Circuit en Serbie

La Magie des Balkans - 15 Jours / 14 Nuits

Formule Autotour en Liberté
Malgré sa petite superficie, la Serbie possède de riches trésors culturels mais également naturels avec une très grande diversité d'environnements et de paysages qui sont mis à l'honneur dans ce circuit de 15 jours et 14 nuits. Entre Belgrade la ville blanche, les forteresses médiévales du Danube, le splendide parc national du Đerdap où le cours tortueux du Danube sert de frontière naturelle avec la Roumanie voisine, les terroirs viticoles de l'Est de Serbie, les grandes gloires de l'Antiquité en Serbie que sont Felix Romuliana et Naissus, l'étrangeté créée par la nature qu'est Đavolja varoš aussi connu sous le nom de « ville du Diable », le massif montagneux de Kopaonik, les monastères classés UNESCO et la ville de Novi Pazar où l'on vit comme au temps de la domination ottomane, les magnifiques paysages du Sud-Ouest du pays comme le canyon d'Uvac et le massif montagneux de Zlatibor, l'ethno-village d'Emir Kusturica et le parc national de la Tara à la frontière avec la Bosnie-Herzégovine, le canyon d'Ovčar-Kablar et les villes du centre et de l'Ouest de la Serbie comme Kragujevac, Topola et son mausolée royal ou encore Valjevo, la région fertile du Srem avec Sremska Mitrovica, antique Sirmium et le parc national de la Fruška Gora qui regorge de somptueux paysages et de monastères, quelques parcs naturels de Voïvodine au Nord de la Serbie comme la réserve naturelle de Carska Bara ou le parc de Deliblatska pešcara, unique désert d'Europe.

Ce circuit est également l'occasion de découvrir un nouveau type de tourisme, le tourisme industriel en visitant les vestiges des usines de Pančevo. Ce voyage ravira les curieux en quête de dépaysement, qui souhaitent rester au plus près de la nature tout en découvrant les pans d'une culture bien méconnue.
Voyage en Serbie : La Magie des Balkans

Jour 1 : Arrivée à la capitale serbe



Vous serez accueillis à l'aéroport par votre guide, puis transférés jusqu'à votre hôtel.

Suivant votre heure d'arrivée, le premier jour vous permettra de découvrir Belgrade et les Belgradois. Vous ferez un tour panoramique ou pédestre du centre ville culturel, afin d'y découvrir les plus beaux bâtiments historiques de la capitale.

Nous vous conseillons de démarrer votre découverte de Belgrade depuis la Place de la République qui sert également aux guides de point de départ.

Vous pouvez ensuite vous diriger vers la forteresse de Belgrade en prenant la rue Vaša Čarapića еntre le musée national et le théâtre national et aller tout droit. Vous dépasserez la place des étudiants (Studentski Trg) ou vous continuerez tout droit jusqu'à traverser la voie des tramways pour rentrer à Kalemegdan, la forteresse de Belgrade.

Nous vous recommandons de terminer la visite de la forteresse en longeant la Save afin de vous rendre à la Saborna crkva de Belgrade. Vous sortirez de la forteresse et vous vous trouverez devant l'ambassade de France. Pour vous y rendre, vous prendrez la rue Kneza Sime Markovića qui longe l'ambassade sur le côté droit, sur votre gauche vous tomberez sur la Saborna Crkva de Belgrade.

En sortant de la Saborna crkva, nous vous conseillons de poursuivre votre visite de Belgrade en prenant la première rue à gauche où vous tomberez directement sur la "taverne" ou kafana Znak pitanja (point d'interrogation) reconnaissable à son point d'interrogation. Vous pouvez vous restaurer ici si vous le souhaitez, la cuisine y est bonne et traditionnelle.

Après avoir éventuellement manger, vous pouvez remonter la rue Kralja Petra qui se trouve devant la kafana Znak Pitanja et vous tomberez sur la rue piétonne principale appelée Kneza Mihajlova, que vous reconnaîtrez en raison des indications de directions dans le but de guider les touristes. Si vous n'avez pas manger, vous trouverez ici d'autres restaurants de cuisine traditionnelle et internationale.

Vous avez la possibilité de poursuivre votre balade dans Belgrade en continuant tout droit à la fin de la fin de la rue Kneza Mihajlova en direction de l'hôtel Moskva, afin de rentrer sur Terazije.

Après Terazije, il est vous est possible de continuer tout droit sur la rue Kralja Milana jusqu'à arriver sur une place (Trg Slavija) où de là vous pouvez prendre la route légèrement montante à la droite du grand bâtiment qui se trouve alors en face de vous (ulica Svetog Save). Cela correspond pratiquement à aller tout droit. En remontant cette rue, vous arriverez en face de l'église St Sava de Belgrade, principale église de la ville.

Après votre visite de St Sava, nous vous proposons un retour progressif vers le centre-ville par une autre route. Pour cela vous retournerez à la place Slavija et prendrez la rue qui part sur la droite (ulica Beogradska) en longeant le jardin d'enfants. Vous remonterez la rue Beogradska jusqu'à tomber sur un parc de part et d'autre de la rue. Sur votre gauche vous verrez alors un édifice rouge, l'église St Mark de Belgrade.

Une fois la visite de l'église St Mark terminée, nous vous conseillons de remonter légérement le boulevard (bulevar Kralja Aleksandra) en direction opposée à ceux des jardins afin d'arriver devant le bâtiment de l'Assemblée nationale de Serbie.

Après avoir découvert le centre-ville de Belgrade et ses principaux sites, il est temps de profiter un peu de la capitale serbe.
Vous dînerez avant de rentrer à l'hôtel pour passer la nuit.

Nuit à l'hôtel Opera.

Jour 2 : Belgrade - Novi Sad - Topola


262 km - 3 heures 13 minutes

Vous quitterez Belgrade après réception de votre véhicule à votre hôtel en route pour Novi Sad, deuxième ville du pays et capitale de la province autonome de Voïvodine, au Nord du pays.

Nous vous proposons de commencer votre journée à Novi Sad par la visite de la synagogue de la ville, à quelques mètres avant de rentrer dans le coeur piéton de la ville.

En continuant tout droit après la synagogue, en passant sur la droite d'un grand bâtiment blanc qui est le théâtre national serbe de Novi sad, vous arriverez sur une place, la place Slobode.

L'église Župna Imena Marijana se trouve sur la place Slobode où vous vous trouvez actuellement, profitez-en pour la visiter.

Si vous prenez à droite de l'église, en traversant une rue faites de bars et de terrasses, vous tomberez sur le palais épiscopal de l'éparchie de Bačka.

En vous rendant derrrière le palais épiscopal, vous trouverez une église, il s'agit de la Saborna crkva de Novi Sad.

En poursuivant la rue qui longe l'église, vous tomberez sur la Matica srpska et sa galerie de peintures.

Nous vous proposons dorénavant de revenir sur vos pas à hauteur du palais épiscopal et de prendre la rue perpendiculaire à celle longeant l'église d'où vous êtes venus, vous atteindrez alors la rue Dunavska.

En poursuivant votre route sur la rue Dunavska, après avoir admirés les bâtiments richement colorés et traversés un petit parc, vous arriverez en face du Musée de Voïvodine.

En poursuivant la rue après votre visite du musée, vous tomberez très rapidement sur un second musée,le musée d'art contemporain de Novi Sad.

Après la visite de ce second musée, vous pouvez continuez tout droit jusqu'à atteindre les rives du Danube. En prenant le pont se situant sur votre droite, vous quitterez Novi Sad pour la ville voisine de Petrovaradin. Dans la ville vous repérerez rapidement une église, il s'agit de l'église Saint Juraj par où vous pouvez commencer votre visite. Les escaliers à droite de l'église vous conduirons directement à l'intérieur de la forteresse, vous évitant de faire un long détour pas toujours très sécurisé en raison de l'absence de bas-côtés.

Sur le haut plateau de la forteresse, après avoir fait le tour et profiter du panorama offert sur Novi Sad, vous pourrez terminer votre visite de la ville par le musée de la ville de Novi Sad.

Après votre journée de visite à Novi Sad et Petrovaradin, vous repartirez en direction de votre hôtel, dans la ville de Topola, dans le centre du ville où vous attend demain la visite du mausolée royal de la famille royale serbe ainsi que d'autres activités.

Le premier détour possible que vous pouvez réaliser se trouve à l'Est de Novi Sad. Il s'agit de la réserve naturelle de Koviljsko-Petrovaradinski rit.
Le second détour possible consiste en la visite de Sremski Karlovci, localité située au Sud de Novi Sad et de Petrovaradin. Nous vous conseillons de commencer par la visite du palais du patriarche.
L'autre atout que vous offre la visite de Sremski Karlovci est sa richesse viticole. Ainsi il vous est possible de participer à une dégustation au sein de la très célèbre vinarija Đurđić. Attention cependant si vous devez reprendre la route après.

Nuit à l'hôtel Oplenac de Topola.

Jour 3 : Topola - Maglic - Brezova


137 km - 2 heures 28 minutes

Vous vous réveillez à Topola, au centre de la Serbie, malgré la relative petite taille de la ville, beaucoup de choses s'offrent à vous, nous vous conseillons de commencer votre visite de Topola par le complexe de Karađorđev grad, constitué de plusieurs entités à visiter.

Après la visite du complexe, rejoignez le parc Oplenac où vous trouverez le mausolée royal de la famille Karađorđević.

La vinarija Aleksandrović est une maison centenaire de la production viticole qui compte pas moins de 75 hectares. La qualité des cépages sélectionnés a permi)s au vignoble de remporter de nombreux prix à travers le monde. Environ 15 000 personnes
visitent la vinarija chaque année et peuvent ainsi voir les processus de fabrication ultra-modernes dont disposent la maison et aussi déguster les vins dans une salle de dégustation pouvant contenir jusqu'à 60 personnes.

Sur la route qui doit vous emmener au monastère de Studenica où vous passerez la nuit, vous vous arrêterez dans un premier temps dans le petit village de Maglič afin de visiter la forteresse qui s'y trouve.
La  route qui mène au  monastère de  Studenica vous offre la  possibilité d'effectuer une petite randonnée afin de  voir la forteresse de Maglič. Une bonne occasion pour faire une pause sur la route et rythmer un peu plus votre journée.

Après avoir visité la forteresse de Maglič et la vue sur les environs qu'offrent le piton rocheux sur lequel la forteresse se dresse, vous repartez direction le monastère de Studenica, classé UNESCO, où vous passerez la nuit et que vous visiterez au réveil le lendemain matin.

Nuit au Konak du monastère de Studenicait.

Jour 4 : Brezova > Zica > Prnjavor > Krusevac > Nis


211 km - 3 heures 54 minutes

Après avoir passé la nuit au monastère Studenica et pris un petit-déjeuner, vous visiterez le monastère, classé UNESCO.

Après avoir visité le monastère de Studenica, vous prendrez la route de Žiča, pour visiter un second monastère.

En route vers votre nouvelle direction, vous ferez une halte au village de Prnjavor afin de visiter le monastère Ljuboštinja.

En direction de Niš, vous ferez une halte à Kruševac.

Arrivé à Kruševac, vous visiterez le parc archéologique de Lazarev Grad qui constitue le coeur historique de la ville et qui se situe en plein centre-ville.

Vous poursuivrez votre visite de Kruševac en vous rendant sur la place des héros du Kosovo où se trouve un monument emblématique de la ville, dédié aux victimes de Kosovo Polje en 1389.

Après avoir visité Kruševac, vous reprendrez la route en direction de Niš où vous passerez la nuit.

Nuit à l'etno kuća Tašana.

Jour 5 : Nis > Sofia


158 km - 2 heures 35 minutes

Pour débuter votre visite de la ville de Niš, nous vous proposons de commencer la journée par le camp de concentration nazi "Croix Rouge".

Situé sur les rives de la rivière Niševa, la forteresse de Niš est l'une des forteresses les mieux conservées du centre des Balkans. Couvrant 22 hectares, et ayant traversé les âges depuis l'époque romaine, la forteresse d'aujourd'hui remonte à l'époque ottomane. Les murailles sont longues de 2100m et hautes de 8m. L'intérieur de la forteresse est un véritable musée à ciel ouvert où l'on peut voir un lapidarium de 41 pierres tombales, une rue antique, la mosquée Bali-Bey, un hammam turc, un arsenal, les réserves de poudre, le monument du prince Milan Obrenović, le monument des libérateurs de Niš, une prison et le bâtiment des archives.

Après la visite de la forteresse, nous vous proposons de découvrir le coeur piéton de la ville de Niš, pour cela, ressortez par la porte principal de la forteresse, traversez le pont et en continuant tout droit sur la rue piétonne vous tomberez sur une place où se dresse le monument aux libérateurs de Niš.

Nous vous conseillons de poursuivre votre route sur la rue piétonne de la ville, bordée de boutiques. Une fois que vous serez passés devant le centre commercial Forum, prenez la rue à droite et vous trouverez la section archéologique du musée national de Niš.

En revenant sur vos pas et en continuant tout droit sur la rue piétonne, vous trouverez un petit parc. En le traversant vous apercevrez deux églises, une petite, que vous pouvez également visiter et une plus imposante, derrière, la Saborna crkva de Niš.

Nous vous proposons de poursuivre la visite de la ville par la visite de l'église de l'Empereur Constantin et de l'Impératrice Hélène. Située dans une autre partie de la ville, il vous faudra revenir sur vos pas jusqu'à la rue piétonne et tourner à droite avant de voir le centre commercial Kalča. Suivez cette route jusqu'au bout et vous atteindrez un boulevard. Prenez à droite puis vous prendrez la rue sur votre gauche après avoir traversé la faculté de médecine de Niš. Continuez tout droit, vous arriverez sur un rond point qui borde un parc. L'église se situe à l'intérieur de celui-ci.

Nous vous conseillons de poursuivre votre découverte de Niš avec la visite de la tour aux crânes (Ćele kula). Pour cela, retournez sur le boulevard et à la faculté de médecine, traversez-le et poursuivez sur votre gauche, vous apercevrez rapidement une chapelle dans laquelle se situe la tour. Le guichet se trouve dans une petite maison, un peu plus sur votre gauche.

Après la visite de la tour aux crânes, il vous est possible de visiter le site archéologique de Mediana, en poursuivant votre route sur le boulevard en sortant de la ville. Vous verrez le centre d'accueil des touristes sur votre gauche.

Après avoir terminé vos visites à Niš, vous prendrez la route de Sofia où vous serez amenés à traverser la frontière serbo- bulgare à hauteur du village de Bačevo.
Arrivée à Sofia en fin de journée.

Nuit à l’hôtel Budapest.

Jour 6 : Sofia



Nous vous conseillons de commencer votre découverte de la capitale par la Cathédrale St. Alexander Nesvki. Site emblématique de la ville, située au coeur de son centre, sa petite place vous permettra de trouver facilement une place de stationnement.
Si votre temps le permet ou bien si vous êtes amateurs iconographes, vous pouvez visiter également la crypte de la cathédrale St Alexander Nevski.

En face de la cathédrale Alexander Nevski est située la plus vieille église orthodoxe de Sofia - la Basilique Ste. Sophie.
C'est elle qui a donné son nom à la capitale bulgare, au cours du 15ème siècle (Sainte-Sophie signifie Sainte Sagesse en grec). C'est la plus grande basilique byzantine, construite en dehors de Constantinople au 6ème siècle, du temps de Justinien le Magne.

Le Parlement est situé au Sud de la cathédrale Alexander Nevsvki, vous pouvez le voir depuis cette dernière et l'inclure dans votre tour pour l'observer.

Vous pouvez continuer votre tour en direction des grands batîments de l'époque communiste vers l'ouest. Sur votre parcours, vous passerez devant l'église russe St. Nicolas.

L'église St. George de Sofia est une rotonde de briques rouges paléochrétienne, qui est considérée comme le plus ancien édifice culturel à Sofia (probablement un baptistère). Elle  est située derrière l'Hôtel Sheraton, au milieu des  vestiges de l'ancienne ville de Serdica.

L'enceinte de la cité antique est parmi les constructions les plus massives, effectuées durant les premières siècles de l'époque romaine. Achevées entre 176-180, durant le règne des empereurs Marc Aurèle et Commode. Elle n'est détruite qu'au XV s, durant l'invasion ottomane.

En sortant du passage souterrain, vous aurez la possibilité d'observer l'église Sainte Petka des Selliers, datant du 15ème siècle, née sous la domination ottomane grâce aux subventions de la confrérie des selliers à Sofia, d'où son nom.

Depuis l'église St. Petka des Selliers, vous verrez la Mosquée Bania Bachi qui est la seule mosquée en fonctionnement à la capitale.

Derrière la mosquée Bania Bachi, se trouve l'édifice de style néo-byzantin des Bains publics, construit en 1913 à l'emplacement d'anciens thermes romains.

En face des bains minéraux de Sofia, vous trouverez les halles de Sofia, construites en 1911. Elles sont un des principaux monuments du centre-ville. L'architecte du batîment Naum Torbov, a combiné des éléments néo-byzantins et néo-baroques dans sa conception. L'entrée principale est ornée par le blason de la ville de Sofia.

Dans l'après-midi, Vous pouvez vous rendre dans la banlieue résidentielle de Sofia, à Boyana, au pied du mont Vitocha, afin de visiter le Musée national d'Histoire qui a pris  lieu  dans l'ancienne résidence gouvernementale de Todor Jivkov, pour y découvrir de superbes objets culturels et l’histoire mouvementée du peuple bulgare. Sa visite vous permettra de mieux comprendre la civilisation bulgare et le trésor Thrace découvert à Panagurichte mérite à lui seul la visite.

Située à la périphérie de Sofia, l’Eglise de Boyana se compose de trois bâtiments. La partie orientale a été construite au 10e s. Une église à 2 étages a été collée à la première en 1259 par le Sevastocrator Kaloyan. L’ensemble est complété par une troisième église édifiée au début du 19e s. Vous pourrez admirer dans ce site le caractère unique des fresques les mieux conservées de l’art médiéval d’Europe de l’Est.

Après avoir découvert le centre-ville de Sofia et ses principaux sites, il est temps de profiter un peu de la capitale bulgare.

Nuit à l’hôtel Budapest.

Jour 7 : Sofia > Rilski manastir > Samokov > Plovdiv


344 km - 4 heures 55 minutes

Départ de bonne heure vers le Sud en direction du monastère de Rila.
Le monastère de Rila, protégé par l’UNESCO pour la qualité de ses iconostases, son architecture et son histoire, est situé dans le somptueux parc national de Rila. Il est le symbole emblématique de l’orthodoxie bulgare.

Vous poursuivrez votre itinéraire en direction de la ville de Plovdiv qui vous accueillera pour la nuit.
Vous pouvez commencer le tour pédestre dans le centre-ville depuis le Forum antique de Plovdiv qui, occupait une place centrale dans la vie locale. Il dictait la vie politique, économique et sociale de la ville. Construit vers la fin du I siècle, il est le plus grand sur le territoire de la Bulgarie. Dans la partie Nord du Forum se trouve l‘odéon antique. Il comptait de 300 à 350 places et a servi de siège au Conseil de la ville. Aujourd‘hui, il est utilisé pour des représentations musicales, théâtrales et littéraires.
Le centre de Plovdiv actuel, n‘a pas changé par rapport au centre antique. Nous observons un exemple de continuité où le passé occupe une place importante dans le présent.

Un peu plus haut en remontant la rue piétonne, vous verrez les vestiges du stade antique de Plovdiv. Construit au début du II s. lors du règne de l‘empereur Adrian, il occupait la partie Nord de la cité fortifiée, entre la colline Taksim Tépé et Sahat Tépé. L'édifice permettait à 30 000 spectateurs d‘apprécier les spectacles. Avec une longueur de 240 mètres et une largeur de 50 mètres, le stade était un des plus imposants en son temps.

En face des vestiges du stade antique, est située le temple musulman la mosquée Dzhumaya. La mosquée est construite peu après la conquête de la ville par les ottomans (1363-1364), à la place de la cathédrale Sveta Petka Tarnovska. Durant le règne du Sultan Murad II, la mosquée a été entièrement reconstruite pour lui donner son aspect actuel.

Vous passerez à côté de la mosquée Dzhumaya pour accéderez dans le Vieux Plovdiv. Appelé "réserve architecturale du 18ème et 19ème", le quartier suscite l’admiration de tous les visiteurs.
Le site qui mérite absolument la visite dans le Vieux Plovdiv est le théâtre romain de Plovdiv. Il est orienté au sud, et adossé au creux de deux collines (Djambaz Tepe et Taksim Tepe).

Vous suivrez la petite ruelle pavée pour parvenir à l’église Saints Constantin et Hélène qui est un des plus anciens temples chrétiens à Plovdiv.
La porte Hissar Kapia est l’un des symboles de Plovdiv. Située dans le Vieux Plovdiv, elle s‘intègre parfaitement dans le style historico-architectural de cet ensemble.

A quelques mètres de l'église Sts. Constantin et Hélène, vous trouverez le musée ethnographique de Plovdiv qui est le 2ème plus grand musée de ce type en Bulgarie. Crée en 1917, il occupe depuis 1938 la maison Kouyumdjieva dans le Vieux Plovdiv, qui est par ailleurs déclarée Monument historique depuis 1995.

La ruelle que vous avez emprunté pour pénétrer dans le quetier aboutit au sommet de la colline Nebet Tépé qui garde les premières traces de vie humaine à Plovdiv qui remontent au VI millénaire avant. J.C. Autour du XII s. avant J.C la ville Thrace de Pulpudeva ou la ville bénie par les Dieux, est une des villes les plus développées en Europe du Sud-Est.

La ville est connue non seulement pour les vestiges de son grand passé, mais également pour la douceur de vivre. De nombreux cafés et magasins bordent le centre piéton, vous aurez la possibilité d'en profiter.

Nuit à l'hotêl Belle Ville.

Jour 8 : Plovdiv > Kazanlak > Gabrovo > Arbanasi


204 km - 3 heures 20 minutes

Vous poursuivrez votre parcours en direction de la Vieille montagne (le Balkan). Vous passerez à proximité de la petite ville de Kalofer. En symbiose avec la nature, c’est un lieu de repos et de découverte.

Arrivée dans la ville de Kazanlak, véritable conservatoire de la civilisation Thrace.
En effet, c’est ici qu’à été mis à jour le premier tombeau royal de cette époque. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous en ferez la visite (visite possible de la répique), pour découvrir ce peuple méconnu, qui fût en son temps fut le plus puissant de l’Europe et du bassin méditerranéen bien avant les Egyptiens.
Les fresques de la coupole de la tombe sont les mieux conservées de tout ce qu'on a pu mettre à jour en Bulgarie et en Europe en rapport avec la culture des Thraces et leur art.

La Vallée des Rois Thraces est aussi appelée Vallée des Roses ; cette fleur est comme l'emblême des Balkans.

Avant de vous engager dans le col de Shipka, vous pouvez visiter l'église du village. L'église de Shipka fut construite en 1902 en souvenir de la guerre russo-turque qui libéra les Bulgares du joug ottoman. Dans la crypte de l’église russe, 17 sarcophages en marbre contiennent les ossements des soldats morts au combat en 1877.

Vous vous engagerez dans le col de Shipka. A son sommet, vous trouverez le parc-musée national Shipka (1326 m. de hauteur) au cœur du Balkan Central à 28 km. Kazanlak et 22 km. de Gabrovo. C'est une réserve historique unique qui garde le souvenir d'évènements majeurs de l'Histoire Bulgare.

De l'autre côté du col de Shipka, vous trouverez le musée à ciel ouvert d'Etara. C'est un village ethnographique, créé en 1964, qui retrace le mode de vie de la région aux 18ème et 19ème siècles.

Pour la nuit, vous serez hébergés sur les hauteurs de la ville de Veliko Tarnovo dans le petit village d'Arbanasi. Le village est situé sur un plateau d'où l'on entrevoit les buttes du Tsarevets et du Trapézitsa, à 4 km de la capitale médiévale bulgare, Veliko Tarnovo.

Nuit à l'hotêl Arbanashki Han.

Jour 9 : Arbanasi > Veliko Tarnovo > Arbanasi


12 km - 24 minutes

Vous commencerez la journée par la visite d'Arbanassi.
On peut trouver 5 églises à Arbanassi, mais celle qui suscite le plus d'intérêt est celle de la Nativité. Construite au 15e s, elle était à l'origine un édifice à un nef avec abside. Vers le 17e s. elle a été agrandie et décorée d'images saintes par des artistes bulgares, deux milliers de scènes ont été peintes sur le mur représentant selon les calculs 3 500 personnages. Sa visite est incontournable.

Les maisons d'Arbanassi appartiennent au type de la demeure fortifiée avec leurs hautes murailles et leurs portes cloutées et bardées de fer. A l'intérieur, ces demeures d'aspect sévère sont décorées avec art et les plafonds en bois sculpté, notamment, sont d'authentiques chefs-d'œuvre. Une des plus belles anciennes demeures est la maison de Konstantsaliev, que vous pourrez visiter, du nom de la famille qui en fut le propriétaire et la fit construire voici environ 400 ans. A la suite de travaux de restauration en 1958, l'édifice abrite un musée du mode de vie de la population locale au XIXème siècle.

La journée sera consacrée à la ville de Veliko Tarnovo et ses nombreux trésors culturels. Veliko Tarnovo, capitale du Second Empire Bulgare entre le 12ème et le 14ème s. était considérée comme la plus belle ville des Balkans après Constantinople.

En arrivant depuis le village d'Arbanassi, l'église portant le nom de St. Dimitar de Salonique sera sur votre gauche peu après l'entrée dans la ville. C'est la plus ancienne église à Veliko Tarnovo datée avec précision.

Non loin de l'église St. Dimitar, vous verrez l’église des Sts. Quarante Martyrs qui est une des églises médiévales les plus emblématiques à Veliko Tarnovo. Située en bas de la colline Tsarevets, déclarée monument historique en 1964, elle est étroitement liée à l’histoire de Bulgarie.

La citadelle Tsarevets est un des sites les plus visités en Bulgarie. Elle est située dans la vieille ville sur la colline portant le même nom.

Pour terminer les visites, nous vous conseillons une petite balade dans la rue commerçante Samovodskata Tcharchia qui est le centre historique de l'artisanat à Veliko Tarnovo. Il se forme durant la 2ème moitié du XIX s., période qui marque le renouveau de la ville. Les villageois des environs viennent y vendre leur production. Un des villages Samovodene lui a donné son nom. Petit à petit, des auberges s'ouvrent, des artisans s'installent également pour compléter l'offre des producteurs.

Retour à Arbanassi.

Nuit à l'hotêl Arbanashki Han.

Jour 10 : Arbanasi > Vratsa > Belogradtchik


332 km - 4 heures 18 minutes

Départ le matin en direction de l'Ouest du pays. Pour couper la route, arrêt possible dans la ville de Vratsa, la plus grande ville en Bulgarie du Nord-Ouest. Située au pied du Balkan de Vratsa, la ville est un point de départ de nombreux sentiers qui permettent de découvrir des grottes, des cascades et des formations rocheuses, notamment la grotte Ledenika, la cascade Skaklia et le col Vratsata.
Aujourd'hui, la ville conserve le plus grand Trésor Thrace jamais découvert, celui de Rogozen, ainsi que des bâtiments médiévaux – la tour de l‘horloge et la tour Kourtpachov, des musées intéressants comme le musée ethnographique avec son exposition de phaetons.
Une ville calme et verdoyante, encerclée par la montagne, avec un centre piéton agréable qui invite à la promenade, la ville vaut le détour.

Arrivée à Belogradchik.
Belogradchik est surtout connue pour ses formations rocheuses naturelles. Ils sont nommés aux "7 nouvelles merveilles naturelles du monde" et se sont retrouvés en deuxième position, devant de Grand canyon aux USA, et après la Ville du Diable en Serbie, dans ce classement populaire des 7 nouvelles merveilles du monde.
La forteresse de Belogradchik est une des mieux conservées de toute la Bulgarie. La partie la plus haute de la forteresse est aussi la plus ancienne, elle date de l’époque romaine. Intégrée entièrement dans les rochers de Belogradchik, sa visite permet surtout d’admirer la beauté exceptionnelle des paysages environnants.

Suivant vos intérêts, vous pouvez opter pour un détour pour faire la balade appelée les cascades de Krushuna (Maarata). Elles se trouvent à la sortie du village de Krushuna, dans la municipalité de Letnitsa. Les cascades ont formé de nombreuses terrasses et bassins qui sont entourés par une végétation verdoyante. La cascade principale est haute de 20 m. Elle se divise en plusieurs ruisseaux qui forment par la suite de nouvelles cascades.

Non, loin des cascades de Krushuna, se trouve la grotte Devetashka, un phénomène naturel et culturel unique. Les bonnes conditions de vie ont attiré l'attention de l'homme depuis l'Antiquité. En effet, la proximité de la rivière Osam, les forets giboyeux et les terres arables, ont favorisé son installation. Selon les fouilles archéologiques, la grotte a été occupée pour la première fois 70 mille ans av. J.C. Cette occupation continue durant les époques suivantes pour s'éteindre progressivement au Moyen Age. Les objets découverts témoignent de ces siècles d'occupation.

La ville de Lovetch est située entre les montagnes du Balkan et la plaine du Danube, sur les deux rives de la rivière Osam. C’est sans doute en raison de son emplacement stratégique que la ville est une des plus anciennes en Bulgarie. Dans les grottes de la région, on a trouvé des traces d’activité humaine active dès l’Antiquité.

Le nom de la ville de Troyan est lié à l'ancienne route romaine traversant Stara Planina en passant par le passage actuel de Troyan – Via Traiana qui reliait la Mésie à la Thrace et à la Mer Egée. La fondation de l'habitat remonte au début du 15e siècle quand des Bulgares se sont établis à cet endroit fort inaccessible et boisé en s'échappant du pouvoir arbitraire des ottomans. La poterie et la sculpture sur bois étaient parmi les métiers les plus développés qui ont permis l'enrichissement de la ville et de talentueux maîtres maçons ont créé de magnifiques modèles de l’architecture ecclésiastique bulgare en ville et dans la région, notamment l'église de « l’Assomption » au monastère de Troyan.

Le Musée régional d‘histoire se trouve dans le centre-ville de Vratsa, dans la partie sud de la place principale. Crée en 1953, il occupe la bâtiment actuel depuis 1980. Ses collections sont présentées dans 9 salles d‘exposition et 3 parties. Une de ses expositions les plus connues, le trésor de Rogozhen, a fait le tour du monde. C'est le plus grand trésor thrace jamais découvert.

Le Trésor Thrace de Rogozhen, découvert dans la cour d'une maison au village de Rogozhen en 1985-1986, est déclaré rapidement trouvaille du siècle. Composé de 165 objets en argent, parmi lesquels certains dorés, d'un poids de plus de 20 kg, c'est le plus grand trésor thrace jamais découvert en Bulgarie.

La Tour de Kourtpachov se trouve dans la partie ouest de la place centrale de la ville de Vratsa, avoisinant le musée régional d'histoire. De forme carrée, son côté est long de 5,9 m. pour une hauteur de 11 m.

La tour de l'horloge est un des symboles de la ville de Vratsa. Située à côté du bâtiment administratif de la mairie de Vratsa, on considère que sa construction remonte au XVI s. Elle était utilisée comme habitation fortifiée dans un premier temps avant d'être réaménagée en tour de l‘horloge au XIX s. La dernière rénovation date de 2006, notamment avec l'ajout d'un cadran et d'un éclairage artistique.

Vratsata est un col dans le Parc Naturel du Balkan de Vratsa, qui constitue en quelque sorte une des entrées principales de la ville. Symbole de Vratsa, son nom est aussi étroitement lié avec ce site.

La grotte Ledenika est une des plus visitées en Bulgarie. Ouverte toute l'année, elle est située à seulement 16 km. de la ville de Vratsa. La route qui y mène, passe par les gorges Vratsata pour s'arrêter à 830 m. d'altitude devant l'entrée de la grotte. Longue de 320 m., elle dispose de 10 salles. C'est la première salle qui lui a donné son nom. En effet, elle devient un vrai congélateur en hiver quand la température à cet endroit chute jusqu'à moins 20 et une large colonne de glace se forme. C'est un phénomène car la température du reste de la grotte reste stable, entre 8° et 16° avec une humidité de 92%.

Nuit à l'hotêl Han Madona.

Jour 11 : Belogradtchik > Magurata > Vidin > Belogradtchik


124 km - 2 heures 10 minutes

A 25 km de Belogradchik se trouve une des plus grandes grottes de Bulgarie et certainements une des plus intéressantes: La Grotte Magurata.
La grotte surprend par non seulement par ses dimensions, mais aussi par ses peintures murales datées du Paléolithe à l’âge de bronze. Lle calendrier solaire d’une précision incroyable occupe une place centrale dans cette exposition hors du commun.

Vous partirez vers le Nord en direction du Danube pour visiter la ville de Vidin, située à l’extrémité nord-ouest de la Bulgarie, sur la rive du Danube.

Vous pouvez visiter le site le plus connu de la ville, la forteresse Baba Vida, située sur les bords du Danube. Elle est considérée comme l'unique forteresse entièrement conservée en Bulgarie.

Retour à Belogradchik après cette belle journée découverte.

Nuit à l'hotêl Han Madona.

Jour 12 : Belogradtchik > Kula > Zajecar - Gamzigrad - Donji Milanovac


184 km - 3 heures 27 minutes

Vous partirez en direction du poste frontière Vrashka Chuka. Sur la route, bref arrêt dans la ville de Kula pour observer les ruines de la forteresse de l’antiquité tardive Castra Martis, situées au centre de la ville.
Passage en Serbie au niveau de Vrska Cuka.

Après avoir traversé la frontière bulgaro-serbe, vous prendrez la route en direction de Zaječar pour visiter le musée de la ville avant de vous rendre sur le site archéologique de Felix Romuliana dans la ville voisine de Gamzigrad, site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Vous commencerez votre tour de Zaječar par la visite du musée national de la ville qui recense toutes les découvertes sur le site voisin de Felix Romuliana, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Après avoir visité un Zaječar, vous vous rendrez dans le village de Gamzigrad où se trouve le site archéologique de Felix Romuliana, classé UNESCO.

Une fois la visite de Felix Romuliana terminée, vous vous rendrez à Donji Milanovac, au plein coeur du parc naturel du Đerdap, sur la route, vous pourrez visiter le site archéologique de Lepenski Vir, l'une des plus anciennes attestations d'occupation humaine en Serbie ou la grotte de Rajkova. Tout dépendra de votre heure d'arrivée.

Vous débuterez votre journée en plein coeur du parc national du Đerdap, ainsi sur la route qui vous mènera à Golubac et à sa forteresse, profitez de la beauté des paysages pour faire plusieurs arrêts et immortaliser ces moments.

Nuit à l'Etno kompleks Kapetan Mišin breg.

Jour 13 : Donji Milanovac > Golubac > Kisiljevo > Ram > Smederevo


154 km - 2 heures 52 minutes

Vous débuterez votre journée en plein coeur du parc national du Đerdap, ainsi sur la route qui vous mènera à Golubac et à sa forteresse, profitez de la beauté des paysages pour faire plusieurs arrêts et immortaliser ces moments.

Pour ce début de journée sur la route des forteresses du Danube, vous démarrerez votre voyage à Golubac où vous visiterez la forteresse qui plonge dans le Danube et qui marque de ses murs l'entrée du parc national du Đerdap.

Situé un peu à l'écart de la ville de Golubac, à l'entrée du parc national du Đerdap, le long du Danube, nous vous conseillons la visite de la forteresse de Golubac qui plonge dans le Danube offrant à la fois un plaisir architectural que paysager.

Après la visite de Golubac et avant de poursuivre la route des forteresses, vous ferez une halte à Kisiljevo aux abords du lac Srebrno (lac d'Argent), où vous pourrez vous baigner ou bien profiter des nombreuses installations touristiques qui y ont fleuries ces dernières années.

Après avoir visité le lac Srebrno et peut-être vous être baignés, il est temps de reprendre la route des forteresses en se rendant à Ram, où se trouve la deuxième forteresse en bord de Danube de la journée qu'il vous est donné de visiter.
Entre Golubac et Smederevo, à quelques encablures du lac Srebrno, en longeant le Danube, vous pourrez visiter la forteresse de Ram et ainsi poursuivre votre route des forteresses le long du Danube.

Vous prendrez ensuite la route de Smederevo où vous visiterez une troisième forteresse avant de découvrir plus en détail la ville où vous passerez votre dernière nuit sur le territoire serve avant de rentrer à Belgrade pour reprendre une vie normale avec des souvenirs pleins les yeux. Construite dans la première moitié du XVème siècle sur les rives du Danube par le despote Đurađ Branković et de façon provisoire capitale de la Serbie, la forteresse de Smederevo fut conquise par les Ottomans en 1459 ce qui mit un terme à l'indépendance serbe.

Après la visite de la forteresse, nous vous proposons de rentrer petit à petit dans la ville de Smederevo en commençant par le musée de la ville regroupant principalement les trouvailles faites au cours des fouilles archéologiques de la forteresse.

Vous pouvez poursuivre votre visite de Smederevo par l'église Saint Georges. Pour cela prenez la rue qui borde le musée et allez jusqu'au bout, vous vous trouverez face à l'église.

Nuit au Guest House Che.

Jour 14 : Smederevo > Belgrade


63 km - 55 minutes

Vous prendrez la route en direction de Belgrade en prenant temps de vous arrêtez au Mont Avala, afin de profiter de vos derniers instants en Serbie avec un temps libre à la capitale pour vos derniers achats ou une dernière dégustation de rakija.

Situé à 16 kilomètres au Sud-Est de Belgrade, le Mont Avala se trouve tout de même dans le district de la ville de Belgrade. Son nom vient de l'arabe « havala » signifiant abri ou obstacle. Il s'agit d'une colline calcaire de 511 d'altitude, riche en minerais naturels de plomb qui fut exploités depuis l'Antiquité jusque dans les années 1960. Aujourd'hui secteur protégé, on y retrouve une faune et une flore très riche, mais également le Monument au héros inconnu, bâti sur les ruines de la forteresse médiévale de Žrnov, détruite en 1934.
Le monument au héros inconnu conçu entre 1934 et 1938 prend la forme d'un mausolée carré soutenu par des deux caryatides sur chaque côté.
En 1965, la tour de télévision d'Avala est construite sur la colline et était une des constructions les plus élevées des Balkans. Cependant, les bombardements de Belgrade par l'OTAN en 1999 ont totalement détruit la tour qui fut reconstruite en 2006 avec un nouveau plan d'urbanisme de Belgrade.

Après avoir découvert le centre-ville de Belgrade et ses principaux sites, il est temps de profiter un peu de la capitale serbe.

Nuit à l'hot^rel Opera.

Jour 15 : Belgrade - Départ



SSuivant votre heure de départ, vous serez transférés à l’aéroport de Belgrade, avant de prendre votre avion pour retrouver votre vie après cette belle parenthèse en Serbie


-- Fin de Nos Services --

Tarifs (base 2 personnes en chambre double)
> du 01 Avril au 30 Juin 890 € / Pers.
> du 01 Juillet au 31 Août 920 € / Pers.
> du 01 Septembre au 30 Octobre : 890 € / Pers.
Le prix comprend
> Le transfert privatisé Aéroport > Hôtel > Aéroport
> La livraison du véhicule le jour de départ de Belgrade et la restitution du véhicule à l'hôtel à Belgrade la veille de votre départ.
> Véhicule de location - de classe économique (2 pax - ex. Opel Corsa, Ford Fiesta, etc.), intermédiaire (3 pax - ex. Ford Focus, Opel Astra, Renault Megane, etc.) ou supérieure (4 pax - Ford Mondeo, Opel Vectra, etc.) en killométrage illimité, assurance, option deuxième conducteur incluse, assistance 24h/24.
> Guide francophone pendant une demi-journée (4 heures) à Belgrade et à Sofia.
> L'hébergement (base chambre double).
> Pension - Petit déjeuner
> Carnet de voyage et guide pratique électronique
> Assistance téléphonique Balkania Tour 24h/24
> Bons plans exclusifs réservés aux clients de Balkania Tour

Le prix ne comprend pas
> Le supplément chambre individuelle
> Le vol aller/ retour (vérifiez les prix et réservez directement)
> Les taxes d'aéroport
> Les assurances annulation, rapatriement et frais de santé (Annulation - 3,3% du prix du voyage avec un minimum de 16 €/ personne; Tous risques - 4,8% du prix du voyage avec un minimum de 32 €/ personne).
> Supplément pour un véhicule de catégorie intermédiaire - 7 € par jour
> Guides locaux - Nous pouvons vous proposer une visite guidée (avec un guide francophone) sur une demi‐journée dans les villes de Novi Sad, Topola, Plovdiv, Veliko Tarnovo. Le prix est de 85 €/ demi‐journée, 150 €/ la journée.
> Le carburant
> Les frais de stationnement
> Taxes routières, péages pour la Serbie et la vignette pour la Bulgarie
> Les visites
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)