Arménie - Erevan

Yerevan and Mount Ararat
Yerevan and Mount Ararat ©Forbes Johnston / Flickr
Yerevan and Mount Ararat Yerevan - Cascade St. Gregory Cathedral, Yerevan Armenian Genocide Monument

Erevan, ville moderne attachée à son passé

 
Erevan est à la fois la capitale et la porte d'entrée principale du pays : en train comme en avion, il s'agit généralement d'un point de passage incontournable. Et, du fait du caractère relativement centralisé de l'Arménie, repasser par Erevan (ou Yerevan) s'avère souvent être la solution la plus simple pour découvrir les principales attractions touristiques du pays. Pourtant, la ville ne se résume pas à cela, et dispose également d'atouts suffisants pour justifier d'y consacrer quelque temps, au cours d'un séjour en Arménie.

A l'ombre du mont Ararat
Le Mont Ararat, présent sur le drapeau arménien, est l'un des symboles nationaux les plus importants. Pourtant, il se trouve désormais en Turquie, à une trentaine de kilomètres. Mais sa majestueuse silhouette est visible depuis Erevan : le sommet de 5165 m se détache, enneigé, sur le ciel.

Grandes perspectives et constructions modernes
La ville est aérée, et ses larges boulevards lui donnent un certain cachet. En mi-saison, il est très agréable de déambuler sur l'avenue des 2750 fontaines et de déboucher sur la place de la République, ovale ; le sol et les bâtiments sont décorés de mosaïques et de pierres sculptées.
Il ne faut pas non plus manquer la Cascade, un étonnant monument moderne inachevé : initiée en 1976, la construction est abandonnée en 1988, jusqu'à ce qu'un membre de la diaspora ne le rachète et le rénove dans les années 2000. Une succession d'escaliers, de terrasses et de jardins relient deux esplanades, le long des pentes d'une des collines d'Erevan.

La mémoire, une préoccupation constante
Le 24 avril, de nombreux Arméniens se réunissent au Cicernarkarberd, un monument impressionnant consacré au génocide. Mais pour les locaux, l'histoire ne se résume pas à ce douloureux épisode. Les musées abondent dans la ville. Il faut notamment voir le musée national d'histoire et d'art et la galerie national d'art (dont les collections de peinture russes, arméniennes et européennes sont très riches). Matenadaran est une bibliothèque au fond extrêmement fourni, possédant des manuscrits très rares qui intéresseront les spécialistes. Quant à la mosquée bleue (ou mosquée des Iraniens), sa coupole entièrement décorée de motifs colorés ne peut manquer de susciter l'admiration.

Quelques Idées de Voyages en Arménie

La Petite Arménie - 8J/7N

Consacrez une semaine à la découverte de l’Arménie, un petit bout de terre niché dans les montagnes majestueuses, dominé par le Mont biblique Ararat. Laissez-vous tenter par sa cuisine savoureuse, ses traditions, sa culture et son histoire millénaire. Faites la connaissance du premier peuple (...)

Grand Tour Culinaire et Vinicole de l'Arménie - 11J/10N

L'Arménie possède sa propre identité gastronomique. Ce circuit vous permet de partir à la rencontre des spécialités culinaires et des vins du pays à travers la visite d'une usine de brandy, la rencontre avec un apiculteur, les déjeuners et les dîners dans des restaurants locaux et la (...)

Sur les Traces de Tubalcain - 11J/10N

A la découverte de la terre arménienne, l’un des berceaux de la civilisation... L’Arménie est un pays peu connu, tant du point géopolitique qu'économique. Mais pourtant son histoire, sa langue et sa culture datent de plusieurs millénaires. Les sites de Metsamor et de Qarahunj vous permettront (...)

Au Pays des Pierres et des Volcans - 10J/9N

Une occasion unique de comprendre la géologie et l’histoire du haut plateau arménien, d'admirer les cratères d'anciens volcans, de monter au sommet sud (3880 m d’alt.) de la plus haute montagne d’Arménie ou encore de visiter un observatoire vieux de 7000 ans!  Vous serez témoins de (...)
Tous les Circuits en Arménie >>