leurs rares admirateurs (elles ne sont pas signalées dans la plupart des guides).

De là nous entamons une descente sur le sentier à travers les oliviers, qui nous fait traverser un village puis nous diriger vers un endroit isolé et grandiose que les moines choisirent au 7ème siècle pour y édifier leurs forteresses.

Nous pique-niquons au pied des vestiges du monastère fortifié byzantin. Dans ce paysage fantastique, plusieurs énormes rochers évidés, telles des grottes, sont encore, malgré les iconoclastes, parés de leurs fresques évoquant les divers épisodes de la vie du Christ, peintes il y a plus de mille ans..

Puis nous continuons notre descente vers le lac et notre pension. Détente, baignade dans la piscine de l'hôtel, coucher de soleil sur le lac et dîner avant une bonne nuit au calme.

Jour 7 : Visite des sites inoubliables de Didymes, Millet et Priene - Selcuk



Le matin nous quittons la région du lac de Bafa pour le site de Didymes. Le temple grec de Didymes, dédié à ApollonN, était le jumeau du temple d'Ephèse, dédié à Artemis, (Apollon et Artémis étaient jumeaux, enfants de Letoon et Zeus). L'Artémision d'Ephèse faisait partie des 7 merveilles du monde antique. Il fut détruit sous l'empereur Justinien (5 éme siècle) pour construire avec ses colonnes et revêtements de marbre la basilique de Sainte Sophie de Constantinople à Istanbul..

Les deux temples (Ephèse et Didymes) furent construits par deux architectes de Millet : Paionos et Daphnis. C'est Alexandre le Grand, vers 330 avant notre ère, qui décida d'avoir à Didymes un temple colossal (le troisième plus grand du monde, à l'époque). Il le fit construire sur l'emplacement de précédents sanctuaires datant de 7 siècles avant notre ère et déjà utilisés pour prédire l'avenir. Source sacrée et oracles de la pythie assurèrent  la prospérité du lieu.

A 20 Km de Didymes, nous faisons halte à Millet, autre phare culturel de l'Antiquité.
Millet, édifiée dés 1.400 ans avant notre ère, fut la patrie de savants illustres que nous connaissons tous depuis l'école et l'étude des mathématiques.
C'est également a partir de l'arrivée d'Alexandre le Grand, au 4éme siècle avant notre ère, qu'elle se développe, reconstruite sur les plans du philosophe Hipodamos. Son théâtre est énorme, magnifique, spectaculaire.

23 Kms plus loin, nous abordons à Priene.
Le site de Priene est grandiose, émouvant, il se gravera dans votre mémoire. Il surplombe le fleuve MEANDRE dont les alluvions, au cours des millénaires, ont envasé les ports antiques et les ont coupés de la mer. Millet et Didymes, ainsi que Héraclée de Bafa étaient des ports de mer... Aujourd'hui le lac de Bafa est coupé de la mer, de même que Didymes et Millet. Regardez le coupable en dessous de vous: c'est le fleuve Méandre, dont les contorsions et anneaux ont donné notre nom français de "méandres". 2.000 ans avant notre ère, il y a donc 4.000 ans, un petit port commerçant avec la Grèce et la Crête, se développa ici. Un des 7 sages de l'Antiquité, BIAS, y vécut. Mais c'est en 350 avant notre ère que le plan de la "cité idéale" d'Hippodamos, de Millet, fut suivi pour reconstruire Priene, plan que l'on suit parfaitement encore aujourd'hui en visitant la cité. L'agora, le stade, le gymnase, l'éphébion, le marché, le temple de Zeus, le bouléteurion, le temple d'Athéna, la Maison d'Alexandre, etc. etc. Les 2 heures de visite vont vous paraître bien courtes...

Nous reprenons notre minibus et regagnons Selcuk, aux portes d'Ephèse, où nous passons la soirée et la nuit. Dîner libre.

Jour 8 : Izmir - Départ



Départ à l'aéroport d’İzmir et envol pour le retour.


-- Fin de nos Services --

Tarifs : Nous Consulter

Notre prix comprend
>Tous les transferts et tous les transports.
> Un guide professionnel parlant français.
> Tous les repas, excepté dans les grand villes: (İzmir, Selcuk)
> L'hébergement: Hôtels de bonne catégorie dans les villes et pension charmante à Bafa.
> Le portage des bagages par véhicules.
> L'excursion en bateau sur le lac de Bafa.

Notre prix ne comprend pas 
> L'assurance multirisque voyage
> Les entrées dans les musées, monuments et sites.
> Les extra personnels et les boissons des repas.
> Les vols intérieurs et extérieurs.
> Les repas dans les grandes villes: Izmir / Selcuk.
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)