Circuit en Islande

Découverte Nord Est &
Trek Montagnes des Elfes - 12 Jours / 11 Nuits

Au nord-est de l’Islande, Viknaslóðir ou le sentier des criques, traverse une région montagneuse qui plonge dans l’océan. Si vous connaissez déjà les massifs colorés et chatoyants du Landmannalaugar, et bien ceux-ci leur ressemblent, mais en moins minéral, en plus vivant, plus vert, plus fleuris et tombant abrupte dans l’océan. Ce pays isolé est considéré comme étant la province centrale du royaume des elfes. Leur reine y réside dans sa forteresse de Álfaborg, une belle colline de roches lisses et de fleurs, juste derrière la petite église de bois de Bakkagerði dans le Borgafjorður Oriental.
Ces massifs grandioses offrent toute la palette des pastels d’un ancien volcanisme acide (rhyolites). De ces bleus, ces roses, ces ocres s’élancent des forteresses de roche sombre. En bas dans les vallées, des torrents limpides courent vers les criques au milieu des tourbières et des marais saupoudrés du coton blanc des linaigrettes. L’océan y prend des teintes uniques, allant de l’opale le plus exotique, au vert turquoise le plus hostile.
Presque systématiquement le soir, un couvercle de brume descend sur le paysage sublimant le mystère de la nuit claire. Tout aussi systématiquement, le soleil éclatant du matin déchire les nappes de brouillard qui, après une certaine résistance, finissent par s’échapper comme des spectres par les cols des montagnes. En bas sur le rivage, de jolies cabanes très confortables, équipées de poêle à bois, marquent nos étapes, nous abritant d’une brusque intempérie passagère dont ne se prive jamais l’Islande. En provenance de Sibérie, après une longue dérive sur l’océan, d’innombrables troncs de bois blanchis par l’eau salée, viennent s’échouer sur le sable noir de ces criques.
Voyage en Islande : Découverte Nord Est et  Trek Montagnes des Elfes

Jour 1 : Reykjavik - Akureyri - Goðafoss - Mývatn - Snæfellsnes



Rendez-vous à l’aéroport domestique de Reykjavik en début de matinée 1 heure avant l’embarquement. L’heure exacte vous sera transmise la veille par un message à votre hébergement. Vol d’une heure pour Akureyri au nord de l’Islande. Survol des Hautes Terres d’Islande, vue magnifique sur le désert et les massifs volcaniques, le glacier Hofsjökull.

Votre guide vous accueille à l’aéroport d’Akureyri. Route vers Mývatn via la vieille ferme en tourbe de Laufás, très bien préservée, puis par Goðafoss, « La chute des dieux », une magnifique cataracte où l’un des premiers chefs chrétiens de l’île jeta d’un promontoire les effigies païennes du vieux panthéon nordique, au grand dam de Thor et d’Odin.

Jour 2 : Lac Mývatn



Découverte des rivages et des volcans du lac Mývatn.

Incroyable palette de couleurs, étranges formations chaotiques de lave, pseudo-cratères réguliers, marmites de soufre bouillonnantes et fumerolles, et l’impressionnant chaos de lave de Dimmuborgir. Au printemps, d’innombrables vols de canards sauvages convergent vers ce sanctuaire de la faune ailée. Des espèces américaines et européennes se côtoient dans ce paradis des ornithologues.
(En option, bain en plein air au milieu des volcans au spa Nature Baths : www.jardbodin.is)

Jour 3 : Lac Mývatn - Húsavík



Nous continuons la découverte des rivages du lac dans la matinée, puis, à travers un haut plateau désertique, nous gagnons le rivage de l’océan Arctique dans la magnifique baie de Skjálfandi et le joli petit port actif de Húsavík, où nous visitons le musée des baleines.
(En option, et seulement si la mer est belle, possibilité de faire une sortie pour observer les cétacés dans la baie au pied des imposantes montagnes enneigées de Kinn : www.northsailing.is)

Jour 4 : Ásbyrgi - Dettifoss



Ásbyrgi, « la forteresse des dieux », est un grand amphithéâtre naturel bordé de hautes falaises de basalte et boisé d’une forêt dense de bouleaux, de saules arctiques et de sorbiers, avec des clairières d’herbe et de fleurs.

Ce havre de paix et de douceur est en fait une ancienne cataracte asséchée du puissant fleuve glaciaire Jökulsá á Fjöllum issu du Vatnajökull, qui emprunte aujourd’hui, un autre canyon. Visite de la chute de Dettifoss, la plus puissante d’Europe, sur le cours de la Jökulsá puis contournement de la péninsule de Melrakkaslétta « le plateau du chien des herbes, alias le renard polaire », dont le rivage désolé flirte avec le cercle polaire arctique.

Jour 5 : Pointe de Langanes - Haut plateau de Möðrudalur



Jusqu’à la pointe de Langanes s’entremêle une quantité impressionnante de bois d’échouage venu de la lointaine Sibérie, et sur les récifs se prélassent de nombreux phoques gris ou communs. Une forte sensation de bout du monde s’en dégage.

Sur le haut plateau désertique de Möðrudalsöræfi, se trouve l’une des fermes les plus isolées et la plus haute en altitude d’Islande. Architecture naïve, pleine de charme, au milieu d’un paysage grandiose, immense et hostile.

Jour 6 : Sænautasel - Borgarfjörður



Sur ces hauts plateaux désolés nichent par milliers les oies à bec court. On peut aussi parfois y rencontrer de grandes hardes de rennes sauvages. Au bord d’un lac, sur la toundra, nous allons visiter une ferme d’altitude en tourbe conservée en l’état et entretenue par le dernier homme né sur ce plateau et par ses descendants. Les quelques fermes qui existaient sur ces plateaux jusqu’à la moitié du 20ème siècle, connaissaient un hiver de huit mois mais n’étaient pas soumises à l’administration. Deux vaches pour le lait, quelques chevaux, des moutons et surtout quantité de grosses truites dans les innombrables lacs.

Descente du plateau pour la bourgade de Egilsstaðir magnifiquement situé au milieu d’une région boisée.

Puis continuation vers une splendide région montagneuse qui plonge dans l’océan.

Jour 7 : Borgarfjörður



Si vous connaissez déjà les massifs colorés et chatoyants du Landmannalaugar, et bien ceux-ci leur ressemblent, mais en moins minéral, en plus vivant, plus vert, plus fleuris et tombant abrupte dans l’océan. Ce pays isolé est considéré comme étant la province centrale du royaume des elfes. Leur reine y réside dans sa forteresse de Álfaborg, une belle colline de roches lisses et de fleurs, juste derrière la petite église de bois de Bakkagerði.
Bakkagerði le seul village de la contrée dans le Borgarfjörður Eystri (Borgafjord oriental), caché par les majestueuses Dyrfjöll.

Balade sur le rivage de la baie jusqu’au minuscule petit port de pêche au pied d’un promontoire où l’on observe de très prêt de nombreux macareux jusqu’à mi-août.

Jour 8 : Dyrfjöll - Stórurð


Dénivelé +500m - 6 heures de marche - Auberge

Les Dyrfjöll, dont la présence massive domine tout le pays alentour.

Ascension vers le col de Vatnaskarð, entre les parois de la falaise Skeggjaklettur “la falaise barbue”, pour atteindre Storurð, « l’éboulement des géants », un énorme chaos de grand rochers où s’immisce une rivière glaciaire.
Entre les rochers sombres reposent de calmes vasques d’eau glaciaire turquoise entourées du vert tendre d’un gazon ras.

Descente et retour vers le petit village de Bakkagerði.

Jour 9 : Bakkagerði - Breiðavik


Dénivelé +400m - 5 à 6 heures de marche - Refuge de Breiðavik

La randonnée continue à travers la palette de couleurs des massifs de lyparithe.

Après plusieurs petits cols le chemin entame la descente vers Breiðavik (la baie large), un lieu merveilleux où se côtoient marais côtiers et plage de sable noir couverte d’innombrables troncs de bois en provenance de Sibérie. Ils s’échouent là après une longue dérive sur l’océan. Des phoques curieux viendront certainement observer notre feu de bois et notre étrange comportement !

Jour 10 : Breiðavik - Húsavík


Dénivelé +400m - 5 à 6 heures de marche - Refuge de Húsavík

De Breiðavik par un impressionnant passage au pied du Mt Hvítserkur, montagne formée par un étrange mélange de rhyolite blanche (liparite) et de basalte incrusté le chemin nous atteignons Húsavík, “la baie de la maison”, emplacement d’une ancienne et antique petite ferme désertée dans les années 50, après des siècles d’occupation.

Jour 11 : Húsavík - Loðmundarfjörður


Dénivelé +400m - 5 à 6 heures de marche - Refuge de Loðmundarfjörður

Npus poursuivons pour atteindre le fjord Loðmundafjörður qui fut longtemps un des fjords les plus inaccessibles d’Islande de l’Est qui abritait une des communautés les plus isolées. Il est aujourd’hui déserté.

Visite de la vieille chapelle au fond du fjord. Les hauteurs alentour à travers les chatoyantes couleurs des montagnes de lyparithe qui n’ont rien à envier aux célèbres massifs de Landmannalaugar.

Jour 12 : Seyðisfjörður - Egilsstaðir - Reykjavik


Dénivelé 300m - 4 heures de marche -40km de route - 1h de vol

Par les landes et les tourbières et quelques passages à gué, nous passons par dessus la montagne pour atteindre le petit port de Seyðisfjörður aux maisons et entrepôts colorés, blotti dans le profond écrin vert et noir du fjord de Seyðisfjörður où prend fin notre randonnée.

Très belle route montant vers le plateau de Egilsstaðir.

Vol pour Reykjavik au milieu de l’après midi.


-- Fin de Nos Services --

Tarifs : A partir de 3 819 € / Pers.

Compris dans ce prix
> Vol domestique de Reykjavik à Akureyri jour 1
> Vol domestique de Egilstaðir à Reykjavik jour 12
> Guide francophone
> Véhicule : jeep ou petit bus sur la découverte
> Jeep d’assistance pendant le trek pour le transport des bagages et des vivres
> Hébergement  en hôtel et maisons d'hôtes 7-8 nuitées
> Hébergement en refuge 3-4 nuitées
> Pension complète du déjeuner du 1er jour au déjeuner du dernier jour
> Réduction « Early bird »
> Réduction famille

Non compris dans ce prix
> Aérien international
> Transferts aéroport international
> Hébergement et repas à Reykjavík
> Taxi à Reykjavik entre l’aéroport domestique et votre hébergement
> Boissons alcoolisées le soir à l'hôtel
> Musées, piscines, excursions non prévues et/ou optionnelles
> Assurance personnelle obligatoire annulation - premier secours - rapatriement
> Supplément petit groupe si le groupe est inférieur à 6 participants
> Fluctuations du taux de change (voir conditions générales) Nouvelles taxes éventuelles
> Pourboire du guide (facultatif)
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)