Circuit en Serbie

Montagnes et Parc au Pays
d'Emir Kusturica - 15 Jours / 14 Nuits

Formule Autotour en Liberté
Malgré sa petite superficie, la Serbie possède de riches trésors culturels mais également naturels avec une très grande diversité d'environnements et de paysages qui sont mis à l'honneur dans ce circuit de 15 jours et 14 nuits. Entre Belgrade la ville blanche, les forteresses médiévales du Danube, le splendide parc national du Đerdap où le cours tortueux du Danube sert de frontière naturelle avec la Roumanie voisine, les terroirs viticoles de l'Est de Serbie, les grandes gloires de l'Antiquité en Serbie que sont Felix Romuliana et Naissus, l'étrangeté créée par la nature qu'est Đavolja varoš aussi connu sous le nom de « ville du Diable », le massif montagneux de Kopaonik, les monastères classés UNESCO et la ville de Novi Pazar où l'on vit comme au temps de la domination ottomane, les magnifiques paysages du Sud-Ouest du pays comme le canyon d'Uvac et le massif montagneux de Zlatibor, l'ethno-village d'Emir Kusturica et le parc national de la Tara à la frontière avec la Bosnie-Herzégovine, le canyon d'Ovčar-Kablar et les villes du centre et de l'Ouest de la Serbie comme Kragujevac, Topola et son mausolée royal ou encore Valjevo, la région fertile du Srem avec Sremska Mitrovica, antique Sirmium et le parc national de la Fruška Gora qui regorge de somptueux paysages et de monastères, quelques parcs naturels de Voïvodine au Nord de la Serbie comme la réserve naturelle de Carska Bara ou le parc de Deliblatska pešcara, unique désert d'Europe.

Ce circuit est également l'occasion de découvrir un nouveau type de tourisme, le tourisme industriel en visitant les vestiges des usines de Pančevo. Ce voyage ravira les curieux en quête de dépaysement, qui souhaitent rester au plus près de la nature tout en découvrant les pans d'une culture bien méconnue.
Voyage en Serbie : Montagnes et parc au pays d'Emir Kusturica

Jour 1 : Découverte de Belgrade



Arrivée à l'aéroport de Belgrade, transfert et installation dans un petit hôtel du centre-ville, proche des attractions principales et avec beaucoup de charme.

Vous vous rendrez à la place de la République, lieu de rendez-vous privilégié des Belgradois où trône sur son cheval, la statue du roi Mihajlo Obrenović, grand libérateur de Belgrade et d'autres villes de la Serbie du joug ottoman.
C'est ici que vous attendrez votre guide francophone pour débuter la découverte de la capitale.

Vous irez à la forteresse de Kalemegdan, endroit prisé par les touristes mais aussi par les serbes qui aiment s'y  balader, pique-niquer ou y boire un verre lors des journées ensoleillées. Vous prendrez le temps d'apprécier la confluence de la Save et du Danube, paysage somptueux riche d'une histoire longue et tumultueuse.

Vous visiterez les environs de la forteresse, en passant devant le majestueux bâtiment de l'Ambassade de France, la Saborna Crkva et le palais du patriarche avant de rejoindre la rue Kneza Mihajlova, piétonne et véritable artère de la ville où vous trouverez de nombreuses boutiques, restaurants mais aussi des artistes de rue.

En vous éloignant du centre-ville, vous vous rendrez sur Terazije, autre grande artère de la ville, dominée par l'imposant bâtiment de l'hôtel Moskva et qui donne directement sur l'église St Save de Belgrade, plus vaste église orthodoxe du monde.
Vous terminerez votre visite de Belgrade par la visite du quartier de Tašmajdan où vous trouverez un parc arboré où se dresse l'église St Mark reconnaissable par son décor imitant des pierres rouges, mais aussi le bâtiment de l'Assemblée Nationale de Serbie avant de vous rendre dans le quartier bohémien de Skadarlija, petit Montmartre Belgradois, où vos sens s'égayeront entre les nourritures délicieuses et les musiciens jouant des airs traditionnels.

Vous dînerez avant de rentrer à l'hôtel pour passer la nuit.

Jour 2 : Les forteresses médiévales du Danube


Belgrade – Smederevo : 55min; Smederevo – Ram : 1h05; Ram – Golubac : 45min

Après le petit-déjeuner compris dans votre nuit d'hôtel, il est temps de prendre la route du Danube et des forteresses médiévales que celle-ci abrite. Ainsi vous vous dirigerez vers Smederevo, ville abritant     la     première      des     trois     forteresses     que     vous     visiterez     aujourd'hui. Arrivés à Smederevo, vous vous rendrez directement à la forteresse de la ville qui figure parmi l'une des forteresses les mieux conservées dans son état d'origine. Si l'intérieur de la forteresse est aujourd'hui désert et comprend un parc arboré, faire le tour des remparts permet d'apprécier les rives du Danube et ainsi de comprendre l'emplacement stratégique de l'édifice. Vous vous introduirez ensuite dans le dédale des rues du centre-ville, notamment via la rue Omladinska. En remontant cette rue, vous tomberez sur le musée de la ville qui comprend une riche collection médiévale provenant principalement des fouilles archéologiques de la forteresse et qui explique la chute du pouvoir serbe et le basculement vers cinq siècles de domination turque. Enfin vous visiterez l'église St Georges, au plein centre-ville, l'un des principaux monuments de la ville post-occupation.

Vous trouverez de nombreux restaurant en centre-ville pour le déjeuner avant de reprendre la route du Danube en direction de Ram.

Arrivés dans le village de Ram, vous trouverez une petite bourgade de moins de 300 âmes qui vaut néanmoins le détour pour sa forteresse surplombant le Danube, la deuxième qu'il vous est donné de voir aujourd'hui. Moins mise en valeur que celle de Smederevo, la balade y est néanmoins agréable et permet d'observer la vie dans les campagnes serbes.
Vous prendrez enfin la route de Golubac où vous passerez la nuit dans une maison d'hôtes sur les rives du Danube, à l'entrée du parc national du Đerdap. Tout en profitant des abords du fleuve servant à cet endroit de frontière naturelle entre la Roumanie et la Serbie, vous vous rendrez à la forteresse de la ville, actuellement en rénovation (les travaux doivent se terminer à la fin de l'année 2017) afin d'y apprécier une architecture unique mais également pour voir les murs d'enceinte et les tours plonger petit à petit jusqu'à être engloutis par les eaux du Danube.
Cette troisième forteresse de la journée marque la fin de votre route des forteresses médiévales, il est temps dorénavant de retourner en centre-ville pour trouver un restaurant correspondant à vos goûts avant de rentrer à la maison d'hôtes pour passer la nuit.

Nuit en maison d'hôtes.

Jour 3 : Đerdap, le long du Danube


Golubac – Donji Milanovac : 55min; Donji Milanovac – Tekija : 40min; Tekija – Davidovac : 20min; Davidovac – Kladovo : 10min

Après le petit-déjeuner pris à la maison d'hôtes, il est temps pour vous de pénétrer dans le parc national du Đerdap, endroit magnifique qui longe le cours du Danube où celui-ci se tord en plusieurs lacets et sert de frontière naturelle avec la Roumanie.
Nous  vous  conseillons de faire de nombreux arrêts le long de votre route pour apprécier les différents paysages que le parc a à offrir. Sur votre route à travers le Đerdap, vous ferez une première halte aux abords de la ville de Donji Milanovac afin de visiter le site archéologique de Lepenski Vir. Il s'agit de l'une des occupations humaines les plus anciennes qui fut mise au jour en Serbie, ce petit village datant du Néolithique particulièrement bien mis en valeur par une muséographie moderne permet une immersion de plusieurs millénaires en arrière afin d'appréhender la vie des hommes de cette époque.

Vous prendrez ensuite la direction de Tekija, petite localité qui en elle-même n'a que peu d'intérêt. Cependant les paysages du parc y sont magnifiques et il vous est possible d'emprunter un petit bateau pour vous rentre au pied de la Table de Trajan, monumental document épigraphique datant de l'époque de l'Empereur pour témoigner de son passage dans la région et des réalisations qu'il a entrepris, comme la réfection des routes et la réalisation d'un pont pour traverser le Danube.

Sur la route qui doit vous menez à Davidovac, vous trouverez quelques restaurants et auberges pour vous restaurer.

Arrivés à Davidovac, vous vous rendrez direction au Castrum Diana, site archéologique de l'époque romaine dont son heure de gloire provient des importantes campagnes militaires que l'Empereur Trajan effectua contre les Daces, peuple habitant sur les terres de l'actuelle Roumanie, juste de l'autre côté du fleuve. Bien que peu mis en valeur, le site est particulièrement bien conservé et permet d'apprécier pleinement les techniques architecturales  militaires employées par les Romains au IIe siècle de notre ère.

Votre route à travers le parc national du Đerdap s'arrêtera à Kladovo, ville serbe faisant face à la roumaine Drobeta-Turnu Severin. Après votre installation dans un petit hôtel de la ville, vous en profiterez pour visiter la forteresse de Fetislam, joyau militaire ottoman construit pendant leurs guerres contre le Royaume de Hongrie. Surplombant le Danube, la forteresse particulièrement bien conservée semble veillée sur la ville. Vous finirez votre journée par la visite du musée archéologique du Đerdap qui à travers une riche collection et une muséographie moderne vous retracera les grandes lignes de la riche histoire de la région à travers différents objets provenant des fouilles archéologiques menées sur les sites archéologiques mis au jour au sein du parc.

Nuit en maison d'hôtes.

Jour 4 : Negotin & Rajac, sur la route des vins serbes


Kladovo – Negotin : 50min; Negotin – Rajac : 35min; Rajac – Zaječar : 1h15

Après le petit-déjeuner compris dans le prix de votre nuit, vous quitterez la route longeant le Danube et le parc national du Đerdap pour prendre la route de Negotin, à moins de quinze kilomètres de la frontière avec la Bulgarie.
Votre visite de Negotin débutera par le musée de Krajine qui permet d'en savoir un peu plus sur l'Histoire de la région et particulièrement les traditions viticoles ancestrales et folkloriques. Il est possible d'observer ces traditions en se rendant directement sur les installations de la Francuska vinarija, établissement vinicole tenu par un couple de français s'étant installé dans l'Est de la Serbie, permettant la production de plusieurs crus uniques issus d'un  délicat mariage entre la tradition vinicole de la région de Negotin et l'instruction reçue en France.

Votre découverte des vins  serbes se poursuivra à Rajac, à quelques kilomètres seulement de Negotin. Un peu excentré par rapport au village, vous trouverez les Rajačke pimnice, ensemble d'installations viticoles formant une sorte de village artisanal. Certains établissements sont vieux de plusieurs siècles offrant à l'endroit un plaisir des yeux pour son architecture unique, un plaisir du goût, pour les quelques caves qui existent toujours et qui continuent à produire leurs vins dans leurs plus pures traditions mais également un plaisir du cœur en pouvant observer au plus près des coutumes inconnues pour la plupart des occidentaux. Les Rajačke pimnice forment un ensemble tellement unique que la Serbie a décidé de porter la candidature de ces installations sur sa liste indicative pour entrer au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Vous trouverez facilement une pimnice faisant office de restaurant afin de vous restaurer.
Vous prendrez la route de Zaječar, dans l'Est du pays, à quelques kilomètres de la Bulgarie où vous passerez la nuit dans un hôtel du centre-ville. Vous profiterez d'être en centre-ville pour prendre vos marques dans la ville en vous rendant tout d'abord au musée national de Zaječar. Vous y trouverez notamment une riche collection antique avec des objets provenant principalement des fouilles archéologiques réalisées sur le site voisin de Felix Romuliana, classé UNESCO.

Il vous sera également possible de visiter la brasserie Heineken de Zaječar où est produite la bière locale Zaječarsko qui est l'une des meilleures bières serbes qu'il vous sera donnée de boire. Pour vous assurer la visite, il est nécessaire d'écrire au service client de la brasserie quelques jours avant votre arrivée pour vous assurez que tout sera en place pour vous accueillir dans les meilleures conditions.

Vous trouverez aisément un restaurant correspondant à votre goût dans le centre-ville de Zaje čar avant de rentrer à l'hôtel pour passer la nuit.

Jour 5 : Visite de Niš


Zaječar – Gamzigrad : 15min; Gamzigrad – Niš : 2hn

Après le petit-déjeuner au sein de l'hôtel à Zaječar, vous vous rendrez au village voisin de Gamzigrad afin de visiter le palais impérial de l'Empereur romain Galère, né dans les environs. Le site est plus connu sous le nom de Felix Romuliana et est depuis, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Entre mosaïques en excellent état de conservation et colonnes de la cour à péristyle encore en élévation, le site offre un vrai voyage dans le temps, à l'époque des gladiateurs.

Vous partirez ensuite en direction de Niš, troisième ville du pays et antique Naissus qui a vu naître notamment l'Empereur Constantin qui convertit l'Empire Romain au catholicisme. Vous déposerez vos bagages dans une maison d'hôtes en proche périphérie du centre-ville.

Vous démarrerez votre visite de Niš par la visite du camp de concentration de la Croix Rouge, témoignage historique intéressant des heures les plus noires de l'Histoire de l'Europe, avec des bâtiments bien conservés et toutes une série de témoignages et de documents historiques qui permettent de se plonger dans l'horreur de la guerre. Vous vous rendrez ensuite dans la forteresse de la ville, véritable symbole de la ville et point de rencontre privilégié des habitants de Ni š, l'intérieur offre plusieurs possibilité de restaurations, mais aussi la possibilité de voir une mosquée richement décorée sur sa façade extérieur ainsi qu'un lapidarium romain.

Vous rejoindrez le centre-ville en empruntant l'artère principale de la ville, la rue piétonne Obrenovića afin de découvrir les différentes églises et la section archéologique du musée national de Niš qui comporte de nombreux artefacts romains mis au jour principalement sur le site archéologique de Medijana.

La suite de votre journée à Niš se poursuivra par la visite de la Tour aux crânes, autre témoignage des horreurs de la guerre. Pour se libérer du joug turc, le général d'armée serbe fit exploser la colline en tirant dans la réserve de poudre coûtant la mort à plusieurs milliers de soldats ottomans. Le sultan de l'époque décréta l'érection d'une tour faîte des crânes des soldats serbes à l'entrée de la ville pour montrer ce qu'il en coûte de défier l'autorité ottomane. Vous terminerez votre visite de Niš par le site archéologique de Medijana, villa romaine qui a vu naître l'Empereur Constantin et près d'une dizaine d'autres Empereurs romains.

Vous dînerez dans l'un des nombreux restaurants que la ville présente avant de rentrer à la maison d'hôtes pour passer la nuit.

Jour 6 : Ville du Diable et Kopaonik, les merveilles naturelles du Sud de la Serbie


Niš – Kuršumlija : 1h15; Kuršumlija – Đake : 50 min; Đake – Kopaonik : 2h45

Après votre réveil à la maison d'hôtes, vous vous dirigerez vers Kuršumlija, à quelques kilomètres de la frontière du Kosovo.
Pendant votre séjour à Kuršumlija, vous vous attarderez au monastère St Nikola, l'une des plus anciennes constructions de la région entreprise par la dynastie Nemanjić dans le plus pur style de la Raška, style architectural de prédilection à cette époque. On retrouve des bâtiments de ce style jusqu'au centre de la Serbie et dans beaucoup des monastères serbes orthodoxes du Kosovo.

Pour la suite de votre journée, vous prendrez la direction de Đake, petit village de moins de 50 habitants se situant également à quelques kilomètres de la frontière kosovare. Outre la vie rurale qu'il est possible d'observer, les environs de Đake sont mondialement connus pour abriter « la ville du Diable » connue en serbe sous le nom de Đavolja varoš. Dans ce paysage semblant à ceux de la Cappadoce turque, on retrouve d'impressionnantes formations pyramidales créées par l'érosion de la roche. Une croyance locale raconte que les roches sont en réalité les participants à un mariage qui furent transformer en roche par une punition divine. Le site est inscrit depuis 2002 sur la liste indicative de la Serbie pour entrer au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Sur votre route qui doit vous mener à Kopaonik, vous trouverez un endroit où vous restaurer. Privilégiez les auberges en bords de route où la nourriture locale est souvent un délice.

Votre journée se terminera à Kopaonik. Après votre installation dans un hôtel de la ville, vous profiterez des paysages du massif montagneux de Kopaonik pour faire quelques randonnées. L'endroit est plus animé en hiver puisqu'il abrite l'une des deux grandes stations de ski du pays, néanmoins, il est possible de profiter des paysages des environs en escaladant quelques pics, voir des torrents de montagnes ou même des activités plus extrêmes comme le rafting ou encore le parapente pour les plus courageux d'entre vous.

Nuit à l'hotêl.

Jour 7 : Monastères UNESCO de Serbie


Kopaonik – Monastère Đurđevi stupovi : 1h30; Monastère Đurđevi stupovi – Monastère Sopoćani : 30min; Monastère Sopoćani – Novi Pazar : 30min

Après le petit-déjeuner pris à l'hôtel, vous prendrez la route des monastères UNESCO du pays avec une première halte à proximité du village de Boturovina pour visiter le monastère de Đurđevi stupovi, classé au patrimoine de l'UNESCO. Le monastère est radicalement différent des autres monastères que vous avez vu jusqu'à présent, en raison de la présence des deux tours clochers qui flanquent l'entrée. C'est de ces deux tours « stub » que le monastère tire son nom.

Vous poursuivrez votre route des monastères UNESCO à Doljani, village de la banlieue de Novi Pazar où se trouve notamment le monastère de Sopoćani. Chef d'oeuvre réalisé en pur style de la Raška, le monastère est le principal témoignage que la dynastie Nemanjić laissa de son règne sur le pays au cours du XIIIème siècle. À l'époque, la Serbie portait le nom de Rascie et la capitale était une forteresse située sur un piton rocheux à proximité du monastère, et portant le nom de Vieux Ras.

Vous quitterez votre route des monastères UNESCO du pays pour retourner à Novi Pazar où vous vous installerez dans un motel du centre-ville. Profitant d'être dans le centre-ville, vous trouverez aisément un restaurant de cuisine serbe ou de cuisine aux influences turques.
Vous débuterez dès lors votre découverte de Novi Pazar par la forteresse de la ville, témoignage de l'architecture militaire ottomane que l'on retrouve beaucoup sur le littoral de l'Adriatique. Les vestiges de la culture ottomane sont nombreux à Novi Pazar et donnent l'impression de se trouver dans un autre pays. Les mosquées Altun Alem et Arap sont deux exemples de lieux de culte musulmans qu'il est possible de visiter en Serbie. La région autour du Kosovo et de la Bosnie- Herzégovine a davantage gardé ses monastères et ses traditions, à l'inverse de Belgrade qui a détruit l'ensemble de son passé ottoman à l'exception d'une mosquée. Vous terminerez votre remontée dans le temps de l'Empire Ottoman en Serbie par la visite du hammam de la ville qui bien que fermé offre une architecture remarquable et par le musée du Ras qui raconte l'importance de la région à l'époque médiévale et la vie de ses habitants sous le joug ottoman.

Vous trouverez un restaurant pour dîner avant de retourner à l'hôtel afin de passer la nuit.

Jour 8 : Uvac et Zlatibor, les paysages du Sud-Ouest de la Serbie


Novi Pazar – Canyon d'Uvac : 2h; Canyon d'Uvac – Zlatibor : 55min

Après le petit-déjeuner compris dans le prix de votre nuit au motel, il est temps de découvrir d'autres merveilles naturelles que la Serbie a à offrir. C'est pourquoi vous prendrez la route de la réserve naturelle d'Uvac.
Digne des plus belles cartes postales, vous vous rendrez au canyon d'Uvac pour observer depuis les hauteurs, les méandres du lac de Sjenica particulièrement tortueux. La randonnée à travers le canyon et la réserve pourra s'achever par la visite de la grotte Ledena (grotte de glace). Merveille de la nature qui tire son nom des nombreux cristaux qu'elle contient et qui ressemble à de la glace, il vous sera nécessaire de prévenir l'office de tourisme local quelques jours avant votre arrivée pour vous assurer qu'un guide vous attend à l'entrée, sans quoi, l'accès à la grotte pourrait vous être refusés.

Sur votre route qui vous mènera à Zlatibor, vous trouverez de nombreux restaurants et auberges pour vous restaurer.

Vous terminerez votre journée à Zlatibor, autre grande station de sports d'hiver du pays, prise d'assaut en hiver, qui n'est qu'un petit village paisible en été. Cependant, il est possible de profiterdes paysages des massifs montagneux de Zlatibor même sans neige puisque plusieurs randonnées sont réalisables. Paysages, faune et flore que vous ne trouverez qu'à cet endroit ou activités plus extrêmes comme le parapente ou le saut à l'élastique, Zlatibor a su diversifié son offre pour que les touristes les plus sportifs et aventureux puissent apprécier au mieux leurs vacances.

Nuit à l'hotêl.

Jour 9 : Mokra Gora & parc national de la Tara, la Serbie d'Emir Kusturica


Zlatibor – Mokra Gora : 35min; Mokra Gora – Parc national de la Tara : 50min; Parc national de la Tara – Mokra Gora : 50min

Après le petit-déjeuner compris dans le prix de votre nuit, vous prendez la route de Mokra Gora, village de l'Ouest du pays, situé à seulement 30 minutes de route de la ville bosnienne de Vi šegrad, connu pour abriter un pont sur la Drina, qui est le titre éponyme de l'écrivain yougoslave Ivo Andrić, seul prix nobel de littérature yougoslave et considéré comme le plus grand écrivain du pays. Vous trouverez aisément des restaurants correspondant à vos goûts le long de la route.

Arrivés à Mokra Gora, vous vous installerez à la maison d'hôtes située dans l'ancienne gare du village d'où part le Šargan 8. Train touristique faisant une boucle ressemblant à un « 8 » vu du ciel, et traversant les paysages de montagne de la région.
Le village de Mokra Gora est également  connu pour abriter le complexe de Küstendorf/Drvengrad conçu par Emir Kusturica pour les besoins d'un film. Sorte de musée à ciel ouvert entièrement en bois qui sert une fois l'an à l'accueil d'un festival de cinéma organisé par Kusturica où sont conviés toutes les professions du milieu du cinéma et aussi des étudiants en art du spectacle.

Vous trouverez facilement des solutions de restauration dans l'enceinte du complexe avant de prendre la route du parc national de la Tara, vaste espace vert encore sauvage où l'on rencontre des ours sauvages en toute liberté.

Votre séjour au parc national de la Tara comportera de longues randonnées à travers les monts et vallées. Lacs de montagnes, observation de la faune et de la flore locale dont certaines espèces d'animaux comme les oiseaux et les ours sont propres à la région et participent à la beauté de cet écosystème, parapente, hiking, ou tout simplement contemplation des paysages, chaque personne trouvera une activité à son goût au sein du parc.

Vous terminerez votre journée en retournant à Mokra Gora où vous trouverez plusieurs restaurants traditionnels correspondant à votre envie avant de rentrer à la maison d'hôtes pour passer la nuit.

Jour 10 : Ovčar-Kablar & Kragujevac, découverte du centre de la Serbie


Mokra Gora – Réserve naturelle d'Ovčar-Kablar : 1h15; Réserve naturelle d'Ovčar-Kablar – Kragujevac : 1h20

Après le petit-déjeuner compris dans le prix de votre nuit à la maison d'hôtes, vous prendrez la route vers d'autres beautés naturelles serbes, cette fois ci en prenant la direction de la réserve naturelle d'Ovčar-Kablar.
Votre visite de la réserve naturelle se divisera en deux étapes, à savoir profiter des paysages du canyon de la réserve dans un premier temps, mais aussi en visitant les nombreux monastères que la région abrite. Ainsi vous serez obligés de faire de nombreux arrêts afin de profiter pleinement cette partie encore sauvage du territoire serbe.

Vous poursuivrez votre journée en vous dirigeant vers Kragujevac, quatrième ville du pays et capitale de la Choumadie, région du centre du pays. Vous déposerez vos bagages dans une maison d'hôtes un peu à l'écart du centre-ville mais proche d'un grand parc arboré où il fait bon se promener.

Vous trouverez très facilement un restaurant correspondant à votre goût sur la large offre que compte Kragujevac.
Vous débuterez votre visite de Kragujevac par la visite de l'ancienne église, située sur la même rive de la Lepenica que l'hôtel, de l'autre côté du centre-ville. Vous rejoindrez rapidement le centre-ville où se concentre les principales attractions de la ville, à commencer par les différents bâtiments que compose le musée national de Kragujevac, découpés en départements (histoire, ethnographie, arts...).
Vous poursuivrez votre exploration du centre-ville de Kragujevac par le premier lycée de la ville qui est également le premier lycée public de la Serbie moderne et qui fut le théâtre d'un massacre de masse commis par les nazis en 1941. C'est d'ailleurs par la visite du  musée mémoriel du 21 Octobre et du parc mémoriel de Šumarice que vous terminerez votre tour de Kragujevac. Si l'architecture du musée laisse à penser qu'il s'agit d'un vaste complexe industriel, la muséographie bien conçue du musée apporte à la fois énormément d'informations par différents panneaux explicatifs et des documents historiques mais aussi un serrement de gorge incontrôlable à la lecture des messages des condamnés et de « la salle aux médaillons », salle obscure où chaque halo de lumière est apporté un médaillon comportant la photo, le nom et l'âge de chaque victime du massacre.

Vous irez dîner dans un restaurant de votre choix avant de retourner à la maison d'hôtes pour passer la nuit.

Jour 11 : Topola & Valjevo, visite de l'Ouest de la Serbie


Kragujevac – Topola : 45min; Topola – Valjevo : 1h45

Après le petit-déjeuner compris dans le prix de votre nuitée, vous prendrez la route de Topola, la ville de la famille royale des Karađorđević.
Votre visite de Topola débutera par le mausolée royal d'Oplenac. Si celui-ci ressemble à une église orthodoxe classique d'extérieur, le riche décor de mosaïques que l'on retrouve aussi bien à l'intérieur que dans la crypte donne un visage différent à cet édifice. Vous trouverez dans le transept la tombe de Karađorđe, fondateur de la dynastie et leader de la première rébellion serbe contre l'envahisseur ottoman et celle de son petit-fils Petar Ier. Vous ne manquerez pas de visiter la crypte du mausolée, qui abrite un riche décor de mosaïques et les autres tombes des souverains, des épouses et dauphins que la Serbie a connu depuis le début du XIXème siècle. Ainsi, vous y trouverez la tombe d'Aleksandar Ier de Yougoslavie, roi de Yougoslavie qui fut assassiné à Marseille en 1934.

Vous poursuivrez votre découverte de Topola par la visite du complexe historique de Karađorđev Grad qui est un ensemble de bâtiment composé d'un konak retraçant l'histoire de la première rébellion serbe, la vie des habitants à cette époque et la vie du glorieux personnage qu'était Karađorđe.

Vous trouverez un restaurant à votre goût parmi les nombreux restaurants qui se trouve à Topola, étant une ville très touristique.
Vous prendrez ensuite la route de Valjevo, une fois arrivés et installés dans une maison d'hôtes à la sortie Est de la ville, vous vous rendrez en centre-ville pour découvrir ce que Valjevo a à offrir. Si la ville en elle-même a peu de choses d'intérêt majeur, le centre-ville reste tout à fait charmant, notamment avec le quartier de Tešnjar, les rues Karađorđeva et Kneza Miloša et le musée national de la ville retraçant l'histoire de Valjevo et de sa région à travers les époques.
Afin de prolonger votre journée de visite si vous avez encore du temps, nous vous conseillons les monastères situés à proximité immédiate de la ville (Jovanja, Ćelije) ou plus éloignés (Pustinja).

Vous trouverez un restaurant à votre goût dans le dédale des rues de Valjevo avant de retourner à la maison d'hôtes pour passer la nuit.

Jour 12 : Sremska Mitrovica & Fruška Gora, en immersion dans le Srem


Valjevo – Sremska Mitrovica : 1h45; Sremska Mitrovica – Šišatovac : 20min; Šišatovac – Beočin : 40min; Beočin – Vrdnik : 25 min; Vrdnik – Novo Hopovo : 20 min; Novo Hopovo – Krušedol : 15min; Krušedol – Vrdnik : 20min

Après le petit-déjeuner compris dans le prix de votre nuitée, vous prendrez la route de Sremska Mitrovica, antique Sirmium, capitale de la province de Pannonie inférieure et l'une des quatre capitales de l'Empire Romain durant la Tétrarchie  (293-324ap.  J.-C.) qui abrite un nombre important de vestiges de l'époque romaine.

Arrivés à Sremska Mitrovica, vous vous dirigerez directement au palais impérial romain. Couvert par un bâtiment moderne pour le préserver des conditions météorologiques changeantes, le palais est visitable à travers un balcon panoramique surplombant le site, de panneaux explicatifs, de maquettes et parfois même d'un guide dépêché sur place. Votre remontée dans le temps de la Sirmium romaine se poursuivra par la visite des collections du musée du Srem qui comportent de nombreux objets provenant des différentes fouilles d'archéologie préventive qui ont lieu sur le territoire de la ville de Sremska Mitrovica et plus globalement dans la région du Srem dont Sremska Mitrovica est la capitale.
Vous terminerez votre visite de la ville par l'église St Dimitrije, qui dénote dans le paysage urbain par son architecture baroque.

Vous trouverez aisément un restaurant pour le déjeuner avant de prendre la route du parc national de la Fruška Gora, afin de visiter d'autres paysages splendides que comptent la Serbie.
Le parc national de la Fruška Gora est connu à la fois pour ses grandes plaines ouvertes mais également pour les très nombreux monastères qu'il abrite, c'est pourquoi vous débuterez votre exploration du parc par la visite des monastères de Šišatovac et de Beočin.

Vous vous rendrez par la suite dans la ville de Vrdnik, célèbre centre de balnéothérapie, afin de vous installer dans une maison d'hôtes rustique composée de chalets. Vous en profiterez pour visiter le monastère de la ville qui figure parmi les seize monastères que comprend le parc.

Vous poursuivrez et terminerez votre séjour dans le parc national de la Fruška Gora par la visite de trois autres monastères, celui de Novo Hopovo, de Velika Remata et de Krušedol qui est de loin le plus connu et le plus important de la région. En effet, le monastère de Krušedol abrite les tombes des despotes de la dynastie des Branković qui dirigea la Serbie au XVème siècle avant la chute de la forteresse de Smederevo qui scella la fin de la Serbie médiévale et le début du règne ottoman dans la région.

Vous retournerez à Vrdnik où vous trouverez de quoi vous restaurer avant de rentrer à la maison d'hôtes pour passer la nuit.

Jour 13 : Carska Bara & Deliblatska peščara, les grandes réserves naturelles de Voïvodine


Vrdnik – Zrenjanin : 1h20; Zrenjanin – Réserve naturelle de Carska Bara : 30min; Réserve naturelle de Carska Bara – Réserve naturelle de Deliblatska peščara : 2h; Réserve naturelle de Deliblatska peščara – Bela Crkva : 1h

Après le petit-déjeuner pris à la maison d'hôtes, il est temps de partir pour les régions plus à l'Est, notamment  celle  du  Banat  serbe  et  y  découvrir  la  plus  grande  ville :  Zrenjanin. Le centre-ville de Zrenjanin mérite une attention particulière, avec une juxtaposition de bâtiments aux styles architecturés très différents allant du néo-classique, au baroque en passant par le néo- roman. Organisé autour de la place Slobode, le centre-ville bien que petit possède quelques édifices qui valent le coup d'oeil, à commencer par la cathédrale catholique à l'architecture quelque peu classique mais possédant un programme décoratif interne très riche, ou encore l'hôtel de ville baroque qui affiche une collection de vitraux très colorés aux fenêtres, ou bien le théâtre national et le musée national, deux institutions à la riche histoire, abritant de nombreux secrets de la ville.

Selon vos goûts, il vous sera possible de trouver différents types de restaurant dans cette ville de plus de 75 000 habitants.
Vous poursuivrez votre journée à seulement quelques kilomètres de Zrenjanin, dans la réserve naturelle de Carska Bara, plus grande tourbière de Serbie. Outre de magnifiques paysages faits de lacs, de marais et autres canaux, la réserve est particulièrement connue pour être un poste privilégié de l'observation des oiseaux puisqu'on en dénombre près de 240 espèces différentes. Une sortie idéale pour les amoureux de la nature et des randonnées en terrain plus plat.
Vous prendrez la route du petit village de Deliblato situé à l'entrée de la réserve naturelle de Deliblatska peščara aussi appelée « Sahara de l'Europe » en raison du caractère sablonneux du terrain qui en fait une sorte de désert, unique en Europe. Il s'agit d'une zone naturelle particulièrement  protégée en raison de son unicité mais aussi pour les nombreuses espèces d'insectes et d'oiseaux migrateurs qui s'y trouvent. C'est pourquoi Deliblatska peščara figure depuis
2002 sur la liste indicative de la Serbie pour entrer au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Vous terminerez votre journée dans la ville voisine de Bela Crkva où vous passerez la nuit dans une maison d'hôtes située à quelques kilomètres du lac de la ville, idéale pour ceux qui aiment une baignade en fin de journée pour se détendre.
Vous trouverez de nombreux restaurants en ville pour vous restaurer.

Jour 14 : Tourisme 2.0, la ville industrielle de Pančevo


Bela Crkva – Pančevo : 1h15; Pančevo – Belgrade : 30min

Après avoir passé la nuit dans votre maison d'hôtes au bord du lac, vous prendrez lentement la route vous ramenant à Belgrade. Vous ferez néanmoins une halte dans la ville de Pančevo, à seulement
20km de Belgrade, sur l'autre rive du Danube, connue pour abriter d'importantes usines pétrochimiques.

Vous démarrerez votre visite de la ville par le monastère de Vojlovica situé à l'entrée Est de la ville, à proximité immédiate des dites usines pétrochimiques. Le contraste saisissant entre les deux environnements fait la beauté de Pančevo et ouvre de nombreuses perspectives touristiques pour la ville, basées sur une nouvelle forme de tourisme, le tourisme industriel.

Vous entrerez ensuite dans le centre-ville de Pančevo où vous trouverez de nombreux restaurants traditionnels mais également un large choix de bières puisque la ville vit naître l'une des plus anciennes brasseries de la région, la brasserie Wejfert. Le bâtiment brûla en 2005 mais il est toujours possible de visiter les ruines de la brasserie et de savourer plats et bières non-filtrées dans les établissements voisins, le tout dans un cadre rustique et local.

Vous terminerez votre visite de Pančevo par une balade le long du Tamiš, rivière affluente au Danube dont les quais furent aménagés comme une vaste zone industrielle dont les grands silos ont sont le symbole. Transformés depuis un centre culturel où se tiennent des expositions temporaires, le site industriel de Pančevo marque la volonté qui est prise par le gouvernement local de miser sur les nouvelles formes de tourisme.

Vous prendrez ensuite la route pour Belgrade où vous logerez au même hôtel qu'à votre arrivée. Vous pourrez ensuite parcourir une dernière fois les rues de la capitale serbe et trouver un restaurant pour profiter une dernière fois de la générosité des mets de la cuisine locale.

Jour 15 : Retour à Belgrade et départ



Selon l'heure de votre avion, vous profiterez d'un éventuel temps libre pour vagabonder une dernière fois dans la capitale avant de vous rendre à l'aéroport où vous restituerez le véhicule et vous prendrez l'avion des souvenirs pleins la tête.


-- Fin de Nos Services --

Tarifs
> A partir de 880 € / Pers. (base 2 personnes en chambre double)
Le prix comprend
> Transfert Aéroport/hôtel
> Livraison du véhicule à l'hôtel et restitution à l'aéroport.
> Véhicule de location
> Coordonnées GPS des hébergements
> Guide touristique d'une demi-journée à Belgrade (4h)
> Hébergement avec pension
> Guide de survie
> Assurance téléphonique

Le prix ne comprend pas
> Supplément en chambre individuelle
> Billets d'avion et taxe d'aéroport
> Assurances
> GPS
> Carburant
> Parking
> Visites
> Boissons et dépenses personnelles
> Les déjeuners et dîners éventuels dans les restaurants
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)