Circuit en Bulgarie

Culture et Plage en Bulgarie - 15 Jours / 14 Nuits

Formule Autotour en Liberté
Avec l'approche de l'été, nous avons décidé de vous proposer un voyage 2 en 1: Escapade culturelle + Séjour balnéaire sur la Mer Noire.
Cela vous permettra de découvrir l'intérieur du pays et ses richesses culturelles et naturelles, mais également les plages dorées de la Mer Noire pour profiter de la chaleur et la température estivale de cette Mer méconnue.
Passez des vacances intélligentes avec cette exclusivité BALKANIA TOUR !

Séjour en Bulgarie : Culture et Plage en Bulgarie

Jour 1 : Sofia - Découverte de la capitale



Votre véhicule sera livré à l’aéroport, vous prendrez la route pour rejoindre Sofia.

Le premier jour permettra de découvrir la capitale, ses monuments historiques imposant et les Sofiotes.
Vous découvrirez entre autre la cathédrale A. Nevski ainsi que l’incontournable collection d’icônes dans sa crypte, l’église russe St. Nicolas, la rotonde St. Georges, la basilique Ste. Sophie, l’église Ste. Petka des selliers, le Parlement …

Nuit à Sofia dans un 3*** récent, situé dans la quartier très calme de Boyana, au pied du mont Vitosha, dans le même secteur que le Musée d’Histoire et l’église de Boyana. L’hôtel est à taille humaine avec ses 13 chambres. Un restaurant et un bar mitoyens à l’hôtel vous permettront de vous restaurer.

Nuit à l'hôtel.

Jour 2 : Sofia - Rila - Bansko - Banya / Rencontre spirituelle


Etape 165 Kms

Le matin, vous pourrez visiter le musée national d’Histoire qui a pris lieu dans l’ancienne résidence gouvernementale de Todor Jivkov, pour y découvrir de superbes objets culturels et l’histoire mouvementée du peuple bulgare. Sa visite vous permettra de mieux comprendre la civilisation bulgare et vous sera très utile pour la suite de votre voyage. Le trésor Thrace découvert à Panagurichte mérite à lui seul la visite.
Tout proche, l’église de Boyana, inscrite au patrimoine de l’UNESCO pour son ensemble d’iconostases les plus anciennes de l’art médiéval balkanique, est une visite à faire pour les amateurs.

En descendant en direction du sud du pays, vous ferrez une rencontre formidable, celle du monastère de Rila dans le somptueux parc national de Rila, symbole emblématique de l’orthodoxie bulgare protégé par l’UNESCO pour la qualité de ses iconostases, son architecture et son histoire.
Le monastère se situe sur la rive droite de la rivière Rilska dans le parc naturel national de Rila. C’est le lieu touristique le plus visité en Bulgarie, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il occupe une superficie de 8800 m² constitué de 4 sections correspondant aux 4 points cardinaux qui proposent 300 cellules de moines.
Le monastère a été fondé par St. Jean de Rila en 930, mais sa structure, telle que nous la connaissons date de 1335 sous la régence de Khrelio, dont la tour défensive intérieure porte toujours son nom.
St. Jean de Rila fût canonisé par l’église orthodoxe. Le monastère subit pillages et destructions tant bien que mal des rois russes.
Il fût aussi le gardien de l’orthodoxie quand les églises catholiques et protestantes voulurent s’établir en terre bulgare au 19ème siècle.
Ses arcades, colonnes, boiseries et peintures sont d’une beauté exceptionnelle. L’église de la Dormition de la Vierge est considérée comme la mieux décorée en fresques en Bulgarie. Son iconostase en bois sculpté est unique dans son genre.
Le musée du monastère nous fait connaître sa longue histoire par des objets de grande valeur : icônes, livres saints, croix d’autel parmi lesquelles l’exceptionnelle Croix du moine Raphail, sculptée sur bois qui lui nécessita 12 ans pour la finir. Des manuscrits glagolitiques du 19ème siècle, des évangiles sur parchemin du 13ème siècle. Au centre de la cour monastique s’élève la tour Khrelio, tour médiévale de défense très bien conservée.
Le monastère est le conservatoire de l’identité bulgare, emblème de la résistance, situé dans le cadre somptueux de montagnes boisées. Impressionnant. Vous partirez en quittant le massif de Rila pour rejoindre celui du Pirin et ses paysages alpestres.

Vous arriverez dans la petite ville de Bansko, la station de sports d’hiver la plus récente et la plus dynamique de Bulgarie, détient le record d’enneigement tant en quantité qu’en durée puisque l’on peut y skier du 15 décembre au 15 mai.
Située à une altitude de 925m, dans la partie la plus élevée mais aussi la plus belle du massif du Pirin, Bansko offre un séjour dans le cadre d’une architecture unique aux accents de l’héritage culturel du pays. Son nom vient d’ailleurs du vieux mot bulgare « ban », qui signifie « maître ».
Le style de Bansko est représentatif du paysage rural de 18-19ème siècle. Ses maisons fortifiées, uniques dans leur genre sont le témoin du caractère indépendant de ses anciens habitants. La maison est construite en pierres et poutres solides, abrite une ou plusieurs cachettes secrètes, fermée au monde extérieur par des portes épaisses, ferrées et protégées à l’aide de meurtrières dans les murs.
Ces maisons étaient l’apanage des riches de l’époque, toutes les pièces étaient équipées de cheminées (même les cachettes), elles avaient également les façades décorées. Parmi cet héritage vous pouvez visiter les maisons Veljanova, Sharéna, Daskaréva, Pénéva et celle de Hadji Rousko.
Certaines de ses maisons sont transformées aujourd’hui en restaurants d’époque où le diner est souvent un spectacle, mélangeant délices culinaires et performances musicales et anciennes coutumes. Ne manquez pas de visiter l’église de la Sainte Trinité, un formidable exemple de la Renaissance bulgare de 1885. L’art décoratif – peinture, sculpture sur bois, était si bien développée que la ville de Bansko s’institua au rang d’Ecole et donna naissance à un style propre durant la Renaissance bulgare.
En outre, Bansko à un autre privilège, celui d’être la porte d’entrée d’un parc naturel national – la montagne de Pirin. Le parc national du Pirin s’étend sur la majeure partie des montagnes Pirin au sud-ouest de la Bulgarie. Le parc est inscrit sur la liste du ^patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’étend sur une superficie de 274 km² (27 400 ha), à une altitude allant de 1 008 à 2 914 mètres.

Vous dormirez dans la petite ville thermale de Banya située à 5 kms de Bansko, dans un petit hôtel avec une piscine et spécialisé dans la balnéothérapie.

Jour 3 : Banya - Belitsa - Plovdiv / Traversée du Pirin


Etape 170 Kms

Avant de partir, vous pouvez rejoindre à quelques kilomètres de Bansko, le village de Belitsa, où se trouve le parc des ours dansants, ou plutôt ex-danseurs.
Il existe une drôle d’attraction en Bulgarie, perpétrée par les gitans, qui consiste à faire « danser » les ours bruns et c’est dans la tentative d’éradiquer cette pratique que le parc des ours est né, financé en grande partie par la fondation de Brigitte Bardot. La route pour y accéder est difficile et chaotique, mais la rencontre avec le roi des animaux ici est un vrai grand moment d’émotion.

En partant pour Plovdiv, vous traverserez une région aux paysages magnifiques et passerez par la ville thermale et verdoyante de Velingrad, la plus réputée du pays pour ses infrastructures de balnéothérapie.

Vous reprendrez ensuite la route pour aller à Plovdiv. Située sur les rives de la Maritsa et sur les sept collines, Plovdiv est le deuxième centre urbain par sa population, par sa superficie et par sa place en tant que centre culturel, historique et touristique.
Le Vieux Plovdiv, appelé « réserve architecturale du 18ème et 19ème siècle » suscite l’admiration de tous les visiteurs. Les vestiges de la civilisation Thrace s’y mèlent aux monuments romains, tandis que les vieilles mosquées turques ajoutent un parfum oriental à une cité où des civilisations successives et parfois antagonistes ont su conjuger ce qu’elles avaient de meilleur pour donner à Plovdiv sa personnalité originale. Mais c’est avant tout l’exceptionnel ensemble de maisons de l’époque de l’éveil national dans le « Trimoncium » ou vieux Plovdiv qui donnent à cette cité jeune et animée son charme unique.
Passez dans la rue piétonne centrale du prince Alexandre de Battenberg où vous pourrez admirer des façades néobaroques à fière allure avant de visiter l’église Sts. Constantin et Hélène avec ses icônes du maître Zahari Zograf, la mosquée Djoumaya, l’amphithéatre romain et le vieux Plovdiv.
La maison Lamartine témoigne de l’attachement français envers cette partie de l’Orient.
De nombreux musées et maisons d’hôtes sont à voir suivant  vos centres d’intérêts.

Nous vous proposons l’hébergement dans un petit hôtel 3*** dans le Vieux Plovdiv avec une splendide vue panoramique sur la ville, un restaurant de qualité et une architecture agréable au plus proche des sites culturels.

Jour 4 : Plovdiv - Kalofer - Kazanlak - Sliven - Geravna / Des Rhodopes au Balkan


Etape 230 Kms

Avant de repartir, vous pourrez effectuer la visite de la ville d’Hisaria, qui ne manque pas d’intérêt. Fondée par le Romains pour ses vertus thermales, c’était d’ailleurs l’endroit de cure privilégié des empereurs romains. Détruite à plusieurs reprises au cours des siècles, Hissaria conserve néanmoins des vestiges des grands jours de son histoire comme les remparts de la forteresse, un ancien amphithéâtre, des bains romains et des églises. Laissez-vous porter par le charme de cette citée agréable et fleurie.

Vous croiserez ensuite le village de Kalofer situé au cœur de Stara Platina, en symbiose avec la nature, c’est un lieu de repos et de découverte. Le village a été récompensé par l’UE pour le programme d’Ecotourisme qu’il propose. C’est une halte rafraichissante et vivifiante ou l’on peut faire des balades à pied ou à cheval.

En passant par le col de Chipka vous devez vous arrêter pour admirer la magnifique église Russe de ce village, construite par les bulgares pour remercier les Russes de les avoir aidé à sortir du joug Ottoman.

Vous traverserez la vallée des rois Thraces où un arrêt est conseillé à Kazanlak pour visiter le tombeau d’un roi, inscrit au patrimoine mondial de L’UNESCO.

Vous serez ensuite en route pour la ville historique de Sliven, celle des « voïvoda » au passé glorieux. Son large centre-ville piéton, ses bâtiment massifs augurent de ce qu’était cette cité, la plus riche et prestigieuse en son temps du pays. Aujourd’hui la quiétude de son parc, la gentillesse de sa population, la proximité d’une nature préservée font de cette ville moyenne un point de départ intéressant pour explorer d’autres régions notamment le parc national des « Rochers bleus » au-dessus de la ville qui suivant les moments de la journée vous plonge dans une atmosphère féerique.

Vous pénétrerez ensuite dans la Balkan central pour accéder à Geravna. Vous découvrirez un des plus beaux villages bulgares, pittoresque, typique et en pleine nature. Vous apprécierez son atmosphère campagnarde, ses maisons musées, ses tavernes chaleureuses et l’hospitalité de la population. Des excursions à pied dans la région sont possibles. Le secteur est extrêmement giboyeux et poissonneux si vous êtes amateur et vous le constaterez dans votre assiette en dînant dans une des tavernes.

Vous dormirez dans une des plus belles maisons d’hôtes du village, si ce n’est la plus belle, construite en bois, pleine de charme avec sa cour aménagée et sa décoration typique. L’accueil est chaleureux et les chambres splendides.

Jour 5 à 10 : Geravna - Nessebar / Les plages dorées de la Mer Noire


Etape 145 Kms

Avant de redescendre en direction de la Mer Noire, la région regorge de petits villages dans le style de Geravna, à découvrir, comme celui de Kotel (dans l’ancien quartier Galata, on perpétue toujours l’art des tapis et des kilims et vous pouvez visiter le musée des tapis – très intéressant)

Vous rejoindrez la ville millénaire de Nessebar sur le littoral de la Mer Noire. Fondée par les Thraces à la fin du 2ème millénaire avant JC, Nessebar jouit d’une histoire riche et mouvementée du fait de son emplacement stratégique. Classée au patrimoine Mondial de l’UNESCO pour son exceptionnel ensemble architectural de style byzantin, dont ses fameuses églises, ses maisons de l’époque Renaissance, ses petites ruelles pavées qui donnent à la cité un grand intérêt et une ambiance particulière.
On peut s’imaginer errer dans les ruelles de la Byzance du temps jadis, d’autant plus que la presqu’île est interdite aux véhicules.
Parmis les églises à voir, vous pourrez découvrir celle du Crist Pantocrator et sa galerie d’art, celle du St Sauveur et ses fameuses fresques ou encore celle de St Jean Aliturgète.

Nessebar est une ville privilégiée entre culture et plages de sable fin, elle bénéficie également de l’ambiance festive et de la proximité d’autres stations balnéaires.

Vous disposerez de 6 jours complets pour profiter de la plage, des villages alentours, pour faire des balades.... dans ce cadre enchanteur.

Nuits à l'hötel.

Jour 11 : Nessabar - Varna - Shoumen - Osmar / Le littoral Bulgare



En remontant vers le Nord vous longerez le littoral du pays en passant par différents villages comme Obzor, Biala, le cap Emine (qui mérite une halte). Vous pouvez également vous arrêter dans la réserve naturelle de Kamchia  pour y faire une balade en bateau le long de la rivière.

Vous rejoindrez ensuite Varna, « la perle de la Mer Noire » qui jouit d’une grande notoriété internationale
En effet cette station balnéaire, dotée de belles plages et d’espaces verts, offre un centre-ville propice à la vie sociale.
Le charme particulier de Varna tient à la présence de la mer et du superbe jardin maritime qui couronne de ses frondaisons vertes l’immensité bleue.
Vous pourrez visiter sa magnifique cathédrale, son musée naval avec son jardin botanique, son exceptionnel musée archéologique où vous découvrirez l’or travaillé le plus ancien du monde et ses thermes romains qui ne manquent pas d’allure. Une ville pleine de charme.

A l’intérieur des terres, à quelques kilomètres de la ville en direction de Shoumen se trouve un des phénomènes naturels les plus extraordinaires de la Bulgarie – les Pierres plantées. Ces étranges colonnes en pierre se dressent sur des km² dont l’origine suscite toujours de vives polémiques : formations naturelles, vestiges d’une cité ancienne ou à croire la légende, des combattants pétrifiés sur le champ de bataille.

Vous longerez le Balkan pour découvrir les vestiges du passé glorieux des Khans bulgares. En effet, dans cette partie du pays sont situées les deux premières capitales historiques de la Bulgarie (Pliska et Véliki Prevlav).

Vous arriverez ensuite à Shoumen.
La ville comme la région vous offrira une page d’Histoire par ses vestiges historiques et l’atmosphère qui y règne si vous pouvez échanger avec les locaux. C’est ici par ailleurs que vous pourrez visiter la 2ème plus grande mosquée de tous les Balkans – la mosquée Tomboul. Sa bibliothèque coranique est la plus belle et fournie du pays. Son nom est dû à la forme ventrue de la coupole haute de 25 m construite dans le style baroque turc.
Vous pouvez aussi passer voir l’imposant monument des « créateurs de l’Etat bulgare » inauguré en 1981 pour fêter les 1300 ans de son existence (il y symboliquement 1300 marches à gravir pour atteindre son sommet et le panorama).

Une visite incontournable est à prévoir, qui fait partie de l’Histoire Bulgare.
A quelques kilomètres de Shoumen, vous découvrirez le cavalier de Madara. C’est un bas-relief inscrit au patrimoine de l’UNESCO, représentant un cavalier combattant un lion, symbolisant les guerres contre Byzance. La force symbolique de cette sculpture est telle qu’on la retrouve sur le lev, la monnaie bulgare.

Vous serez hébergés à Osmar dans une maison d’hôte très agréable.

Jour 12 : Shoumen - Veliko Tarnovo / La cité des Tsars Bulgares


Etape 140 Kms

Vous longerez le versant Sud du Balkan Central, jusqu’à Veliko Tarnovo, capitale du Second Empire Bulgare entre le 12ème et le 14ème siècle. Elle était considérée comme la plus belle ville des Balkans après Constantinople. C’était la cité des Tsars Bulgares.
Détruite en 1393 par les Turcs, nous pouvons encore admirer les fortifications. Le détour par cette ville s’impose pour la richesse de son histoire, la beauté naturelle du site, ses maisons suspendues au-dessus de la rivière Yantra, le tout dans un cadre médiéval.

Il faut noter la superbe citadelle de Tsarevets très bien conservée et en partie restaurée, qui conserve le souvenir de la glorieuse épopée qui fit des Assénides une des plus brillante dynasties d’Europe.
Vous pourrez voir sa restauration achevée, l’église des quarante Martyrs avec de reliques du Tsar Kaloyan, puis celle de St Démétrios de Salonique de style byzantin où furent couronnés les Tsars Pierre, Ivan Asen et Kaloyan.

Le village d’Arbanassi situé à 4 km sera une visite charmante, classée réserve d’architecture. Les maisons du type Arbanassi peuvent être définies comme des habitations – forteresses, monumentales et clos de gros murs. Visitez si vous le pouvez la maison Konstantsilev (tranformée en musée) avant de voir la superbe église de la Nativité. La vue panoramique sur Veliko Tarnovo mérite à elle seule le détour.

Le monastère de la Transfiguration, situé à 6 kms de Veliko Tarnovo sur un pic, est un remarquable exemple de l’architecture et de la peinture d’icônes de l’époque de l’éveil national bulgare. Vous verrez bien entendu « le jugement dernier » et le « cycle de vie », deux compositions de très grande valeur pour les amateurs.

Vous passerez la nuit à Veliko Tarnovo dans un excellent hôtel 3***.

Jour 13 : Veliko Tarnovo - Orechak - Koprivchtitsa / La vallée des rois Thraces


Etape 185 Kms

Vous passerez par le village de Bojentsi, connu pour son architecture et sa gastronomie, c’est vraiment une escale vivifiante et attachante. Toutes les maisons sont belles et restaurées, des jardins privatifs vous enchanteront ainsi que son cadre naturel exceptionnel.
Vous aurez la possibilité de découvrir le monastère de Sokolovo. Construit en 1833, dans un véritable coin de paradis, il est richement décoré de fresques et abrite des icônes précieuses. Le maître Kolio Fitcheto a contribué également à sa beauté en érigeant une fontaine, un vrai chef d’œuvre. La quiétude qui règne et la vue époustouflante, vous permettront de vous élever au-dessus du monde matériel.

A quelques kilomètres, le musée à ciel ouvert d’Etara retraçant la vie au 19ème siècle est aussi une escale intéressante. Vous visiterez également l’Exposition des Arts et Métiers de la ville, une visite très intéressante qui vous permettra d’avoir une idée de la vie du village à travers les époques.

Ensuite vous ferez la découverte du monastère de Troyan situé dans le village d’Orechak. Construit à la fin du 16ème siècle, le monastère fût le refuge du révolutionnaire Vassil Levski et il a subit lui aussi les évènements politiques et religieux.

Après avoir passé le col de Troyan, vous arriverez dans petite la ville colorée de Korpivchtitsa d’où est partie la Grande Révolution d’Avril 1876 pour la Libération du joug Ottoman.

Vous passerez la nuit dans un charmant hôtel au cœur de la ville.

Jour 14 : Koprivchtitsa - Sofia / Retour à la capitale


Etape 107 Kms

Préservé dans son aspect authentique, niché dans la montagne, c’est une page de l’Histoire de la Bulgarie qui mérite d’être racontée.
La plupart des maisons construites en bois sont peintes de couleurs vives et donnent une touche unique à ce lieu de repos. Des maisons musées retraçant la grande histoire de ce petit village vous enrichiront. Vous pourrez visiter des maisons musées, comme les maisons Lutova et Oslekova.

Vous prendrez ensuite la route du retour vers la capitale pour visiter l’Eglise de Boyana ainsi que le musée national d’Histoire et sa riche collection d’objets retraçant l’histoire du pays.

Vous dormirez dans le même hôtel 3*** que le premier jour.

Jour 15 : Sofia - Départ



Vous devrez restituer le véhicule de location avant de revenir en France avec tous vos souvenirs.


-- Fin de Nos Services --

Tarifs
Prix par Personne, Base Chambre Double
Périodes Par Personne Single
Du 1er avril au 30 Juin 640 € 990 €
Du 1er Juillet au 31 Août 720 € 1 050 €
Du 1er Septembre au 31 Octobre 640 € 990 €
Le prix comprend
> Les frais de dossier
> La livraison et la récupération du véhicule de location à l'aéroport de Sofia
> La location d'un véhicule de classe de classe économique (2 pax), intermédiaire (3 pax) ou supérieure (4 pax) en kilométrage illimité, assurance et taxes routières, assistance 24h/24
> Le logement en maisons d'hôtes, hôtels 3 étoiles (base chambre double)
> Le petit déjeuner
> Un carnet de voyage et vouchers avec plan d'accès et/ou indications pour les hôtels
> Assistance téléphonique Balkania Tour 7j/7

Le prix ne comprend pas
> Le vol aller/retour
> Les taxes d'aéroport
> Les assurances Annulation, Rapatriement et frais de santé
> Le carburant

Vol aérien
Le vol aérien peut être ajouté au prix du voyage sur simple demande en nous indiquant l'aéroport de départ lors de la saisie de votre demande.

Réductions enfants
- Enfant de moins de 2 ans - gratuité. L'enfant n'a pas de siège réservé pour le transport et partage la chambre avec 2 adultes (lit d'appoint)
- Enfant de 2 à 12 ans - 20% de réduction. L'enfant partage la chambre avec 2 adultes (lit d'appoint)
- Le nombre d'enfants partageant la chambre avec 2 adultes est limité à 1

Réservez tôt, Payez moins
- Pour toute réservation passée au moins 3 mois à l'avance une réduction de 5% sera appliquée
Circuit non contractuel et donné à titre indicatif ( pour plus de détails et tous les renseignements utiles, se rendre sur le site de l'agence)