Circuit en Chine

Découverte Tibétaine et
Authentique de la Chine - 13 Jours / 10 Nuits

Découvrez les merveilles du monde chinois: Pékin et sa légendaire Grande Muraille qui serait visible depuis la Lune, Xian et son impressionnante armée de Terre Cuite.
Luoyang capitale de dix dynasties , les grottes de Longmen, sommet de l'art rupestre bouddhique.
Sans oublier Suzhou qui a fait de ses deux jardins Politique des Simples et Maître des Filets une réelle référence. Vous terminerez ce voyage par Shanghai, ville incontournable que l’on qualifie à l’heure d’aujourd’hui comme la nouvelle New York Asiatique.
Voyage en Chine : Découverte Tibétaine et Authentique de la Chine

Jour 1 : Arrivée à Pékin



Départ de votre ville pour Pékin

Jour 2 : Pékin



Petit déjeuner à bord. Accueil à l’arrivée, transfert hôtel, installation.

Déjeuner.
Visite du Temple des Lamas
Ce temple, en réalité une lamaserie, est l’ancien palais de l’Eternelle Harmonie, qui appartient à l’empereur Yongzheng (1723-1735) jusqu’à son accession au trône.
L’occupation de ces lieux par les lamas se produisit en 1732.
Elle fut d’abord partielle, car l’empereur y conservait un appartement (aujourd’hui disparu).
Au temps de sa splendeur, au XVIIIème siècle et XIXème s. le monastère hébergea jusqu’à 300 lamas tibétains, mongols et mandchous.
Le Temple acquit une importance politique sous les empereurs mandchous, qui garantissaient aux moines d’énormes privilèges comme celui de pouvoir parler face à face à l’empereur, alors que, lors d’un entretien avec l’empereur, il était interdit de lever les yeux sur lui.
A la chute de l’empire, le temple tomba en décadence, les moines parvenant péniblement à survivre avec la maigre pitance accordée par la république. Yonghe gong recouvra une certaine importance politique dans les années 50, lors de la mainmise de la Chine sur le Tibet, le régime désirant se ménager à nouveau l’appui des autorités religieuses tibétaines.
Il échappa ainsi aux destructions de la Révolution culturelle.

Un des bâtiments du temple est dédié au souvenir des relations amicales nouées entre les maîtres de la Chine, le dalaï-lama à partir de photos, reliques et autres documents.
Y est exposé, entre autres, la méthode imposée par Qianlong pour le choix du panchen-lama : un tirage au sort auquel le gouvernement actuel eut à nouveau recours pour la nomination du dernier panchen-lama.

Dîner libre, logement.

Jour 3 : Pekin - Chengde


230 km environ 3h30

Petit déjeuner. Départ pour Chengde.

Déjeuner
Découverte du Temple Puningsi. Temple de la Paix universelle, réplique du sanctuaire Samye au Tibet.

Puis du temple de Putuozongcheng Miao
Le temple de Putuo Zongcheng est un temple bouddhiste de la dynastie Qing,construit entre 1767 et 1771, sous le règne de l'empereur Qianlong sur le modèle du Potala de Lhassa.
Il dote la Chine des Qing d'un temple aussi somptueux que le Palais du Potala. En dehors de ses fonctions religieuses et festives, le Temple de Putuo Zongcheng était un des endroits où l'empereur recevait les délégations des différentes ethnies de l'empire quand il résidait à Chengde, retraite paisible, par rapport à l'animation de la capitale Pékin, entourée de chasses destinées à l'empereur et ses hôtes.

Transfert à l’hôtel, installation. Dîner libre, logement.

Jour 4 : Chengde - Pekin


230 km environ 3h30

Petit déjeuner
Visite du Bishu Shazhuang
Ancienne résidence estivale des empereurs Qing.
Ce palais fut édifié par l'empereur Kangxi en 1703.
Il est composé de parcs impériaux qui se divisent en trois parties : les lacs, les pleines et les montagnes.
Il s’étend ainsi sur 560 hectares.
Ce « hameau de montagne pour fuir la chaleur » regroupe donc palais, pavillons, temples, salles d’audiences et bibliothèque, dans un parc magnifique protégé par un mur de 10km de pour tour.

Déjeuner
Retour par la route pour Pékin, a mi-chemin visite de la Grande Muraille à Jinshanling.
Elle serait dit on le seul ouvrage humain que l’on discerne à l’œil nu depuis la lune.
Elle ondule comme l’échine d’un dragon sur quelques 6000km depuis la mer de Bohai jusqu’au désert de Gobi en traversant cinq provinces et deux régions autonomes.
Haut de 18 à 6m et large de 6.5m à sa base et 5.5m à son sommet, cet ouvrage colossal est jalonné de très près de 25000 bastions et de 15000 tours de guet.
Les toutes premières étapes de la construction de la Muraille remontent au Vème siècle avant notre ère mais le tracé définitif fut arrêté vers 220av JC par le premier empereur de Chine, Qin Shi Huangli, qui fit relier les anciennes fortifications érigées à l’époque des Royaumes combattants et les étendit vers le nord afin de repousser les assauts des hordes nomades.

À l’arrivée installation à l’hôtel. Dîner libre et logement.

Jour 5 : Pékin



Petit déjeuner La place Tian an men
Plus grande esplanade au monde, située au centre de la ville, elle était la porte principale du Palais impérial sous les dynasties des Ming et des Qing. Face à la cité impériale, s’étend, sur près de 40 hectares, la grande place de la porte de la Paix céleste. Au Nord, le mur rouge de la cité impériale s’élève des deux cotés du portail imposant de la porte Tian An Men.

La Cité Interdite
Egalement connue sous le nom de Palais impérial que les Chinois eux-mêmes nomment la ville rouge, elle a été la résidence de 24 empereurs. Avec une superficie de 72 ha, elle comporte plus de 9000 pièces. L’ancienne ville impériale était autrefois entourée de murs. Après la chute de l’empire  en 1912, la cité interdite fut peu à peu ouverte au public. De nos jours, l’ancienne ville impériale est occupée en partie par «le musée du palais ». Les innombrables monuments historiques et objets d’art précieux font du Palais impérial le plus grand lieu culturel et artistique de Chine.

Déjeuner
Le Temple du Ciel,
Au XVème siècle, la dynastie des Ming construisit des autels au Sud, au Nord, à l’Est et à l’Ouest de Pékin pour offrir des sacrifices au Ciel, à la Terre, au Soleil et à la Lune. Sous la dynastie des Qing (1644- 1911), les travaux d’agrandissement en firent le plus grand sanctuaire de Chine. Il couvre une superficie de 273 ha. C’est l’un des plus beaux ensembles architecturaux grâce à sa conception très symbolique, à l’harmonie de ses couleurs et au volume parfait des ses bâtiments.

Face au temple, temps libre au marché.

Dîner libre et Soirée Opéra ou Kung Fu, logement

Jour 6 : Pékin - Xian


1 200 km environ 11h

Petit déjeuner
Départ le matin  nous emprunterons le Métro.

Balade en tricycle dans les vieux quartiers de Hutongs
Au sud de la ville tartare s’étendait la ville extérieure, elle aussi fortifiée, où les Mandchous avaient, dès leur arrivée, relégué les Chinois. Les portes des maisons y étaient plus basses, les hutongs (ruelles) plus étroits et les bols moins bien remplis. On y buvait de l’eau chaude et non du thé, trop coûteux. Les habitants étaient chaussés de sandales et non de bottes de feutre. Cependant les fonctionnaires respectables et les riches marchands blasés aimaient de temps à autre, venir s’encanailler dans les quartiers du Pont du Ciel ou de la Grande Barrière. Dans les ruelles animées par les spectacles de bateleurs, ils trouvaient des maisons de thé et des restaurants de spécialités, des bazars et des théâtres, des bains publics. Non loin de là, dans le Liuilichangjie, la rue des antiquaires, on trouve tout ce que la capitale peut offrir en matière d’antiquités, d’art et de kitsch, derrière des devantures soigneusement restaurées pour faire plus couleur locale.

Déjeuner chez l’habitant
Temps libre dans le quartier des antiquaires de Liulichang.
À l’ouest de Dazhalan, liulichang est la rue des antiquaires de Beijing. A l’époque impériale, les boutiques et les théâtres n’étaient  pas autorisés dans le centre de la ville, mais Liulichang se trouvait hors des murs. La rue compte les plus vieux magasins de la ville.
Cette rue commerçante ne s’est tournée que très récemment vers le tourisme. Les magasins ont pris le style des maisons d’un vieux village chinois. On pourra y dénicher des livres d’art et des dessins à des prix intéressants, difficiles à trouver ailleurs.

Dîner libre, transfert pour la gare et train couchettes à 4 premières classes en direction de Xian.

Jour 7 : Xian



Accueil à l’arrivée, transfert hôtel, Petit déjeuner. Installation si chambres disponibles.
Visite de la Pagode de l’oie sauvage
Symbole de la ville de Xian. La pagode est située dans l’enceinte du Temple de la bienveillance, dont la fondation, remonte au milieu du VIIème s. Le célèbre pèlerin bouddhiste Xuan zang, à son retour de l’Inde, s’installa dans ce temple afin d’y traduire en chinois les textes sacrés qu’il avait collectés au cours de son périple. Un petit musée dans un édifice annexe du temple lui est consacré. La construction de la pagode fut ordonnée en 652 pour que l’on puisse y déposer les textes précieux rapportés par les pieux pèlerins. Les murailles de l’ancienne ville Tang passaient à près de 3 km au Sud du temple, ce qui permet de se faire une idée de l’étendue de la capitale ; pourtant les environs du temple ne furent jamais construits et constituaient déjà à l’époque un lieu de villégiature de toute beauté.

Le Marché médicinal où nous découvrirons des préparations typiques à base de salamandres, de serpents séchés, de scorpions, de champignons

Direction Terra Cotta 45 Km 1h00

Déjeuner
Visite des soldats de Terre Cuite. Site archéologique où l’on a découvert des Soldats de Terre « grandeur nature ».
Cette découverte est considérée comme la découverte archéologique la plus importante du siècle. A environ 30 km de Xian, s’offre le plus grand spectacle archéologique de Chine, aussi célèbre que la Grande Muraille et la Cité Interdite : l’Armée de soldats de terre cuite. Vieille de 2 000 ans est incroyablement bien conservée, elle continue de veiller sur l’ancienne nécropole impériale. En 1974, des paysans qui creusaient un puits mirent au jour ce qui est sans doute la découverte archéologique majeure du XXème s.

Visite du Musée d’histoire de Shaanxi
On y trouve des chevaux et les soldats de terre cuite, de la poterie Ming et Qing, de la vaisselle en bronze sur des trépieds datant des dynasties Shang et Zhou, ainsi que des outils et de la poterie du paléolithique et du néolithique, provenant tous de sites archéologiques régionaux

Dîner libre et logement.

Jour 8 : Xian - Luoyang


390 km environ 5h30

Petit déjeuner
Départ pour la mosquée de Xian,
L’une des plus importantes de Chine. Elle fut fondée sous les Tang en 732, mais les bâtiments actuels sont pour les plus anciens du XIVème s. Avec ses cours intérieures, la Mosquée ressemble plutôt à un temple chinois. La salle de prières principale n’est ouverte qu’aux musulmans.

Temps libre dans le quartier Musulman.

Déjeuner puis train  pour Luoyang

Transfert hôtel, installation. Dîner libre, logement.

Jour 9 : Luoyang - Shaolin Luoyang - Suzhou



Petit déjeuner Visite des statuaires de Longmen,
Avec les grottes de Dunhuang et de Yungang, les grottes de Longmen représentent les trois plus beaux fleurons de l'art bouddhique du pays. Les travaux de construction des grottes de Longmen commencèrent en 494, à l'époque des Wei du Nord. Pendant les 400 ans qui suivirent, elles furent l'objet d'aménagements et d'agrandissements continuels.

Déjeuner
Visite du monastère de Shaolin à Denfeng,
Réputé pour la forme des combats mise au point par les moines.

Dîner libre puis transfert à la gare et train de nuit 1ère classe compartiments à 4 pour Suzhou,

Jour 10 : Suzhou - Tongli


30 km environ 0h45

Accueil à l’arrivée, Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite du jardin du Maître des Filets
Crée au XIIème s. il doit son nom à l’un de ses propriétaires qui se qualifiait de pécheur (ou maître des Filets) montrant par là et son détachement face à sa carrière politique et son désir de se rapprocher de la nature. C’est l’un des plus petits jardins de Suzhou (un demi-hectare). Malgré sa taille, il rassemble tout ce qui fait le charme des jardins lettrés, sans que jamais on ne se sente à l’étroit. Ce microcosme est considéré comme une réussite exemplaire de l’art des jardins

Déjeuner
L’après-midi visite du Jardin de la Politique des Simples
C’est le plus grand des Jardins de Suzhou (5 ha). Son nom s’inspire d’une ancienne maxime qui rappelle la sagesse du vieillard de Voltaire dans Candide : « Cultiver son jardin pour subvenir à ses besoins quotidiens », voilà ce que l’on appelle la politique des simples. Créé au XVIème s. pour un censeur général, qui vint se retirer à Suzhou après avoir été accusé de corruption et renvoyé de la cour impériale, il fallut 16 ans pour l’aménager. Un peintre lettré très renommé, Wen Zhengming (1470-1559), aurait participé à la conception de ce jardin, dont l’architecture s’inscrit dans la pure tradition classique, sans le baroquisme des jardins dessinés plus tard.

Visite d’une usine de dévidage de vers à soie, défilé de mode et visite du show-room.

Continuation de route pour Tongli, Installation à l’hôtel Diner libre et logement.

Jour 11 : Tongli - Shangai


80 km environ 1h45

Petit déjeuner
Temps libre dans ce joli village, visite des maisons musées, balade dans les rues et promenade en gondole sur les canaux

Déjeuner
Continuation vers Shanghai, arrêt sur le Bund
Aujourd’hui appelé Zhongshan donglu, la «rue Sun Yat sen E. », ce boulevard qui longe le fleuve Huangpu, était le quai de débarquement où accostaient tous les voyageurs et aussi le lieu des premières implantations occidentales, au milieu du XiX ème siècle. Le terme anglo-indien de bund désigne un quai établi sur une berge boueuse. Un demi-siècle plus tard, les maisons coloniales et leurs varangues furent détrônées par d’audacieux gratte-ciel, les bâtiments actuels de style très divers, néoclassique ou moderne comme la Banque de chine, véritable façade de la ville sur le fleuve. Après 1949, ces édifices de prestige gardèrent leur usage premier de bureaux ou d’hôtels, mais les propriétaires avaient changé : aux sociétés étrangères succédèrent les principales corporations industrielles ou commerciales de la ville. La municipalité s’attribua le plus imposant d’entre eux, l’ancienne Banque de Hong Kong et Shanghai.

Accueil, transfert à l’hôtel, installation. Dîner libre et soirée Acrobates.
Ou les troupes acrobatiques chinoises sont parmi les meilleures au monde. Elles sont bien représentées à Shanghai. Le théâtre acrobatique de Shanghai propose des spectacles tous les soirs au Shanghai Center
Logement

Jour 12 : Shangai - Départ



Petit déjeuner Départ pour le jardin du Mandarin Yu
La création de ce célèbre jardin remonte au XVI ème s. On y présente sur 2 ha tout l’art paysager du Sud du Yangtsé au temps des Ming et des Qing : étangs, ponts, kiosques, etc…
C’est un jardin vieux de 400 ans. Les pavillons, les rochers artificiels, les eaux, les galeries en zig-zag et les murs-dragon ont incarné  la quintessence des architectures des époques Ming et Qing, plus de 40 sites pittoresques captivants

Continuation vers le Bouddha de Jade
Le temple se dresse au Nord-Ouest de la ville, près de l’intersection de Anyuan Lu et de Jiangning. Il doit son nom à deux statues du Bouddha rapportées de Birmanie en Chine par un moine, appelé Weiging en 1882. L’une représente Sakyamuni assis, sculpté dans un bloc de jade blanc de plus de 1 000 kg, de 1,90 m de haut et orné de pierres précieuses offertes par les fidèles. La seconde, celle du bouddha couché de 96 m de long est plus petite et de la même origine ; elle est allongée sur un lit d’acajou.

Puis direction la Concession française
Au sud de Yan’an Lu, coincé au nord de la ville  chinoise, se tenait la concession française. Territoire chinois sous contrôle français de 1849 à 1946 dans la ville de Shanghai. La concession française à Shanghai a été créée en 1849, après la 1ère Guerre de l'Opium. Elle n'a pas arrêté de s’accroître pendant presque 100 ans, jusqu'au 1946. Un accord franco-chinois met fin à la concession française de Shanghai le 1er mars 1946. Le gouvernement de Mao a été créé en 1949. Le 6 avril 1849, le consul de France à Shanghai, Charles de Montigny, obtient du daotai (chef de circonscription, dao) Lin Kouei une proclamation qui fixe l'emplacement du territoire de résidence des Français. La concession est située au nord de la ville chinoise. Elle est limitée, à l'est par le Huangpu, au nord, par la concession britannique dont elle est séparée par un canal, le Yangjingbang. Ses dimensions (66 hectares) sont nettement plus modestes que celles de sa consœur anglaise (199 hectares).Pendant l'époque coloniale en Chine, la concession française était la plus grande concession à Shanghai et occupait alors 1000 hectares de terrains et elle a formé la partie principale du centre-ville de Shanghai contemporain, elle a aussi beaucoup influencé l'urbanisme de Shanghai. Pour des raisons historiques, l'époque coloniale est un sujet très sensible en Chine.
Mais cent ans d'histoire ont laissé les traces à Shanghai : "les beaux quartiers à la française", "les belles architectures", mais ce qui est le plus important, c'est la prédilection de la culture française qui influence les shanghaïens profondément jusqu'aujourd'hui.

Le Bund.

Déjeuner
Visite du Musée Moderne de Shanghai
Ultramoderne il abrite la collection la plus impressionnante d’objets d’arts : meubles Qing et Ming, objets en bronze, porcelaines, peintures, calligraphie, jade etc.

Temps libre.

En fin de journée transfert à l’aéroport et envol pour votre destination. Prestations en vol.

Jour 13 : Arrivée à Votre Destination



Arrivée le matin

Tarifs : Nous Consulter

Notre Prix comprend
> L’accueil l’assistance et les transferts aéroport ou gare - hôtels et retour
> Le transport en train de nuit 1ère classe, compartiment à 4 couchettes molles Pékin/Xian et Luoyang / Suzhou
> Le transport en train de jour 1ère classe, sièges mous Xian / Luoyang
> L’hébergement en hôtels ***/****
> Le programme tel que prévu en demi- pension (déjeuner) une boisson incluse à chaque repas (bière ou limonade ou eau et thé) du déjeuner du 2ème jour au déjeuner du 12ème jour.
> Les guides locaux francophones avec entrées aux différentes visites
> Le véhicule privé climatisé avec chauffeur pendant la durée du circuit.
> Le port des bagages aux hôtels
> Les soirées mentionnées au programme : Opéra de Pékin ou Kung Fu, Acrobates à Shanghai.


Notre Prix ne comprend pas
> Le vol international et la taxe
> Les assurances
> Le supplément chambre individuelle
> Les dîners
> Le supplément Grand Prix de Formule 1 à Shanghai (2ème quinzaine d’Octobre)
> Les frais de visa (individuels 55 € à ce jour, nous interroger)
> Le port des bagages dans les aéroports et gares
> Toute variation du cours EUR / YUAN à ce jour 1 EUR = 8.5 yuans
> Toute variation des taxes aériennes domestiques, à ce jour 140 yuans par trajet.
> Le pourboire aux guides et chauffeurs (7 € par jour et par personne, 2 € au chauffeur, 5 € au guide).
> Les prix ne sont pas valables pendant les fêtes nationales Chinoises : 1ère semaine du mois de Mai et d’Octobre 2012.
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)