Circuit en Chine

La Route de la Soie - 17 Jours / 15 Nuits

Dans le nord-ouest du pays, aux confins de l’Asie Centrale et de la Mongolie, les provinces du Xinjiang et du Gansu offrent des contrastes surprenants: à côté des cités modernes bâties par les colons chinois, les anciennes villes et villages de minorités ont gardé un rythme de vie d’une autre époque. Partez sur les traces des caravanes de la soie et découvrez le trépidant marché de Kashgar, le fabuleux héritage bouddhique de Turfan et Dunhuang, et les monastères tibétains de Xiahe.
Voyage en Chine : La route de la soie

Jour 1 : Arrivée à Pékin



Départ de votre ville pour Pékin.

Logement.

Jour 2 : Pékin



Petit déjeuner à bord Arrivée, accueil par le guide local. Transfert à l’hôtel, installation, temps libre

Déjeuner
Visite du Palais D’été : L’empereur Yongzheng décida de se faire aménager une vaste retraite estivale dans le nord de Pékin. Ce palais d’Eté ne fut achevé que sous Qianlong (1736-1796). Certains édifices, bâtis sur les conseils des jésuites, s’inspiraient de palais européens comme le château de Versailles.

L’ensemble des palais et des jardins couvre une superficie de près de 2.7 km2. La partie septentrionale de ce domaine est occupée par la montagne Wan Shou Shan (montagne de la très longue vie) sur les pentes de laquelle s’élèvent les pavillons du palais impérial. A  leurs pieds s’étend le lac Kun Ming qui couvre la plus grande partie de l’ensemble de la résidence d’été, entourée d’un mur d’enceinte.

Dîner Daï. Logement.

Jour 3 : Pekin



Petit déjeuner La Place Tian an men : Plus grande esplanade au monde, située au centre de la ville, elle était  la  porte principale du Palais impérial sous les dynasties des Ming et des Qing, face à la cité impériale, s’étend, sur près de 40 hectares, la grande place de la porte de la Paix céleste.
Au nord, le mur rouge de la cité impériale s’élève des deux cotés du portail imposant de la porte Tan an men.
C’est l’image même de la Chine maoïste. De part et d’autre de cette immense place, qui s’étend au sud de la cité Interdite, l’Assemblée du peuple, à l’ouest, et le musée d’histoire, à l’est, à l’architecture stalinienne. Au centre Le monument aux héros du peuple et, au sud, le mausolée de Mao s’élèvent sur le fameux axe impérial marquép par la très belle porte Qianmen. A l’ombre du musée d’histoire, vous découvrirez difficilement les splendeurs déchues du premier quartier des Légations.

Continuation par La Cité Interdite. Au cœur de la ville, ce prodigieux ensemble architectural de 72 ha, protégé par une enceinte pourpre de 10 m de hauteur et des douves, se compose d’une partie officielle et d’une partie réservée à la vie privée des empereurs et de la cour. A la visite des principaux palais et des résidences des épouses et concubines s’ajoute celle des musées aménagés à l’intérieur de certains bâtiments (collection d’horloges, céramique chinoise, beaux-arts, etc.).

Déjeuner
L’après-midi, visite du Temple du Ciel : Au XVe siècle, la dynastie des Ming construisit des autels au sud, au nord, à l’est et à l’ouest de Pékin pour offrir des sacrifices au Ciel, à la Terre, au Soleil et à la Lune. Sous la dynastie des Qing (1644- 1911), les travaux d’agrandissement en firent le plus grand sanctuaire de Chine. C’est également le lieu où l’empereur venait prier deux fois par an (aux solstices) pour que les récoltes soient bonnes. Il couvre une superficie de 273 ha  c’est l’un des plus beaux ensembles architecturaux grâce à sa conception très symbolique, à l’harmonie de ses couleurs et au volume parfait des ses bâtiments.

Dîner. Spectacle de l’Opéra de Pékin ou Kung Fu. Logement.

Jour 4 : Pékin - Urumqi - Kashgar



Petit déjeuner Transfert envol pour Urumqi.

Déjeuner sur place
Visite du Musée de Xinjiang. Ce musée consacré aux minorités du Xijiang renferme quelques objets intéressants qui méritent le coup d’œil. On part notamment y voir des bonnets Daurs (faits de tête d’animaux) aux larges bords de fourrure.
La section tadjik présente des colliers de perles d’argent et de corail, avec de lourds pendentifs en argent. La section Mongole permet d’admirer des rênes et des selles en argent finement ouvragées et incrustées de pierres semi-précieuses, des instruments de musique à corde et des bottes d’équitation décorées.
Une autre aile du musée est consacrée à l’histoire. Les points forts sont les corps momifiés d’une douzaine d’hommes, de femmes et d’enfants découverts dans les tombes de Xinjiang.

Après le dîner envol pour Kashgar.

Accueil à l’arrivée, transfert à l’hôtel, Installation. Logement.

Jour 5 : Kashgar



Petit déjeuner Visite du Grand Bazar : Kasghar est réputée pour ses couteaux travaillés vendus au bazar et par les camelots dans les rues. On y fabrique également des chapeaux et certaines sections des rues sont remplies d’échoppes où l’on vend des coiffer brodées et des couvre-chefs doublés de fourrure. Dans ce bazar animé s’achèvent également des forgerons, des fabricants de selles ainsi que des vendeurs de tête et de pieds de chèvres.

Déjeuner
L’après-midi, visite du Mausolée d’Appak Hoja. Cette étrange construction à l’est de la ville ressemble à une miniature tronquée et colorée du Taj Mahal, avec des tuiles vertes couvrant les murs et le dôme. Un cimetière important, situé à côté de l’édifice, abrite des tombes surmontées de structures coniques en pisé. Le mausolée est celui d’Hidajetulla Hoja, missionnaire musulman aujourd’hui canonise, et de ses 72 descendants,

Continuation par le Tombeau de la concubine Xiang Fei : Les chinois nomment cet endroit la tombe de la concubine parfumée, en l’honneur de l’une des filles de la famille Hoja, qui fut la concubine de l’empereur Qianlong. Sa dépouille ne repose plus ici mais au Hebei. L’histoire veut que l’impératrice douairière ait obligé la jeune femme à se suicider.

Dîner. Logement.

Jour 6 : Kashgar - Urumqi



Petit déjeuner Visite de la Mosquée Id kah. Au centre de la ville s’élève la mosquée Aitika (Id Kah), le plus grand sanctuaire musulmane de Chine, capable d’accueillir 6 000 fidèles. Derrière ses portes s’ouvre la salle de prière, longue galerie de 100 m de long dont les murs sont couverts de tapis précieux. Une représentation de la Kaasta en orne le fronton. Il domine la ville de son portail à arc brisé flanqué de deux minarets. Son parvis, qui constitue un lieu de prière en plein air (igdah) et un lieu de rencontre, accueille jusqu’à 50 000 fidèles lors des fêtes religieuses.

Déjeuner
Promenade dans le quartier de la minorité Ugour. Après le dîner, envol pour regagner Urumqi.

Accueil à l’arrivée, transfert à l’hôtel, installation. Logement.

Jour 7 : Urumqi - Turfan



Petit déjeuner Route pour Turfan.

Déjeuner
En arrivant, visite de Karz et des Ruines de Jiaohe. Les ruines du Jiaohe sont celles d’une ancienne ville de garnison fondée durant la dynastie Han pour défendre les frontières. Les édifices sont cependant bien conserver, et l’on peut se promener le long des anciennes rues et routes. La rue principale, qui traverse la vile conduit à un monastère abritant encore des représentations de Bouddha.
Les ruines se dressent à 7 ou 8 km à l’ouest de Turfan, sur une colline entouré de deux rivières d’où le nom du site : « confluent des deux rivières ».

Dîner. Logement.

Jour 8 : Turfan - Dunhuang



Petit déjeuner Visite de la Mosquée Imin. Connus également sous le nom de Sughonga, ce minaret et la mosquée adjacente ne sont qu’à 3 km de la ville. De style afghan, le minaret fut construit à la fin des années 1777. Edifié au sommet, le minaret de forme circulaire atteint 44 m de haut. Très dépouillé la mosquée accueille les fidèles pour la prière le Vendredi et les fêtes religieuses. Le paysage alentour est superbe et du toit de la mosquée, on a une belle vue sur Turfan. On ne peut pas monter dans le minaret, fermé au public en 1989 pour sauvegarder la structure.Continuation par la nécropole d’Astana.

Visite des grottes de Beziklik. Au nord de Gaochang, dans les monts de Feu, se niche l’ancien monastère troglodyte de Bezeklik (Qianfo Dong ou grotte des Milles Bouddhas). Le parcours à travers le canyon qui conduit à Bezeklik commence devant une tour de guet de l’époque Qing (autour de 1870), située en face d monastère troglodyte de Samgi qui fut actif de 450 à 1 200. Les quelques 70 grottes de Bezeklik, dont seules une douzaine se visitent, sont creusées dans le grès des Huoshan, à 80 m au-dessus d’une rivière.

Visite de la ruine Gaochang. Capitale de l'ancien royaume du même nom se trouvent à 40 km à l'est de Turfan après une oasis. Le premier Etat de Gaochang (442-460) fut fondé par les descendants des Xiongnus (Huns), auquel ont succédé les Etats de Gaochang des Kan, des Zhang, des Ma et des Ju. L'Etat de Gaochang des Ju exerça la plus grande influence dans l'histoire de Turfan. Gouverné par 10 rois, il exista pendant 141 ans. Peu après la fondation de la dynastie des Tang (618-907), Ju Wentai, roi de l'Etat de Gaochang, qui bénéficiait du soutien puissant des Turcs de l'ouest, incita ses subordonnés à se livrer à des exactions et à détenir des envoyés et des marchands des pays de l'ouest se rendant à la dynastie des Tang. L'empereur Taizong des Tang envoya des troupes s'emparer de Gaochang pour maintenir la route de la Soie et consolider l'unification des contrées de l'ouest.

Dîner et train de nuit 1ère classe, compartiment à 4 couchettes molles pour Dunhuang.

Jour 9 : Dunhuang



Petit déjeuner à bord. Arrivée à Liuyuan, puis départ  pour Dunhuang.

Déjeuner
Visite des grottes Maogao : Les grottes de Mogao ont été creusées dans des falaises du désert surplombant une rivière à environ 25 km du sud est de Dunhuang. Exposé aux éléments, le site a souffert de l’érosion due au vent et à l’eau. Aujourd’hui 492 grottes sont encore visibles dans la falaise et sont bien protégées grâce à une série de murs de pierres, et de portes scellées. Telles les alvéoles d’une gigantesque ruche, ces grottes sont réparties sur 1 600 m de long sur un axe nord sud. Elles abritent plus de 2 000 statues et quelque 45 000 fresques.

Direction l’hôtel, installation.

Dîner. Logement

Jour 10 : Dunhuang - Jlayuguan



Petit déjeuner Visite du Lac du Croissant de Lune. Ce lac s’étend à 6 km au sud de Denhuang, dans les montagnes des sables qui chantent, à la lisière de l’oasis et du désert. Des sources forment un petit étang en forme de croissant de lune, dans une dépression cernée par d’immenses dunes de sable.

Déjeuner.
Route pour Jiayuguan. A l’arrivée, direction l’hôtel, installation.

Dîner. Logement.

Jour 11 : Jlayuguan - Lanzhou



Petit déjeuner Jiayuguan, ou col de Jiayu, n’était à l’origine qu’un poste avancé de la dynastie Han, époque à laquelle la Grande Muraille s’étendait plus loin encore vers l’ouest. En 1372, la dynastie des Ming y édifia une forteresse et, à partir de cette date, Jiayugan marqua la limite occidentale de la Muraille et de l’Empire.
Par temps clair, on aperçoit dans le lointain des montagnes couvertes de neige.
Visite de la première passe ouest de la Grande Muraille et d’une partie de la Grande Muraille suspendue au rocher de la montagne aride.

Déjeuner
Visite de la Nécropole des Wei-jin et ses peintures murales. On y trouve d’anciennes tombes, remontant aux périodes Wei et Jin (220 - 440), ayant conservé leurs peintures murales. Il existe des milliers de tombeaux dans le désert à 20 km à l’est de Jiayugan mais celui-ci est le seul ouvert aux visiteurs.
C’est le plus grand barrage actuel de Chine (2 500 m de large et 47 m de haut), qui depuis 1986, alimente en électricité les provinces voisines.

Après le dîner, train de nuit 1ère classe, compartiment à 4 couchettes molles pour Lanzhou.

Jour 12 : Lanzhou - Xiahe (Labulengsi)



Arrivée à Lanzhou en début de matinée. Petit déjeuner. Départ en car pour Xiahe. Arrêt au district Linxia.

Déjeuner en cours de visite
Arrivée à Xiahe. Promenade dans le village tibétain et au centre de Xiahe.

Installation à l’hôtel.

Dîner. Logement.

Jour 13 : Xiahe (Labulengsi) - Lanzhou



Petit déjeuner Véritable microcosme dans le sud ouest du Gansu, Xiahe compte une importante représentation des trois principaux groupes ethniques de la région. La population résidant à Xiahe se répartie à peu près de la façon suivante : 45% de Tibétains, 45% de Han et 10% de Hui.
Visite des différents sanctuaires et Temples Lamaïstes (Labulengsi) de la secte des Bonnets Jaunes.

Déjeuner
Route pour Lanzhou. Arrivée, direction l’hôtel, installation.

Dîner. Logement.

Jour 14 : Lanzhou - Xian



Petit déjeuner Envol pour Xian. A l’arrivée, transfert à l’hôtel, installation.

Déjeuner
L’après-midi, visite de la Pagode de l’Oie Sauvage. Symbole de la ville de Xian. La pagode est située dans l’enceinte du Temple de la bienveillance, dont la fondation, remonte au milieu du VIIè siècle. Le célèbre pèlerin bouddhiste Xuan zang, à son retour de l’Inde, s’installa dans ce temple afin d’y traduire en chinois les textes sacrés qu’il avait collectés au cours de son périple. Un petit musée dans un édifice annexe du temple lui est consacré. La construction de la pagode fut ordonnée en 652 pour que l’on puisse y déposer les textes  précieux rapportés par les pieux pèlerins. Les murailles de l’ancienne ville Tang passaient à près de 3 km au sud du temple, ce qui permet de se faire une idée de l’étendue de la capitale ; pourtant les environs du temple ne furent jamais construits et constituaient déjà à l’époque un lieu de villégiature de toute beauté.

Continuation par la visite de la forêt des steles. L’un des plus riches de Chine. Il conserve 4000 pièces réparties dans trois sections. La première rassemble dans un ordre chronologique des peintures bouddhiques, de la première période à la Dynastie Tang. La deuxième et la plus remarquable est une forêt des Stèles, collection de tablettes de pierre la plus riche du pays, 1100 pièces sur lesquelles sont gravés les textes canoniques chinois, notamment ceux de Confucius et de Mencius. Quelques unes de ces tablettes, gravées en Syrie et en Chine, évoquant la fondation au VIIème siècle d’une église par les chrétiens nestoriens venus en Chine par la route de la Soie. La troisième section du musée abrite des sculptures animalières sur pierre, des frises, des bronzes et des bijoux des Tang. Ce musée organise de surcroît des fréquentes expositions à thème.

Dîner à base de raviolis.
Facultatif danses folkloriques Tang.

Logement.

Jour 15 : Xian - Pékin



Petit déjeuner Excursion Terra Cotta. A environ 30 km de Xian, s’offre le plus grand spectacle archéologique de Chine, aussi célèbre que la Grande Muraille et la Cité Interdite : l’Armée de soldats de terre cuite.  Vieille de 2000 ans et incroyablement bien conservée, elle continue de veiller sur l’ancienne nécropole impériale, celle du premier empereur Chinois : Qinshihuangdi. En 1974, des paysans qui creusaient un puits mirent au jour ce qui est sans doute la découverte archéologique majeure du XXè siècle.

Déjeuner sur place
Visite du Musée provincial de Shaanxi.

Train de nuit 1ère classe, compartiment à 4 couchettes molles pour Pékin.

Jour 16 : Pékin



Arrivée à Pékin. Transfert à l’hôtel, installation,
Petit déjeuner
Visite du Temple des Lamas. Ce temple, en réalité une lamaserie, est l’ancien palais de l’Eternelle Harmonie, qui appartint à l’empereur Yongzheng (1723-1735) jusqu’à son accession au trône. L’occupation de ces lieux par les lamas se produisit en 1732. Elle fut d’abord partielle, car l’empereur y conservait un appartement (aujourd’hui disparu). Au temps de sa splendeur, au XVIIIème siècle et XIXé siècle, le monastère hébergea jusqu’à 300 lamas tibétains, mongols et manchous. Le Temple acquit une importance politique sous les empereurs mandchous, qui garantissaient aux moines d’énormes privilèges comme celui de pouvoir parler face à face à l’empereur, alors que, lors d’un entretien avec l’empereur, il était interdit de lever les yeux sur lui. A la chute de l’empire, le temple tomba en décadence, les moines parvenant péniblement à survivre avec la maigre pitance accordée par la république. Yonghe gong recouvra une certaine importance politique dans les années 50, lors de la mainmise de la Chine sur le Tibet, le régime désirant se ménager à nouveau l’appui des autorités religieuses tibétaines. Il échappa ainsi aux destructions de la Révolution culturelle.
Un des bâtiments du temple est dédié au souvenir des relations amicales nouées entre les maîtres de la Chine, le dalaï-lama à partir de photos, reliques et autres documents. Y est exposé, entre autres, la méthode imposée par Qianlong pour le choix du panchen-lama : un tirage au sort auquel le gouvernement actuel eut à nouveau recours pour la nomination du dernier panchen-lama.

Le métro, Balade en tricycle dans le Quartier des Hutongs
.

Déjeuner chez L’habitant
Temps libre dans le Quartier des Antiquaires de Luilichang. A l’ouest de Dazhalan, liulichang est la rue des antiquaires de Beijing. A l’époque impériale, les boutiques et les théâtres n’étaient  pas autorisés dans le centre de la ville, mais Liulichang se trouvait hors des murs. La rue compte les plus vieux magasins de la ville.
Cette rue commerçante ne s’est tournée que très récemment vers le tourisme. Les magasins ont pris le style des maisons d’un vieux village chinois. On pourra y dénicher des livres d’art et des dessins à des prix intéressants, difficiles à trouver ailleurs. La rue de la Soie.

Dîner Canard Laqué. Logement.

Jour 17 : Pékin - Départ



Petit déjeuner Transfert à l’aéroport de Pékin dans la matinée et envol pour votre destination.


-- Fin de Nos Services --

Tarifs : Nous Consulter

Notre Prix comprend

> Les vols intérieurs : Pékin/Urumqi/Kashgar/Urumqi//Lanzhou/Xian
> Les Taxes vols domestiques
> L’accueil l’assistance et les transferts aéroport et gare - hôtels et vice versa
> Le transport en autocar climatisé Urumqi/Turfan/Dunhuang/Jiayuguan//Lanzhou/Xiahe
> Les guides locaux francophones dans chaque ville avec entrées aux différentes visites
> L’hébergement en chambres doubles en hôtels ***/****
> Le circuit en pension complète, une boisson incluse à chaque repas (bière ou limonade ou eau et thé) du déjeuner du 2ème jour au petit déjeuner du 17ème jour
> Le port des bagages aux hôtels
> Le guide national francophone de Pékin à Pékin à partir de 20 participants minimum
> Les soirées mentionnées au programme : Opéra de Pékin ou Kung Fu, Dîner Daï Village, Dîner Canard Laqué et Dîner Raviolis à Xian
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)