A Ne Pas Manquer au Panama

Loading...
Le Canal est loin d’être l’unique attrait du Panama. Cette belle destination à la diversité étonnante propose de magnifiques paysages et une faune et flore abondantes.

Dans ce si petit pays, se côtoient pourtant des volcans, des lacs d’altitude, des plages de rêve et des montagnes, sans oublier les petites îles peuplées d’une foule d’animaux sauvages et de fleurs exotiques. De la capitale Panama City et ses incroyables gratte-ciel à Chitré et ses monuments historiques, des îles paradisiaques de Las Perlas à l’architecture coloniale de Portobelo, le Panama est avant tout une destination de surprises. Faites le tour de ses sites, villes et lieux incontournables et découvrez le pays à travers la richesse de sa nature, de sa culture et de ses traditions.

Las Perlas

Depuis Panama City, il faudra deux heures à un yacht pour rallier les îles du nord de l'archipel (les plus proches du continent). Celui-ci est donc bien moins fréquenté que d'autres destinations plus proches, en particulier si l'on évite les week-ends, pendant lesquels les riches Panaméens sont plus nombreux à venir. Et sur les 200 îles et îlots qui forment Las Perlas, seuls quelques-uns sont d'ailleurs habités : Contadora, destination prisée, abrite la majorité des locaux, tandis que Pedro Gonzalez (...)

Boquete

Au cœur de sa vallée escarpée, la ville de Bajo Boquete bénéficie d'un climat fabuleux, tant pour les cultures que pour les voyageurs désireux de retrouver un peu de fraîcheur après la douce chaleur caribéenne des côtes. De fait, on y trouve des plantations partout : du café bien sûr, mais aussi des agrumes et des fleurs. En janvier, la Feria de las Flores y del Cafe (fête des fleurs et du café) est l'occasion de célébrer la générosité de la nature environnante, et donne lieu à des (...)

®Monica Mora / Flickr

La Province de Darién

Tout au sud du Panama, cette région frontalière avec la Colombie se caractérise par son isolement : pas de route (même la fameuse Panaméricaine s'interrompt ici), mais des pistes et des cours d'eau navigables. Jamais réellement contrôlée par les conquistadores, la province de Darién a résisté aux explorateurs en tout genre, et demeure mal connue. Paradoxalement, c'est précisément son côté mystérieux qui attise la curiosité des visiteurs aventureux. En demeurant à l'écart du cours de (...)

L'Archipel de San Blas

Seules 80 des 365 îles et cayes de San Blas sont habitées. Ici, parler d'île déserte n'est donc pas un vain mot, et les croisières d'une plage de sable blanc à l'autre permettent réellement de se retrouver seul au monde sous les palmiers. Il est aussi possible de dormir pour quelques nuits dans une cabane au bord des flots : côté Atlantique pour ceux que le bruit des vagues berce, ou côté lagon pour les amateurs d'eau translucide et calme. Les cocotiers offrent leur ombre et leurs fruits, et les (...)

Panama City

Panama City est une capitale bien plus complexe et variée que ne le croient ceux qui la résument à ses gratte-ciels et ses centres commerciaux. Elle peut en effet d'enorgueillir de son charmant Casco Viejo, un quartier traditionnel où l'on trouve parmi les bâtiments coloniaux du 17ème siècle des perles comme le Palais présidentiel, le Théâtre national ou l'église San José et son autel en or. San Felipe, la zone où sont situés ces édifices, domine la mer. Il faut se déplacer vers l'est de la (...)

Portobelo

Portobelo se situe dans la province Colon, la première région du Panama découverte par les Espagnols. Ceux-ci ont construit des forts pour défendre leurs positions : celui de San Lorenzo, sur l'embouchure du rio Chagres, mais aussi celui de San Jeronimo, à Portobelo. Très bien conservé, ce dernier figure même au Patrimoine mondial de l'UNESCO, depuis 1990. Ses canons et ses murailles, au bord de la mer, impressionneront sans aucun doute les passionnés d'histoire. La vieille ville de Portobelo est (...)

El Valle de Anton

Situé à 600 m d'altitude, l'intérieur même du cratère d'un volcan éteint depuis 300 000 ans, El Valle de Anton est un village de 7 600 habitants dont le climat légèrement plus frais que celui des plaines côtières est agréable toute l'année. A deux kilomètres du centre-ville, passe le rio Ancon, une jolie rivière. Celle-ci se transforme en cascade au niveau de Chorro Las Mozas, un lieu d'une grande beauté associé à une triste légende évoquant trois sœurs. Et de son lointain passé volcanique, (...)

Le Canal de Panama

Déjà envisagé par Charles Quint, la construction du canal n'a finalement été lancée qu'en 1882, pour aboutir en 1914. Initialement mené par des Français, ce sont finalement les États-Unis qui mèneront le projet à terme. Il faut en effet savoir que cet ouvrage d'art a permis de réduire drastiquement la distance maritime entre New-York et San Francisco, de 22 500 km à 9 500 km : un raccourci conséquent ! Désormais, c'est pour passer de l'Amérique Centrale à l'Amérique du Sud qu'il faut emprunter (...)

Ile de Taboga

Taboga constitue un avant-goût de paradis, à moins d'une heure de ferry de la capitale panaméenne. C'est sans doute la plus accessible des ravissantes îles du pays, ce qui ne l'a pas empêchée de rester simple et authentique. Ses longues plages de sable légèrement dorée, ses collines verdoyantes et ses eaux poissonneuses (le nom de Taboga viendrait d'une langue locale, dans laquelle il signifie riche en poisson) contribuent à en faire une destination de rêve. Il ne faut pas manquer la plage La (...)

Chitré

Avec ses 80 000 habitants, Chitré est la plus grande ville de la péninsule d'Azuero. C'est aussi l'une des plus anciennes cités panaméennes, les Espagnols s'y étant installés dès 1558, même si son développement date surtout du 19ème siècle. La cathédrale San Juan Bautista, incontournable, a notamment été construite à cette époque. Derrière son bel aspect traditionnel, elle cache une caractéristique plus incongrue : son carillon électronique. Très étonnant, celui-ci retentit avant les (...)

Ile Coïba

L'île Coiba a longtemps été l'équivalent de notre Île du Diable : les prisonniers redoutés y étaient exilés pour y purger leur peine en plein air, mais dans des conditions très difficiles. Ils devaient en effet assurer leur subsistance seuls, dans un milieu naturel parfois hostile (les crocodiles abondaient, notamment) et sans espoir de rejoindre la terre ferme : les requins croisant entre l'île et le continent se chargeant des plus téméraires. Sous le régime violent de Noriega, les opposants (...)

Bocas Del Toro

A une heure de vol de Panama City, au nord-ouest du pays, dix îles et de nombreux îlots forment l'archipel de Bocas del Toro. Là-bas, l'eau transparente et cristalline invite à la baignade, la plongée et la navigation. La mer offre différents visages, qui permettent à la fois aux surfeurs de trouver de belles vagues et aux spécialistes de l'apnée de se mouvoir quelques mètres sous la surface au milieu des étoiles de mer et des coraux. Et les dauphins s'amusent à suivre les bateaux qui transportent (...)

Et Encore...

Penonomé et la région Coclé


Penonomé est surtout célèbre pour son fameux carnaval.

Dans la région :
> Les superbes plages de la côte caraïbes.
> Le Parc Omar Torrijos et le le Parc archéologique El Caño.
> El Valle d’Anton célèbre pour ses treks.