Circuit en Chine

Chine Culturelle et ses Nombreuses Dynasties - 10 Jours / 8 Nuits

« Chine Culturelle et ses nombreuses dynasties » réunit les principaux attraits touristiques afin de découvrir l’Empire du Milieu sous différentes facettes. Pékin avec sa célèbre Grande Muraille, PIngyao et sa ville Antique sans oublier Xian et sa légendaire Armée de Terre Cuite. En fin de circuit, immersion totale dans la vie Pékinoise avec un déjeuner chez l’habitant dans le vieux quartier des Hutongs agrémenté d’une balade à tricycle et d’un cours de calligraphie.

N’hésitez plus … Partez !
Séjour en Chine : La Chine Culturelle et ses nombreuses Dynasties

Jour 1 : Envol pour Pékin



Envol à destination de Pékin.

Nuit à bord.

Jour 2 : Pékin



Petit déjeuner à bord Arrivée à Pékin, accueil à l’arrivée, transfert et installation à l’hôtel. (pas de chambre en day use)
Temps libre

Déjeuner
Après-midi, visite du Temple des Lamas ce temple, en réalité une lamaserie, est l’ancien palais de l’Eternelle Harmonie, qui appartint à l’empereur Yongzheng (1723-1735) jusqu’à son accession au trône. L’occupation de ces lieux par les lamas se produisit en 1732. Elle fut d’abord partielle, car l’empereur y conservait un appartement (aujourd’hui disparu). Au temps de sa splendeur, au XVIIIème siècle et XIXé siècle, le monastère hébergea jusqu’à 300 lamas tibétains, mongols et manchous. Le Temple acquit une importance politique sous les empereurs mandchous, qui garantissaient aux moines d’énormes privilèges comme celui de pouvoir parler face à face à l’empereur, alors que, lors d’un entretien avec l’empereur, il était interdit de lever les yeux sur lui. A la chute de l’empire, le temple tomba en décadence, les moines parvenant péniblement à survivre avec la maigre pitance accordée par la république. Yonghe gong recouvra une certaine importance politique dans les années 50, lors de la mainmise de la Chine sur le Tibet, le régime désirant se ménager à nouveau l’appui des autorités religieuses tibétaines. Il échappa ainsi aux destructions de la Révolution culturelle.
Un des bâtiments du temple est dédié au souvenir des relations amicales nouées entre les maîtres de la Chine, le dalaï-lama à partir de photos, reliques et autres documents. Y est exposé, entre autres, la méthode imposée par Qianlong pour le choix du panchen-lama : un tirage au sort auquel le gouvernement actuel eut à nouveau recours pour la nomination du dernier panchen-lama

Continuation par la visite du Palais d’Eté ou l’empereur Yongzheng décida de se faire aménager une vaste retraite estivale dans le nord de Pékin. Ce palais d’Eté ne fut achevé que sous Qianlong (1736-1796). Certains édifices, bâtis sur les conseils des jésuites, s’inspiraient de palais européens comme le château de Versailles.
L’ensemble des palais et des jardins couvre une superficie de près de 2.7 km2. La partie septentrionale de ce domaine est occupée par la montagne Wan Shou Shan (montagne de la très longue vie) sur les pentes de laquelle s’élèvent les pavillons du palais impérial. A  leurs pieds s’étend le lac Kun Ming qui couvre la plus grande partie de l’ensemble de la résidence d’été, entourée d’un mur d’enceinte.

Dîner libre . Logement.

Jour 3 : Pékin



Petit déjeuner à l’hôtel Visite de la Grande Muraille ou « Long Mur de dix mille Li » serait - dit on - le seul ouvrage humain que l’on discerne à l’œil nu depuis la lune. Elle ondule comme l’échine d’un dragon sur quelques 6000 km, depuis la mer de Bohai jusqu’au désert de Gobi, en traversant cinq provinces et deux régions autonomes. Haut de 18m à 6m, large de 6.50m à sa base et de 5.50m à son sommet, cet ouvrage colossal est jalonné de près de 25 000 bastions et de 15 000 tours de guet. Les toutes premières étapes de la construction de la Muraille remontent au Vème siècle avant notre ère, mais le tracé définitif fut arrêté vers 220 av. J.C. par le premier empereur de Chine, Qin Shi Huangli, qui fit relier les anciennes fortifications érigées à l’époque des Royaumes combattants et les étendit vers le nord afin de repousser les assauts des hordes nomades.

Déjeuner sur place
L’après-midi visite des Tombeaux Ming ou on trouve les treize tombeaux  où sont inhumés les Empereurs de la dynastie Ming se trouvent au pied des Monts de la Longévité céleste, à 50 km au nord-ouest de Pékin. Protégés au Nord, à l’est et à l’ouest par un arc montagneux, les treize Mausolées se trouvent à cet endroit jugé favorable par les géomanciens selon le  Feng shui. Là reposent 13 des 16 empereurs Ming.On pénètre dans cette vaste nécropole en passant sous les portiques qui jalonnent la voie des esprits, longue de 7km, flanquée de 36 gardiens de pierre. Cette garde d’honneur se compose de douze dignitaires civils et militaires et de douze paires d’animaux (lions, chameaux, éléphants, chevaux et créatures fabuleuses). La voie des esprits s’arrête au pied du Chang Ling, tombeau de Yongle (1402-1424). Seuls celui ci et celui de l’empereur Zhu Yiyun (1572-1620), le Ding Ling, se visitent, et ce sont d’ailleurs les plus intéressants.

Puis vers la Voie Sacrée ou on pénètre dans cette vaste nécropole en passant sous les portiques qui jalonnent la voie des esprits, longue de 7km, flanquée de 36 gardiens de pierre. Cette garde d’honneur se compose de douze dignitaires civils et militaires et de douze paires d’animaux (lions, chameaux, éléphants, chevaux et créatures fabuleuses). La voie des esprits s’arrête au pied du Chang Ling, tombeau de Yongle (1402-1424). Seuls celui ci et celui de l’empereur Zhu Yiyun (1572-1620), le ding Ling, se visitent, et ce sont d’ailleurs les plus intéressants.

Dîner Canard Laqué, Spécialité Pékinoise, Logement.

Jour 4 : Pékin - Taiyuan



Petit déjeuner à l’hôtel Départ pour la visite du Temple du Ciel au XVe siècle, la dynastie des Ming construisit des  autels au sud, au nord, à l’est et à l’ouest de Pékin pour offrir des sacrifices au Ciel, à la Terre, au Soleil et à la Lune. Sous la dynastie des Qing (1644- 1911), les travaux d’agrandissement en firent le plus grand sanctuaire de Chine. C’est également le lieu où l’empereur venait prier deux fois par an (aux solstices) pour que les récoltes soient bonnes. Il couvre une superficie de 273 ha  c’est l’un des plus beaux ensembles architecturaux grâce à sa conception très symbolique, à l’harmonie de ses couleurs et au volume parfait de ses bâtiments.

Déjeuner
Transfert à la gare de Pékin , train en direction de Taiyuan. (TGV,2ème classe).

Accueil à l’arrivée, transfert et installation à l’hôtel. Dîner libre, Logement.

Jour 5 : Taiyuan - Pingyao



Petit déjeuner à l’hôtel. Route pour Pingyao.
Visite du temple de Jinci.

Situé au pied de la montagne Xuanweng, dans la banlieue sud-ouest de la ville de Taiyuan, province su Shanxi, le Temple Jinci doit son nom à la rivière Jinshui qui y prend sa source. Des constructions antiques, des eaux de source pures comme du jade et des statues d'argile extraordinaires attirent les touristes depuis des siècles. Il a été construit pour honorer la mémoire du prince Shuyu, le frère du second roi de la dynastie des Zhou de l'Ouest.

Déjeuner
L’après midi, Continuation par la visite de la résidence de la famille Qiao
La résidence de la famille Qiao se trouve à 20 Km de Pingyao dans le bassin de Jinzhong du Shanxi. Il est admiré comme un trésor artistique très particulière tant par les communes que les architectes.
Il a été construit dans le règne de l'empereur Qianlong (1711-1799) sous la dynastie des Qing, et occupe une surface de 10.642 mètres carrés avec 313 petites maisons au total. C'était une vieille cour chinoise résidentielle qui a prospéré pendant plus de deux siècles.

Dîner libre, Logement, nuit en guest-house dans la rue des Ming et des Qing.

Jour 6 : Pingyao - Xi'an



Petit déjeuner à l’hôtel Visite de la ville antique de Pingyao, située à deux cents km de Taiyuan, capitale la province du Shanxi (nord), n'a subi que peu de changements depuis la dynastie Ming (1368-1644), et a été inscrite en 1997 au patrimoine mondial de l'UNESCO grâce à ses hauts remparts qui entourent la ville, ses rues bien préservées, ses magasins, ses temples et à ses logements résidentiels construits durant les dynasties des Ming et des Qing (1644-1911).
La ville, jouissant d'une histoire de plus de 4 000 ans, présente une image animée de la vie culturelle, sociale, économique et religieuse du peuple Han il y a environ 600 à 1000 ans.
On dit que Yao, un monarque légendaire en Chine antique a gagné son titre à Pingyao il y a environ 4 100 ans. Selon la légende, les remparts de la ville de Pingyao ont été construit à partir de 827 av. J.-C. à 782 av. J.-C., quand Ji Jing, roi de la dynastie Zhou de l'ouest (1 100 av, J.- C. à 771 av. J.-C.), y a envoyé ses troupes pour garder la frontière du territoire Zhou de l'ouest

Puis visite de  Rishengchang
Dans l'ancienne cité antique de Pingyao, le premier bureau de change chinois « Rishengchang » est resté presque tel quel. On peut y voir un bureau de comptes, un bureau de crédits, des caisses bien alignées et d'anciens bouliers et des livres de comptabilité jaunis par le temps. Cette banque pays se situe dans une magnifique maison tout en bois et briques, composée de trois cours successives sur deux étages finement sculptés. Les comptoirs sont situés de part et d’autre de la première cour, alors que les opérations de change proprement dites s’effectuaient dans les trois bâtiments de la seconde cour.
A l'époque, « Rishengchang » comptait une bonne quarantaine de filiales dans toute la Chine qui géraient presque cent millions de taëls d'argent. Le bureau de change de « Rishengchang » qui avait commencé à être opérationnel au début du 19e siècle (1823), avait fait des affaires dans plusieurs pays d'Asie du Sud dont Singapour, la Malaisie et les Philippines.

Déjeuner
L’après midi, découverte de la Muraille de Pingyao
Chef lieu d’un district encore entouré de sa muraille d’enceinte, l’une des plus belles de Chine, érigée en brique avec un noyau en terre damée sous le règne de Hongwu en 1370.
Elle se développe sur un périmètre de 6157m et sur une hauteur de 6 à 10m. Sous les Ming et sous les Qing, ce fut une petite cité très prospère, grâce à ses marchands, dont les activités s ‘étendaient à tout le pays.
De nos jours, elle figure au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Continuation vers le Monastère des 2 forêts
Dans les environs de Pingyao, à 101 km le monastère des Deux Forêts, appelé aussi temple Shuangli ou monastère de la Capitale du Milieu, fut fondé au IVème siècle (386-535). Ce temple recèle de
très belles figurines et statues en argile peintes, datant des dynasties Song, Yuan, et Ming.

Dîner libre, transfert à la gare, train en direction de Xi’an. Train de nuit, 1ère classe, compartiment à 4, sièges mous.

Jour 7 : Xi'an



Arrivée à Xi’an, accueil à l’arrivée, transfert et installation à l’hôtel.
Petit déjeuner à l’hôtel
Visite de l’Armée de Terre Cuite à environ 30 km de Xi’an, s’offre le  plus grand spectacle archéologique de Chine, aussi célèbre que la Grande Muraille et la Cité Interdite : l’Armée de soldats de terre cuite.  Vieille de 2000 ans et incroyablement bien conservée, elle continue de veiller sur l’ancienne nécropole impériale, celle du premier empereur Chinois : Qinshihuangdi. En 1974, des paysans qui creusaient un puits mirent au jour ce qui est sans doute la découverte archéologique majeure du XXè siècle.

Déjeuner  dans un restaurant local.
Continuation pour la visite de la Pagode de l’Oie Sauvage symbole de la ville de Xi’an. La pagode est située dans l’enceinte du Temple de la bienveillance, dont la fondation, remonte au milieu du VIIè siècle. Le célèbre pèlerin bouddhiste Xuan zang, à son retour de l’Inde, s’installa dans ce temple afin d’y traduire en chinois les textes sacrés qu’il avait collectés au cours de son périple. Un petit musée dans un édifice annexe du temple lui est consacré. La construction de la pagode fut ordonnée en 652 pour que l’on puisse y déposer les textes  précieux rapportés par les pieux pèlerins. Les murailles de l’ancienne ville Tang passaient à près de 3 km au sud du temple, ce qui permet de se faire une idée de l’étendue de la capitale ; pourtant les environs du temple ne furent jamais construits et constituaient déjà à l’époque un lieu de villégiature de toute beauté.

Puis Balade au Marché Médicinal à la découverte de préparations typiques  à  base de salamandres, de serpents séchés, de scorpions, de champignons …

Dîner à base de raviolis. Logement.

Jour 8 : Xi'an - Pékin



Petit déjeuner à l’hôtel Visite du Musée de la Forêt des Stèles l’un des plus riches de Chine. Il conserve 4000 pièces  réparties dans trois sections. La première rassemble dans un ordre chronologique des peintures bouddhiques, de la première période à la Dynastie Tang. La deuxième et la plus remarquable est une forêt des Stèles, collection de tablettes de pierre la plus riche du pays, 1100 pièces sur lesquelles sont gravés les textes canoniques chinois, notamment ceux de Confucius et de Mencius. Quelques unes de ces tablettes, gravées en Syrie et en Chine, évoquant la fondation au VIIème siècle d’une église par les chrétiens nestoriens venus en Chine par la route de la Soie. La troisième section du musée abrite des sculptures animalières sur pierre, des frises, des bronzes et des bijoux des Tang.
Ce musée organise de surcroît des fréquentes expositions à thème.

Puis visite de la Tour de la Cloche et du Tambour
Erigée en 1384, cette construction de 27m de haut, récemment restaurée, offre de son deuxième étage une belle vue sur la ville. La tour de cloche constitue le cœur de Xi’an, au croisement de ses deux principales avenues. En réalité, il y a un ensemble de plusieurs cloches en bronze, et on sonne les carillons pour le plus grand plaisir des touristes. Situé sur un terre-plein, c’est une tour en bois avec des balcons sous de multiples avant-toits à arêtes recourbées, décorés de motifs colorés. Haute de 36 mètres, la tour, d’architecture Ming, est un exemple typique de construction chinoise.Elle doit son nom à une grande cloche de fer qui rythmait les heures.
La tour du Tambour fut édifiée en 1570, en date du règne de l’empereur Hongwu. Restaurée plusieurs fois puis reconstruite après 1949. Les ruelles qui s’enroulent à travers ce quartier hui sont bordées par des magasins de souvenirs, et artisanat. Dans la rue Beiyuanmen, vous pourrez vous partager entre les plaisirs du lettré et ceux du gastronome.

Déjeuner
L’après midi, visite de la Grande Mosquée l’une des plus importantes de Chine, elle fut fondée sous les Tang en 732, mais les bâtiments actuels sont pour les plus anciens du XIVè siècle. Ses nombreux bâtiments en bois se distinguent par le style, un mélange d’architectures traditionnelles chinoises et islamique. Les éléments traditionnels comme le minaret, la salle des prières et le mirhab qui indique la direction de la Mecque sont d’inspiration musulmane. La salle de prières principale n’est ouverte qu’aux musulmans. Par contre, les toitures recourbées, les arcs et les pavillons sont de style chinois. Avec ses cours intérieures, la mosquée ressemble plutôt à un temple chinois.
Puis Vol à 17h40 en direction de Guilin, arrivée à 19h25

Puis visite du quartier musulman.

Dîner libre,Transfert à la gare, train en direction de Pékin. Train de nuit, 1ère classe, compartiment à 4 , sièges mous.

Jour 9 : Pékin



Arrivée à Pékin, accueil à l’arrivée, transfert et installation à l’hôtel.
Petit déjeuner à l’hôtel
Visite de la Place Tian an men
La plus grande esplanade du monde (440 000 m2).

Continuation vers la Cité Interdite.
Egalement connue sous le nom de Palais impérial que les Chinois eux-mêmes nomment la ville rouge, elle a été la résidence de 24 empereurs. Avec une superficie de 72 ha, elle comporte plus de 9000 pièces. L’ancienne ville impériale était autrefois entourée de murs. Après la chute de l’empire  en 1912, la cité interdite fut peu à peu ouverte au public. De nos jours, l’ancienne ville impériale est occupée en partie par «le musée du palais ». Les innombrables monuments historiques et objets d’art précieux font du Palais impérial le plus grand lieu culturel et artistique de Chine.

Déjeuner chez l’habitant et cours de calligraphie.
Puis nous irons dans les hutongs vielle ville pour emprunter des tricycles à travers ses ruelles et ses habitants au sud de la ville tartare s’étendait la ville extérieure, elle aussi fortifiée, où les Mandchous avaient, dès leur arrivée, relégué les Chinois. Les portes des maisons y étaient plus basses, les hutongs (ruelles) plus étroits et les bols moins bien remplis. On y buvait de l’eau chaude et non du thé, trop coûteux. Les habitants étaient chaussés de sandales et non de bottes de feutre. Cependant les fonctionnaires respectables et les riches marchands blasés aimaient de temps à autre, venir s’encanailler dans les quartiers du Pont du Ciel ou de la Grande Barrière. Dans les ruelles animées par les spectacles de bateleurs, ils trouvaient des maisons de thé et des restaurants de spécialités, des bazars et des théâtres, de bains publics. Non loin de là dans le Liuilichangjie, la rue des antiquaires, on trouve tout ce que la capitale peut offrir en matière d’antiquités, d’art et de kitsch, derrière des devantures soigneusement restaurées pour faire plus couleur locale.

Temps libre pour les achats au marché yashow.

Diner libre et soirée Legend of Kung Fu, Logement.

Jour 10 : Pékin - Départ



Petit déjeuner à l’hôtel Transfert à l’aéroport et vol vers votre destination.
Arrivée dans la même journée avec le décalage horaire.


-- Fin de Nos Services --

Tarifs : Nous Consulter

Notre Prix comprend
> L’accueil, l’assistance et les transferts aéroports et gares hôtels et vice versa,
> Le transport en train de jour TGV,  2 nd Classe : Pékin/ Taiyuan
> Le transport en train de nuit 1ère classe en couchettes molles compartiment à 4 :  Pingyao/Xian et Xian/Pékin
> L’hébergement en chambre double en hôtels ***/****
> Le circuit en ½ pension déjeuner, du déjeuner du 2ème jour au petit déjeuner du 10ème jour.
> Une boisson incluse à chaque repas (bière ou limonade ou eau et thé).
> Les diners à thème : Canard Laqué à Pékin + Raviolis à Xian.
> Soirée : Legend of Kung Fu à pékin.
> Les guides locaux francophones avec entrées aux  différents sitesLe véhicule privé avec chauffeur tout au long du circuit.

Notre Prix ne comprend pas
> Le vol international et la taxe
> Les assurances
> Le supplément chambre individuelle
> Les dîners
> Les  frais de visa
> Toute variation du cours EUR / Yuan, taux du jour 10/11/11
> Les pourboires aux guides et chauffeurs ( 7 eur par jour et par personne, 5 eur au guide , 2 eur au chauffeur).
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)